Ce que l'on réprime s'imprime
Ce à quoi on résiste persiste
Ce qui nous affecte nous infecte
Ce que l'on fuit nous poursuit
MAIS :
Ce à quoi l'on fait face s'efface

 

4523_88303994891_638114891_1949149_5062977_n.jpg

 

On ne se rend pas toujours compte qu’on fuit mais, quand on a l’impression de «tourner autour du pot» sans arriver à y entrer et/ou de répéter un pattern, il est évident qu’on veut éviter quelque chose.

«Bizarrement», ce quelque chose est souvent ardemment désiré, du fond du cœur, mais on n’arrive pas à l’atteindre. Les «circonstances» font que les projets tombent à l’eau, par exemple, alors qu’on était sûr que, «cette fois-ci, c’est la bonne» et qu’on allait réussir.

«Ce n’est pas de ta faute s’il n’y a pas eu assez d’inscriptions pour que l’évènement ait lieu !» m’ont dit certaines personnes alors que j’ai dû annuler «mes» deux Journées de rencontres et partages pendant que les activités que j’ai organisées pour d’autres thérapeutes ont très bien fonctionné ! Héhéhé… Mon charmant égo cynique se plaisait à dire que «Le succès est pour les autres, pas pour moi. Je ne suis qu’un instrument pour faire en sorte que la réussite sourie aux autres».

Ce n’est pas de ma faute si j'ai dû annuler, effectivement. La culpabilité n’a pas sa place ici. Ce n’est pas le manque d’intention ou d’efforts pour y arriver non plus, au contraire. En fait, ce sont mes croyances profondes, celles qui m’ammènent insidieusement à me faire croire que je ne mérite pas la réussite. C’est mon ego (piteux et orgueilleux, voire même jaloux et qui joue à la victime) qui regarde toutes les réussites d’autres personnes  – à n’importe quel niveau - et me dit de rester dans mon trou, que je n’y ai pas droit.

Alors, inconsciemment, mes peurs dues à mes croyances me font fuir la réussite. Des raisons d’avoir peur de la réussite, j’en ai toute une liste. Une par une, je les «travaille» depuis longtemps afin de les déconnecter et de laisser l’abondance entrer de plus en plus dans ma vie. Ça marche, patiemment pas à pas.

Un homme d’affaires m’a fait une réflexion ce matin. Depuis plusieurs semaines, nous sommes en pourparlers pour un un contrat qu’il aimerait que je prenne, contrat allant dans la lignée de ce que je fais déjà mais en beaucoup plus gros que ce que je n’ai jamais réalisé. Le mandat comme tel ne me fait pas peur du tout. J’en suis parfaitement capable.C'est du connu en plus gros, c'est tout.

J’ai cependant des justifications (d'ego) tout à fait légitimes pour refuser : peur de manquer de temps pour moi, peur de m’oublier encore, peur de ci et de ça.

Dans la discussion, il me dit, un moment donné, «Ce que l'on fuit nous poursuit mais, en plus, il s’amplifie jusqu’à ce qu’on comprenne et qu’on lâche prise !». J’ai éclaté de rire et lui ai dit : « C’est pour ça que tu me poursuis ?!» en voyant la situation professionnelle que j’ai actuellement, son amplification possible et l’ampleur des résultats que je peux obtenir si j’accepte ce mandat !

Il a continué en me proposant des compléments au mandat allant tous, encore, dans ma ligne professionnelle et pouvant m’apporter encore plus d’abondance. Je lui ai demandé un délai de réflexion jusqu’à début juillet. Je veux faire mon voyage en Europe et me reposer avant de prendre une telle décision. Il a accepté.

Ce client potentiel est un des exemples de personnes qui sont sur ma route ces jours-ci et qui, toutes, me confrontent à mes peurs, parfois de façon assez «violente» (j'ai une tête dure, c'est parfois nécessaire !), et ainsi m'aider à les dépasser pour laisser enfin l'abondance entrer à pleines portes dans ma vie.

Je déteste être mise au pied du mur mais là, la vie m’y amène pour que je décroche définitivement mes croyances du passé. Ce n’est pas pour rien que toutes les situations que je vis actuellement m’enlignent dans cette direction qui est la réponse à ce que j’ai demandé il y a quelques semaines. Je vais vraiment devoir faire attention à mes pensées et aux demandes que j’envoie dans l’univers !!!!! (blague… tout est pour le mieux !).

 

Lorsque l'effort est nécessaire, il se déploie.
Lorsque le non-effort devient essentiel, il s'impose de lui-même.
Vous n'avez pas besoin de pousser sur la vie.
Coulez avec elle et donnez-vous totalement à la tâche du moment présent.

Nisargadatta Maharaj

 

 

Avec amour et gratitude,

Dominique Jeanneret
Thérapeute, Québec

www.dominiquejeanneret.com
Réussir sa vie -  Pensées inspirantes quotidiennes
Chemin de vie -  Santé, psychologie & spiritualité


© Tous droits réservés sur tous mes articles. Vous pouvez les reproduire à condition de ne rien y changer et de laisser ce dernier paragraphe avec le lien vers chemin de vie. Merci de respecter ainsi mon travail.

 

Vues : 187

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Activité la plus récente

Amélia Damian est désormais membre de L'Unité
Il y a 26 minutes
Billet de Bhaktashanti
Vendredi
Canari est désormais membre de L'Unité
Jeudi
Événement publié par Tanguera
Miniature

La danse pour les Nuls à Salle des Lentisques

19 octobre 2019 de 15:30 à 16:30
Jeudi

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation