L’ANIMAL HANDICAPE

par Marc VIDON, docteur vétérinaire (mail : marc.vidon0847@orange.fr )

* * *

Introduction, par Henri Charcosset

Cette contribution est la sixième que Marc Vidon consacre au thème de l’animal de compagnie, chez les personnes âgées ou/et handicapées. Ces articles  sont regroupés dans une section annoncée à  la page d’accueil du site. Le handicap concerne ici directement  non plus le maître  mais son animal !

Texte

Les médias parlent souvent de personnes handicapées ou d’animaux assistant ces mêmes personnes.

Mais qu’en est-il des animaux handicapés ? Il est vrai que si le maître choisi la solution facile de l’euthanasie, il n’y a pas lieu de se poser des questions.

Mais n’existe-t-il pas d’autres solutions ? N’y a-t-il pas moyen de garder avec soi son animal handicapé moyennant quelques modifications parfois minimes ?

Il est important que les propriétaires d’animaux n’adoptent pas comme vérité absolue l’équation : animal handicapé = euthanasie. Il est évident que le recours à cette extrémité est impératif dans certains cas, mais n’est pas systématique.

Le handicap d’un animal peut être temporaire ( fracture, troubles nerveux bénins, boiterie, etc .). Mais dans cette optique, il ne se pose généralement aucun problème au propriétaire étant donné que la situation est censée être temporaire. Je dis « généralement », car, en ce qui concerne un être vivant, on ne peut pas, en général, être sûr à 100 % de l’évolution d’une maladie. Je m’attarderai donc sur les handicaps permanents, car souvent incurables, parce que ceux-ci peuvent poser problème tant au niveau de l’animal ( ce qui est évident ) qu’au niveau du maître.

Dans cet article, j’ai exposé mon point de vue sur diverses situations mais cela n’engage que moi ; je ne prétends pas imposer une manière de faire générale, car chaque cas est particulier.

Le handicap moteur

Ce type de handicap est celui qui fait souvent apparaître le plus de difficultés dans la vie de tous les jours de « l’ensemble maître / animal » surtout s’il survient brutalement, à la suite d’un accident, par exemple. Malheureusement, il est assez fréquent et pose beaucoup de problèmes sur l’acceptabilité de ce handicap, tant pour l’animal que pour ses propriétaires. Il faut que l’animal puisse profiter d’un certain confort de vie sinon, d’après moi, il ne faut pas s’acharner et le maintenir en vie à tout prix. J’ai déjà pu observer ce genre de comportement de la part de certains maîtres qui par égoïsme, par ignorance, ou par amour peut-être, persistaient à renoncer à l’euthanasie de leur animal, alors que celui-ci était visiblement malheureux et souffrait psychiquement de son handicap. Il ne faut cependant pas faire d’anthropomorphisme ( Représentation de Dieu dans l’apparence humaine) et garder en tête que l’animal a sa place. J’ai également été témoin du contraire, c’est-à-dire lorsque le client veut euthanasier son animal malade alors que son état de santé ne le justifie pas, et notamment pour éviter les réflexions de l’entourage...

Comment savoir si un animal est heureux ou du moins supporte bien son handicap ? La réponse est très subjective et est variable selon les cas. Pour ma part, un animal handicapé qui mange, peut se déplacer seul et ne souffre pas, est un animal qui peut parfaitement vivre avec son handicap.

La paralysie est un handicap souvent rencontré chez nos compagnons. Elle peut être la conséquence de causes diverses ( accidentelle, infectieuse, à cause d’une dégénérescence, etc...) et s’exprimer avec une intensité plus ou moins importante ( de la parésie à la paralysie totale ). La paralysie n’engendre en général aucune douleur chez l’animal.

Pour simplifier, les paralysies importantes sont de trois types : la tétraplégie, l’hémiplégie et la paraplégie. En ce qui concerne les deux premiers cas, je pense que l’euthanasie est la meilleure solution. Ou bien, il faut en permanence porter son animal et l’assister dans tous ses besoins organiques ( nourriture, défécation, etc...) Or, ceci ne rejoint pas la définition du bonheur animal que j’ai donné plus haut.

Pour ce qui est de la paraplégie, il est vrai que l’euthanasie est souvent pratiquée. Cependant, il existe des voiturettes pour animaux ( chien et chat ) paralysés. Elles compensent l’absence de motricité des pattes arrières. Cet appareillage peut être une bonne solution à condition que l’animal le supporte, que ses conditions de vie le permettent ( pas trop d’escaliers ), et que les propriétaires aient suffisamment de temps à consacrer à leur animal pour tout de même l’aider en certaines occasions.

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, l’amputation ou la perte d’un membre gène peu l’animal. Cette affirmation est tout de même à moduler. La perte d’un membre postérieur handicape moins l’animal et ceci pour deux raisons. Tout d’abord, en ce qui concerne les chiens notamment, 60 % du poids du corps est supporté par les membres antérieurs. De plus, ceux-ci sont directeurs, c’est-à-dire que c’est grâce à eux que l’animal se dirige, contrairement aux membres postérieurs  qui ont plutôt un rôle de propulsion. Ceci n’est pas vrai dans l’absolu car, il y a souvent des exceptions ( j’ai le souvenir d’un petit chien qui courrait dans le jardin de ses maîtres, sans heurter quoi que ce soit, alors qu’il n’avait qu’une patte avant ). Un chat n’ayant plus qu’une patte arrière peut sans problème sauter où bon lui semble et vivre sa vie de chat.

Cependant, en ce qui concerne les gros chiens, la perte d’un membre peut, à la longue, fatiguer l’autre membre et faire apparaître notamment des problèmes d’arthrose.

L’arthrose peut être un sérieux handicap pour un animal. En effet, comme chez l’homme, aucun traitement définitif n’existe et l’on est obligé de se rabattre sur les anti-inflammatoires et certains produits ralentissant la dégradation du cartilage. La situation pourrait être stabilisée de la sorte mais elle pose des problèmes à long terme. D’une part, il arrive un moment ou l’effet des anti-inflammatoires s’estompe et la douleur ne peut être contrecarrée : l’animal souffre alors trop pour rester dans cet état. D’autre part, les anti-inflammatoires utilisés à long terme présentent des effets secondaires non négligeables, notamment au niveau digestif, hépatique ou rénal. La encore je pense qu’il est bon de se reporter à la définition du bien-être d’un animal pour décider de l’avenir de son animal.

L’altération des sens

La cécité est un handicap fréquemment rencontré chez nos animaux de compagnie. Les causes en sont diverses : traumatisme, cataracte, diabète, atteinte des zones cérébrales de la vue, etc. . La cause de la cécité a peu d’importance dans cet article. L’essentiel est la vitesse de l’installation de la cécité. La perte de la vue gêne peut-être moins un animal qu’un homme, car l’animal ne lit pas, ne regarde pas la télévision, ne conduit pas, etc.

En effet, un animal qui devient progressivement aveugle, a le temps de « s’habituer » à son handicap. Il mémorise son espace vital et est capable, lors de cécité totale, d’évoluer librement dans un lieu connu, sans se heurter aux meubles, sauf si l’un d’eux a été déplacé sans être remis à sa place, ce qui est fréquemment le cas avec les chaises. L’un de mes clients m’avait raconté le cas de son chien aveugle qui, plusieurs fois par jour faisait son tour de jardin, comme un chien voyant ; il avait mémorisé le parcours et le suivait sans un écart.

Lorsque le chien devient brutalement aveugle ou lorsqu’il a de grandes difficultés à s’habituer à sa nouvelle situation, la réaction idéale du maître serait de l’aider et devenir un « homme-guide pour chien aveugle ». Malheureusement, la plupart des gens n’ont pas la patience ou le temps de s’occuper ainsi de leur animal et l’issue est bien souvent l’euthanasie.

La diminution ou la perte de l’audition oblige le maître à prendre quelques précautions. Par exemple, on ne peut pas appeler son chien pour qu’il vienne à moins d’habituer l’animal à obéir à certains mouvements, sorte de « langue des signes » pour l’animal. Mais bien souvent, le maître doit aller chercher son compagnon.

Il faut également prendre en compte un autre paramètre très important : l’approche de l’animal. En effet, il est absolument nécessaire d’aborder de face l’animal présentant ce handicap. Toute autre approche risque de déclencher une réaction de défense par peur, voire une morsure, car l’animal n’aura pas entendu arriver la personne et sera donc surpris du contact.

De plus, il est préférable qu’un animal sourd vive à l’intérieur ou, du moins, dans un espace clos. Ceci est d’autant plus vrai pour les chats qui ont tendance à « faire leur petit tour ». En cas de surdité, ils n’entendraient pas les dangers éventuels et notamment les voitures. Cette précaution peut également être valable pour la cécité.

La perte de la sensibilité cutanée ou profonde nécessite une vigilance accrue de la part du maître. Par exemple, si un chien ou un cheval a perdu la sensibilité de l’extrémité de la patte, il peut être blessé par un corps étranger (clou, verre, caillou coupant, etc.) sans en boiter pour autant. Si l’on ne surveille pas régulièrement cette zone après chaque promenade, on risque de voir apparaître une infection grave parce que profonde.

L’odorat est le sens qui persiste le plus longtemps, même chez des animaux très âgés. Les cas d’anosmie (perte de l’odorat) sont en général liés à une atteinte cérébrale, nerveuse ou tumorale.

Pour finir, la perte du goût est difficilement appréciable chez l’animal.

Handicaps divers

L’animal cardiaque est un individu qui ne supporte pas de gros et/ou de longs efforts. Bien qu’il existe de nombreux médicaments pour atténuer les effets de cette insuffisance, il est cependant indispensable de prendre des précautions. La promenade devra se dérouler lentement, au rythme de l’animal. Si votre compagnon s’arrête de lui-même, il faut absolument respecter cette pause, d’où l’importance d’écourter parfois la promenade. De même le harnais est préférable au collier, car chez un chien cardiaque notamment, la pression du collier sur la trachée provoque de longues quintes de toux qui sont très pénibles pour l’animal. Un autre exemple ( la liste n’est pas exhaustive ; ces exemples n’ont pour but que de montrer que la présence d’un animal cardiaque peut engendrer de nouvelles contraintes ) : un animal présentant ce type de pathologie est très sensible à de trop fortes chaleurs et à la soif. Il faut donc veiller à ce qu’il ait toujours à boire et prévoir davantage d’arrêts lors de départ en vacances. Cependant, les propriétaires ne sont pas toujours prêts à assumer ces obligations supplémentaires.

L’animal incontinent pose beaucoup de problèmes à son maître. Je précise tout de suite que l’incontinence est différente de la malpropreté, car dans le cas de la première, l’animal ne se contrôle pas et il n’existe pas de problèmes comportementaux expliquant cette incontinence. Bien que des traitements existent, ils n’agissent pas toujours et surtout pas sur tous les types d’incontinence. Le propriétaire doit donc vivre avec l’incontinence de son compagnon et faire preuve de beaucoup de patience. Par expérience, j’ai remarqué que ce type de handicap ( comme la malpropreté d’ailleurs ) était très mal supporté par les propriétaires qui « en avaient marre de nettoyer derrière leur animal et de supporter l’odeur » (sic). C’est pour cela que l’euthanasie représente bien souvent la « solution » à ce problème.

Conclusion

Grâce à Internet ou à certaines émissions animalières, le grand public est sensibilisé peu à peu au handicap de l’animal et aux solutions possibles permettant de rétablir un « bien-être minimal » pour que leur compagnon puisse vivre dignement. Pour cela, un dialogue doit s’instaurer entre le propriétaire et le vétérinaire, qui pourra guider le maître et lui apprendre à mieux cohabiter avec le handicap de son animal. Il est vrai que dans de nombreux cas la médecine vétérinaire ne peut rien pour effacer le handicap et, les meilleurs traitements sont alors l’attention et les petits soins que le maître prodigue à son animal.

Pour en savoir plus

Beaucoup de sites concernant le handicap sont à but commercial ( vente de matériel ). J’ai essayé de trouver des sites intéressants, contenant notamment des conseils ou des témoignages. Il semblerait que certains sites fassent preuve d’un certain « voyeurisme » malsain vis-à-vis du handicap animal ( vente de photos d’animaux handicapés, photos chocs d’animaux mutilés... ). Si au moins ce genre de pratique servait la condition animale ! ...

- Animaux paralysés et voiturette : http://www.parachien.com/home.html

- Conseils généraux : http://oudeis44115.blogspot.com/2010/04/soccuper-dun-animal-handica...

- Témoignage sur un berger allemand paralysé : http://bienmieuxavecmonanimal.com/Laidervivresonhandicap.html

- Peut-être une excellente idée ( il n’existe pas à ma connaissance de « prothèse » pour chien amputé des membres antérieurs ) : http://www.lejdd.fr/Societe/Insolite/Images/Fevrier-2010/Israel-chi...

N’hésitez pas à me contacter pour toute remarque ou réflexion concernant cet article : marc.vidon0847@orange.fr

* * *

Des animaux handicapés mais avec l'envie de vivre !

Quand un animal est handicapé, de nombreuses personnes optent pour l'euthanasie. Elles se disent qu'au moins il ne souffrira pas, que c'est mieux ainsi.


Mais pourquoi le handicap serait-il une fatalité ?

Même handicapés, beaucoup d'animaux veulent vivre ! Ce n'est pas parce qu'ils sont nés avec des pattes déformées ou paralysés, que leur vie ne vaut pas la peine d'être vécue. Alors comment leur faciliter la vie et les aider à vivre heureux ?


Vaincre le handicap d'un animal

L'euthanasie peut être une solution face à la douleur intense et continue d'un animal, mais il faut bien prendre conscience que cette solution est extrême. L'euthanasie doit servir à apaiser un animal malheureux qui souffre. Mais le handicap ne signifie pas toujours douleur physique et morale, et ne doit pas justifier systématiquement la mort de l'animal.
Les animaux peuvent être atteints de divers handicaps, qu'ils soient de naissance ou la conséquence d'un accident.

L'altération des sens

Certains animaux perdent un ou plusieurs sens, ils deviennent aveugles, sourds ou alors ne sentent plus rien. Ces handicaps sont généralement assez contraignants mais n'empêchent pas l'animal de vivre et n'entraînent généralement pas de douleur physique particulière. Les autres sens se développent pour pallier le sens défaillant, ce qui permet de rééquilibrer un peu la balance.
Toutefois, il faut redoubler de vigilance pour son animal fragilisé et respecter certaines règles. Par exemple, bien le surveiller lorsqu'il sort dehors, ne pas le laisser sortir sans collier et sans laisse, évitez de déplacer les meubles pour que l'animal aveugle ne perde pas ses repères, établir un autre langage que le langage oral pour les animaux sourds (gestes, postures, regards, etc.).

Le handicap moteur

Le handicap moteur est souvent assez contraignant pour l'animal autant que pour le maître. Certains animaux naissent avec une patte en moins, ou l'amputation d'un membre s'avoue nécessaire après un accident. Quoi qu'il en soit, la plupart de ces animaux s'en sortent généralement très bien et font preuve d'une grande faculté d'adaptation.
Cependant, les promenades peuvent être vite épuisantes puisqu'elles demandent plus d'efforts, vous pouvez alors vous équiper d'un petit chariot pour finir la balade.
Pour les animaux dont les membres arrières sont paralysés, il existe des petites voiturettes qui peuvent leur servir à remplacer les membres manquants.

D'énormes progrès sont faits aujourd'hui pour aider nos compagnons à vivre pleinement leur vie, heureux. L'important est de leur permettre de retrouver une autonomie.

Stimuler les animaux handicapés

Ce n'est pas parce que l'animal est handicapé qu'il faut modifier tous ses comportements à son égard. Celui-ci aura toujours besoin de votre amour, de câlins et d'attention.
De plus, ce n'est pas parce que votre chat ou votre chien a du mal à se déplacer et à se mouvoir, qu'il n'a pas envie de jouer ! N'hésitez pas à le stimuler, à éveiller ses sens, et à ne surtout pas le laissez s'isoler.


Des animaux handicapés mais heureux !

Parce qu'un animal handicapé n'est pas toujours malheureux ni souffrant, parce qu'il a lui aussi envie de vivre, voici un petit condensé de vidéos d'animaux handicapés, adorables et heureux de vivre !

Par Caroline Volckmann Crédits photo : Tuxboard

* * * 

Sources :
http://bien.vieillir.perso.neuf.fr/animal-et-handicap.htm  publié en  mai 2010
http://wamiz.com/chiens/actu/etre-un-animal-handicape-c-est-dur-256... publié en juillet 2012

Vues : 10735

Réponses à cette discussion

L'incroyable histoire de Curtis

En fauteuil roulant, ces chiens sont heureux, et ça se voit !

A Lanzenhainer, en Allemagne, une femme dévouée et amoureuse des animaux prend soin d'une ribambelle de toutous qui n'ont hélas pas eu la chance d'être adoptés, en raison de leurs handicaps. Gritta Götz a crée un refuge pour offrir à ces animaux une chance de vivre leur vie de la meilleure façon possible malgré leurs différences.

Comme elle le raconte au site thedodo.com, au départ, Gritta n'avait qu'un seul chien. Mais au fil des semaines passées à faire du bénévolat dans des associations de protection animale, elle a commencé à devenir famille d'accueil pour d'autres chiens dans le besoin.

Aujourd'hui, elle vit auprès d'une vingtaine de chien, dont huit se déplacent à l'aide de fauteuils, ou plutot de chariots roulants.


Certes, ces loulous ne courent pas aussi vite que leurs copains. Mais cela ne les empêche pas de s'amuser comme des fous et de nous donner une belle leçon de courage.


Regardez-les batifoler joyeusement grâce à leur ange gardien : 

Ce sont des chiens paralysés qui jouent avec des chiens "normaux" avec des bâtons et qui sont heureux !

Source : http://wamiz.com/chiens/actu/en-fauteuil-roulant-ces-chiens-sont-he...

Des chiens en fauteuil roulant, heureux et en bonne santé...

Des chiens en fauteuil roulant peuvent vivre heureux et être en bonne santé - même quand ils sont handicapés ou paralysés.

Vous pouvez aider à sauver des vies et réduire l'euthanasie inutile si vous partagez cette vidéo avec vos amis afin que plus de gens apprennent/comprennent  que :

" être un animal de compagnie handicapé n'est pas une entrave à la Vie ! "

Popeye, le chien bipède...

Nous avons favorisé plus de 50 chiens au cours des quelques dernières années. Popeye est notre premier accueil paralysé. Nous ne savons pas ce qui a causé la paralysie de Popeye. Il a été reconnu comme un parasite déjà un paraplégique.

3 vétérinaires proposèrent l'euthanasie car c'était tout simplement la chose la plus facile à faire... Pas facile pour Popeye, plus facile pour les humains...

Heureusement il y avait tout un réseau de personnes et de groupes qui se sont appliqués à rechercher pour lui jusqu'à ce qu'il arrive chez nous comme un chien d'accueil. Les pattes raides de Popeye ont finalement été amputées par crainte d'une infection, de traumatisme, ou d'autres blessures et parce qu'il était évident que sa paralysie était aussi cause de stress au reste de son corps.

Nous espérons voir Popeye aidera à changer les idées préconçues des gens de ceux qui sont handicapés. C' est un chien incroyable. Un chien heureux. Il ne réalise pas qu'il est tout différent de n'importe quel autre chien.

Popeye a peut-être été une fois victime, mais maintenant il est un conquérant. 

Première année de l'Incroyable Popeye

Depuis, le temps a passé, et Popeye est un être plein de vie et heureux :

Un chien n'a pas besoin d'être physiquement parfait pour avoir le cœur et l'âme de vivre pleinement sa vie. Les gens ont besoin de donner à des chiens comme Popeye une chance de montrer au monde ce dont ils sont capables !

Amelio, le chat sur roues

Amelio, un chat magnifique, est né avec un bassin déformé. Il porte une couche-culotte et utilise son chariot à roues pour se déplacer.

Comme tous les chats, il préfère jouer lorsque l'appareil photo n'est pas présent, mais vous pouvez voir qu'il est à l'aise dans son panier et apte à l'utiliser.

Joe, le lapin de Pâques

Sauver un animal ne fera pas une grande différence au monde...

mais cela fera un monde de différences pour cet animal-là  ...

Des animaux et des prothèses adaptées à leurs besoins

"Pay de Limon" dont les membres avant ont été sectionnés par des membres du cartel de la drogue mexicain Zacatecas, peut à nouveau gambader grâce à ses prothèses réalisées aux Etats-Unis, après qu'une association recueillant des chiens victimes de violences a réuni les 6 000 dollars nécessaires. (photo Tomas Bravo / Reuters)

Le chat " Oscar " a eu les pattes arrières sectionnées par une moissonneuse-batteuse. Le chirurgien-vétérinaire Noel Fitzpatrick a doté l'animal de deux membres artificiels grâce à une technique inédite du University College de Londres. (photo Ho New/Reuters)

" Schildi " est une tortue abandonnée par ses propriétaires qui a été retrouvée avec une patte en moins par un vétérinaire. Il a remplacé son membre meurtri par une roue LEGO.

 

Le porcelet " Chris P. Bacon " a les pattes arrière déformées, lui rendant la marche impossible. Len Lucero, vétérinaire à Clermont (Floride), lui a fabriqué une sorte de chaise roulante à partir d'éléments de K'Nex, un jeu de construction. ( photo REUTERS/© Scott Audette / Reuters)

" Tzvika ", une tortue femelle blessée par une tondeuse près de Tel-Aviv, repose sur un essieu muni de deux petites roues. Le reptile aurait pu se traîner sur ses pattes avant mais le dispositif lui permet de ne pas user sa carapace. (photo : REUTERS/© NIR ELIAS / Reuters)

" Fuji ", un dauphin âgé de 37 ans, qui évolue à l'aquarium de Motobu, dans l'île japonaise d'Okinawa, a reçu une nageoire flambant neuve grâce au travail des vétérinaires et du fabriquant de pneus Bridgestone. (photo REUTERS/© Issei Kato / Reuters)

" Motala " , une éléphante de 48 ans, a perdu une jambe en Thaïlande en marchant sur une mine à la frontière birmane, dix ans plus tôt. Elle réapprend à marcher grâce à sa toute nouvelle prothèse. (photo REUTERS/© Stringer Thailand / Reuters)

" Hoppa ", un chien de 4 ans né sans pattes avant, est muni d'un dispositif à quatre roues imaginé par un étudiant en art de Tel-Aviv. (Photo Amir Cohen / Reuters)

" Beauty " est un aigle pêcheur qui a été défigurée par un braconnier en 2005. Sa prothèse a été confectionnée grâce à une imprimante 3D. (photo Birds of Prey Northwest)

Mister Stubbs a perdu sa queue lors d'un violent combat avec un de ses congénères. Sa prothèse lui permet désormais de nager à nouveau. (photo DR)

" Hope " est un yorkshire terrier né avec une patte en moins. Celle-ci a été remplacé par une roue et depuis, ça roule ! (photo D

Source  : http://www.sciencesetavenir.fr/galeries-photos/insolite/20140404.OB...

Les animaux handicapés ont eux aussi droit à une vie normale ! Qu’ils soient nés avec des malformations ou privés de membres après un accident, voici 20 animaux qui ont eu le privilège de récupérer leur mobilité perdue grâce à des prothèses faites sur mesure.

DGS vous fait part de ces touchantes histoires : 

20 animaux ont retrouvé la joie de vivre grâce à des prothèses conçues sur mesure, adaptées à leur handicap

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses1

Naki’o est un chien qui a perdu ses quatre membres à cause du froid après avoir été abandonné par ses propriétaires alors qu’il n’était encore qu’un chiot. Il se déplace aujourd’hui grâce à ses quatre prothèses.

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses2

Motala est une éléphante de 48 ans. Il y a plus de dix ans, elle a perdu une patte en marchant sur une mine à la frontière entre la Thaïlande et le Myanmar.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses3

Cette tortue marine de 25 ans nommée Yu s’est fait dévorer les nageoires par un requin avant de finir dans un filet de pêche. Elle a été recueillie et séjourne aujourd’hui dans l’aquarium de Kobe.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses4

Cici est un chat de 7 ans qui a fini paralysé à la suite d’un choc avec une voiture.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses5

Hope est un yorkshire terrier né avec une patte en moins, qui depuis a été remplacée par une prothèse à roue.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses6

Winter est un dauphin très célèbre dont la queue a été mutilée dans un piège à crabes alors qu’il n’avait que 3 mois. Il a été recueilli par l’aquarium de Clearwater en Floride.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses21

Ce lama appelé Tripod a failli mourir après s’être brisé la patte. Deux propriétaires d’un ranch l’ont découvert près de chez eux et l’ont sauvé en lui offrant une prothèse après qu’il ait été amputé.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses8

Snow était un chien abandonné qu’il a fallu amputer pour le garder en vie. Le voilà équipé de pattes à nouveau !

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses9

Un chien nommé Pay de Limon a servi de sujet d’entraînement à un gang mexicain qui voulait apprendre à couper les doigts des gens qu’ils kidnappaient. Il a été recueilli par le refuge Milagros Caninos.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses10

Schildi est une tortue abandonnée par ses propriétaires qui a été retrouvée avec une patte en moins par un vétérinaire. Il a remplacé son membre meurtri par une roue LEGO.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses22

Mister Stubbs est le premier alligator à bénéficier d’une prothèse. Il a perdu sa queue lors d’un combat avec un autre congénère. Il peut à nouveau se mouvoir dans l’eau aujourd’hui.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses12

Cette femelle dauphin nommée Fuji a bientôt 40 ans. Elle a été recueillie par l’aquarium d’Okinawa alors qu’elle était dépourvue de queue, probablement rongée par une maladie inconnue.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses13

Hero est un jeune veau qui a été retrouvé avec la queue et les deux pattes arrière gelées. Il a dû être amputé et a reçu des prothèses pour pouvoir marcher à nouveau.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses14

Ce golden retriever né sans pattes avant est devenu la mascotte d’une entreprise au Brésil qui fabrique des prothèses pour les animaux mutilés et handicapés.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses15

Cette tortue nommée Tzvika se déplace grâce à une structure à roulettes attachée à sa carapace. Une violente blessure à la moelle épinière causée par une tondeuse à gazon l’a privée de l’usage de ses pattes arrière.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses16

Billy, un bouledogue français, a les pattes paralysées depuis la naissance. Un support à roulettes lui permet aujourd’hui de marcher presque normalement.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses17

Le petit cochon est né avec des pattes arrière invalides. Il a été recueilli par un vétérinaire qui lui a conçu une prothèse roulante avec des morceaux de jouets.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses18

Oscar est un chat dont les pattes arrière ont été coupées par une moissonneuse-batteuse. Un vétérinaire lui a alors rajouté des prothèses pour qu’il puisse à nouveau se déplacer normalement.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses19

Ce chien nommé Hoppa est né sans pattes avant. C’est un étudiant qui lui a fabriqué cette prothèse roulante.

 

20-animaux-dont-le-quotidien-a-ete-rendu-meilleur-grace-a-des-protheses20

Cet aigle s’est fait tirer dessus par un braconnier qui lui a arraché le bec. Un groupe de volontaires lui ont appliqué une prothèse pour éviter qu’il soit euthanasié.

Nous avons été très émus par tous ces animaux handicapés enfin capables de vivre de façon normale avec leurs prothèses et nous félicitons les personnes qui ont fabriqué ces membres artificiels. Nous avons particulièrement aimé l’aigle royal qui récupère son bec et la tortue marine qui retrouve ses nageoires. Avez-vous été attendri par ces animaux dont le destin a été sauvé par les hommes qui leur ont fabriqué ces prothèses ?

Alexis Costini - daily geek

Source  : http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-20-animaux-handicap... publié le 16.04.2014

Violet, le petit chat qui réapprend à marcher

chat handicapé réapprend à marcher

Une fois encore, un animal nous donne une belle leçon de courage, et des amoureux des animaux nous donnent une belle leçon de générosité.

Gravement blessé, le chat ne pouvait plus marcher

Violette, un joli chaton noir, a été trouvé dans un parc de Philadelphie, en Pennsylvanie aux Etats-Unis.

Le pauvre animal était gravement blessé, et jamais plus il ne retrouvera l'usage de ses jambes paralysées.

Mais Violet s'est vu offrir une seconde chance de marcher, grâce aux efforts du Dr. Megan Andeer, une vétérinaire travaillant pour l'association City Kitties Rescue, qui secourt les chats errants

.

Violet est un petit chat joueur, empli de joie de vivre

Comment résister à un tel regard ?

"Violet mérite une deuxième chance d'avoir une vie heureuse"

Un petit chariot a été fabriqué pour elle, et jour après jour, semaine après semaine, Violet réapprend à se déplacer. Au cours des derniers mois, l'équipe médicale qui entoure le chat a tout mis en oeuvre poir l'aider à reprendre des forces et regagner la mobilité de ses jambes avant.

Le voyage sera long avant que Violet s'adapte parfaitement à son chariot. Mais la petite chatte est animée par une grande force, et une admirable joie de vivre, qui lui ont permis de parcourir un grand chemin depuis son sauvetage. Elle parvient se balader, et a même commencé à courir !

Violet s'entraîne tous les jours, et ses progrès sont racontés sur la page Facebook de Megan Andeer, surnommée The Cat Doctor.

- " Nous pensons que Violet mérite une deuxième chance d'avoir une vie heureuse et épanouissante " affirme la vétérinaire.


L'histoire de Violet n'est pas sans nous rappeler celle de Flipper, ce chat paralysé aidé par des lycéens américains, qui gambade aujourd'hui comme si de rien n'était !

Violet apprend à se débrouiller toute seule

Source : http://wamiz.com/chats/actu/une-nouvelle-chance-de-marcher-pour-le-...

RSS

Une aide pour vos activites ?

     Pour le développement de vos  

         activités, une plateforme  

        indispensable à découvrir  

Forum de discussion

Faune... leurs histoires, films, vidéos...

Démarrée par Santorine57. Dernière réponse de Santorine57 26 oct. 2015. 26 Réponses

Quand les animaux sont en deuil...

Démarrée par Santorine57 7 oct. 2015. 0 Réponses

" A " ... comme Animaux... Adoption... Abandon...

Démarrée par Santorine57. Dernière réponse de Santorine57 18 août 2015. 8 Réponses

Badge

Chargement en cours…

© 2017   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation