12 leçons de vie de Jésus à lire au moins une fois dans sa vie

      

leçons de vie de Jésus

12 leçons de vie de Jésus à lire au moins une fois dans sa vie

Il ne s’agit pas ici de religion. Ce sont des leçons de vie réelles qui peuvent être appliquées instantanément dans votre vie, et nous vous invitons à appliquer ces principes fructueux dans votre vie, car ils vous permettront d’obtenir les résultats désirés.
 
 

1. Servir pour être Grand

« Celui qui veut devenir grand sera votre serviteur. »

Voici le secret d’un véritable leadership. Le leadership n’est pas une domination. Il s’agit de servir les autres, et en donnant aux d’autres, vous ne serez jamais privé d’aucun bien dans votre vie.

2. Il existe un remède contre l’inquiétude

« Regardez les oiseaux imprudents sous la protection de Dieu. Vous comptez beaucoup plus que vous ne le croyez.

Est ce qu’une personne qui passe beaucoup de temps devant un miroir grandit pour autant? Et toutes ces dépenses excessives et répétitives sur la mode – pensez-vous que cela fasse une grande différence? Au lieu de regarder la mode, allez dans les champs et regardez les fleurs sauvages. Celles-ci sont précieuses et ne font pas les boutiques, où verrez-vous de telles couleurs et styles différents? Même les hommes et les femmes les mieux habillés sont ternes à côté d’elles. Si Dieu donne une telle attention à l’apparition des fleurs sauvages – dont on n’a jamais vu la plupart- ne pensez-vous pas qu’il va vous assister, être fier de vous, faire le meilleur pour vous?
Ceci consiste à vous détendre, à ne pas penser sans cesse à l’appât du gain, afin que vous puissiez répondre à l’amour de l’éternel ».

Vivre une vie sans souci est une joie. L’anxiété est meurtrière. Donc être capable de faire face quotidiennement, sachant que si le monde peut exister dans une telle beauté et une telle splendeur, rien ne doit vous inquiéter. Ayez un regard neuf sur la nature et obtenez les réponses.

3. L’amour vainc tout

« Maître, quelle loi de commandement de Dieu est la plus importante? » Jésus dit: « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme et de tout ton pouvoir. Ceci est le plus important, le premier sur une liste. Mais il y a un second qui est parallèlement à ses côtés: Ayez de l’amour pour les autres et pour vous-même ».

aussi …

« … Si quelqu’un profite d’un avantage injuste à votre égard, utilisez cette occasion pour pratiquer le mode de vie du serviteur. Sans aucun engrenage. Vivez généreusement. Vous êtes familier avec cette authentique loi antérieure qui dit, ‘Aime ton prochain’, en l’appliquant non seulement aux amis mais aussi aux ‘ennemis’. Laissez-les faire ressortir le meilleur en vous, pas le pire. Quand quelqu’un vous rend la vie dure, répondez avec les énergies de la prière, car jusque là vous travaillez en dehors de ce que vous êtes réellement, de votre divinité ».

Trois directives nous sont données concernant l’amour : aime Dieu de tout ton cœur et aime ton prochain comme toi-même. Aime tes ennemis.

Le première étape consiste à développer cet amour dans votre vie et d’apprendre à prier. La prière est une pratique incroyablement énergisante. Maintenant, si cela ne vous est pas familier, comprenez qu’il ne s’agit que d’une option.
La prière consiste simplement à partager son cœur avec un plus grand que soi. Parfois priez à haute voix, et d’autres fois parlez simplement et doucement du plus profond de vous-même à un plus grand que vous.

Même si c’est à 3h00 du matin, ce qui peut arriver de temps à autres. Priez aussi pendant le travail. Priez lors d’une balade sur le sable, au bord de la mer. Priez dans la voiture. Priez en tant qu’individu, et prions comme une famille.

Mais qu’est-ce que la prière? C’est simplement un transfert de bonnes et de moins bonnes choses que nous passons à une beaucoup plus grande forme que nous-mêmes – et cela inclut même nos ennemis. Cela paraît contredire la pensée conventionnelle – mais j’ai vu beaucoup d’ennemis virer à 180 degrés grâce à la puissance de la prière simplement pour avoir une bonne vie.


4. Suivez La règle d’or

« Voici un guide simple, une règle approximative pour le comportement: Demandez-vous ce que vous voulez que les gens fassent pour vous, puis prenez l’initiative et faites-le pour eux ».

C’est un principe tellement merveilleux. Simplement, faites ce que vous souhaitez que l’on vous fasse. Souvent, la bonne action ne revient pas de la personne à qui vous l’avez fait – mais de quelque part dans cet univers étonnant dans lequel nous vivons.

5. Demandez ce dont vous avez besoin

« Voici comment: Demandez et vous recevrez; cherchez et vous trouverez; frappez et on vous ouvrira la porte. Ne marchandez pas avec Dieu. Soyez direct. Demandez ce dont vous avez besoin. Ce n’est pas le jeu du chat et de la souris, ni une partie de cache-cache ».

Allez-y, osez. Demandez. Ce que vous avez obtenu, vous l’avez demandé de manière consciente ou inconsciente. Le pouvoir est dans la demande. Attendez-vous à recevoir. Et donnez encore et toujours ce que vous avez de mieux à offrir.

6. Ne jugez pas

« Ne critiquez pas les gens, ne soulignez pas leurs échecs, et ne critiquez pas leurs fautes – à moins bien sûr, que vous vouliez le même traitement. Cet esprit critique a un effet boomerang. Il est facile de voir une tache sur le visage de son voisin et être inconscient du vilain ricanement sur votre propre visage. Oseriez-vous dire, ‘Laisse-moi laver ton visage pour toi’, pendant que votre propre visage est faussé par le dédain?

C’est tout un ensemble de mentalité de cirque itinérant une fois de plus, d’adopter une position moraliste au lieu de simplement faire partie de la vie. Essuyez ce vilain ricanement de votre propre visage, et vous pourrez ensuite être apte à offrir un gant de toilette à votre voisin ».
Pointez du doigt un autre dans le jugement, et vous en aurez trois autres pointant directement vers vous. Ce n’est pas bon. Résistez à la pente glissante vers le jugement des autres.

7. Tenir parole

« Il suffit de dire ‘oui’ et ‘non’. Lorsque vous manipulez les mots à des besoins personnels, vous faites fausse route ».

Si vous pouvez dire oui, vous ne pouvez pas dire non. Ne bricolez pas autour et ne perdez pas de temps en racontant un mensonge quand vous savez que vous n’êtes pas capable de faire ce que vous avez promis. Le mot « non » peut être votre ami le plus libérateur s’il est utilisé avec discernement. Vous ne pouvez pas tout faire, alors commencez à vous servir de celui-ci. Et si vous dites « oui », assurez-vous de faire ce que vous dites – même si ce n’est pas pratique. Cela rajoute une personnalisation de caractère dans votre être et une confiance de ceux qui vous entourent.

8. Donner en secret

« Quand vous aidez quelqu’un, ne pensez pas à l’impression. Faites-le de façon calme et discrète ».

Il n’y a rien de pire qu’une personne qui chante ses propres louanges. Pratiquez l’art de donner en secret. Votre récompense sera grande.


9. Pardonnez ceux qui vous entourent

« Dans la prière, il y a un lien entre ce que Dieu fait et ce que vous faites. Vous ne pouvez pas obtenir le pardon de Dieu, par exemple, sans pardonner les autres. Si vous refusez de faire votre part, vous vous coupez de Dieu ».

Pardonner les autres vous libère des chaînes de la désactivation de la rancune.

Dire pardon est parfois le mot le plus difficile à prononcer, mais une fois qu’il est dit, il est libérateur. Ne vous attendez pas à ce que les autres s’excusent. Tracez la voie et soyez le premier à tendre la main pour le pardon. Il ne s’agit pas de qui a tort ou raison, mais plutôt de vivre une vie libre.

10. Ayez de bonnes paroles

« Une bonne personne adopte de bonnes actions et de bonnes paroles saison après saison. Une mauvaise personne est un fléau sur le verger. Une chose: Chacun de ces mots imprudents vont revenir vous hanter. Il viendra un temps où il faudra rendre des comptes. Les mots sont puissants; prenez-les au sérieux. Les mots peuvent être votre salut. Les mots peuvent aussi être votre damnation».

La mort et la vie sont au pouvoir de la langue, donc faites-en bonne usage. Soyez silencieux et analysez les mots qui sortent de votre bouche. Sont-ils positifs? Ou sont-ils empreints de négativité et de jugement? C’est un sujet sérieux, donc prêtez attention aux conseils donnés. C’est vraiment la différence entre le salut et la damnation – ici sur terre – et au sein de toute l’éternité.

11. Rien n’est impossible si vous avez la foi

« La simple vérité est que si vous aviez un simple graine de foi, une graine de pavot, par exemple, vous pourriez dire à une montagne: Soulève-toi! ‘Et qu’elle le ferait. Il n’y aurait rien que vous ne seriez pas en mesure d’aborder ».

La foi est un petit mot, mais un mot puissant. La foi est la confiance dans une plus grande forme que soi, la confiance dans les capacités qui ont été placés en vous, et la confiance qu’à chaque pas vers l’avant, vous trouverez votre chemin vers vos rêves et vos objectifs. Avec une pincée de persistance ajoutée à la formule, vous ne pouvez qu’aboutir à une chose – gagner!

12. Le créneau utilisé ou perdu

« C’est comme un homme qui faisait un long voyage. Il appela ses serviteurs et son délégué de responsabilités. À l’un, il donna cinq mille euros, et deux mille à un autre, mille au troisième, en fonction de leurs capacités. Puis il partit. Directement, le premier serviteur est passé au travail et a doublé l’investissement de son maître. Le deuxième a fait de même. Mais l’homme qui avait reçu les mille creusa un trou et enterra soigneusement l’argent de son maître.

Après une longue absence, le maître de ces serviteurs revint et eut un entretien avec eux. Celui qui avait les cinq mille euros lui montra comment il avait doublé son investissement. Son maître le félicita: « Bon travail! Tu as accompli correctement ton travail. Tu es mon partenaire à présent ». Le serviteur qui avait reçu les deux mille montra comment il avait également doublé l’investissement de son maître. Son maître l’a félicité: « Bon travail! Tu travailles bien. À partir de maintenant tu es mon partenaire ». Le serviteur qui avait reçu mille dit, « Maître, je sais que vous avez des standards élevés et que vous détestez toute mauvaise décision, que vous exigez le meilleur et que vous ne faites pas de déduction sur les allocations.

J’avais peur de vous décevoir, donc j’ai trouvé une bonne cachette et j’ai sécurisé votre argent. Là bas, il est sain et sauf jusqu’au dernier sou ». Le maître était furieux. « Quelle façon terrible de vivre! C’est criminel de vivre aussi prudemment! Si tu sais que je suis parmi les meilleurs, pourquoi n’as-tu rien fait? Le moins que l’on puisse faire est d’investir cette somme avec les banquiers, où j’aurais eu au moins un peu d’intérêts. Rends les mille à celui qui risquait le plus. Et débarrasse-toi de cet excès de prudence qui t’empêche de prendre des risques. Jette-le dans les ténèbres ».

Chacun d’entre nous a été doté d’un don particulier ou d’un talent naturel qui doit être utilisé. Si vous avez peur de perdre, vous perdrez. Quoi que vous fassiez, ne vous comparez pas avec un autre garçon ou fille qui semble être doté d’un tas de talents. Utilisez celui que vous avez et développez-le. Ceux-ci représentent votre force personnelle, et comme tout muscle, la meilleure façon de développer une force dans votre vie c’est en la renforçant.

À souligner à chaque occasion – et de cette façon, vous ne serez jamais perdant. Vous améliorerez même votre position et deviendrez un leader dans votre domaine d’activité.

S’il y a une de ces leçons de vie que vous avez développées dans votre vie avec d’excellents résultats, n’hésitez pas à nous en faire part, et dites-nous en quoi elle a été utile.

http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/12-lecons-de-vie-de-je...

- See more at: http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/12-lecons-de-vie-de-je...

Vues : 186

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Pierre Bolduc le 18 juillet 2015 à 19:51

Il y a un point très important auquel l'auteur de ce texte a oublié de mentionner  c'est que pour appliquer les 12 'règles'  dans sa vie , il y  a un principe ou enseignement de Jésus qui a dit dans Mathieu 6:33-34

33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus.

 34 Ne vous inquiétez donc pas du lendemain; car le lendemain aura soin de lui-même. A chaque jour suffit sa peine.

Lorsque Jésus enseignait à la masse , il utilisait des paraboles dans le langage du peuple langage araméen très coloré. Lorsqu'il enseignait à ses disciples , il leur racontait tout. C'est pourquoi lorsque les gens  lisent  la Bible , ils l'interprétent littérallement sans en comprendre le sens véritable et aussi ils ont des idées pré-conçues.

Pour en comprendre ce que Jésus voulait nous dire , il faut utiliser la ' Clé de la Connaissance ' donnée par le maître intérieur ou le Christ intérieur.

Donc recherchez le Royaume de DIEU c'est recherchez la conscience du Christ . À travers votre Christ personnel , vous obtiendrez la direction intérieure et ainsi vous connaîtrez ce qu"il faut faire. Cela signifie que vos actions dans la vie  ne sont pas basées sur le sable mouvant de l'esprit charnel mais sur le Rocher du Christ qui vous apporte abondance , joie et paix.

 

Vidéos

  • Ajouter des vidéos
  • Afficher tout

Forum

Retour à l’émerveillement

Démarrée par Ailedeau dans Discussions diverses. Dernière réponse de Ailedeau 21 juin 2015. 78 Réponses

C'est ça l'unité

Démarrée par Agnès.C dans Discussions diverses. Dernière réponse de Provençale S 19 sept. 2013. 46 Réponses

Est-ce que nous voulons vraiment créer l'Unité?

Démarrée par Pascal Cadart dans Discussions diverses. Dernière réponse de Amis de Partage International 3 sept.. 31 Réponses

© 2020   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation