Pourquoi Chaque Homme Doit s’Eveiller au « Masculin Sacré »

Par Laura Marie

Ce sont des hommes qui font les guerres. Ce sont des hommes qui violent et tuent des femmes et des enfants. Ce sont des hommes qui sont responsables du trafic sexuel et de la prostitution. Ce sont des hommes qui sont à la tête des plus grandes institutions financières qui n’ont que l’argent et le pouvoir en tête, au détriment de toute une population qui en subit les conséquences. Ce sont des hommes qui massacrent les animaux par milliards chaque année dans le monde, que ce soit dans l’industrie alimentaire, pour la chasse plaisir, la corrida, ou pour le trafic illégal d’animaux sauvages. Ce sont des hommes qui construisent les armes, qui sont sur le terrain pour détruire la terre, raser les forêts, détruire les mers. Ce sont des hommes qui battent une femme sur 4.

Tous ces actes ne peuvent être perpétués que par des hommes qui ne sont pas dans leur dimension « sacrée » (spirituelle). Bien sûr, il existe également des femmes (elles non plus dans leur « féminin sacré ») qui ont pu faire ou font et encouragent également toutes ces choses, mais à l’échelle planétaire, c’est malheureusement à « l’homme » et donc à ce qui est associé à la « masculinité » que reviennent tous ces actes destructeurs.

Il n’est pas question là de pointer du doigt un « genre » et de le condamner, mais, vous le verrez tout au long de l’article, au contraire de tenter de comprendre pourquoi l’homme en est arrivé à cela, alors que de l’autre côté il est capable de si magnifiques choses (constructions, avancées dans la science, secourisme, médecine, automobile, aviation, protection etc….) et comment peut-il évoluer en se reconnectant à son « Masculin Sacré » (la partie « divine » en lui).

 

Le côté sombre de la masculinité

Tout a commencé à partir du moment où les hommes ont décidé de dire que « Dieu » était un homme. A partir de là, les femmes ont immédiatement été dressées au rang inférieur (par les hommes, qui n’étaient pas dans leur masculin sacré). De toute l’histoire, et jusqu’à encore aujourd’hui, rares ont été les hommes qui ont montré les qualités du masculin sacré, par conséquent ce modèle de masculinité basé sur le pouvoir, la violence et le contrôle est un des seuls que nous avons eu (qui n’est pas la « vraie » masculinité, mais son utilisation détournée).

Quels sont les côtés sombres de la masculinité ?

  • La recherche de pouvoir et de contrôle (quitte à tuer, écraser, dominer, utiliser, blesser autrui).
  • Gouverné par son égo
  • La course après l’argent (qui n’est en fait que le résultat du premier point, la recherche de pouvoir)
  • La recherche de « statut » dans la société (accéder à un poste « élevé » pour plus de contrôle)
  • Façon de penser « verticale » (se comparer aux autres et penser que l’on est mieux ou plus important que quelqu’un d’autre)
  • Refouler ses peurs et les masquer
  • Ne pas montrer ses émotions car considérées comme un signe de faiblesse
  • Machisme et misogynie
  • Contrôlé par sa sexualité
  • Déconnecté de son coeur
  • Ne se préoccupe pas des futures générations, de son impact sur le monde
  • Considère que tout ce qu’il peut dominer est à sa disposition sur Terre (femmes, animaux, autres hommes, ressources…)

 

Dès sa naissance, avec le modèle du père, le garçon sera déjà conditionné à avoir une certaine attitude vis à vis des femmes (selon la façon dont son père traitera sa mère), vis-à-vis des autres hommes (recherche de supériorité / domination, ou au contraire victime), et vis-à-vis du monde (intérêt pour le monde et pour les autres, ou égoïsme). Il aura également le modèle de sa mère, à savoir comment se comporte-t-elle en tant que femme dans ce monde. Arriveront ensuite les modèles des autres garçons à l’école, et des autres hommes à la télévision et dans les médias en général, qui, eux aussi, ne mettent souvent en avant que les côtés sombres de la masculinité et encouragent les hommes à cultiver ces côtés basés uniquement sur l’égo et donc destructeurs, pour eux-mêmes, pour les femmes, les enfants, et pour le Monde.

Bon nombre d’hommes, à l’inverse, rejettent totalement ces côtés sombres de la masculinité, ayant conscience de leurs méfaits, mais rejettent également par la même occasion toute forme de masculinité sans parfois s’en rendre compte. Ils deviennent « résistants » à la masculinité (qui les dégoûte justement à cause de toutes ces actes perpétués par les hommes). Ils se sentent plus proches des femmes (souvent plus sensibles et spirituelles), qui correspondent mieux à leurs valeurs et façon de voir la vie, et souvent ils deviennent ce que l’on appelle des hommes « trop gentils », que les femmes qui ne sont pas dans leur féminin sacré abusent ou moquent bien souvent. Ils ont du mal à trouver leur place en tant qu’ »homme éveillé » / homme spirituel / homme sensible.

Peut-être avez-vous compris alors pourquoi bon nombre de femmes sont attirées par les

« bad boys » (mauvais garçons ?), par les hommes qui les maltraitent, qui ne les respectent pas, qui sont stupides, mais qui, d’un point de vue extérieur, affichent et dégagent une certaine

« masculinité » ? Nous sommes prévus pour nous compléter, l’énergie féminine est prévue pour être attirée par l’énergie masculine (quel que soit le sexe de la personne, il en va de même chez les couples homosexuels), et vice versa. Alors, une femme, instinctivement, sera plus attirée par un homme

« viril », « masculin », même s’il a tous les défauts précédemment cités, qu’un homme qui est trop

« féminin », même s’il a les qualités dont elle a pourtant besoin.

Le problème actuel est que c’est tout l’un ou tout l’autre. Les femmes n’ont pas vraiment le choix. Alors par défaut elles prennent celui qui s’apparente plus aux qualités masculines qu’une femme recherche instinctivement (la force, la virilité, l’assurance). Et puis ensuite elles souffrent. Ces femmes non plus ne sont pas dans leur féminin sacré et s’abaissent à quelque chose qui ne les honorent pas, « par défaut ».

Parallèlement, pour lutter contre ce désir de domination de l’homme sur la femme et ce rapport de force permanent, la femme a décidé d’elle-même à son tour cultiver ces traits (du côté sombre de la masculinité). La femme est devenue plus vénale, plus violente, moins sensible, plus égocentrique, et en même temps elle tente de « démasculiniser » les hommes qu’elle rencontre, elle aussi dans le but de dominer, et de « reprendre son pouvoir ». C’est la lutte des sexes qui ne sont pas dans leur dimension « sacrée » et leur véritable essence. (Lire ici mon article « Pourquoi chaque femme doit s’éveiller au féminin sacré »).

Mais la femme a elle aussi un énorme rôle à jouer dans ce changement des hommes et leur retour au masculin sacré. C’est à elle de les encourager également à le devenir. C’est à elle d’honorer son essence masculine et d’honorer le masculin sacré en lui.

 

Le Masculin Sacré.

Alors, qu’est ce que le « Masculin Sacré » ? ou le « Masculin Divin » (« Divine Masculine » et « Sacred Masculine » en anglais). On appelle le masculin sacré l’essence masculine même, la vraie, celle de l’être né du sexe masculin (mais nous avons tous en nous les deux énergies, « polarités », y compris donc chez les homosexuels) son énergie innée, telle qu’elle serait naturellement sans aucun conditionnement et modèles de société qui interviennent ensuite au cours de la vie de l’homme.

Le Masculin Sacré, c’est l’homme qui refuse tous ces conditionnements et qui a le courage d’être lui-même, et d’incarner les « vraies » qualités propres au Masculin, telles que :  la responsabilité, la force alliée à la douceur quand il le faut, l’action, le pouvoir de concentration, la paternité, la générosité, l’encouragement, l’abondance matérielle, la clarté, l’intellect, l’autorité, la recherche d’évolution, la protection des plus faibles que lui physiquement (femmes, enfants, animaux et autres hommes en difficulté), l’utilisation de sa force pour faire le bien et pour protéger, et non pour dominer et détruire.

Mais voici en détail, comme pour l’article sur le Féminin Sacré, une comparaison claire de l’homme qui est dans son Masculin Sacré versus l’homme qui ne l’est pas.

Par Laura Marie

http://lauramarietv.com/fr/pourquoi-chaque-homme-doit-seveiller-au-...

 

Vues : 214

Réponses à cette discussion

Bien d'accord avec cette Laura Marie moi aussi, et là aussi.

Merci Monsieur Patrice.

Cette société paternaliste qui méprise une femme parce qu'elle est une femme, c'est très grave.

Vivent les femmes !

Et… les femmes et les enfants d'abord.

:-)

Clarine

RSS

Une aide pour vos activites ?

     Pour le développement de vos  

         activités, une plateforme  

        indispensable à découvrir  

Forum de discussion

Badge

Chargement en cours…

© 2017   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation