Restaurer la conscience de la Mère Divine dans notre Conscience

Le chemin Christique personnel  ou le chemin du Salut ou de l' Illumination n'est pas un chemin qui peut être suivi sans le DIVIN FÉMININ. Car DIEU est à la fois Père et Mère càd Masculin et Féminin ou ALPHA et OMÉGA.

 

Ce qui était arrivé au Christianisme c'est qu'au lieu de venir la religion telle qu'il était supposé être , il devenait une extension de la religion Juive. Cette dernière était une religion centrée sur l'aspect PÈRE  de DIEU et donc sur le déniement du DIVIN FÉMININ lequel déniement prenait sa source dans la version falsifiée de l'Histoire du Jardin d'Éden qui blâme les femmes et le FÉMININ pour la Chute de l' Homme.

 

Et ainsi le Christianisme devenait une autre religion qui dénie le DIVIN FÉMININ

Ce n'était pas l'intention originelle du Maître Jésus qui avait une vision entièrement différente des femmes et du rôle des femmes dans la spiritualité et dans la religion que ce qui a été dépeint plus tard  par l'établissement Catholique et plus tard par les Églises Chrétiennes.

 

Presque toute la totalité sont basées sur la vision erronée du blâme des femmes

pour la Chute et par conséquent élevant l"homme et l'aspect masculin à quelque  statut supérieur utilisant comme une excuse pour supprimer les femmes physiquement et spirituellement.

 

Quand une personne atteint l'état Christique , elle s'élève au dessus des rôles de genres sur Terre. Ce qui signifie que peu importe qu'elle soit dans un corps masculin ou un corps féminin , elle atteint l'union du PÈRE- MÈRE , le FÉMIMIN- MASCULIN , l'EXTÉRIEUR et l'INTÉRIEUR .

 

Ceci est décrit dans l'ÉVANGILE DE ST THOMAS où le masculin et le féminin viennent ensemble en parfaite harmonie .

Vues : 850

Y répondre

Réponses à cette discussion

Pierre Bolduc a dit :

'Oui, je prends effectivement les écrits bibliques avec énormément, énormément de recul car la parole de Jésus (Nouveau Testament) est à l'opposé d'un Dieu punissant et ayant un pouvoir sur nous".

Je suis d'accord sur l'ensemble du texte mais je rajoute deux précisions.

Comme dans la vie le Nouveau Testament annule et remplace l'Ancien Testament, C'est-à-dire qu'il se suffit à lui-même. L'ancien Testament contraint, tandis que le Nouveau libère.L'enseignement de Jésus n'est pas simplement un texte à lire mais un enseignement à vivre.

La religion a gardé l'Ancien testament afin que les dirigeants religieux continuent d'avoir un pouvoir sur l'homme.

Tu as raison de dire le Maître Jésus car Jésus était vraiment un maître dans le sens de celui qui possède la maîtrise. De même que le mot "Marie"a étymologiquement le sens de maître. Marie Cléophas qui était au pied de la croix signifie "celle qui a la maitrise de la mort".

C'est pourquoi Jésus a dit : ' Je serai toujours avec vous ' via le Consolateur intérieur.

C'est vrai que Jésus est toujours vivant pour celui qui a un coeur ouvert, une conscience ouverte à tous les possibles.

Les religions ont créé un dieu limité, contraignant alors que le nom de Jésus signifie "Dieu libère", ce qu'il a fait tout au long de sa vie.

Personnellement, je mettrais la Foi a égalité avec l'Amour car il ne peut exister d'Amour sans confiance, sans fiabilité. Je ne peux pas aimer véritablement sans faire confiance et je ne peux pas faire confiance si je n'aime pas véritablement. Quand à l'espérance, c'est ce qui reste quand il n'y a plus de confiance ou d'amour.

Pierre Bolduc a dit :


Je ne retiendrais que cette image.Marie est celle qui nous fait naitre à notre vrai nature d'être divin.

Marie, à "je nous".

Sans Marie, pas de Jésus, sans Jésus, pas d'homme nouveau!
 

Je nous salue Marie, remplis de Grâce.
Réjouissons-nous ! L’Enseigneur est avec nous !
Nous sommes des êtres bénis parmi tous les êtres
et Jésus, le germe de l’homme nouveau en chacun, est béni.
Marie, Mère de l’être accompli,
fait grandir en nous l’essence de Jésus,
maintenant et à chaque instant !
 
Qu’il en soit ainsi !

 

Le « je » ne peux exister sans le « nous ».
Marie seule ne peut exister, Jésus seul ne peut exister. 
Jésus sans l’homme aurait-il un sens ?  
Marie a accouchée Jésus, le « Je suis ».
« Je » tout seul est mort. 
« Moi, je » n’accouche pas. 
« Moi, je » ne se reproduit pas.
 L’ego est appelé à mourir.

 

 

Répondre à la discussion

RSS

Une aide pour vos activites ?

     Pour le développement de vos  

         activités, une plateforme  

        indispensable à découvrir  

Badge

Chargement en cours…

© 2018   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation