Comment trouver sa voie et la concrétiser dans ce monde ?

Comment trouver sa voie et la concrétiser dans ce monde ?

Actuellement, la plupart d’entre nous sommes dans un espace de changement, dans une zone intermédiaire où nous sommes en train de redéfinir ce que nous sommes, ce que nous désirons et comment nous voulons l’exprimer. Ce passage est un moment aussi difficile qu’agréable, car même si nous commençons à prendre confiance et à voir notre nouvelle vie se dessiner, nous sommes aussi confrontés à nos peurs, à nos angoisses et à nos doutes face à cette nouvelle destination inconnue. Nous sommes un peu comme des enfants, perdus dans ce nouveau monde que nous tentons de comprendre et dans lequel nous essayons de créer aussi sincèrement que possible notre rêve. Et cela est d’autant plus difficile que ce rêve doit trouver un moyen de devenir concret, il doit passer de la vibration à la matérialisation. Et ça, c’est un fameux challenge ! Parvenir à créer concrètement, c’est être capable de transformer l’énergie de notre cœur en une réalité « professionnelle » réalisable, tangible et rentable. Car, bien sûr, puisque nous sommes de ce monde et que nous ne pouvons le renier, nous devons pouvoir « être » et « créer » ce que nous sommes en tenant compte des réalités terrestres qui existent aujourd’hui.

Notre tâche actuelle n’est plus de nous connecter vers le haut en tentant de faire remonter nos vibrations, elle consiste désormais à nous connecter vers le bas et à laisser descendre nos vibrations et notre lumière sur cette terre. Pour la plupart d’entre nous, nous ne sommes plus sur ce chemin où nous avons besoin de retrouver notre cœur divin ; ce cœur, nous y sommes connectés à chaque instant, quelles que soient nos pensées ou nos humeurs et nous savons maintenant très bien que même dans nos moments les plus bas, nous sommes inséparables de la source puisque nous sommes cette source. Nous savons que nous ne sommes jamais séparés de notre cœur divin. Ce qui nous est demandés à présent, c’est de manifester cette source sur terre, de laisser se matérialiser cette lumière en étant un canal à la fois transmetteur et à la fois acteur. Car pour que ce nouveau monde puisse naître sur terre, c’est par l’action que nous pourrons le construire. Le temps du travail intérieur est révolu pour nombre d’entre nous. Je sais qu’en réalité ce travail ne se finit jamais, car notre conscience ne cesse d’évoluer et de grandir, mais comprenez ceci : nous devons maintenant incarner cette apprentissage et cette vibration lumineuse que nous avons développée pour penser, parler puis AGIR ! Après tant de théorie, il est temps maintenant pour le sculpteur de se mettre à sculpter afin de répandre à travers son œuvre sa lumière. C’est par cette lumière que les autres seront touchés et c’est de cette façon que leur propre lumière au sein de leur cœur aura cette envie de rayonner à son tour.

Lorsque nous entrons dans cette action, dans le début de ce qui sera la concrétisation de notre lumière, nous sommes souvent perplexes et plein de doutes. Nous entendons au fond de nous notre âme crier : « vas-y, ne craint rien… Je suis avec toi et tout va bien se passer », mais nous entendons aussi notre mental nous hurler : « surtout pas, tu es fous, ce n’est pas raisonnable, c’est trop dangereux ! ». Malheureusement, il n’existe pas de recette pour passer outre ce combat intérieur. C’est un moment fatiguant par lequel il est nécessaire de passer afin de se libérer de ses peurs. Certains mettront sans doute plus de temps que d’autres, mais ne nous décourageons pas, tout le monde trouve la sortie un jour et ce jour-là, nous nous rendons compte que c’est bien plus qu’une sortie : c’est une porte d’entrée ! C’est l’entrée vers le monde magique et merveilleux de notre pouvoir de création, d’amour, de joie et de paix.

Mais, plus concrètement, puisque c’est de ça qu’il s’agit aujourd’hui, je veux revenir sur l’importance pour chacun de nous de s’investir dans la réalisation de son nouvel emploi, de sa nouvelle fonction ou de son nouveau rôle, peu importe comment vous voudrez le définir. Il est important de comprendre que c’est ce que nous sommes, ce que nous ressentons et ce qui nous fait vibrer qui est l’outil créateur. Nous nous interrogeons souvent sur le « comment » nous pourrions développer notre propre énergie pour en faire « un vrai job », parfois même nous en sommes encore à nous demander ce qui nous fait vraiment vibrer et nous nous sentons donc totalement éloignés de ce que pourrait être notre future vie. Toutefois, où que nous en soyons sur ce chemin, pour beaucoup, nous sommes arrivés à un point où même si nous ne savons pas encore ni « quoi », ni « comment », nous savons que notre vie d’avant n’est plus possible. Le désir de créer quelque chose de nouveau, de plus vrai et de plus représentatif de ce que nous sommes, est bien présent. Ce désir, cette évidence que nous vibrons, est la première des étapes pour cette nouvelle vie et si nous sommes souvent impatients de trouver notre voie, il faut savoir que c’est sans doute aussi parce que nous avons encore des peurs et des doutes à transmuter avant de démarrer. Nous ne pouvons pas créer cette nouvelle voie sur les mêmes schémas qu’avant et pour parvenir à vraiment concrétiser notre création propre, nous sommes obligés de lâcher tous les anciens systèmes de pensées et d’actions.

Pour devenir l’acteur de sa propre lumière, il est nécessaire de vivre dans la confiance et dans la foi, car il est très rare que notre voie se dessine clairement et précisément avant que nous ne la commencions. Dans la majorité des cas, c’est jour après jour que se construit peu à peu notre fonction. C’est une confiance aveugle et une écoute totale de soi-même qui permettent d’être et d’agir chaque jour selon ce qui vibre en nous. Cette matérialisation journalière de notre vibration crée alors les synchronicités qui vont dessiner, au fur et à mesure, notre chemin. Il n’y a pas besoin de connaître à l’avance tous les détails de ce que nous allons réaliser pour se lancer et commencer à agir, en fait, il n’y a même pas besoin d’en connaître les grandes lignes. Pourtant, nous passons souvent par cette recherche et c’est normal, car ce que nous cherchons c’est être rassurés, simplement. Alors qu’en fait, n’oublions pas que tant que nous cherchons cette sécurité, cela signifie que nous avons peur et que donc nous n’avons pas confiance…

Arrêtons de chercher, arrêtons de vouloir savoir « quoi », « comment » et « pourquoi », et restons juste à l’écoute de ce qui nous fait vibrer, de ce qui nous fait nous sentir dans la joie, puis exprimons-le par pur plaisir dans la matière. En agissant ainsi, nous n’aurons plus à chercher notre voie, c’est elle qui nous trouvera !

Caroline Blanco

 

http://guerisonintuitive.com/articles/pourquoi-rencontrons-nous-tou...

Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.

Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!

Écoutez ce que vous dicte votre cœur ;

Il détient la vérité, laissez-le vous guider

Vues : 428

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Pascal Cadart le 14 juillet 2014 à 18:37

Bien sûr qu'il y a plusieurs voies, dans un labyrinthe aussi et l'on peut se perdre. Mais ce que je trouve génial dans ce texte, c'est ceci restons juste à l’écoute de ce qui nous fait vibrer, de ce qui nous fait nous sentir dans la joie, puis exprimons-le par pur plaisir dans la matière. En agissant ainsi, nous n’aurons plus à chercher notre voie, c’est elle qui nous trouvera !

C'est la voie qui nous trouvera. Bien sûr, ce ne seront plus mes efforts, ma recherche de sanctification, ma souffrance qui vont me faire grandir mais ce qui me fait vibrer, être dans la joie.

Bien sûr, chacun peut choisir une autre voie, il y a de très saints qui l'ont fait. Et cela correspondait à l'humeur de leur époque et je pense que ses voies sont justes, des personnes comme Marthe Robin, Thérèse de Lisieux, Gandhi et d'autres ont changer la conscience du monde.

Mais la physique quantique nous ouvre à une toute autre dimension, celle du choix et le destin va aller dans la direction que nous lui imprimons.

Qu'est-ce qui me fait vibrer, être dans la joie? Çà vaut le coup d'essayer pour voir si c'est notre voie qui va nous trouver...!

Bien sûr mon ego risque de rechigner, parce que ce n'est pas lui qui l'aura choisi... Mais mon âme risque d'être joyeuse!

A chacun sa vie, à chacun son chemin

Finalement, je me rends compte que ce texte ci-dessus est vraiment très parlant. Encore une phrase saisie au hasard:

"c’est ce que nous sommes, ce que nous ressentons et ce qui nous fait vibrer qui est l’outil créateur."

En tout cas merci Artemis de m'avoir fait relire ce texte qui est beaucoup plus puissant que ce que j'avais vu à la première lecture. Et merci aussi à Patrice et à Caroline Bianco.

Commentaire de Pascal Cadart le 2 juillet 2014 à 20:45

Merci pour ce texte et ces commentaires. C'est aussi ce que je ressens, comme si nous étions parvenu à un autre niveau de conscience, près a basculer de l'autre côté et en même temps comme s'il nous manquait l'impulsion qui nous propulse dans la nouvelle dimension.

Et je retiens la dernière phrase du texte: Arrêtons de chercher, arrêtons de vouloir savoir « quoi », « comment » et « pourquoi », et restons juste à l’écoute de ce qui nous fait vibrer, de ce qui nous fait nous sentir dans la joie, puis exprimons-le par pur plaisir dans la matière. En agissant ainsi, nous n’aurons plus à chercher notre voie, c’est elle qui nous trouvera !

Ce n'est peut-être pas évident, mais me semble que la sortie est dans cette direction!

Que le meilleur soit!

Commentaire de Juliette le 30 juin 2014 à 13:33

Ta connexion avec une fleur , c'est très beau Artémis. J'ai le sentiment que je suis au bord de la création. Mes pages blanches je vais peut-être pouvoir écrire dessus ou dessiner ou peindre. Ce que tu appelles Conscience, je l'appelle Maitre intérieur. Et cette nuit, justement, après le souhait de communiquer avec lui, je me suis endormie avec des respirations apaisantes. " Il " m'a réveillé en me faisant dire "ohé" !  j'en suis restée ébahie et pleine de joie et de reconnaissance. J'ai su que la connexion était faite.

Commentaire de Juliette le 30 juin 2014 à 11:04

Je me sens aussi souvent déconnectée de tous ces messages et vidéos qui m'apparaissent maintenant plus ou moins vains ou comme des "redites".  J'ai évoluée en même temps que les participants  des sites spirituels .Je constate et j'observe les cheminements (le mien aussi) . Cette évolution est énorme.  Je ne sais plus ce qui est intéressant à partager, peut-être des instants poétiques ! Donc je suis en retrait, bien que  présente.

Artémis, arrives-tu à vraiment à créer ta vie comme tu le souhaites ? Je sais que c'est possible mais pour ma part, j'ai encore des pages blanches !

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation