Crop circles - cercles de culture

Un cercle de culture (souvent appelé par le nom anglais, crop circle et parfois par le néologisme « agroglyphe »), est un motif réalisé dans un champ de céréales (généralement de blé) par flexion des épis, dans le but de représenter diverses formes géométriques dont l'ensemble est visible depuis le ciel. Ces formes peuvent aller d'un simple cercle de quelques mètres de diamètre à des compositions de plusieurs centaines de mètres impliquant de nombreuses sections.
Les premiers agroglyphes connus datent de la fin des années 1960 en Australie, au Canada et en Angleterre et ont, par la suite, inspiré deux Anglais, Doug Bower et Dave Chorley, qui ont déclaré, en 1991, en avoir réalisé des centaines d'autres à partir de 1978 par plaisanterie.

Doug Bower Et Dave Chorley Crops Circles - Images

Plus d'images pour Doug Bower Et Dave Chorley Crops Circles

Bien qu'une majorité de scientifiques et les sceptiques affirment que l'origine des agroglyphes apparus dans la campagne anglaise est maintenant connue, divers amateurs de phénomènes paranormaux continuent d'avancer de très nombreuses explications alternatives pour l'apparition des agroglyphes : phénomènes naturels inconnus, manifestations ufologiques ou manifestations d'énergie.

Agroglyphe en Suisse

Étymologie

L'expression « cercle de culture » est une traduction directe du mot anglais crop circle (inventé par l'ingénieur britannique Colin Andrews à la fin des années 19703,4). On rencontre aussi mais moins souvent la traduction « cercle de récolte ». « Agroglyphe », quant à lui, est un néologisme savant issu de agro- et de glyphe (littéralement « représentation graphique dans l'agriculture »).

L'étude de la formation de motifs géométriques dans les champs est la « céréologie » et les personnes étudiant ce sujet sont des « céréologues ».

Gravure du « diable faucheur »

Représentation symbolique d'un « diable faucheur »
dans une gazette anglaise du xviie siècle.

Selon Peter Jan Margry et Herman Roodenburg, les folkoristes sont muets sur la formation de cercles de culture au xixe siècle et dans la première moitié du xxe siècle, ce qui indique qu'on a probablement affaire à un phénomène moderne.

Des céréologues présentent comme étant l'ancêtre des cercles de culture la gravure d'un « diable faucheur » (Mowing-Devil (en)), occupé à faucher une aire en forme d'anneau dans un champ d'avoine, figurant dans une gazette de 16786,7. Le texte d'accompagnement dit que le fermier, irrité par la rémunération excessive demandée par son faucheur pour accomplir son travail, jura qu'il préfèrerait que ce soit le diable lui-même qui s'en charge. Dans la nuit, le champ fut pris dans des flammes et le lendemain matin on retrouva l'avoine parfaitement fauchée. Cependant, dans la mesure où l'avoine est non pas couchée mais fauchée, on ne saurait voir dans cette gravure un ancêtre du cercle de culture.

Apparition des agroglyphes

Le 19 janvier 1966, George Pedlez, propriétaire d'une plantation en Australie, près de la ville de Tully, prétend avoir été témoin du décollage d'un aéronef qui se serait posé dans un marécage. On découvre dans les roseaux ce qu'on qualifie à l'époque du nom de saucer's nest (« nid de soucoupe »), un aplatissement des végétaux de manière circulaire. D'autres nids de soucoupe sont découverts par la suite dans le voisinage. On peut penser que cette histoire a inspiré certaines personnes, dont un certain Doug Bower, à faire des nids de soucoupe dans les champs.

Une décennie plus tard, le même Doug Bower devait importer cette idée en Angleterre et, en compagnie de son compère Dave Chorley, multiplier les cercles dans des cultures, donnant ainsi naissance au mythe des crop circles (agroglyphes).

Au Canada, un fermier de Duhamel, Alberta, découvre des cercles de culture le 5 août 1967. Dans les semaines précédentes, plusieurs personnes avaient déclaré avoir vu des ovnis. Le rapport d'enquête conclut qu'il n'y avait pas de signe évident d'intervention humaine ni de trace d'activité chimique ni de radioactivité.

D'autres cercles apparaissent dans le sud de l'Angleterre, en Hampshire, Wiltshire et dans les contrées avoisinantes, à partir de 1978.

Au fil du temps, à mesure que le nombre des crop circles croît, les motifs deviennent de plus en plus complexes : alors que les premiers agroglyphes étaient de simples disques, certains de ceux apparus dans les années 1990 et 2000, sont de plus en plus élaborés et complexes. Les agroglyphes se répandent dans plusieurs régions du monde.

Origine des agroglyphes

Agroglyphe de type fractal

Explication scientifique

L'explication rationnelle admise est que les agroglyphes sont des créations humaines, soit relevant du canular, soit similaires aux créations du Land art ou encore aux graffitis dans un milieu urbain.

Canulars

La création des agroglyphes réalisés à partir de 1978 a été revendiquée par deux fermiers anglais, Doug Bower et Dave Chorley, dans la région d'Avebury) dans le district de Marlborough. Ils expliquèrent plus tard leur intention de faire une plaisanterie, inspirée par les « saucer's nest » d'Australie en 1966

Créations artistiques

Il existe plusieurs groupes artistiques créant des agroglyphes et apportant la preuve qu'ils en sont bien les auteurs ainsi que des explications sur la manière dont sont fabriqués ces agroglyphes. C'est la cas notamment du Circlemakers arts collective, un collectif fondé par John Lundberg dans les années 1990 et qui, en mars 1998, réalisa, de nuit, en quatre heures de temps, un agroglyphe complexe dont le dessin intégrait des éléments renvoyant à des cercles de culture ayant marqué l'histoire de la spécialité. Filmée par NBC en Nouvelle-Zélande pour une émission intitulée « Unmasked: The Secrets of Deception » (« Démasqué : les secrets d'une supercherie »), l'opération fut vue au mois de mai par 25 millions de téléspectateurs aux États-Unis, avant d'être diffusée, dans les semaines suivantes, dans le reste du monde.

Agroglyphes publicitaires

Par ailleurs, des médias, à grand renfort de publicité, ont fait réaliser à leur compte des agroglyphes ou autres motifs :
Les agroglyphes réalisés par la société Distrimix en bordure de l'autoroute A6 entre Joigny et Auxerre avaient un but publicitaire car le message textuel, associé à un logo, dépeint une marque d'une manière plus originale qu'un panneau publicitaire classique, et attire, de ce fait, plus facilement le regard.
Le quotidien The Sun commanda un agroglyphe circulaire géant faisant la publicité des Jeux olympiques de Londres 2012 et décoré des cinq anneaux entrelacés traditionnels, le piquant de cette pub étant d'avoir été réalisée sur le sol français, en plein jour, par une équipe de six « faiseurs de cercles » britanniques. Durée de la réalisation : sept heures, puis retour à Londres avant le coucher du soleil ;
La chaîne de télévision britannique Sky One fit réaliser un sudoku géant dans une pâture, avec des bâches blanches et des feuilles de plastique (ce n'est donc pas un agroglyphe). Sky One proposa au public de résoudre le jeu et le gagnant reçut de la chaîne une récompense de 5 000 livres (9 000 €). Du point de vue de la démarche, il s'agit d'une production comparable aux graffitis muraux.
En 2006, l'Oregon State University Linux Users Group a conçu un cercle de culture géant représentant le logo du navigateur Web Firefox dans un champ de maïs de l'Oregon. Le crop circle gigantesque, qui s'étend sur 45 000 mètres carrés, a été créé à l'occasion du 50 millionième téléchargement de Firefox.

Explications alternatives

Phénomène naturel

Un tourbillon de vent qui pourrait être à l'origine de modification des cultures

Plusieurs théories ont été émises attribuant aux agroglyphes une origine naturelle (tourbillons de vent, « éclairs en boule », vortex de plasma, champs magnétiques, etc.). Cependant ces hypothèses expliquent difficilement les agroglyphes complexes ayant des formes géométriques élaborées, circulaires ou elliptiques, parfois multiples et symétriques, ou des motifs radiaux ou angulaires, ou encore symétriques voire asymétriques.

Origine terrestre militaire

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !

Le projet américain Initiative de défense stratégique, l'utilisation des lasers de puissance et plusieurs projets comme HAARP, sont aussi mentionnés.

Champ d'antennes du HAARP

Boule de lumière et origine extraterrestre

La théorie alternative avancée par des citoyens amateurs est que les cercles de céréales auraient été causés par des boules de lumières, naturelles ou extraterrestres. Parmi ces citoyens amateurs, le BLT Research Team, dont le nom est constitué des initiales de ses trois initiateurs : John Burke (homme d'affaires new yorkais), W. C. Levengood (biophysicien du Michigan) et Nancy Talbott (collaborant par ailleurs à l'université du Maryland et au Harvard College) a acquis une certaine notoriété dans le domaine.

Les membres de ce groupe disent rechercher les causes, naturelles inconnues ou autres, à l'origine de ces phénomènes et disent avoir découvert des isotopes radioactifs rares dans les agroglyphes, ils auraient aussi trouvé des modifications structurelles profondes dans les nœuds des plantes tressées (et non simplement couchées) qu'ils pensent provenir soit d'un « vortex de plasma » (phénomène naturel), soit d'un flux délibéré de deutérons (phénomène provoqué par une volonté humaine ou extraterrestre). Selon eux, de telles boules de lumières émettraient des micro-ondes qui réaliseraient la forme dans les blés. L'origine de ces boules n'est pas précisément définie. Dans un article de 1999, Levengood et Talbott prétendent que les blés ont été irradiés. E. H. Haselhoff (2001) propose dans la foulée un modèle physique explicatif. Leurs travaux, publiés dans deux revues à comité de lecture, le Journal of Scientific Exploration et Physiologia Plantarum, ont cependant été contestés, particulièrement sur le plan méthodologique, par le sceptique Joe Nickell dans son article Levengood's Crop-Circle Plant Research sur le site du Committee for Skeptical Inquir.

Une représentation du xixe siècle d'une boule de lumière
probablement de la foudre globulaire

Joe Nickell, membre du Committee for Skeptical Inquiry, a mis en question la fiabilité de ces résultats : il n'y a pas d'indication que l'analyse ait été faite en double-aveugle et il semblerait que les laboratoires ne puissent pas distinguer les épis de blé qui proviennent des agroglyphes de ceux qui n'en proviennent pas, si on ne leur donne pas l'information avant toute analyse. De plus, le modèle de Haselhoff (2001), selon ses propres dires, n'explique pas comment les micro-ondes coucheraient les épis de blé ni comment ils traceraient la forme de l'agroglyphe dans le champ, mais seulement une possible différence de longueur entre les épis.

Certains scientifiques, plus prudents, se contentent d'étudier le phénomène sans prétendre en expliquer l'origine exacte. Le physicien néerlandais Eltjo H. Haselhoff, dans son ouvrage The Deepening Complexity of Crop Circles (litt. « La complexité croissante des cercles de culture », traduit par Les Cercles dans les blés), pense avoir apporté la preuve que certains cercles de culture, en raison de diverses particularités biologiques et physiques, ne pouvaient pas avoir été fabriqués de façon simple par des êtres humains (mystificateurs ou autres groupes utilisant des moyens rudimentaires tels que des planches et des cordes). Même s'il avance l'hypothèse de boules lumineuses pour expliquer des traces de radiations à caractère électromagnétique, il ne prétend pas pour autant connaître l'origine de ces boules. De son côté, le biophysicien américain William C. Levengood a effectué des expériences montrant des déformations anormales et, d'après lui, jusqu'à ce jour inexplicables, des nœuds des tiges de céréales situées à l'intérieur d'un grand nombre de crop circles.

Thèse spiritualiste

Pour d'autres auteurs, tel que l'architecte français Umberto Molinaro, les agroglyphes authentiques auraient des particularités, la conductivité des végétaux prélevés à l'intérieur des cercles différerait de celle des végétaux prélevés à l'extérieur des cercles. Il considère que ce phénomène serait l'œuvre de « forces spirituelles [qui] agissent donc pour aider les humains à s’éveiller.

Pour certains il s’agit d’extraterrestres, pour d’autres c’est l’œuvre de la Source, du Divin, ou les forces de la nature, les Dévas et le petit peuple invisible, c’est aussi la présence des désincarnés et des Maîtres ascensionnés, et le signal fraternel d’êtres existant de l’autre côté des étoiles ».

Selon un autre auteur populaire, Colin Andrews, conseiller pour le film Signes, fondateur de Circles Phenomenon Research et inventeur de l'expression « crop circle », 80 pour cent des cercles seraient des œuvres artistiques humaines et les 20 pour cent restants auraient une autre origine. D'après lui, le phénomène « indique une période de chaos qui pourrait être empêchée par une évolution de la conscience humaine ». Son livre de 1989, Circular evidence, est un best-seller international qui a contribué à populariser le sujet.

Dessin parodique de l'explication extraterrestre.
L'extraterrestre dit : « J'adore semer la confusion dans leur l'esprit ! »

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cercle_de_culture

* * *

Crop Circles

Un spectaculaire d'un multiple de Julia Set " Crop Circle près de Wiltshire, en Angleterre. 85% de tous les crop circles apparaissent en Angleterre dans une zone concentrée à environ 20 miles de Stonehenge.

Crop Circles

les Crop Circles sont des dessins élaborés formés dans les champs de blé et de céréales. Les tiges de céréales ont été mis à plat, généralement dans un modèle circulaire ou fluide.

Quatre-vingt-cinq pour cent de tous les crop circles apparaissent en Angleterre dans une zone concentrée une vingtaine de miles de Stonehenge. Cependant, ils apparaissent chaque année partout dans le monde, même à proximité des villes densément peuplées. Les premiers crop circles saisonniers de 1996 ont été trouvés à Laguna Beach, en Californie. De nombreux crop circles dramatiques sont apparus au Canada, l'Allemagne, l'Australie, le Brésil, le Japon et les États-Unis. Crop circles présentent souvent des modèles très complexes effectuées sur une grande échelle.

Un peu d'histoire

Crop circles abord commencé à apparaître dans les champs de céréales en Angleterre en 1975. En 1990, les motifs de ces cercles sont devenus de plus en plus complexe.

Les dessins et modèles

Les formations de crop circles sont absolument superbes dans leur conception, complexité, et des mesures précises. Beaucoup d'entre eux sont énormes, couvrant l'espace de dix terrains de football. Quand soigneusement mesuré, les motifs géométriques sont exacts à l'intérieur d'un huitième de pouce! Cela est vrai même si la formation est mille pieds de long! (C'est la hauteur d'un immeuble de cent étages.) Par exemple, un cercle de cent pieds auront un rayon précis et identique sur tous les côtés à l'intérieur de l'épaisseur d'une seule tige de grain.

Pictogramme Crop Circle

Pictogrammes et insectogrammes

Certains des modèles les plus complexes sont appelés des pictogrammes. Insectogrammes parce qu'il y a des dessins qui ressemblent à des insectes, bien qu'il n'y ait pas de lien apparent des crop circles avec les insectes. C'est juste un nom.

Changements cellulaires

Les herbes impliqués dans les crop circles présentent tous des changements cellulaires. N'importe qui, avec peu ou pas de formation et en utilisant simplement l'œil nu peut prendre une tige de grain d'un cercle de culture et de la comparer à une autre tige de la même matière que ne faisait pas partie du cercle de la culture et de voir clairement la différence. Crop circles herbe a élargi nœuds et les tiges sera plié à un angle de 90 degrés sans casse.

Vous pouvez voir l'expansion et le changement de chaque cellule de l'herbe de cercle de culture avec un microscope de base de l'école élémentaire. Bien que beaucoup ont essayé, personne n'a découvert aucun processus sur terre qui peut reproduire ces changements cellulaires. Ce crop circle en Angleterre couvre plusieurs hectares.

Les champs magnétiques et radioactivité

Les crop circles ont un fort champ magnétique dans et autour d'eux, ce qui est mesurable. De nombreux crop circles présentent également des motifs étranges de radioactivité dans lequel le niveau de radioactivité à un endroit donné fluctuera de haut en bas. Selon nos lois de la physique, on pense que c'est impossible parce que la radioactivité est constante. C'est pourquoi il est utilisé pour des objets datant de carbone ancien.

Close-up photo prise de l'intérieur d'un cercle de culture. Remarquer l'herbe tourbillonnant 

Direction de l'herbe

Crop circles vrais ont souvent plusieurs couches d'herbe dans la conception. Souvent, les couches inférieures de l'herbe vont circuler dans une direction, tandis que l'autre couche sur le dessus circule dans le sens contraire. L'herbe a même été trouvé délicatement tressés ensemble.

 Certains crop circles semblent correspondre  à des équations complexes développés par un mathématicien Français Gaston Julia.  Ces cultures  cercles sont devenus connus comme «les ensembles de Julia» . Julia a perdu   son nez au combat durant la Première Guerre mondiale et portait  un masque de protection.

Disques métalliques

Souvent, minces disques métalliques de la taille d'un quart se trouvent dans les crop circles. Ils ont également été trouvés près de mutilations de bétail. Lorsque ces disques ont été analysés par les laboratoires de métallurgie à l'Université du Michigan et du MIT, ils ont été trouvés à être composé d'une combinaison de titane, silicone, et de l'oxygène. Les deux laboratoires ont conclu qu'aucune correspondance industrielle peut être trouvé sur cette planète.

Non seulement cela, mais lorsque les disques ont été touchés par un objet métallique, comme des ciseaux ou d'un stylo, ils ont immédiatement transformé en un liquide clair. Les laboratoires ont théorisé que les disques avaient été en quelque sorte chargée électriquement, avec la charge de maintenir la structure moléculaire du disque. Lorsque vous touchez le métal, la charge a été mise à la terre et dissipée, ce qui a permis au «métal» de revenir à sa vraie forme liquide. 

Pourquoi les gens associent les Crop Circles avec les ovnis ?

1. Les crop circles apparaissent souvent dans des zones peu après il ya eu des observations d'OVNI.

2. Parce que personne sur terre a été en mesure de reproduire un vrai cercle de culture, certainement pas au niveau cellulaire, on fait l'hypothèse qu'il doit donc être d'origine extraterrestre.

Beaucoup de gens dont l'expérience de sensations étranges et ont des visions psychiques en position debout ou en méditant l'intérieur d'un cercle de culture.

Certains étonnants corrélations

La plupart des crop circles en Angleterre apparaissent près de l'ancienne structure connue sous le nom de Stonehenge. Un grand nombre des formations reproduisent avec précision les dimensions et configurations de Stonehenge à quelques centimètres près.

Basé sur des relations mathématiques et les théories de la géométrie euclidienne, les mesures de divers milieux de culture semblent démontrer beaucoup de lois universelles. Leurs mesures ont été montrées pour correspondre exactement à:

* Notes de l'échelle musicale.

* Les circuits électriques.

* Des brins d'ADN et les relations génétiques.

* La géométrie sacrée / hyper-dimensionnelle physique.

* Les symboles antiques trouvés seulement dans des endroits tels que les pyramides d'Egypte,   
    Stonehenge, et maya et temples aztèques.

* Les systèmes solaires et les trajectoires d'astéroïdes.

* équations mathématiques.

* Géométrie avancée.

* Structure moléculaire.

Ironie du sort, cette liste est un double presque exacte des éléments du programme spatial des États-Unis mis sur la sonde Voyager dans un effort pour communiquer avec d'autres formes de vie.

Crop circles présentent souvent des formes géométriques

Formes tridimensionnelles

Les crop circles semblent être des empreintes d'une réelle forme en trois dimensions, un peu comme un scanner. Un scanner est une image d'une tranche d'un objet en trois dimensions. Par exemple, un scanner du cerveau montre différentes régions d'une tranche de votre cerveau, qui est un objet en trois dimensions.

Les oiseaux volent souvent autour du cercle espace aérien des cultures

Les oiseaux volent autour d'eux

Si nous avions le périphérique approprié, nous pourrions voir que le crop circle est une tranche d'une forme en trois dimensions invisible qui l'entoure. En fait, quand un vol d'oiseaux se rapproche d'un cercle de culture, il se divise les rangs pour éviter de voler au-dessus de la formation (comme si un bâtiment ou un objet solide étaient là), puis des réformes après le passage du crop circle.

Les gens qui se tiennent à l'intérieur d'un cercle de culture ont souvent une course dramatique d' émotions et d'augmentation des capacités de perception.

La plupart des crop circles sont si grands, ils doivent être photographiés depuis le ciel

Qu'en est-il des canulars ?

Deux agriculteurs en Angleterre, tous deux agés de soixante-cinq ans quand ils se sont présentés, ont affirmé qu'ils étaient responsables d'avoir fait des crop circles en utilisant les conseils et les cordes de bois. Doug Bower et Dave Chorley ont affirmé que les crop circles étaient un canular qu' ils avaient perpétrés. Ces infâmes plaisantins sont maintenant connus simplement comme "Doug et Dave."

Les deux anciens plantins :  Dave Chorley (à gauche) et Dave Bowers (à droite)

Etant donné que les crop circles ont commencé avoir de plus en plus de publicité, ils ont attiré des milliers de badauds piétinant toutes les cultures privées et des terres agricoles. La revendication par les agriculteurs est bien connue pour être une tentative par les habitants de mettre fin à cette intrusion et la perte de revenus de cultures endommagées.

Crop formation Cercle près de Stonehenge

Quelques points clés

Lorsqu'on lui a demandé de démontrer comment ils avaient fait les cercles, les agriculteurs ont dit avoir poussés  l'herbe vers le bas  avec un conseil d'administration, mais a refusé de créer une formation entière.

De nombreux crop circles sont apparus sur la même nuit, souvent à des centaines de miles de distance. Les crop circles sont également apparus au Canada sur les mêmes nuits que ces agriculteurs ont déclaré avoir créé des cercles en Angleterre.

Les deux agriculteurs ont été incapables de recréer les changements cellulaires dans le grain ou les champs magnétiques et radioactives d'accompagnement. Ils ne pouvaient pas non dupliquer les coudes à 90 ° sans casser les herbes. Et enfin, ils ne pouvaient pas obtenir les herbes de circuler dans le même sens.

Dave Chorley est décédé depuis et les  crop circles ont continué à apparaître chaque année.

Les crop circles sont apparus dans de nombreux pays à travers le monde, notamment en Angleterre, aux États-Unis, Canada, Allemagne, Australie, Brésil, Japon et Allemagne.

Des témoins oculaires

Un certain nombre de témoins oculaires affirment avoir vu des crop circles créés en quelques secondes. Les formations sont si complexes qu'il aurait fallu une armée de gens de nombreuses heures juste pour essayer de le créer à la main.

Le 8 Juillet 1996 trois personnes ont été toutes les témoins de la formation d'un cercle de culture élaborée. Un jardinier et un agent de sécurité avaient marché à travers un champ de blé à environ 17h30 Le champ était tout à fait normal. Dans le même temps un pilote qui avait volé  au dessus le terrain et a déclaré que le champ était normal. Moins d'une heure plus tard, le pilote est revenu survoler  le terrain et a découvert un énorme cercle de culture. Il était si excité par sa découverte, il en a informé par radio l'aéroport Thruxton. L'agent de sécurité et jardinier étaient également choqués quand ils sont retournés sur l'heure et ont trouvé le crop circle.

Le cercle de culture que les trois témoins ont trouvé était la conception d'une équation mathématique très complexe qui avait été découverte par des mathématiciens français dans les années 1900, un calcul connu comme un ensemble de Julia. Le crop circle était composé de 149 cercles qui s'étend sur un hectare carré.

Large "Julia Set" crop circle composé de 96 cercles parfaitement formées sur la base de la géométrie du mathématicien français Gaston Julia. (Photo de courtoisie de Linda Moulton Howe)

Bande vidéo

Récemment, une vidéo a fait surface et visait à démontrer la création effective d'un crop circle. La vidéo montre une boule de lumière descendant du ciel. Elle fait le tour rapidement d'un champ de céréales, la création d'un cercle de culture, puis remonte dans l'espace à une vitesse élevée. Tout semble assez impressionnant, sauf que le gars qui l'a présentée est connu pour être un as des effets spéciaux sur l'ordinateur. Donc, il y a plus de chances sont que ce soit un faux.

«Fractale de Mandelbrot" formation de crop circle près de Wiltshire, en Angleterre

"Téléphone de maison"

Les crop circles sont un phénomène ahurissant. Leurs conséquences sont dramatiques, et elles sont étudiées très sérieusement par d'autres pays dans le monde. Malheureusement, aux États-Unis, ils sont relégués à la première page des tabloïds et des émissions de télévision comme  "Unsolved Mysteries" (mystères irrésolus) . L'annonce momentanée que c'est un canular est la première réponse que tout le public américain est susceptible d'entendre. 

Ces cercles semblent être des réponses littérales et conformes aux signaux que nous avons envoyés à l'univers au nom de la science.

Il se peut que quelqu'un ait  répondu à notre appel !

Ce crop circle connu comme un 'Insectogram' mesure  plus d'une centaine de pieds de long

Théories sur les Crop Circles

Il y a autant de nombreuses théories sur ce que les crop circles sont ou ce qu'ils veulent dire qu'il y de gens sur cette planète. Cependant, il y a une théorie que je ressens en ayant la tête bien sur les épaules et voici pourquoi:

1. C'est la seule théorie dans laquelle pratiquement tous les crop circle jamais créés semble correspondre. En fait, selon cette théorie, chaque cercle de culture est nécessaire, comme les pièces d'un puzzle géant.

2. La personne qui a découvert ceci a appliqué une approche simple mais logique et a proposé un concept "englobant tout".

3. Cette théorie semble fonctionner et je n'ai pas trouvé de meilleure explication, d'une analyse approfondie.

4. C'est certainement égoïste, mais j'aime cette théorie parce qu'elle est liée parfaitement à ce livre.

Théorie de soucoupes volantes 

Essentiellement ce que dit la théorie sur ce que les crop circles sont vraiment : ils  nous disent comment construire notre propre soucoupe volante. Un ancien pilote de ligne Air Force et commerciale pendant vingt-quatre ans, Doug Ruby a décidé de faire une approche simple dans son enquête sur les crop circles : Pourquoi ne pas les traiter comme des exemples/ modèles/mode d'emploi ?

Et si c'étaient des étrangers et des soucoupes volantes qui avaient participé à la construction de Stonehenge?

Ce sont des modèles- des plans

Ruby a approché chaque crop circle comme s'il s'agissait d'un schéma "plat", bi-dimentionnel d'un objet en trois dimensions, comme un plan l'est pour un bâtiment. Il a commencé en premier par les conceptions/ modèles des crop-circles les moins compliquées . Puis, il a simplement construit l'objet.

Les champs d'énergie

Après avoir construit les premiers éléments, ils ne ressemblaient pas beaucoup. Ils ressemblaient à un jouet partiellement construit de Tinker-jouet jeu d'enfant. Puis Ruby avait une pensée intuitive: Pourquoi ne pas tourner l'article, mettre en mouvement? Voila! Lorsque les objets ont été filés ils ont littéralement pris une toute autre dimension. Par exemple, il est devenu évident qu'une partie que simplement ressemblait à un ballon coincé sur un poteau a été représentant un champ d'énergie qui ne peut être vu quand il a filé. Sans tourner le modèle, ces champs d'énergie seraient restés invisibles.

Une progression logique

Ruby a également découvert que chaque cercle de culture se base sur les autres. Heureusement, il avait commencé avec des photos ou des schémas de presque tous les grands cercles de culture qui avaient jamais été créés, qui lui ont ensuite donné, essentiellement, un ensemble complet de plans  qui lui permettant de réellement "une progression visible" dans les maquettes de chaque modèle à construire, out comme un ingénieur ou un architecte.

Un modèle de travail

Lorsque des maquettes sont construites à partir de ces plans et qu'elles sont toutes mises ensembles,  les crop circles nous expliquent exactement comment sont construites les soucoupes , comment elles fonctionnent, quels sont les pouvoirs entre eux, et pourquoi elles ont la forme de soucoupes. Les crop circles sont une présentation étonnante d'un puzzle technique et le travail de Ruby finit par être d' un pur génie.

Ruby a eu la confirmation de ses théories et de modèles par des physiciens et des ingénieurs nucléaires. Les crop circles représentent le même diagramme de la source d'énergie qui les alimente et indiquent le comment ça marche .. 

Le faisseau du bateau Adamskis

Lorsque Ruby a assemblé les modèles de l'engin spatial des schémas des crop circles, les modèles ressemblaient exactement au type de soucoupe volante communément appelée les «BeamShips Adamski." La description de Ruby sur la façon dont ces vaisseaux fonctionnent  confirme les déclarations de nombreuses personnes, au fil des ans, sur les anneaux tournants des soucoupes ainsi que leur interférence sur es appareils électriques.

Élément clé

Il y a, cependant, un petit problème, qui empêcherait actuellement  nos scientifiques de construire un de ces vaisseaux de ce genre.  Les crop circles utilisent une particule atomique qui n'a pas de charge comme étant la particule clé dans l'alimentation du vaisseau. Nos scientifiques disent que c'est impossible. Bien sûr, nous savons maintenant que rien n'est impossible !

Formation Crop Circle. Comme celui-ci, beaucoup mesurent mille pieds ou plus de longueur. (Photo gracieuseté de Linda Moulton Howe)

Les deux agriculteurs

Rappelez-vous ces deux vieux paysans dont j'e vous ai parlé plus tôt..  Eh bien, avec leur plaisanterie de mauvais gout, ils ont pratiquement encrassé l'ensemble des recherches. Après que les agriculteurs aient menti et aient avoué qu'ils étaient responsables de la création des crop circles, les  lots de cercles  qui sont apparus en suivant (en 1991 et 1992) ont été à peu près ignorés : les gens pensaient que ces deux bonhommes ré-itéraient leur vieille blague, de sorte quepresque tous ces crop circles ont été perdus à jamais. Heureusement certaines personnes ont pris et gardé quelques photos. Sans ces photos, Ruby n'aurait jamais  été en mesure de compléter le puzzle.

Souvent les crop circles ressemblent à la découverte  des «fractales»,  équation géométrique développée par le mathématicien  Benoît Mandelbrot (voir sur la photo ci-dessus 2007)

Équations

De plus en plus des crop circles apparaissent dans les champs de céréales, de grands ensembles de nombres sont apparus ainsi. Dans un des cas, l'équation suivante est apparue dans un champ de céréales Kansas en 1991:

E 97 +

Il semble faire référence à l'élément 97sur le diagramme périodique des éléments atomiques. L' Element 97 est un  berkelium qui a une masse atomique de 247. C'est l'élément vraisemblablemen  utilisé pour actionner des soucoupes volantes .

Le gouvernement

Peu de temps après l'apparition de cette cette équation,  elle a été éradiquée par des agents du gouvernement américain, ou des gens qui ont dit qu'ils étaient du gouvernement. Quoi qu'il en soit, c' était une indication claire que quelqu'un ne veut pas que les crop circles soient décriptés...

Art ou génie ?

Que vous trouviez que  les crop circles sont de l'art ou de l'ingénierie, il ne fait aucun doute que nous sommes en communication avec une intelligence incroyable. Il est clair que cette information est donnée à toute l'humanité en dehors de l'amour et de la compassion. Pensez-vous que certaines personnes motivées par  une mauvaise intention passeraient leur temps à faire cela ?

Concevez plutôt que vous avez de la chance d'être ici, en ce moment.

Si vous vous intéressez  à la culture, et à tout ce qui s'approche de l' artou de l'ingnénierie, je recommande fortement le livre de Doug Ruby. Le titre du livre de Ruby «Le cadeau» dit exactement ce que sont  les crop circles : un cadeau !

Source : http://www.aliens-everything-you-want-to-know.com/CropCircles.html

* * * 

Vous avez un libre-arbitre,

je vous invite à utiliser votre discernement

* * *

Vues : 6393

Réponses à cette discussion

Les deux messages extraterrestres les plus importants jamais décodés

I - La formation du « message d’Arecibo » à Chilbolton

Le mardi 21 août 2001 deux nouveaux cercles de cultures (crop circles en anglais) faisaient leur apparition près du radiotélescope de Chilbolton dans le Hampshire, au Royaume-Uni. Les deux œuvres étaient très impressionnantes et étaient composées d’un nombre important de petits ‘pixels’, qui présentaient une forme reconnaissable pour un observateur dans les airs. Contrairement à toutes les autres formations de cercles de culture…

L’un de ces cercles de culture présentait un ‘visage humanoïde’ tandis que l’autre ressemblait à une transmission radio que le Search for Extra-Terrestrial Intelligence (SETI, que l’on peut traduire par « recherche d’une intelligence extraterrestre ») avait envoyé dans l’espace en utilisant le radiotélescope d’Arecibo en 1974.

Les deux formations seront analysées dans cet article, dans lequel je ne compte pas juste décrire et expliquer la transmission originale, mais j’examinerai et analyserai une portion importante des indications présentes dans ces deux cercles de culture fabuleux.

Dans l’illustration ci-dessus se trouvent les deux cercles de cultures en question. Celui du visage extraterrestre qui est incroyablement compliqué et celui de la transmission radio. Le visage de l’extraterrestre a été rendu visible via des logiciels informatiques. L’original est à droite et l’interprétation artistique se trouve évidemment à gauche. Ces deux cercles de culture apparurent en même temps, un an après l’apparition d’un autre cercle de culture que vous allez découvrir plus loin dans cet article.

Après avoir longuement discuté avec des témoins, il apparaîtrait que la formation du crop circle « d’Arecibo » s’est produite le 20 août. Et bien que je ne pouvais seulement qu’imaginer le modèle binaire de la formation via des photos d’hélicoptères, certains aspects ne me parlaient pas suffisamment pour éventuellement y discerner des « unités » individuels. De ce fait j’ai rendu visite aux deux cercles de culture (qui étaient à 200 mètres l’une de l’autre) le samedi 25 août 2001.

Une interprétation intéressante de la formation du cercle de culture aux allures de ‘visage humain’ nous vient du chercheur et écrivain Wayne Herschel. Dans sa vision, le visage ressemble à celui du Sphinx Égyptien et de Viracocha, un dieu pré-Inca. Il trouve aussi qu’il y a des ressemblances entre le visage humain d’Arecibo et le visage trouvé sur la planète Mars (cela reste son interprétation).

Crédit : Wayne Herschel

Le message d’Arecibo

Premièrement je vais donner quelques renseignements quant au message initial qui a été envoyé en utilisant Arecibo, en 1974. Le télescope d’Arecibo se distingue par sa grande taille : le diamètre de l’antenne principale est de 305 mètres, construite à l’intérieur de la dépression laissée par un effondrement. L’antenne est la plus grande antenne convergente incurvée du monde, ce qui lui donne la plus grande capacité de collecte d’ondes électromagnétiques. La surface de l’antenne est faite de 38 778 panneaux d’aluminium perforés, chacun mesurant environ 1 m sur 2 m, supportés par un maillage de câbles en acier.

Le télescope a subi plusieurs modifications durant sa vie. La première grande modification a eu lieu en 1974 quand une surface haute précision a été ajoutée au réflecteur actuel. Ce qui lui permet de diffuser des signaux d’une puissance allant jusqu’à 20 térawatts (1 TWh = 1 trillion de watts) et en tant que test inaugural de ces améliorations, il a été décidé que SETI envoie un message codé vers les cieux. Ce signal a été envoyé en direction de l’amas d’étoiles M13, à quelques 25 000 années-lumière et composé de quelques 300.000 étoiles dans la constellation d’Hercule.

Le message a en fait été envoyé le 16 novembre 1974 et était composé de 1679 pulsations binaires (des 0 et des 1). Ce qui a pris environ trois minutes à transmettre. Ce message a été transmis en utilisant la fréquence 2380MHz (détail important pour plus tard).

Pourquoi 1679 chiffres ?

La raison pour cela est mathématique. 1679 est l’unique produit de deux nombres premiers; 23 et 73. Les formes de vie extraterrestre s’intéresseraient sans aucun doute aux nombres premiers, aux éléments à la base de notre univers : tels que les nombres premiers, la fréquence des éléments chimiques et les chiffres binaires. N’oubliez pas cela car pour pouvoir communiquer avec une créature différente de nous en tout point, on ne peut pas parler avec elle en utilisant les systèmes humains, comme les centimètres, les pieds, les nombres décimaux etc…

Du fait que SEUL les nombres premiers 23 et 73 produisent 1679 quand ils sont multipliés, alors il ne peut y avoir qu’une façon d’arranger le signal : convertir le tout en une grille de 23 carrés par 73 carrés.

Le code binaire original est présenté dans ce schéma. Figure 1.

 

Le code binaire

Afin de totalement comprendre le message encodé dans la transmission, il est nécessaire de comprendre le message binaire. C’est actuellement plus simple que notre système en base 10, le système décimal. En base 10 on compte de 1 à 9 et ensuite on place le 1 dans la colonne des 10 et on recommence à nouveau la colonne des chiffres, jusqu’à ce que l’on obtienne 9 dans la colonne des 10 et 9 dans la colonne des unités. Alors on doit ensuite porter le 1 dans la colonne des 100 et etc…

Le système binaire est un système de numération utilisant la base 2. On nomme couramment bit (de l’anglais binary digit, soit « chiffre binaire ») les chiffres de la numération binaire positionnelle. Ceux-ci ne peuvent adopter que deux valeurs, des 0 et des 1. C’est un concept essentiel de l’informatique. En effet, les processeurs des ordinateurs actuels sont composés de transistors ne gérant chacun que deux états. Un calcul informatique n’est donc qu’une suite d’opérations sur des paquets de 0 et de 1, appelés octets lorsqu’ils sont regroupés par huit.

En revenant à la transmission binaire initiale (fig.1), en la convertissant en 23 colonnes de 73 rangées nous obtenons la ‘matrix’ présentée dans la figure 2 ci-dessous:

Vous pouvez désormais voir le modèle graphique représenté par un code binaire avec des 0 et des 1. Pour clarifier la chose j’ai converti les carrés noirs (qui représentent les 1) et les carrés (vides) blancs (qui représentent les 0). Vous constaterez qu’il est plus aisé d’observer la transmission de cette façon, comme vous pouvez le voir dans la figure 3 ci-dessous :

C’est là où le puzzle devient légèrement visible. En accomplissant les étapes décrites ci-dessus, la traduction littérale des pulsations originelles sont à gauche de la figure 3. Cependant, l’image imprimée dans la plupart de mes livres ressemble à celle de droite, toujours dans la figure 3.

Ceci est un effet miroir gauche-droite de mon décodage. Je soupçonne que c’est potentiellement une erreur qui n’a pas été remarquée quand ils ont imprimé les livres, bien que j’ai vérifié deux autres livres qui confirment les mêmes modèles présentés dans la figure 3. Dans tous les cas, que l’image soit inversée ou pas cela ne change rien du tout.

Décoder le message d’origine

Le message d’origine que nous avons envoyé dans l’espace comprenait plusieurs ‘sections’, chacune décrivant un aspect particulier de ‘notre civilisation’. Tout en haut se trouve une représentation binaire composés de numéros allant de 1 à 10. Ce qui est intéressant c’est qu’il y a deux colonnes pour les chiffres, huit, neuf et ainsi que pour le nombre dix. Ceci a pour but d’indiquer aux éventuels décodeurs du message que nous spécifions nos nombres trop importants de cette façon-là.

La prochaine section contient les valeurs binaires 1,6,7,8 et 15 qui indiquent les nombres atomiques des éléments nécessaires à la vie sur Terre: Hydrogène, Carbone, Nitrogène, Oxygène et Phosphore, respectivement.

La grosse section de trois rangées, représente les formules pour les sucres et bases des nucléotides de l’ADN. En dessous se trouve une représentation graphique de notre ADN à ‘double hélice’ et les deux côtés de la ‘barre verticale’ indiquent le nombre de nucléotides dans l’ADN.

Juste en dessous de l’ADN à double hélice se trouve une petite représentation de nous, les humains, avec un corps et deux bras, deux jambes et une tête toute petite. A gauche se trouve une valeur binaire de la population sur Terre. A l’époque en 1974 il y avait environ 4,29 milliards d’humains. A droite de la forme humanoïde se trouve une valeur binaire de la taille moyenne d’un être humain.

Car étant donné que nous ne pouvons pas communiquer avec ‘eux’ en employant des termes techniques de mesure « humains » (tels que les centimètres, mètres, pieds, etc…) la taille est représentée en « unités de longueur d’ondes ». Comme vous l’avez précédemment lu, le message a été transmis en utilisant la fréquence 2380MHz. Pour convertir cela en longueur d’ondes on la divise par 300, pour obtenir la longueur d’ondes en mètres. 300/2380 = 0,12605042m = 12,6cm. Ce qui est notre « unité de longueur d’ondes ».

Concernant le code de la taille de l’humain, on peut voir que sa valeur binaire est de 1110, ou 14 en utilisant le système décimal. Si nous multiplions 14 par notre unité de longueur d’ondes (12,6) nous obtenons, 176,4 cm ou grossièrement 5’9 » pieds. La taille moyenne d’un être humain.

La section suivante est une représentation simplifiée de notre système solaire, où nous vivons. Elle présente le soleil et les neuf planètes (huit désormais), dont les tailles sont grossièrement représentées. Quand on s’intéresse à la troisième planète elle est légèrement décalée vers le haut, c’est important car nous indiquons que le message a été envoyé de cette planète, notre Terre bien aimée.

La dernière section décrit l’origine du message lui-même, le télescope d’Arecibo, qui est de forme incurvée. Sous cette représentation se trouve deux lignes, contenant à nouveau un code binaire. Cette fois c’est 100101111110, ce qui équivaut à 2430. A nouveau, on utilise notre unité de mesure et nous obtenons 2430 x 12,6 cm soit 30618 cm, ce qui est le diamètre de la parabole d’Arecibo.

Différences entre le message envoyé en 1974 et le message reçu en 2001 

A gauche : ce que nous avons envoyé en 1974, A droite : ce que nous avons reçu en 2001

Après une analyse poussée j’ai découvert les neufs différences majeures entre le cercle de culture de Chilbolton et le message que nous avons envoyé en 1974. Nous allons donc nous intéresser aux différences et interpréterons cela plus tard. Les détails de ces changements ne pouvaient pas être confirmés avant que je ne me déplace sur place pour voir ça de visu, afin de pouvoir correctement interpréter le code binaire – en lisant les zones aplaties comme des 0 et ce qui tenait encore debout comme des 1.

Les nombres de 1 à 10 apparaissent être exactement les mêmes que ceux dans la formation.

Cependant les nombres atomiques indiquant les éléments nécessaires pour obtenir la vie sur Terre, possèdent une valeur supplémentaire que dans la séquence binaire. Cette valeur a précisément été ajoutée au bon endroit, et dans le code binaire de base (donc cela ne peut pas être une erreur). En décodant la formation du cercle de culture, on trouve un tout autre élément atomique dont le nombre est 14 = le Silicium (‘Silicon’ en anglais).

En allant plus bas, le changement est plus qu’évident – ceux qui ont envoyé le message possédaient un brin d’ADN supplémentaire. Une autre différence, bien moins évidente, est le changement du codage binaire pour le nombre de nucléotides dans l’ADN (au centre). Si vous regardez le diagramme ci-dessus, j’ai mis en évidence certaines zones à droite, avec du rouge, pour indiquer les ‘unités’ qui ont été changées dans cette formation de cercle de culture.

Il y a des changements très significatifs dans la forme de l’humanoïde, qui est presque « extraterrestre » et dans le diagramme de la parabole d’Arecibo. Pour être clair, je n’ai pas pris la peine de rougir des zones car les différences sautent aux yeux d’elles-mêmes.

Des deux côtés on voit ce qui est un E.T., il y a des changements dans la valeur de la population et aussi dans celle de la taille. La dernière étant d’une valeur 1000 en binaire, ou 8. Si nous multiplions cela par l’unité de longueur d’ondes de base soit 8 x 12,6 cm on obtient 100,8 cm soit 1 mètre, ce qui est intéressant car plein de gens ont déclaré avoir vu des extraterrestres de cette petite taille là par le passé.

Ci-dessous on remarque des changements dans l’arrangement de leur système solaire. La troisième planète depuis le soleil n’est pas l’unique planète à avoir été mise en évidence. La quatrième et cinquième le sont tout aussi bien. La cinquième apparaît être plus importante que les autres, du fait que trois pixels supplémentaires ont été rajoutés.

Ce qui est encore plus intéressant c’est que la représentation de l’appareil utilisé pour la transmission des messages extraterrestres (qui est tout sauf une parabole mais un genre de vaisseau ou de satellite) était apparu sous la forme d’un cercle de culture (au même endroit!) un an avant l’apparition de celui de Chilbolton, en 2000.

Cercle de culture qui représentait en fait le satellite (?) de transmission des ETs, en 2000.

Donc les extraterrestres envoient la façon dont ils communiqueront le message avant d’envoyer le message lui-même. C’est une forme de politesse cosmique que nous ne connaissons pas trop… Voir cet article de 2007 où je tentais de déchiffrer ce crop circle...!

Le code binaire de l’appareil de transmission du message a aussi été altéré. Je vous laisse découvrir sa ‘nouvelle’ valeur (c’est énorme…).

Qu’est ce que tout cela veut dire ?

* * * 

II -  Le grand Gris extraterrestre qui tient un ‘disque’

Sparsholt, Hampshire, Angleterre. Le 21 août 2002.

Le message contenu dans le disque a été décrypté en utilisant l’American Standard Code for Information Interchange qui est un système en 8 bit universel. Le code secret commence à partir du centre du disque et suit un mouvement antihoraire en spirale vers l’extérieur, c’est aussi de cette même façon que les dvd ou CDs (quand ils existaient encore, NDLR) sont utilisés.

Décoder le message :

Un autre exemple :

Note : Beware = Faites attention en anglais.

* * * 

III -  La traduction du message

Les espaces vides représentent l’unité binaire ZÉRO, et les blocs représentent l’unité binaire UN. En utilisant le décryptage on obtient le message suivant :

« Beware the bearers of false gifts and their broken promises.
Much pain, but still time. Believe there is good out there.
We oppose deception. Conduit closing. 0x07″

Traduction :

« Méfiez-vous, porteurs de faux présents et de leurs fausses promesses.
Beaucoup de douleur, mais encore le temps. Croyez qu’il y a du bon au-delà.
Nous nous opposons à la tromperie. Fermeture conduit. 0x07″

Le code binaire de 0x07 à la fin du message provoquerait un son de cloche similaire à celui des vieilles machines à écrire (le DING! vers la fin).

Syntaxe précise :

(A) Méfiez-vous, porteurs de FAUX présents et de leurs FAUSSES PROMESSES.
(B) Beaucoup de douleur, mais encore le temps. CROYEZ
(C) qu’il y a du BON. Nous nous opposons à la TROMPERIE. Fermeture conduit. 0x07
(Ding!)

Est-ce un message amical en provenance d’êtres bienveillants ?

Le message à l’air suffisamment amical et c’est exactement ce que nous souhaiterions entendre. Mais personnellement, je suis pratiquement persuadé que c’est une autre tromperie, et vous allez comprendre pourquoi. Ceux qui ont déjà étudié cela ou qui sont en contact avec des extraterrestres (ou autres créatures bienfaisantes), savent que notre Gouvernement collabore avec des espèces malveillantes de petits gris que nous connaissons aussi sous le nom de Zeta Réticuliens ou Réticuliens (ils vivent d’un système solaire binaire [à deux étoiles] connu sous le nom de Zeta Reticuli).

Zeta Reticuli dans une photo old school de Google Earth 2007.

Les Réticuliens ou les Draconiens Alpha (connus sous le nom de Reptiliens) sont toujours restés en contact avec nos Gouvernements depuis la nuit des temps. Les Réticuliens sont responsables pour toutes les abductions et les mutilations (à la fois d’humains et de vaches), tandis que les Reptiliens sont derrière tous les dirigeants mondiaux. Ils utilisent les gouvernement pour accomplir leur fin, qui est l’esclavage de notre espèce.

Si vous avez l’habitude de lire mes travaux, vous savez bien que toutes mes leçons d’histoire sont connectées à une lignée de Reptiliens et à leur contrôle sur l’espèce humaine. Il y a aussi deux grandes constellations majeures, mentionnées par nos ancêtres, et qui la plupart du temps sont connectées à des « dieux » extraterrestres »: Les Pléadiens et les citoyens de la ceinture d’Orion. Ce qui est encore plus intéressant, c’est que les Illuminati étaient obsédés par ces deux constellations-là et à ce qu’elles représentaient.

La ceinture d’Orion est composée de 3 étoiles dont 2 uniquement sont alignées, et qui pointent l’étoile de Sirius.

De retour à notre cercle de culture :

Ne remarquez-vous rien d’étrange? Qu’en est-il de ces trois étoiles à la gauche de l’extraterrestre? Elles représentent la ceinture d’Orion, mais correspondent-elles sont alignement ?

Comme vous pouvez le constater, la ressemblance est frappante. Mais qu’est ce que cela veut dire? Est-ce que les êtres en provenance de la constellation d’Orion sont bienfaisants ou d’un tout autre genre ?

Difficile d’en tirer une conclusion adéquate, mais mon instinct me dit que c’est une autre tromperie. Pourquoi une bonne espèce en provenance d’Orion nous a envoyé un message amical?

Les élites savent que ce n’est plus qu’une question de temps avant qu’il ne faille révéler la vérité quant à l’existence des extraterrestres. Mais ils ont plus d’un tour dans leur sac! Leur plan, est de nous ramener à l’esclavage sur plusieurs générations, et d’avoir en tant que nos sauveurs: les Réticuliens et les Reptiliens.

Les plus grands tueurs et faux prophètes sont souvent présentés en tant que héros, tandis que les véritables héros meurent dans l’obscurité. C’est la même chose pour les créatures extraterrestres. Nos futurs ‘maîtres’ se présenteront sous la forme de ‘héros’, et seront de bonnes créatures, alors qu’en fait elles seront nos ennemies.

Quelques années auparavant, dans une cave située en Ouzbékistan :

On peut y voir une soucoupe volante en plus d’une créature extraterrestre. Les E.T. marchent sur un sol maçonnique (en damier). Dans le fond on peut voir un astronaute dont le casque est brisé. L’astronaute tient un disque similaire entre ses mains. Peut être que le peintre a eu une vision ou quelque chose de ce qui est à venir ? Est-ce que cette ‘peinture rupestre’ est la représentation d’un scénario apocalyptique ?

Beaucoup de questions restent sans réponses…

Source: Humans Are Freemai 2015

Publié le mai 20, 2015 dans Crop CirclesOVNIs & Extra-TerrestresX Files & Paranormal.

(Source : http://www.nouvelordremondial.cc/2015/05/20/les-deux-messages-extra...

♥ Rien que pour vous : le véritable secret des crop-circles !!!

RSS

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation