Les Objets Volants depuis quand ?

 

Planeur


Le premier objet volant, "plus lourd que l'air" et mécanique, est attribué aux frères Wright en 1903, après que Clément Ader ait fait voler sonAvion en 1897 ! ( Déjà, la puissance des média américains ).

L'ingénieur allemand Lilienthal leur avait auparavant ouvert la voie en faisant voler ses planeurs ( il se tua au cours de son 2000e vol en 1896 ).

La première élévation humaine dans les airs est due aux frères Montgolfier, en ballon en 1782.

Avant cela, le vol est une impossibilité, un rêve ou une légende...

* * * * * * 

En 1708, à Lisbonne, un père jésuite brésilien, de retour de Bolivie demanda officiellement au roi du Portugal Joâo V, l'autorisation de fabriquer un engin volant après lui avoir expliqué les bénéfices potentiels de cette nouvelle invention. Cet engin volant pourrait emporter 12 hommes et faire 200 miles nautiques en 24 heures, ( vitesse impressionnante pour l'époque, mais en fait environ 15 kilomètres par heure ).

La réponse fut favorable, il obtint même une pension importante pour ses travaux le 17 avril 1709.

Le fuselage était fait en plaques de fer recouvertes de nattes de paille, 2 globes de fer contenant de la magnétite reposaient sur des colonnes.
Sur l'étrange maillage étaient fixées un grand nombre de perles d'ambre qui "par une opération secrète maintiendraient l'aéronef en l'air. La chaleur du soleil sur les nattes disposées le long de l'aéronef tirerait celui-ci vers l'ambre."(?)

Le 5 août, Bartholomeu Lourenço de Gusmâo fit voler son engin devant le roi et sa cour mais il prit feu en l'air ; Le 30 octobre, nouvel essai de la "gondole volante", cette fois couronné de succès.

Promu académicien et aumônier royal, Gusmâo dut stopper ses essais à cause de l'Inquisition qui jugea l'invention satanique. ( 1 )

* * * * * *

M. Doru Todericiu, professeur des Sciences et Techniques à l'Université de Bucarest, exhuma en 1961, un vieux manuscrit de la bibliothèque de Sibiu ( Roumanie ).

Le troisième cahier de cet ouvrage est l'oeuvre de Conrad Haas, chef du dépôt d'artillerie de Sibiu, entre 1550 et 1570.

C manuscrit est un compte rendu du lancement d'une fusée à étages et d'une "lance volante" ( missile ? ). ( 2 )

L'expérience aurait eu lieu en 1555, devant des milliers de témoins et aurait été un succès (!?!).

Parmi les inventions de Conrad Haas figurent :

  • Fusées à 2 et 3 étages ( 1529 ).
  • "Maisonnette volante" ( 1536 ).
  • Systèmes d'ignition des étages à carburant solide ( 1555 ).
  • Ailettes de stabilisation en forme d'ailes delta ( 1555 ).

Fusées à 2 et à 3 étages du maître feux Conrad Haas Extrait du manuscrit du musée de Sibiu

* * * * * *

On a retrouvé en Bolivie ( 3 ) , en Colombie et en Amérique Centrale, une vingtaine de bijoux en or, fabriqués par les Qimbayas, d'environ centimètres, datant du Ve au XIe siècle.

Ils sont répertoriés officiellement comme reproductions zoomorphiques :

  • Un insecte ou un oiseau ? Leurs ailes sont toujours situées au-dessus de leur corps !
  • Une raie ? Elles n'ont pas de nageoire caudale !
  • Un poisson ( volant ) ?
    • Ils ont des nageoires en forme d'aile de libellule, pas en forme d'aile delta !
    • Contrairement à la dérive des avions, leur nageoire caudale est symétrique ( vers le haut et vers le bas ) !

A vous de vous faire une idée :

Vue de dessus Vue de profil Vue de face

Coïncidences ? Gusmâo fit son avion après son retour de Bolivie, pays proche du Pérou où sont situées les fameuses "lignes" de Nazca ( même s'il s'avère qu'elles auraient fait de bien piètres pistes d'atterrissage )...

* * * * * *

Planeur égyptien

En 1898, on a trouvé dans une tombe à Saqqarah en Egypte, un objet ailé daté de 200 ans av. J.C..

Comme les avions n'existaient pas dans l'ancienne Egypte, il fut répertorié comme figurine d'oiseau en bois et classé sous le n° 6347 dans le "rayon jouets" au sous-sol du musée du Caire.

Il demeura ignoré jusqu'en 1969, quand le Dr Khalil Messiha qui étudiait les maquettes des anciens égyptiens, fut intrigué par cet oiseau bizarre.

  • Aux formes aérodynamiques comparables à nos planeurs modernes.
  • Qui a une queue verticale et non horizontale.
  • Avec comme inscription : "don d'Amon", le dieu du vent.
  • L'objet en sycomore léger pèse 39 grammes, fait 14 centimètres de longueur pour 18 d'envergure.
  • Ses ailes sont en dièdre inverse, ce qui procure une meilleure manoeuvrabilité en vol au détriment de la stabilité.
  • Il est parfaitement "centré" ; son centre de gravité se situe au tiers de la corde de l'aile.

Il peut donc voler !!!
Comme l'ont démontré les répliques en balsa qui ont été faites, en y rajoutant une pièce fendue à l'endroit marqué sur la queue faisant office de gouverne de profondeur.

Il est maintenant étiqueté comme maquette d'avion, ainsi qu'une quinzaine d'autres artefacts ailés, et a fait l'objet d'une exposition spéciale dans le hall central du musée du Caire en 1972.

Photo d'Erich Von Däniken Photo d'Erich Von Däniken

Photo d'Erich Von Däniken

Photo d'Erich Von Dänike

 

Il y a 2 200 ans, qui pouvait avoir de telles connaissances aérodynamiques ?

Comment ont-ils obtenu ce savoir ? observation ? voyance ? ...


A noter que les égyptiens étaient connus pour faire des maquettes de leurs projets de construction ainsi que des objets familiers au mort afin de les placer dans sa tombe pour l'éternité.

Pour certains, ces "oiseaux" ne sont que de simples girouettes... indicatrices de la direction du vent, d'où la queue verticale...

Un récipient à sifflet en terre cuite trouvé dans une tombe à Teotihuacan ( Mexique ) :

Pilote

Une fusée au musée de Mexico ??? :

Fusée ?

* * * * * *

Figurine Maya représentant une espèce de véhicule volant ou un aéroglisseur (?) piloté par un étrange personnage...

Aéroglisseur ? Aéroglisseur ?

Un couteau de cérémonie Aztèque au manche orné d'un homme volant ?

Couteau de cérémonie aztèque

Découverte en Turquie et très controversée, cette "fusée" :

Fusée Turque

Si nos ancêtres ont vu des extraterrestres, comment ont-ils décrit leurs vaisseaux ?

* * * * * 

Les Anciens Spationautes

Spationaute en Equateur

  • Au VIIe siècle, à Palenque, le corps du défunt roi Maya Pacal ( d'une taille supérieure à la moyenne ) fut placé dans un sarcophage autour duquel une pyramide fut érigée. La dalle recouvrant ce sarcophage est des plus troublante, car en la regardant horizontalement, certains veulent y voir un astronaute aux commandes de son engin, tandis que les archéologues essaient de nous expliquer qu'il faut regarder la dalle verticalement et que cela n'est qu'une synthèse des concepts fondamentaux de la religion des Mayas et que Pacal est assis sur "l'Arbre de Vie"...

    Dalle de Palenque

    Dalle de Palenque vue horizontalement Dalle de Palenque vue verticalement

  • Neuf petits crânes en obsidienne d'origine Maya ont été retrouvés dans le temple du Serpent à Plumes à Teotihuacan ainsi que dans d'autres pyramides. Leur taille varie de 15 à 23 millimètres.
    Selon des prêtres Mayas, une légende voudrait qu'elles représentent les 9 individus "initiateurs" d'une race extraterrestre...

    Crâne d'obsidienne Mayas Crâne d'obsidienne Mayas Crâne d'obsidienne Mayas
    Crâne d'obsidienne Mayas Crâne d'obsidienne Mayas Crâne d'obsidienne Mayas
    Crâne d'obsidienne Mayas Crâne d'obsidienne Mayas Crâne d'obsidienne Mayas

  • En Equateur, on a retrouvé ces statuettes, oeuvres d'un "clairvoyant" ou bien reproductions de "visiteurs" ?

Statuettes équatoriennes Statuette équatorienne
  • Statuettes équatoriennes

  • En 900 avant J.C., statue japonaise à scaphandre "fermé par deux gros boulons", trouvée à Tokomai.

    Statue de Tokomai

  • Environ 2 500 avant J.C., en Egypte, à Saqqarah, pendant la 5e dynastie, des artistes ont peint sur un mur de la tombe de Ptah-Hotep un bien curieux personnage qui correspond à la description des "petit-gris".

    Tombe de Ptah-hotpe

    Tombe de Ptah-hotpe

    Tombe de Ptah-hotpe

Une image peut être trompeuse, officiellement, il s'agit d'un vase.

Pour en savoir plus, cliquez ICI.

  • Il y a 3 000 ans, entre la Bolivie et l'Equateur, des artistes ont fabriqué cette céramique d'un être à gros crâne revêtu d'une combinaison.

    Statuette d'Amérique du Sud

  • Il y a 4 000 ans avant J.C., des artistes sumériens ont sculpté ces statuettes d'environ 14 centimètres, au corps d'humanoïdes mais à tête étrange et... toujours de grands yeux...

  • Ces statuettes sont exposées au musée de Bagdad.

    Statuette Sumérienne Statuettes Sumériennes Statuette Sumérienne

    Statuettes Sumériennes

  • Entre 5 700 et 4 700 avant J.C., en Jordanie, près d'Amman, dans le site néolithique d'Ain Ghazal, on a découvert plusieurs statuettes représentant des formes humaines complètes ou en buste.
    ( Elle dégagent une telle majesté que je n'ai pu résister au plaisir de vous les montrer ).

    statuettes d'Ain Ghazal

  • En 5 000 avant J.C., au Japon, des artisans primitifs de la tribu Dogu ont façonné ces statuettes en bronze... à grands yeux...

    Statue de Tokomai

Enfin, tout autour de la planète, on retrouve des peintures rupestres décrivant de bien curieux personnages, dieux, esprits, visiteurs ???

  • En Europe, en Italie :

    Peinture rupestre en Italie

  • En Afrique, dans le désert du Sahara :
    Peinture rupestre dans les monts Tassili Peinture rupestre de 6 mètres dans les monts Tassili
  • En Amérique, au Pérou :

    Peinture rupestre au Pérou

  • En Australie :

    Peinture rupestre en Australie Peinture rupestre en Australie Peinture rupestre en Australie Peinture rupestre en AustraliePeinture rupestre en Australie Peinture rupestre en Australie Peinture rupestre en Australie

* * * * *

Suite : Les OVNIs du XXe siècle (avant 1947) à au-delà du XIVe siècle av J.C.

Sources :
http://www.ldi5.com/ovni/ancosmo.php
http://www.ldi5.com/archeo/ov.php#top

Vues : 1442

Réponses à cette discussion

- 4000av.J.C.

Cette figurine date de  - 4000 av. J.C. Elle vient de Al Ubaid en Irac. L'objet est rituel et il semble porter un casque. C'est la seule statuette étrange de cette époque qu'on l'on a pu trouver sur ses lieux, on pourrait donc penser que l'artiste à reproduit quelque chose qu'il ait vu.

Des Peintures Rupestres de 10.000 ans représentant des Extraterrestres et des Ovnis

découvertes dans le Chhattisgarh (Inde)

CHARAMA (Chhattisgarh) :  

Le département d’État de l’archéologie et de la culture de Chhattisgarh compte demander de l’aide à la Nasa et l’ISRO pour comprendre et faire de la recherche sur les peintures rupestres de 10.000 ans, représentant des extraterrestres et des ovnis dans la région de Charama dans le district de Kanker dans la région tribale de Bastar.

Selon l’archéologue JR Bhagat, ces peintures représentent des extraterrestres comme ceux montrés dans les films d’Hollywood et de Bollywood. Situées à environ 130 km de Raipur, les grottes sont sous la juridiction des villages Chandeli et Gotitola.

« Les découvertes suggèrent que les humains des temps préhistoriques ont peut-être vu ou imaginé des êtres venus d’autres planètes, ce qui va susciter la curiosité chez les gens et les chercheurs. Une recherche approfondie est nécessaire afin d’obtenir plus de résultats. Chhattisgarh n’a actuellement pas de tels experts qui pourraient faire la lumière quant à ce sujet », a déclaré Bhagat.

L’une des anciennes peintures rupestres des grottes à Charama dans le district de Kanker de Chhattisgarh.

Il existe plusieurs croyances parmi les habitants de ces villages. Bien que quelques-uns adorent les peintures, d’autres racontent des histoires qu’ils ont entendu par leurs ancêtres « des gens de rohela », qui sont petits en taille, qui ont utilisé un objet volant pour atterrir sur Terre et ont emporté une ou deux personnes du village et ne sont jamais revenus.

- « Les peintures sont composées de couleurs naturelles qui ont à peine disparu malgré toutes ces années passées. Ces personnages étranges gravés tiennent des objets qui ressemblent à des armes dans ces peintures, et n’ont aucune caractéristique précise. En particulier, ils n’ont pas de bouche ni de nez. Dans d’autres photos, ils portent même une combinaison spatiale. Nous ne pouvons pas réfuter la possibilité que les hommes préhistoriques ont imaginé tout cela, mais en règle générale les êtres humains ne peuvent pas inventer de telles choses », a dit l’archéologue.

Il a ajouté que c’est une coïncidence que ces images anciennes ressemblent fortement aux ovnis de films sur les extraterrestres. « L’antenne et le véhicule ressemblant à un tripode, présentent clairement une similarité avec les Ovnis rapportés et vus dans les films, » dit-il.

D’autres archéologues seront également consultés pour faire plus de vérification.

Source: India Times, le 15 Juillet 2014

Source : http://lemondeintemporel.blogs.lalibre.be/ovni-archeologie-extrater...

images retouchées avec filtre DStretch  (mise en évidence de...)

" avant"

"après retouche filtre YYE)

Source : http://ufo-scepticisme.forumactif.com/t4778-un-chouette-vaisseau-ex...

D'autres médias indiens se sont fait l'écho de l'article du Times of India (par exemple ici). Ainsi qu'il est hélas de plus en plus fréquent, aucun des responsables des sites qui ont repris ce pseudo-scoop n'a pris la peine de faire la moindre recherche pour au moins vérifier que cette découverte en était bien une. Certains des clichés qu'ils relaient étant signés d'Anuradha Goyal, une recherche sur le nom de cette personne permet pourtant de trouver facilement son blog, où elle met en ligne ses photos de voyage, et de constater qu'elle avait déjà publié certaines de ces images en 2012.
Il y a mieux: bien que les auteurs aient mentionné le Département de la Culture et de l'Archéologie de Chhattisgarh, ils n'ont même pas eu la curiosité de consulter le 
site officiel de cet organisme. L'eussent-ils fait, qu'ils auraient pu constater qu'une page y est consacrée aux sites d'art rupestre de la région, qui sont nombreux: une trentaine d'entre eux y est recensée, et les premiers travaux en ce domaine remontent à 1910. Le dispositif rupestre qui vient de faire le bonheur des amateurs d'OVNIs y est dument cité: les peintures se trouvent au lieu dit Sitaramguda à Madhubanpara près de Gotitola. 
Le site est tellement connu qu'il est mentionné sur les dépliants touristiques édités dans la région, qui nous expliquent que certaines des peintures ont été interprétées comme relatant des épisodes de la vie de Rama. C'est à se demander si la fausse information sur la fausse découverte de fausses images d'extraterrestres n'aurait pas été montée pour relancer le tourisme régional!

05
(cliquez sur l'image pour télécharger le dépliant)

Grâce au Département de la Culture et de l'Archéologie de Chhattisgarh, on peut avoir accès à de nombreuses photos des peintures rupestres de la zone, en assez bonne résolution pour qu'on puisse leur appliquer quelques traitements informatiques. En utilisant 
DStretch, on peut ainsi faire apparaître bien des détails qui ont échappé à nos fondus d'OVNIs. Ainsi, sur les peintures de Devta Kachahari se trouvent des animaux tout à fait terrestres. Voici l'une des photos téléchargeables sur le site:

IMG_2480-1
Et voici la même, après traitement DStretch-LRE-AC:

IMG_2480-1_lre_ac
D'autres quadrupèdes peu visibles sur les photos originales peuvent ainsi être découverts. En voici un autre exemple, avec à gauche le cliché de départ, et à droite le résultat d'un traitement YRD-AC:

IMG_2479IMG_2479_yrd_ac

Comme bien souvent, DStretch fait des merveilles. Voici une photo prise à Kherkheda:

IMG_2347

Et la même, après traitement YRE:

IMG_2347_yre

On voit nettement apparaître, parmi les mains positives, quelques petits pieds; l'armature métallique de l'arme tenue par l'anthropomorphe devient nette, et deux autres anthropomorphes apparaissent en haut à droite, au-dessus du précédent.


Venons-en maintenant au site de 
Gotitola, qui vient de faire le bruissement (le buzz, quoi) sur la toile. Toujours grâce aux clichés mis en ligne par le Département de la Culture et de l'Archéologie de Chhattisgarh, voici une vue d'ensemble du panneau:

scan0006

Ce dispositif paraît très intéressant, car outre les grands anthropomorphes, il comprend une foule de détails. Je me demande bien à quoi sert le petit trilithe situé juste à côté des jambes du visiteur... ce site serait-il un lieu de pratiques rituelles? Je ne le sais, mais je remarque qu'au-dessus de la tête des grands anthropomorphes, se trouvent des mains positives et d'autres motifs :

scan0009
Un traitement YRD-AC de cette photo permet de mieux voir les mains positives, et aussi, au-dessus d'elles, un quadrupède et d'autre tracés d'une facture différente :

scan0009_yrd_ac
Si l'on effectue maintenant un traitement YYE-AC, ce sont d'autres détails qui apparaissent, en particulier des anthropmorphes qui semblent tenir des armes d'hast:

scan0009_yye_ac
Juste pour le plaisir, voici quelques détails de l'arme de gauche, permettant de constater qu'il y a sur ce panneau une série de superpositions qui permettraient certainement d'établir la chronologie de sa réalisation.

IMG_2370_ldsIMG_2370_yye_ac
Un tel travail serait certainement plus utile à la connaissance du passé de la région que toutes les spéculations gratuites qui sont en train de se multiplier sur le Web. Si j'ai donné ces quelques exemples de traitement d'image, c'est aussi pour montrer qu'avec les techniques actuelles il est possible de faire apparaître sur les parois des figures qu'on n'y soupçonne pas sur place, même en ayant les yeux rivés sur la roche. Et il est donc parfaitement inutile de mouiller les peintures, comme vient de le faire le gougnafier qui contemple son méfait sur la photo ci-dessous. Mouiller les parois ornées, c'est accélérer le processus de disparition des images peintes, et aucun spécialiste sérieux ne s'y risque plus de nos jours, ni en Inde, ni ailleurs. J'en déduis donc que ce personnage n'est pas un archéologue, ou bien que si c'en était un, il serait particulièrement incompétent.

06J'ai gardé le meilleur pour la fin. J'ai dit que plusieurs médias indiens avaient repris l'article original du Times of India. Eh bien, ma reprise préférée est celle que je reproduis ci-dessous, en l'empruntant au site News18.com, car le texte y est cette fois illustré avec une photo (rubriquée)... d'un site bien connu de la Tasīli-n-Ajjer au Sahara central!

La devise de certains «journalistes» de la toile est sans doute quelque chose comme: «qu'importe l'image, du moment qu'on a le scoop».

???

Source  : http://rupestre.on-rev.com/page156/files/9551bba004ff48edfb160c639e...

RSS

Forum de discussion

Crop circles - cercles de culture

Démarrée par Santorine57. Dernière réponse de Santorine57 16 août 2015. 26 Réponses

Phénomènes volants

Démarrée par Santorine57. Dernière réponse de Patrice 28 juin 2014. 26 Réponses

Orbes - Orbs

Démarrée par Santorine57. Dernière réponse de Santorine57 16 févr. 2014. 26 Réponses

© 2021   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation