UCEM ~ CLARIFICATION

- Introduction -

1. Ceci n’est pas un cours de spéculation philosophique, et il n’a pas non plus le souci d’une terminologie précise.

2 Son seul souci est l’Expiation, ou la correction de la perception.

3 Le moyen de l’Expiation est le pardon.

4 La structure de la “conscience individuelle” n’a essentiellement pas d’importance, parce que c’est un concept qui représente “l’erreur originelle” ou le “péché originel”.

5 Étudier l’erreur elle-même ne mène pas à la correction, si tu veux réussir à passer sur l’erreur. 

6 Or c’est justement ce processus qui consiste à passer par-dessus auquel vise ce cours.

2.1 Tous les termes peuvent prêter à controverse, et ceux qui cherchent la controverse la trouveront.

2.2 Or ceux qui cherchent une clarification la trouveront aussi.

2.3 Ils doivent toutefois être désireux de passer sur la controverse, en reconnaissant que c’est une défense contre la vérité sous la forme d’une manœuvre dilatoire.

2.4 Les considérations théologiques en tant que telles prêtent nécessairement à controverse, puisqu’elles dépendent de la croyance et peuvent donc être acceptées ou rejetées.

2.5 Une théologie universelle est impossible, mais une expérience universelle est non seulement possible mais nécessaire.

2.6 C’est vers cette expérience que le cours est dirigé.

2.7 C’est là seulement que la constance devient possible parce que c’est là seulement que l’incertitude prend fin.

3.1. Ce cours reste dans le cadre de l’ego, où il en est besoin.

3.2 Il ne s’occupe pas de ce qui est au-delà de toute erreur parce qu’il a été conçu uniquement pour orienter dans cette direction.

3.3 Par conséquent, il utilise des mots, lesquels sont symboliques et ne peuvent exprimer ce qui se trouve au-delà des symboles. 

3.4 Il n’y a que l’ego qui pose des questions parce qu’il n’y a que l’ego qui doute.

3.5 Le cours donne simplement une autre réponse, une fois qu’une question a été soulevée.

3.6 Toutefois, cette réponse ne tente pas de recourir à l’inventivité ou à l’ingéniosité.

3.7 Ce sont là des attributs de l’ego.

3.8 Le cours est simple.

3.9 Il a une seule fonction et un seul but.

3. 10 En cela seulement il reste entièrement constant parce que cela seul peut être constant.

4. L’ego exigera beaucoup de réponses que ce cours ne donne pas.

4.2 Il ne reconnaît pas comme question la simple forme d’une question à laquelle une réponse est impossible.

4.3 L’ego peut bien demander: “Comment l’impossible s’est-il produit ?”; “À quoi l’impossible est-il arrivé ?”; et le demander sous de nombreuses formes.

4.4 Or il n’y a pas de réponses; seulement une expérience.

4.5 Ne cherche que cela et ne laisse pas la théologie te retarder.

5. Tu remarqueras que les questions structurelles sont soulignées brièvement et tôt dans le cours.

5.2 Par la suite et vite elles tombent pour faire place à l’enseignement central.

5.3 Toutefois, puisque tu as demandé une clarification, voici quelques-uns des termes qui sont utilisés.

Source : 

http://ucemclarification.wordpress.com/category/un-cours-en-miracle...

Vues : 583

Réponses à cette discussion

NB : les mots sont des symboles...

Attention aux projections, rappels, liens, assimilations, référencement... etc  de certains mots employés ici sur ces pages qui se veulent "clarifiantes"

Tous les mots que nous avons appris (qu'on nous a enseigné, avec leur définitions) sont des symboles (en réalité des symboles de symboles)  dans lesquels chacun y met ce qui "l'arrange" ou "le dérange"... Ainsi un même mot n'aura pas la même signification (portée, impact) sur tel ou tel autre...

Un cours en miracle emploie certains mots précis, choisis "particulièrement", qui n'ont pas du tout la "signification" que l'on nous a apprise jusqu'à présent...   A l'intérieur du cours, le sens de chaque mot utilisé est bien défini, expliqué dès le début des cours....

Par exemples :

- Le cours ne parle pas du "péché " (=  faute établie, réelle entraînant punition,jugement,  justice à rendre) puisque ce n'est qu'un concept humain qui n'existe pas en réalité.... il utilise le mot "erreur"et "rectifiable", que l'on peut rectifier/corriger, ajuster comme on ajuste un tir...  

- Le cours utilise volontairement le mot "expiation" et non le verbe "expier"... dont la définition de nos dictionnaires, elle, renvoie au verbe "expier "et l'assimile à "action par laquelle on expie"... qui renvoie alors à notre culpabilité, souffrance, châtiment, punition etc....  

Expiation  signifie, dans l'UCEM,   correction de la perception.

etc...

C'est un changement de point de vision exempt de culpabilité puisque non coupables en réalité - responsables si = pleine conscience nécessaire à chaque instant - d'où l 'importance d'être pleinement dans l'instant présent tant galvaudé par le mouvement "New-Age and Co"...

Enfin, les éclaircissements (simplifications) ci-dessus émanent non directement et totalement du cours en miracle lui-même mais d'un site qui se réfère à l'UCEM.

UCEM~CLARIFICATION – ESPRIT – PUR-ESPRIT

1. ESPRIT – PUR-ESPRIT

1. Le terme esprit est employé pour représenter l’agent activateur du pur-esprit, qui fournit son énergie créatrice. 2 Quand le terme a une majuscule, il réfère à Dieu ou au Christ (c.à.d. l’Esprit de Dieu ou l’Esprit du Christ). 3 Le pur-esprit est la Pensée de Dieu qu’Il a créée pareille à Lui-même. 4 Le pur-esprit unifié est le seul Fils de Dieu, ou le Christ.

2. En ce monde, parce que l’esprit est divisé, les Fils de Dieu paraissent être séparés. 2 Leurs esprits ne semblent pas non plus être joints. 3 Dans cet état illusoire, le concept d’un “esprit individuel” semble être signifiant. 4 Par conséquent, le cours le décrit comme s’il avait deux parties: le pur-esprit et l’ego.

3. Le pur-esprit est la partie qui est encore en contact avec Dieu par le Saint-Esprit, Qui demeure dans cette partie mais voit aussi l’autre partie. 2 Le terme “âme” n’est pas utilisé, sauf dans des citations directes de la Bible, à cause de sa nature hautement controversée. 3 Ce serait toutefois un équivalent de “pur-esprit”, s’il est entendu que l’âme, étant de dieu, est éternelle et n’est jamais née.

4. L’autre partie de l’esprit est entièrement illusoire et ne fait que des illusions. 2 Le pur-esprit conserve le potentiel de créer, mais sa Volonté, qui est celle de Dieu, semble être emprisonnée tant que l’esprit n’est pas unifié. 3 La création continue inchangée parce que telle est la Volonté de Dieu. 4 Cette Volonté est toujours unifiée et n’a donc aucune signification dans ce monde. 5 Elle n’a pas d’opposé et pas de degrés.

5. L’esprit peut être juste ou faux, selon la voix qu’il écoute. 2 La justesse d’esprit écoute le Saint-Esprit, pardonne au monde, et par la vision du Christ voit le monde réel à sa place. 3 Cela est la vision finale, la dernière perception, la condition dans laquelle Dieu fait le dernier pas Lui-même. 4 Ici le temps et les illusions finissent ensemble.

6. La fausseté d’esprit écoute l’ego et fait des illusions; percevant le péché et justifiant la colère, et voyant la culpabilité, la maladie et la mort comme réelles. 2 Ce monde et le monde réel sont tous deux des illusions, parce que la justesse d’esprit pardonne, ou passe simplement sur ce qui n’est jamais arrivé. 3 Ce n’est donc pas l’Unité d’esprit de l’Esprit du Christ, Dont la Volonté ne fait qu’un avec Celle de Dieu.

7. En ce monde la seule liberté restante est la liberté de choisir; toujours entre deux alternatives ou deux voix. 2 La volonté n’intervient dans la perception à aucun niveau et n’a rien à voir avec le choix. 3 La conscience est le mécanisme de réception, qui reçoit des messages d’en haut ou d’en bas; du Saint-Esprit ou de l’ego. 4 La conscience a des niveaux et elle peut en changer d’une manière assez dramatique, mais elle ne peut pas transcender le champ de la perception. 5 Au plus haut niveau, elle devient consciente du monde réel et elle peut être entraînée à l’être de plus en plus. 6 Or le fait même qu’elle a des niveaux et qu’elle peut être entraînée démontre qu’elle ne peut atteindre à la connaissance.

Source : http://ucemclarification.wordpress.com/category/un-cours-en-miracle...

UCEM~CLARIFICATION – L’EGO – LE MIRACLE

2. L’EGO – LE MIRACLE

1. Les illusions ne dureront pas. 2 Leur mort est certaine et cela seul est certain dans leur monde. 3 C’est le monde de l’ego à cause de cela. 4 Qu’est-ce que l’ego ? 5 Qu’un rêve de ce que tu es réellement. 6 Une pensée d’être à part de ton Créateur et un souhait d’être ce qu’il n’a pas créé. 7 C’est une folie et pas du tout une réalité. 8 Un nom pour l’innommé, voilà tout ce que c’est. 9 Un symbole de l’impossibilité; un choix d’alternatives qui n’existent pas. 10 Nous ne le nommons que pour nous aider à comprendre qu’il n’est rien, qu’une pensée ancienne que ce qui est fait a l’immortalité. 11 Mais que pourrait-il en sortir, sauf un rêve qui, comme tous les rêves, ne peut finir que dans la mort ?

2. Qu’est-ce que l’ego ? 2 Le néant, mais sous une forme qui semble être quelque chose. 3 Dans un monde de formes, l’ego ne peut pas être nié car lui seul semble réel. 4 Or le Fils de Dieu tel qu’Il l’a créé pourrait-il demeurer dans une forme ou dans un monde de formes? 5 Qui te demande de définir l’ego et d’expliquer comment il a surgi, ne peut être que celui qui le pense réel et cherche par sa définition à garantir que sa nature illusoire est dissimulée derrière les mots qui semblent le rendre tel.

3. Il n’y a pas de définition d’un mensonge qui serve à le rendre vrai. 2 Il n’y a pas non plus de vérité que les mensonges puissent dissimuler efficacement. 3 L’irréalité de l’ego n’est pas niée par les mots et ce n’est pas parce que sa nature semble avoir une forme que sa signification est claire. 4 Qui peut définir l’indéfinissable? 5 Or même ici il y a une réponse.

4. Nous ne pouvons pas réellement donner une définition de ce qu’est l’ego, mais nous pouvons dire ce qu’il n’est pas. 2 Et cela nous est montré avec une parfaite clarté. 3 C’est de cela que nous déduisons tout ce qu’est l’ego. 4 Regarde son opposé, et tu peux voir la seule réponse qui soit signifiante.

5. L’opposé de l’ego à tous égards ~ par l’origine, l’effet et la conséquence ~, nous l’appelons miracle. 2 Et là nous trouvons tout ce qui n’est pas l’ego en ce monde. 3 Là est l’opposé de l’ego et là seulement nous regardons ce qu’était l’ego, car nous voyons là tout ce qu’il semblait faire, or la cause et ses effets doivent encore ne faire qu’un.

6. Là où étaient les ténèbres, nous voyons maintenant la lumière. 2 Qu’est-ce que l’ego ? 3 Ce qu’étaient les ténèbres. 4 Où est l’ego ? 5 Là où étaient les ténèbres. 6 Qu’est-il maintenant et où peut-il se trouver ? 7 Rien et nulle part. 8 Maintenant la lumière est venue; son opposé a disparu sans laisser de trace. 9 Là où était le mal est maintenant la sainteté. 10 Qu’est-ce que l’ego ? 11 Ce qu’était le mal. 12 Où est l’ego ? 13 Dans un rêve de mal qui semblait seulement être réel tant que tu le rêvais. 14 Là où était la crucifixion se tient le Fils de Dieu. 15 Qu’est-ce que l’ego ? 16 Qui a besoin de le demander ? 17 Où est l’ego? 18 Qui a besoin de chercher une illusion maintenant que les rêves ont disparus ?

7. Qu’est-ce qu’un miracle ? 2 Aussi un rêve. 3 Mais regarde tous les aspects de ce rêve et tu ne poseras plus jamais de question. 4 Regarde le monde de bonté que tu vois s’étendre devant toi, tandis que tu avances dans la douceur. 5 Regarde les aides tout le long du chemin que tu parcours, heureux dans la certitude du Ciel et la sûreté de la paix. 6 Et regarde aussi un instant ce que tu as enfin laissé derrière toi et finalement dépassé.

8. Cela était l’ego ~ toute la haine cruelle, le besoin de vengeance et les cris de douleur, la peur de mourir et la soif de tuer, l’illusion sans frère et le soi qui semblait seul dans tout l’univers. 2 Cette erreur terrible à ton sujet, le miracle la corrige aussi doucement qu’une mère aimante chante pour endormir son enfant. 3 N’est-ce pas une chanson comme celle-là que tu voudrais entendre? 4 N’est-ce pas qu’elle répondrait à tout ce que tu pensais à demander, et même qu’elle rendrait la question in-signifiante?

9. Tes questions n’ont pas de réponse, étant faites pour faire taire la Voix de Dieu, Qui pose à chacun une seule question: « Es-tu prêt à M’aider à sauver le monde ? » 2 Demande cela au lieu de ce qu’est l’ego, et tu verras une soudaine clarté recouvrir le monde que l’ego a fait. 3 Aucun miracle n’est maintenant refusé à qui que ce soit. 4 Le monde est sauvé de ce que tu pensais qu’il était. 5 Et ce qu’il est est entièrement incondamné et entièrement pur.

10. Le miracle pardonne ; l’ego damne. 2 Ni l’un ni l’autre n’a besoin d’être défini sauf par cela. 3 Or pourrait-il y avoir définition plus sûre, ou plus encore avec ce qu’est le salut ? 4 Problème et réponse sont là ensemble, et s’étant enfin rencontrés, le choix est clair. 5 Qui choisit l’enfer quand il est reconnu ? 6 Et qui ne voudrait pas continuer encore un peu quand il lui est donné de comprendre que la voie est courte et que le Ciel est son but ?

Source : http://ucemclarification.wordpress.com/category/un-cours-en-miracle...

UCEM~CLARIFICATION: LE PARDON – LA FACE DU CHRIST

3. LE PARDON – LA FACE DU CHRIST

1. Le pardon est pour Dieu et vers Dieu mais point de Lui. 2 Il est impossible de penser à quoi que ce soit qu’Il a créé qui puisse avoir besoin de pardon. 3 Le pardon est donc une illusion, mais à cause de son but, qui est celui du Saint-Esprit, il y a une différence. 4 À la différence de toutes les autres illusions, il mène loin de l’erreur et non vers elle.

2. On pourrait appeler le pardon une sorte d’heureuse fiction ; une façon pour ceux qui ne connaissent pas de jeter un pont sur le fossé entre leur perception et la vérité. 2 Ils ne peuvent aller directement de la perception à la connaissance parce qu’ils ne pensent pas que c’est leur volonté de le faire. 3 Cela fait que Dieu paraît être un ennemi au lieu de ce qu’Il est réellement. 4 Et c’est justement cette perception insane qui les rend indésireux de se lever tout simplement pour retourner à Lui en paix.

3. C’est pourquoi ils ont besoin d’une illusion d’aide parce qu’ils sont impuissants sans aide ; une Pensée de paix parce qu’ils sont en conflit. 2 Dieu connaît ce dont Son Fils a besoin avant qu’il ne le demande. 3 Il ne Se soucie pas du tout de la forme mais, ayant donné le contenu, c’est Sa Volonté qu’il soit compris. 4 Et cela suffit. 5 La forme s’adapte au besoin: le contenu est inchangeant, aussi éternel que son Créateur.

4. La face du Christ doit d’abord être vue afin que le souvenir de Dieu puisse revenir. 2 La raison en est évidente. 3 Voir la face du Christ comporte la perception. 4 Nul ne peut regarder la connaissance. 5 Mais la face du Christ est le grand symbole du pardon. 6 C’est le salut. 7 C’est le symbole du monde réel. 8 Quiconque la regarde ne voit plus le monde. 9 Il est aussi près du Ciel qu’il est possible de l’être devant les portes. 10 Or de ces portes il n’y a pas plus qu’un pas jusqu’à l’intérieur. 11 C’est le dernier pas. 12 Et ce pas nous le laissons à Dieu.

5. Le pardon est aussi un symbole, mais en tant que symbole de Sa seule Volonté, il ne peut être divisé. 2 Ainsi l’unité qu’il reflète devient Sa Volonté. 3 C’est la seule chose encore dans le monde en partie, et pourtant le pont qui mène au Ciel.

6. La Volonté de Dieu est tout ce qui est. 2 Nous ne pouvons aller que du néant à tout ; de l’enfer au Ciel. 3 Est-ce un voyage ? 4 Non, pas en vérité, car la vérité ne va nulle part. 5 Mais les illusions changent de lieu en lieu, de temps en temps. 6 Le dernier pas aussi n’est qu’un changement. 7 En tant que perception, il est en partie irréel. 8 Or cette partie disparaîtra. 9 Ce qui reste est la paix éternelle et la Volonté de Dieu.

7. Il n’y a pas de souhaits maintenant, car les souhaits changent. 2 Même le souhaité peut devenir indésiré. Il doit en être ainsi parce que l’ego ne peut pas être en paix. 4 Mais la Volonté est constante, en tant que don de Dieu. 5 Et ce qu’Il donne est toujours pareil à Lui-même. 6 Tel est le but de la face du Christ. 7 C’est le don de Dieu pour sauver Son Fils. 8 Regarde-la seulement, et tu as été pardonné.

8. Comme le monde devient beau en cet instant précis où tu vois la vérité à ton sujet reflétée là. 2 Maintenant tu es sans péché et tu contemples ton impeccabilité. 3 Maintenant tu es saint et le perçois ainsi. 4 Et maintenant l’esprit retourne à son Créateur; jonction du Père et du Fils, Unité des unités qui se tient derrière toute jonction mais au-delà d’elles toutes. 5 Dieu n’est pas vu mais seulement compris. 6 Son Fils n’est pas attaqué mais reconnu.

Source : http://ucemclarification.wordpress.com/category/un-cours-en-miracle...

UCEM~CLARIFICATION: PERCEPTION VRAIE – CONNAISSANCE

4. PERCEPTION VRAIE – CONNAISSANCE

1. Le monde que tu vois est l’illusion d’un monde. 2 Dieu ne l’a pas créé, car ce qu’il crée doit être éternel comme Lui-même. 3 Or il n’y a rien dans le monde que tu vois qui durera à jamais. 4 Certaines choses dureront un peu plus longtemps que d’autres dans le temps. 5 Mais le temps viendra où toutes choses visibles auront une fin.

2. Les yeux du corps ne sont donc pas le moyen par lequel le monde réel peut être vu, car les illusions qu’il contemple doivent conduire à encore d’autres illusions de réalité. 2 Et c’est ce qu’elles font. 3 Car tout ce qu’ils voient non seulement ne durera pas mais prête à des pensées de péché et de culpabilité. 4 Tandis que tout ce que Dieu a créé est à jamais sans péché et donc à jamais sans culpabilité.

3. La connaissance n’est pas le remède à la perception fausse puisque, étant un autre niveau, elles ne pourront jamais se rencontrer. 2 La seule correction possible à la perception fausse doit être la perception vraie. 3 Elle ne durera pas. 4 Mais le temps qu’elle dure, elle vient guérir. 5 Car la perception vraie est un remède aux noms multiples. 6 Pardon, salut, Expiation, perception vraie, c’est tout un. 7 Ils sont le seul commencement, dont la fin est de conduire à l’Unité bien au-delà d’eux-mêmes. 8 La perception vraie est le moyen par lequel le monde est sauvé du péché, car le péché n’existe pas. 9 Or c’est cela que voit la perception vraie.

4. Le monde se dresse comme un bloc devant la face du Christ. 2 Mais la perception vraie le regarde comme rien de plus qu’un voile fragile, si facile à dissiper qu’il ne peut durer plus d’un instant. 3 Enfin il est vu seulement pour ce qu’il est. 4 Et maintenant il ne peut manquer de disparaître, car maintenant il y a une place vide, rendue propre et prête. 5 Là où la destruction était perçue apparaît la face du Christ; et à cet instant le monde est oublié et le temps est fini à jamais tandis que le monde tourbillonnant disparaît dans le néant d’où il est venu.

5. Un monde pardonné ne peut durer. 2 C’était la demeure des corps. 3 Mais le pardon regarde passer les corps. 4 Telle est sa sainteté; c’est ainsi qu’il guérit. 5 Le monde des corps est le monde du péché, car le péché n’est possible que s’il y a un corps. 6 Du péché vient la culpabilité aussi sûrement que le pardon enlève toute culpabilité. 7 Et une fois que toute culpabilité a disparu, que reste-t-il de plus pour garder en place un monde séparé ? 8 Car la place aussi a disparu, comme le temps. 9 Seul le corps fait que le monde semble réel, car étant séparé il ne pourrait rester là où la séparation est impossible. 10 Le pardon prouve qu’elle est impossible parce qu’il ne la voit pas. 11 Et alors ce sur quoi tu passeras ne te sera pas compréhensible, tout comme autrefois sa présence avait été ta certitude.

6. Voici le changement qu’apporte la perception vraie : ce qui était projeté au-dehors est vu au- dedans, et là le pardon le laisse disparaître. 2 Car là l’autel au Fils est établi et là revient le souvenir du Père. 3 Là toutes les illusions sont portées à la vérité et déposées sur l’autel. 4 Ce qui est vu au-dehors doit être au-delà du pardon, car cela semble être à jamais pécheur. 5 Où est l’espoir tant que le péché est vu comme étant à l’extérieur ? 6 Quel remède peut escompter la culpabilité ? 7 Mais vus au-dedans de ton esprit, la culpabilité et le pardon pour un instant reposent ensemble, côte à côte, sur un même autel. 8 Là enfin la maladie et son unique remède sont joints dans une clarté qui guérit. 9 Dieu est venu réclamer le Sien. 10 Le pardon est complet.

7. Et maintenant la connaissance de Dieu, inchangeable, certaine, pure et entièrement compréhensible, entre en son royaume. 2 La perception a disparu, fausse et vraie pareillement. 3 Le pardon a disparu, car sa tâche est accomplie. 4 Et les corps ont disparu dans la lumière éclatante sur l’autel au Fils de Dieu. 5 Dieu connaît que c’est le Sien comme c’est le sien. 6 Et là Ils se joignent, car là la face du Christ a dissipé de son éclat le dernier instant du temps; et maintenant la dernière perception du monde est sans but et sans cause. 7 Car là où le souvenir de Dieu est enfin venu, il n’y a pas de voyage, pas de croyance dans le péché, pas de murs, pas de corps, et là le sinistre attrait de la culpabilité et de la mort est éteint à jamais.

8. Ô mes frères, si seulement vous connaissiez la paix qui vous enveloppera et vous tiendra en sécurité, pures et beaux dans l’Esprit de Dieu, vous ne pourriez que vous précipiter pour Le rejoindre là où est Son autel. 2 Que votre Nom et le Sien soient sanctifiés car ils sont joints en ce saint lieu. 3 Là Ils se penchent pour vous élever jusqu’à Lui, hors des illusions et dans la sainteté; hors du monde et dans l’éternité; hors de toute peur et rendus à l’amour.

Source : http://ucemclarification.wordpress.com/category/un-cours-en-miracle...

UCEM~CLARIFICATION : JÉSUS – LE CHRIST

5. JÉSUS – LE CHRIST

1. Il n’est pas besoin d’aide pour entrer au Ciel car tu ne l’as jamais quitté. 2 Mais il est besoin d’aide au-delà de toi-même, circonscrit comme tu l’es par des fausses croyances sur ton Identité, que Dieu seul a établi dans la réalité. 3 Des Aides te sont données sous de nombreuses formes, bien que sur l’autel ils ne fassent qu’un. 4 Au-delà de chacun d’eux est une Pensée de Dieu, et elle ne changera jamais. 5 Mais ils ont des noms qui diffèrent pour un temps, car le temps a besoin de symboles, étant lui-même irréel. 6 Leurs noms sont légion, mais nous n’irons pas au-delà des noms que le cours lui-même emploie. 7 Dieu n’aide pas parce qu’Il ne connaît pas de besoin. 8 Mais Il crée tous les Aides de Son Fils tant qu’il croit que ses fantasmes sont vrais. 9 Remercie Dieu pour eux, car ils te conduiront chez-toi.

2. Le nom de Jésus est le nom de quelqu’un qui était un homme mais qui a vu la face du Christ en tous ses frères et s’est souvenu de Dieu. 2 Ainsi il s’est identifié au Christ, non plus un homme mais ne faisant qu’un avec Dieu. 3 L’homme était une illusion, car il semblait être un être séparé qui marchait seul à l’intérieur d’un corps qui paraissait garder son soi loin du Soi, comme le font toutes les illusions. 4 Or qui peut sauver à moins de voir les illusions puis de les identifier comme ce qu’elles sont ? 5 Jésus demeure un Sauveur parce qu’il a vu le faux sans l’accepter pour vrai. 6 Et le Christ avait besoin de sa forme pour apparaître aux hommes et les sauver de leurs propres illusions.

3. Dans sa complète identification avec le Christ ~ le Fils parfait de Dieu, Sa seule création et Son bonheur, à jamais pareil à Lui et un avec Lui ~, Jésus est devenu ce que vous tous devez être. 2 Il t’a guidé dans la voie pour que tu le suives. 3 Il te ramène à Dieu parce qu’il a vu la route devant lui et qu’il l’a suivie. 4 Il a fait une claire distinction, encore obscure pour toi entre le faux et le vrai. 5 Il t’a offert une dernière démonstration de ce qu’il est impossible de tuer le Fils de Dieu; et que sa vie ne peut être changée en aucune façon par le péché et le mal, la malice, la peur ou la mort.

4. Par conséquent, tous tes péchés ont été pardonné parce qu’ils n’entraînaient pas du tout d’effets. 2 Ainsi ce n’étaient que des rêves. 3 Élève-toi avec lui, qui t’a montré cela, parce que tu le dois à celui qui a partagé tes rêves afin qu’ils soient dissipés. 4 Et qui les partage encore pour être en union avec toi.

5. Est-il le Christ ? 2 Oh oui, avec toi. 3 Sa petite vie sur terre n’a pas suffi pour enseigner la puissante leçon qu’il a apprise pour vous tous. 4 Il restera avec toi pour te conduire de l’enfer que tu as fait jusqu’à Dieu. 5 Et quand tu joindras ta volonté à la sienne, ta vue sera sa vision, car les yeux du Christ sont partagés. 6 Allez avec lui est tout aussi naturel que d’aller avec un frère que tu connais depuis ta naissance, car c’est certes ce qu’il est. 7 D’amères idoles ont été faites de lui, qui ne voulait être qu’un frère pour le monde. 8 Pardonne-lui tes illusions et voit quel frère aimant il serait pour toi. 9 Car enfin il apaisera ton esprit et le portera avec toi jusqu’à ton Dieu.

6. Est-il le seul Aide de Dieu ? 2 Certainement pas. 3 Car le Christ prend de nombreuses formes aux noms différents jusqu’à ce que leur unité puisse être reconnue. 4 Mais Jésus est pour toi le porteur de l’unique message du Christ qui est l’amour de Dieu. 5 Tu n’en a pas besoin d’autre. 6 Il est possible de lire ses paroles et d’en bénéficier sans l’accepter dans ta vie. 7 Or il t’aiderait encore un peu plus si tu partageais tes douleurs et tes joies avec lui, puis laissais les unes comme les autres derrière toi pour trouver la paix de Dieu. 8 Mais c’est encore et surtout sa leçon qu’il voudrait que tu apprennes, et la voici :

9 De mort, il n’y en a pas, parce que le Fils de Dieu est pareil à son Père. 10 Rien de ce que tu peux faire ne peut changer l’Amour éternel. 11 Oublie tes rêves de péché et de culpabilité, et viens plutôt avec moi partager la résurrection du Fils de Dieu. 12 Et amène avec toi tous ceux qu’Il t’a envoyés pour que tu en prennes soin comme je prends soin de toi.

Source : http://ucemclarification.wordpress.com/category/un-cours-en-miracle...

UCEM~CLARIFICATION: LE SAINT-ESPRIT

6. LE SAINT-ESPRIT

1. Jésus est la manifestation du Saint-Esprit, Qu’il a appelé à descendre sur terre après être monté au Ciel, ou s’être complètement identifié au Christ, le Fils de Dieu tel qu’Il L’a créé. 2 Le Saint-Esprit, étant une création du seul Créateur, créant avec Lui et à Sa ressemblance ou dans Son pur-esprit, est éternel et n’a jamais changé. 3 Il fut “appelé à descendre sur terre” en ce sens qu’il était maintenant possible de L’accepter et d’entendre Sa Voix. 4 Sa Voix est la Voix pour Dieu et Elle a donc pris forme. 5 Cette forme n’est pas Sa réalité, que Dieu Seul connaît avec le Christ, Son Fils réel, Qui fait partie de Lui.

2. Le Saint-Esprit est décrit tout le long du cours comme Celui Qui nous donne la réponse à la séparation et nous apporte le plan de l’Expiation, établissant le rôle particulier que nous y jouons et nous montrant exactement ce qu’il est. 2 Il a établi Jésus comme meneur dans l’exécution de Son plan puisqu’il fut le premier à compléter parfaitement son propre rôle. 3 Tout pouvoir dans le Ciel et sur la terre lui est donc donné, et il le partagera avec toi quand tu auras rempli le tien. 4 Le principe de l’Expiation fut donné au Saint-Esprit bien avant que Jésus ne le mette en marche.

3. Le Saint-Esprit est décrit comme le Lien de Communication restant entre Dieu et Ses Fils séparés. 2 Pour remplir cette fonction particulière, le Saint-Esprit a assumé une double fonction. 3 Il connaît parce qu’Il fait partie de Dieu; Il perçoit parce qu’Il a été envoyé pour sauver l’humanité. 4 Il est le grand principe correcteur; le porteur de la perception vraie, le pouvoir inhérent à la vision du Christ. 5 Il est la lumière dans laquelle le monde pardonné est perçu; dans laquelle la seule face du Christ est vue. 6 Il n’oublie jamais le Créateur ni Sa création. 7 Il n’oublie jamais le Fils de Dieu. 8 Il ne t’oublie jamais. 9 Et Il t’apporte l’Amour de ton Père dans un rayonnement éternel qui ne sera jamais oblitéré parce que Dieu l’a mis là.

4. Le Saint-Esprit demeure dans la partie de ton esprit qui fait partie de l’Esprit du Christ. 2 Il représente ton Soi et ton Créateur, Qui ne font qu’Un. 3 Il parle pour Dieu et aussi pour toi, étant joint au Deux. 4 Par conséquent, Il est Celui Qui prouve qu’Ils ne font qu’Un. 5 Il semble être une Voix, car sous cette forme Il te dit la Parole de Dieu. 6 Il semble être un Guide à travers un pays lointain, car tu as besoin de cette forme d’aide. 7 Il semble être tout ce qui répond aux besoins que tu penses avoir. 8 Mais Il n’est pas trompé quand tu perçois ton soi pris au piège de besoins que tu n’as pas. 9 C’est d’eux qu’Il voudrait te délivrer. 10 C’est d’eux qu’Il voudrait te mettre à l’abri.

5. Tu es Sa manifestation en ce monde. 2 Ton frère t’appelle à être Sa Voix avec lui. 3 Seul, il ne peut pas être l’Aide du Fils de Dieu, car seul il n’a pas de fonction. 4 Mais joint à toi, il est le Sauveur du monde, éclatant de lumière, Dont tu as complété le rôle dans la rédemption du monde. 5 Il vous rend grâce, à toi comme à lui, car tu t’es élevé avec lui lorsqu’il a commencé à sauver le monde. 6 Et tu seras avec lui quand le temps sera terminé et que plus une trace ne restera des rêves de dépit dans lesquels tu danses sur la grêle mélodie de la mort. 7 Car à sa place l’hymne à Dieu est entendu un petit moment. 8 Et puis la Voix a disparu, non plus pour prendre forme mais pour retourner à l’éternel sans-forme de Dieu.

Source : http://ucemclarification.wordpress.com/category/un-cours-en-miracle...

UCEM~CLARIFICATION DES TERMES–Épilogue

 

7 . EPILOGUE

1. N’oublie pas qu’une fois ce voyage commencé, la fin est certaine. 2 Le doute en cours de route viendra puis s’en ira, et s’en ira pour revenir encore. 3 Or la fin est sûre. 4 Nul ne peut manquer de faire ce pour quoi Dieu l’a désigné. 5 Quand tu oublies, souviens-toi que tu vas avec Lui et avec Sa Parole sur ton cœur. 6 Qui pourrait désespérer quand un tel espoir est sien ? 7 Des illusions de désespoir peuvent sembler venir, mais apprends comment ne pas être trompé par elles. 8 Derrière chacune d’elles il y a la réalité et il y a Dieu. 9 Pourquoi attendrais-tu cela et l’échangerais-tu contre des illusions, quand Son Amour n’est qu’un instant plus loin sur la route où finissent toutes les illusions ? 10 La fin est sûre et garantie par Dieu. 11 Qui se tient devant une image sans vie alors qu’à un pas de distance le Saint des Saints ouvre une ancienne porte qui mène au-delà du monde ?

2. Tu es un étranger ici. Mais tu appartiens à Celui Qui t’aime comme Il S’aime Lui-même. 3 Demande seulement mon aide pour rouler la pierre et cela est fait selon Sa Volonté. 4 Nous avons commencé le voyage. 5 Il y a longtemps, la fin fut écrite dans les étoiles et fixée dans les Cieux par un Rai de lumière qui l’a tenue en sécurité dans l’éternité comme à travers le temps. 6 Et la tient encore; inchangée, inchangeante et inchangeable.

3. N’aie pas peur. 2 Nous ne faisons qu’entreprendre à nouveau un ancien voyage, depuis longtemps commencé et nouveau qu’en apparence. 3 Nous avons recommencé sur une route que nous avons déjà parcourue mais sur laquelle nous avons perdu notre chemin un petit moment. 4 Et maintenant nous essayons à nouveau. 5 Notre nouveau commencement a la certitude qui manquait jusqu’à maintenant au voyage. 6 Lève les yeux et vois Sa Parole parmi les étoiles, où Il a fixé ton Nom avec le Sien. 7 Lève les yeux et trouve ta sûre destinée, que le monde voudrait cacher mais que Dieu voudrait que tu voies.

4. Attendons ici en silence et mettons-nous un instant à genoux par gratitude pour Celui Qui nous a appelés et nous a aidés à entendre Son Appel. 2 Et puis levons-nous et marchons avec foi dans la voie qui mène à Lui. 3 Maintenant nous sommes sûrs que nous ne marchons pas seuls. 4 Car Dieu est là, et avec Lui tous nos frères. 5 Maintenant nous connaissons que nous ne perdrons plus jamais notre chemin. 6 Le chant commence à nouveau, qui ne s’était arrêté qu’un instant bien qu’il semble avoir cessé depuis toujours. 7 Ce qui est commencé ici croîtra en vie, en force et en espoir, jusqu’à ce que le monde soit calme un instant et oublie tout ce que le rêve de péché avait fait de lui.

5. Sortons et allons à la rencontre du monde nouveau-né, connaissant que le Christ y est né à nouveau et que la sainteté de cette renaissance durera à jamais. 2 Nous avions perdu notre chemin mais Il l’a trouvé pour nous. 3 Allons souhaiter la bienvenue à Celui Qui nous revient pour célébrer le salut et la fin de tout ce que nous pensions avoir fait. 4 L’étoile du matin de ce jour nouveau voit un monde différent où Dieu est le bienvenu et Son Fils avec lui. 5 Nous qui Le complétons, nous Lui rendons grâce, comme Il nous rend grâce. 6 Le Fils est calme et, dans la quiétude que Dieu lui a donnée, il entre chez lui, et enfin il est en paix.

Source : http://ucemclarification.wordpress.com/2010/04/24/ucemclarification...

RSS

© 2020   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation