Qu'est-ce que l'ego pour vous ?

Cette barrière faites autour de nous qui nous permet de dire « je ceci…, je cela… » « C’est moi…, c’est moi qui… » « Moi…, moi je… » Etc...

C'est ce qui nous fait dire « Moi je..., toi tu ne... pas. » parce que nous nous identifions en nous comparant aux autres.

Notre ego c'est ce qui nous donne une fierté ; cette même fierté se base sur la comparaison, mais toutes les personnes ont les mêmes valeurs d’existence. Que ce soit un animal, un végétal, un minéral ou autre, tout a la même valeur dans la nature.

"On est tous Ego." Serge Uzzan

L’égo est la partie de nous qui sait ou croit savoir, c’est aussi cette partie qui critique et se critique, où prévaut les bonnes et les mauvaises manières de faire, elle juge et se juge, elle culpabilise et fait culpabiliser, c’est elle qui a peur, qui se défend, qui doute.

Il est difficile de faire sans l’égo car nous croyons qu’il est « nous » et nous ne savons pas faire la différence entre nous, et lui !

 

Pour prendre conscience de son égo, il faut avant tout savoir de quoi on parle. Il est ce pour quoi nous nous prenons, il est notre personnage, notre identité. L’égo est omniprésent, il est là tout le temps et prend plus ou moins de place au sein de notre « conscience ».

Bref, c’est la partie de nous qui a toujours quelque chose à nous raconter, une histoire, qui a une opinion sur tout.

C’est le « moi », avec ses différences et ses ressemblances, ce moi qui fait que nous sommes sur terre,  avec notre caractère, notre histoire personnelle, notre personnalité, et nos raisons d’incarnation.

 

Si notre part Divine a décidé de s’incarner, pourquoi rejetterait-elle ce qu’elle a choisi ? Ce pourquoi elle a décidé de se réincarner. N’y a-t-il pas une incohérence dans cette vision des choses ? Ce rejet ne peut être provoqué que par notre mental, ainsi que par nos erreurs d’interprétation. Si notre quête est de retrouver notre part de Divinité, c’est-à-dire l’Unité, c’est bien en unifiant tous les aspects de notre vie d’être réincarné que nous y parviendrons. Notre ego est indispensable à notre mission d’incarnation, quelle qu’elle soit.

Avant notre réincarnation, nous n’avions pas ce « moi », ce « je »; tout simplement parce que nous n’en avions pas besoin, car nous étions dans le domaine vibratoire de notre âme. Notre Conscience était alors clairement ouverte à notre Divinité et à l’Unité que nous sommes.

 

Nous qui cherchons en permanence, nous pouvons dire que nous avons découvert, que nous ne sommes pas qu’une Dimension, une Matière, mais que nous avons aussi une Spiritualité. Pour certains, la tentation de se détourner de cette dimension de Matière devient abjecte, car elle empêche de ne voir que la « Perfection ».

Progressant en permanence sur notre Chemin, nous découvrons que rien n’est possible sans l’autre ; que ce qu’il vit actuellement sur terre, que ce soit dans la souffrance ou dans le bonheur, nous aurions pu choisir de le vivre nous aussi à notre tour.

 

Mais tout cela ne peut être rendu possible que parce que nous avons accepté notre ego et que nous l’avons reconnu pour ce qu’il est. Il fait vibrer nos émotions, réagir notre mental, afin de nous permettre de déceler le meilleur Chemin à suivre pour nous relier à la source, à notre Source. Et quand nous aurons atteint notre destination, nous regarderons tous les chemins empruntés, si différents les uns des autres, mais qui nous aurons mené à un seul et même but : l’UN.

 

Il y a ici une chose importante à retenir, c'est que l'égo est une entité créée par nous. Il n’a pas été créé par Dieu, il n'a aucune réalité, il ne possède pas le potentiel à devenir un être spirituel. Il est simplement né de l’illusion, de notre illusion, il ne peut pas s’élever au-dessus de celle-ci.

Ne pouvant supporter la solitude et dans un acte de désespoir, l'âme va créer un substitut pour remplacer le Moi Spirituel et va devenir ce qu'on appelle l'égo humain, c’est une façon pour elle de compenser la perte de contact avec son Moi spirituel. Nous pouvons dire que l’égo a été probablement conçu pour empêcher l'âme d'être seule.

L'ego est né dès l’instant où nous avons commencé à imaginer, à accepter l’idée que Dieu nous avait abandonné. Et c’est à cet instant que l'ego est apparu et nous a promis de nous aider et d'être notre ami.

Il est convaincu que nous avons été séparés de Dieu peu après notre création. Il croit que Dieu a cessé de nous aimer, qu’il nous a abandonné, parce que nous avions fait ce que nous voulions de notre vie, plutôt que ce que Lui-même attendait de nous.

L'Amour de Dieu est toujours là pour nous parce que nous sommes Son incarnation vivante. Cette croyance selon laquelle nous avons violé la Volonté de Dieu est elle aussi injustifiée.

Il n’est pas possible pour nous de violer la Volonté de Dieu, car nous sommes sa création, parce que nous sommes la Volonté de Dieu. La croyance selon laquelle nous avons fait l’inverse, n'est rien d’autre qu’une incompréhension de la manière dont fonctionne la co-création avec Dieu. Et cette perception erronée a fourni un terrain prolifique à l'apparition de l'ego.

 

Mais qu’est-ce que l’ego ?

 

"L'ego est un je d'enfant." Denys Lessard.

 

Définition de l’ego : nom masculin synonyme de moi.

Le moi [Psychologie], le sujet pensant [Philosophie].

Nous pouvons dire que l’égo est né de la conscience anti-christ, de la conscience de la vérité relative du bien et du mal  où le bien et le mal existent seulement en relation l'un avec l'autre et où le bien est défini comme l'opposé du mal. Il est né de la conscience de dualité, de la séparation de l'âme avec l'UN. L’égo va toujours dénier le chemin de l'UN et donc dénier le besoin de notre moi conscient de prendre la commande de notre vie, de notre responsabilité.

"C'est leur ego qui empêche les hommes d'être égaux." Claude Frisoni.

Il va dénier la validité d'un vrai enseignant spirituel qui représente le chemin de l'UN.

"L'amour n'est pas dans le champ de l'ego. Là où est l'amour, le moi n'est pas." Krishnamurti Sridhar & K. Shivakumar.

 

Cependant, l'égo ne changera jamais sa programmation de base de déniement de l'Unité de toute vie et de notre responsabilité d'être un Être spirituel, puisque l'égo est né de la volonté de ne pas laisser l'enseignant spirituel nous confronter au besoin de prendre la prochaine étape sur le chemin de l'UN.

Il est programmé à défendre et à justifier la décision de ne pas être un être spirituel, un Christ ou un Bouddha. Il continuera à le faire jusqu'à ce que notre âme ou notre « moi » décide d’en reprendre les commandes, celles de notre vie et donc d’enlever l'égo du subconscient.

 

L’égo n'est pas un simple programme comme pourrait l’être celui d’un ordinateur, mais c’est quand même lui qui décide comment l’ordinateur du subconscient fonctionne, donc nous pouvons le comparer à un système d’exploitation de type Windows ou autre.

"Mes performances ont finalement rattrapé mon ego." Ato Jabari Boldon

 

Il existe de nombreux programmes spécifiques qui cachent l'égo et sa vraie nature, ils entrent dans ce que l’on pourrait appeler, comme étant la base identitaire de l’égo. Notre âme a créé un certain nombre de programme, pour faire face aux différentes situations de la vie, ils sont comparables à des programmes conçus pour gérer une ou des situations spécifiques. Ces programmes subconscients sont des illusions dualistes individuelles, ils sont tout simplement là pour nous aider à faire face à toutes les conditions de notre vie.

 

Tout au long de notre vie, l’âme créera de plus en plus de couches sur les programmes du subconscient, elles seront destinées à éviter et à faire face à la douleur causée par des choix erronés. L’âme pourra construire avec le temps, une quantité infinie et complexe de programmes du subconscient. Ils  ont été créés pour faire face à des situations que l'âme rencontre dans le monde matériel de basses vibrations, on peut appeler ces programmes le « soi » ou le « moi inférieur »

Ces programmes pourront changer quand nous commencerons « notre chemin spirituel », et quand nous entreprendrons le processus vers le cheminement spirituel. L’égo s'adaptera alors à notre nouvelle vision du monde, mais ne l’oublions pas, il ne changera jamais sa programmation de base de déniement de l'Unité de notre responsabilité d'être un Être spirituel.

 

Pour mettre un terme et dissiper les illusions dans notre esprit, nous devons commencer par récupérer la conscience de qui nous sommes réellement. Nous devons nous rappeler que nous sommes des enfants de Dieu, et que Dieu est notre Père, et ainsi nous devons nous attacher à nous rappeler cette vérité toutes les fois où nous avons tendance à en douter. En faisant ce travail quotidien, nous pourrons ainsi défaire les différents mensonges qui ont été introduits dans notre esprit par l'ego, et enfin trouver l'amour et la guérison tant désirés.

La première chose à faire, est de cesser de lutter avec nous-même, et ça à chaque fois que nous nous débattons avec l'illusion de n'être rien qu’une sous-personnalité, nous ne faisons que de la rendre plus que réelle dans notre esprit.

À chaque fois que nous allons endosser la honte, le blâme ou la culpabilité qui ont motivé la création de cette sous-personnalité, celle-ci nous confirmera réellement qu’elle est celle que nous sommes vraiment. Nous devons sortir complètement de ce cycle d’affermissement, de l’idée que nous nous faisons.

Cette deuxième étape, va consister à guérir notre esprit au moyen de la Vérité.

Il faut mettre un terme à l'illusion en annonçant simplement :

« Je Suis Parfaitement Entier ; et entièrement aimé, digne d’estime, et complet ».

En faisant cela, nous allons convier ces sous-personnalités rebelles à rentrer chez elles, et ainsi leur donner l'amour et l'acceptation dont elles ont besoin.

 

En répétant souvent cette affirmation, en la vivant de tout notre cœur et en faisant une pratique quotidienne, nous verrons alors nos luttes commencer à diminuer.

 

Une fois ces étapes franchies, nous n’aurons plus rien à faire. Simplement nous ancrer fermement dans le souvenir que nous sommes des enfants de Dieu, et Dieu aussi, et puis vivre notre vie avec confiance et joie.

Vues : 1041

Réponses à cette discussion

"L’égo n’existe que parce que vous lui permettez d’exister. Vous, l’essence Divine incarnée. Vous le créateur de votre univers. Vous avez aussi ce pouvoir.

Le fait que vous vous identifiez à vos pensées, vos émotions, crée l’égo. L’égo vous contrôle, jusqu’à ce que vous réalisiez que toutes ces pensées sont immatérielles, elles ne sont pas vous, elles ne sont pas la réalité, elles ne sont pas importantes. L’égo veut que vous leur accordiez de l’importance, sinon il disparait.

Lorsque vous réalisez que vous êtes plutôt l’immortel observateur silencieux de vos pensées et de vos émotions, l’égo ne peut plus vous contrôler, puisque vous avez démasqué son mécanisme de fonctionnement. L’égo veut vous amener à vous identifier à vos pensées, à leur accorder de l’importance. Toutes ces pensées qui vous attirent à imaginer que le futur sera mieux, lorsque vous aurez ceci ou cela ; toutes ces pensées à propos du passé dans lequel vous restez bloqués, alors que le moment présent ne reflète pas cette projection illusoire; toutes ces pensées qui vous disent que vous avez raison ou que vous êtes à blâmer.

La plus grande partie de la souffrance est créée par le mental, l’égo, qui résiste à ce qui est. Vous n’êtes peut-être pas satisfait(e) de votre salaire, de la façon dont votre conjoint(e) agit avec vous, de la façon dont fonctionne la société, etc. Mais au final, vous avez deux choix, soit rester malheureux à croire votre mental que les choses ne sont pas très bien telles qu’elles sont, soit embrasser la réalité telle qu’elle est, et de votre position de créateur, centré dans le moment présent, connecté à l’Univers, en paix totale, demander à l’Univers de créer quelque chose d’encore mieux !

Par exemple, si vous êtes fâché, après avoir dit « Je suis fâché », réalisez plutôt que c’est votre mental, votre égo qui est contrarié parce que la situation n’est pas exactement comme il l’avait imaginé et qu’il ne contrôle pas la situation. Si vous prenez conscience de vos pensées, vous réalisez que vous n’êtes pas cette pensée, mais plutôt l’essence profonde et immortelle qui observe ces pensées.

Votre essence est toujours en paix totale.

Lorsque vous réalisez que vous êtes cette essence, et non pas vos pensées, vous aussi êtes en paix, et vous réalisez que tout est très très bien tel qu’il est.

- « Oui, mais des gens souffrent! » dira votre égo.
- « Ha, bonjour mon égo, tu es toujours là, très bien. Oui des gens, toujours sous l’emprise de leurs pensées, de leur égo, croient qu’ils souffrent et donc créent une réalité où ils souffrent. Dès l’instant où ils réaliseront qu’ils ne sont pas leurs pensées, leur réalité commencera à changer » dira votre essence éternelle.
- « Oui, mais je ne veux pas que tu cesses de croire tes pensées, sinon je vais mourir ! » rétorquera votre égo.
- « Moi je ne vais pas mourir, je suis éternel, je vis toujours dans l’éternel présent, connecté à toute la mer infinie de la conscience . Toi tu ne peux pas mourir non plus, tu n’as jamais existé ! L’humain que je suis à un jour cru que j’étais toi, mais maintenant je sais que tu n’existes pas, mes pensées existent, elles vont et viennent et je les observe, mais je ne m’identifie plus à elles ». direz-vous.
- « Mais si je n’existe pas, comment puis-je te parler? » argumentera l’égo.
- « Tiens, c’est vrai, je m’étais encore fait avoir, je donnais une personnalité à mes pensées. Je réalise maintenant que je ne suis pas mes pensées, je suis pleinement présent » et vous retournerez à cet état de grâce, de paix et d’amour de ce qui est.

Pour vous aider dans la découverte de votre véritable identité, je vous propose ces deux processus de transformation à utiliser régulièrement :

"J’appelle toutes les parties de mon être qui ont peur de perdre mon identité.

Je vous remercie de votre présence et je vous accueille.

J’appelle toutes les parties de mon être qui me confondent, moi, avec mon mental.

Je vous remercie de votre présence et je vous accueille."



Et si vous découvriez qui vous êtes réellement ?

Namasté"

Daniel Desjardins

Source : http://lapressegalactique.net/2014/05/18/quest-ce-que-lego/

Les stratagèmes de l'égo


Tout se dirige vers cet aboutissement ou la paix sera

Omniprésente, Omnisciente et Omnipotente.


" Le Divin et l'Ego, les opposés, le vide et le plein, Yin et Yang. 

Quand l'être devient conscient qu'il est à la fois le vide et le plein. Il n'y a plus de perception qui compte car tout ce qu'il pense et croit être, n'est rien d'autre qu'une perception, croyance. L'être comprend qu'il est à la fois tout et rien.Quoi qu'il en soit, il y a toujours équilibre, prenons par exemple le yin et le yang, tout s'équilibre.

Dans ce monde il y aura toujours l'effet opposé, le bien ou le mal, la beauté ou la laideur, le chaud ou le froid, l'amour ou le non amour etc.. L'homme assiste malgré lui à ces extrémités. Pourquoi en est-il ainsi ? C'est qu'il n'a pas réalisé la puissance de l'esprit. En tant qu'âme incarnée dans la matière, il devient à la fois l'observateur, le spectateur, le réalisateur, l'acteur et l'auteur. Car pour comprendre ces extrémités, ces opposés, l'homme dans sa conception naît avec cette dualité, il est confronté à le vivre, à le sentir et le ressentir. Déjà à sa naissance, il a tout un bagage accumulé dans toutes ses cellules, dans son ADN, lien ancestral, lien karmique.

L'homme est le seul à pouvoir se libérer de ce bagage conceptuel. Car à la base de sa conception, l'homme avait ces deux opposés, ces extrémités qui sont à l'origine de la dualité. L'homme a une part de divinité et l'autre son opposé, l’Ego. L'accomplissement de l'âme a comme mission, d'unir ces deux extrémités, ces opposés pour ne faire qu'Un. L'homme devient le parfait véhicule pour l'âme pour dénouer cette impasse, afin que tout soit unifié dans une totale unité dans l'amour absolu. Une paix absolue, n'ayant plus cette contrainte, être en mesure de vivre dans un monde unifié, libre de toute dualité.

Qu'arrive-t-il en ces grands temps de changements ? On assiste à une grande révolution, où l'Ego et le Divin deviendront " Un ". Une grande transformation, l'homme aura transcendé son Ego. Pourquoi en sera-t-il ainsi ? Plusieurs âmes incarnées détiennent la lumière qui libérera l'homme de cette contrainte, qui changera son ADN, ce qui mettra fin à toute dualité, à ces opposés et extrémités. Tout est en oeuvre de réalisation, bientôt tout basculera dans l'Unité et dans l'Amour Absolu. On constate déjà comment cette lumière agit sur notre conscience, nous ne sommes plus touchés émotionnellement, nous n'avons plus la même perception de ce qui est bien ou pas, nous n'avons plus le même regard sur l'amour, le bien ou le mal.

Pourquoi ?  C'est que nous avons cette ouverture sur cette nouvelle lumière qui libère l'homme de sa dualité, qui libère l'esprit de toute cette confusion, dans le but de vivre en paix, en parfaite harmonie, avec la Vie, avec sa propre Vie et ne faire qu'Un dans l'Amour absolu, là où tout est accompli, là où il n'y plus d'opposés, d'extrémités. Ce monde change, ainsi que son univers, tout se dirige vers cet aboutissement ou la paix sera Omniprésente, Omnisciente et Omnipotente. Rien ne sera épargné, tous et toutes y passeront vers cette apogée, où tout sera unifié, en parfaite osmose, synergie. Paix en nos âmes et esprits en cet instant présent ou nous assistons en conscience à ce grand événement où tout aboutira à la paix. "

Par Raphaël Juste Être
Juste Être dans la lumière de l'Un, tout et chacun évoluant tous ensemble dans le même vaisseau Père/Mère.

Source  : http://justeetre.blogspot.fr/2014/08/le-divin-et-lego-les-opposes-l...

RSS

Vidéos

  • Ajouter des vidéos
  • Afficher tout

Forum de discussion

Qu'est-ce que l'ego pour vous ?

Démarrée par Patrice. Dernière réponse de Santorine57 17 août 2014. 4 Réponses

Les égrégores

Démarrée par Patrice 23 juin 2014. 0 Réponses

© 2020   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation