Alphomega, le voyageur en quête de Sagesse...

Le voyageur en quête de sagesse

Sur l'une de ces planètes qui tournent autour de l'étoile nommée Soleil, se trouvait un jeune homme de beaucoup d'esprit que j'ai eu l'honneur de connaître lors d'un voyage qu'il fit dans ma petite fourmilière.

 

Il s'appelait Alphoméga.

 

Son esprit était l'un des plus cultivés que j'aie connu : il savait beaucoup de choses, il en avait aussi inventé quelques-unes.


Quand il se prit de voyager de planète en planète, c'était pour achever de se former l'esprit et le coeur.

Ceux qui ne voyagent qu'en voiture, vélo ou avion seront sans doute étonnés d'apprendre que cette personne, connaissant merveilleusement les lois de la gravitation, utilisait toutes les forces attractives et répulsives pour aller de globe en globe comme un oiseau voltige de branche en branche. 

Utilisant tantôt un rayon de soleil, tantôt la queue d'une comète, il parcourut la voie lactée et tomba par hasard sur notre petite Terre.

 


C'est là que je le rencontrai, alors qu'il était en admiration devant tous nos paysages. Il me dit que la nature était bien variée.

Je l'approuvai en ajoutant :


- " La nature est comme un parterre dont les fleurs..."

 - " Ah ! Laissez là votre parterre. "

 


- " Elle est, repris-je, comme une gigantesque bibliothèque où se côtoieraient..."- " Eh ! Qu'ai-je à faire de vos bouquins ? " me fit-il.

 


- " Elle est donc comme une galerie de peintures dont les traits..."- " Mais non ! " dit Alphoméga,  
"encore une fois, la nature est comme la nature.                                 Pourquoi lui chercher des comparaisons ? "

 


- " Pour abonder dans votre sens et vous plaire", lui répondis-je

- "Je ne veux pas qu'on me plaise, je veux qu'on m'instruise. Notre imagination va au-delà de nos besoins mais nous sommes trop bornés et malgré toute notre curiosité                                                                       et le nombre assez grand de nos occupations, nous avons tout le temps de nous ennuyer."

 

 

Alphoméga ne resta pas bien longtemps dans ma fourmilière, mais j'ai toujours en tête chacun de ses messages.


- "Il nous reste toujours, disait-il, je ne sais quel désir vague, je ne sais quelle inquiétude, qui nous avertit sans cesse que nous sommes peu de chose. J'ai un peu voyagé, j'ai vu des hommes fort au-dessous de nous, j'en ai vu de fort supérieurs, mais je n'en ai vu aucun qui n'aient plus de désirs que de vrais besoins, et plus de besoins que de satisfaction.   
J'arriverai peut-être un jour au pays où il ne manque rien,         mais jusqu'à présent, personne ne m'a donné de nouvelles de ce pays-là."

Il me laissa un beau livre de philosophie qui, selon lui, devait me faire voir le bout des choses, puis, tout à sa quête de la sagesse, il repartit en sautant vers la Lune et disparut à jamais.

 


J'ouvris alors le livre... et n'y trouvai que des pages blanches....

 

Petit conte philosophique d'après "Micromégas", de Voltaire

source : http://ma-fourmiliere.over-blog.com/categorie-10996425.html

 

Vues : 338

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Activité la plus récente

Événement mis à jour par corinne du sud
Miniature

Soin de groupe "Orgasmie cellulaireRESTE 2 PLACES à Carqueiranne

16 octobre 2019 de 19:45 à 21:30
hier
Événement mis à jour par Tanguera
Miniature

Méthode Feldenkrais à Sanary à Salle des Lentisques

9 novembre 2019 de 15:30 à 16:30
Vendredi
Événements publiés par Tanguera
8 oct.
Présence a mis à jour son profil
5 oct.

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation