Dieu a dit:
A une époque, la distinction entre ce que tu es et Ce Que Je Suis n'était pas perçue. Nous n'étions pas perçus comme étant « deux ». Dans l'Unité de l'Amour, Nous étions Amour, et c'est
tout. Nous avions conscience de Notre Soi Un en tant qu'Amour. L'Amour ne connaissait rien d'autre que l'Amour. Le drame n'avait pas encore fait son apparition. Et puis le rideau s'est levé!Il existait désormais une scène sur laquelle les acteurs pouvaient briller. On peut dire, à propos de chacun et chacune, qu'une Étoile était née. Et puis les lumières de la scène se sont allumées et le Théâtre de la Terre tout entier a été illuminé. Les Êtres Humains ont marché sur la Terre et c'est ainsi que l'époque actuelle s'est faite jour.
Pourtant, l'obscurité telle qu'elle est connue actuellement n'existait pas.
Les Visiteurs venaient sur Terre en toute innocence. Et puis, ils sont devenus des « eux » ou « elles » et un « toi » et un « nous ». Ils sont devenus l'altérité et la solitude. Quelque chose a été mis en position « éteinte ». Le monde a commencé à tourner et le cœur et le mental de chacun et chacune se sont mis à tourner ; et l'ADN et toutes ces choses ont commencé à tourner, la toile a commencé à être tissée ; et les inventions et l'inventivité et les images sont apparues ; et on a commencé à prendre parti. Une image prise en instantané est devenue un film. La vie a débuté sur Terre.
Le potentiel a toujours existé et le potentiel est devenu ce que l'on connaît comme étant la réalité, pourtant, la Vraie Réalité préexistait. Le point de départ du monde a été la Vérité et la Vérité était l'Amour. L'Amour n'a pas disparu. Il n'a tout simplement pas été suffisamment mis à l'honneur. Lorsque les pensées sont apparues, l'Amour est devenu un à-côté, une pensée secondaire.
Et pourtant, malgré toute la diversité, l'Unité demeure. On ne peut pas y échapper. On ne peut pas lui échapper même si l'Unité, qui est le Fondement, a été reléguée à une position que l'on qualifie d'arrière-plan. L'unité a été expédiée plus loin, bien qu'en fait , l'Unité ne puisse pas être expédiée plus loin de quelque manière que ce soit. Le fondement, la base, expédiée plus loin ? Impossible ! Cependant, l'impression qu'elle a été envoyée plus loin, ça c'est possible ! Une école de pensée a été adoptée et a été préférée. Néanmoins, il n'existe pas de substitut à l'Unité de l'Un.
Tu es l'Un. Peu importe combien « d'autres » tu peux sembler être, il n'y a pas « d'autre ». L'altérité n'existe pas. Certainement elle semble exister, alors que tu n'as fait que mettre un voile devant tes propres yeux.
Alors, le jour et la nuit sont apparus même si le Soleil brillait toujours quelque part.
Alors sont apparus : un « quelque part », et un « nulle part », et un « partout ». Le temps et l'espace se sont faits jour. L'un ne pouvait pas exister sans l'autre. La notion de temps nécessitait la notion d'endroit et le « où », et le « quand » se sont trouvés séparés comme s'ils étaient deux choses séparées. Tout a commencé à se scinder en deux. Des pensées comme « avant » et « après » sont apparues. Des pensées comme « ici » et « maintenant », « là-bas » et « alors », « dessus » et « dessous ». Pendant que les fleurs poussaient on a commencé à les analyser. Qui a jamais entendu parlé d'une chose de ce genre ? On s'est mis à disséquer les feuilles. La recherche a commencé. Le besoin de disséquer a commencé à être. A une époque, on utilisait des loupes et les télescopes n'existaient pas. A la longue, le besoin de voir les choses avec précision est devenu de la myopie. La diversité était née. On peut dire que « l'accouchement » fut long et difficile. On est parvenu à fissionner l'atome et en même temps on a fait réduire les cœurs à feu doux. Au lieu de Me voir dans le miroir, c'est l'individualité que l'on voyait et que l'on prenait pour un fait certain. Les faits ont été déformés. Un fait était un fait mais les faits n'étaient pas la Vérité. Les faits étaient trop insignifiants. La vie est devenue un jeu où il fallait toujours compter, mais il y avait très peu de choses sur lesquelles on pouvait compter.
Durant tout ce processus, la Vérité n'a jamais été perdue pour de bon. C'est vrai, elle a été cachée à la vue. Il est devenu difficile de faire la différence entre ce qui était et ce qui n'était pas.. Le « haut » et le « bas » ont commencé à apparaître et une chose telle que le travail est apparue, le manque d'amour est apparu. Durant tout ce processus, l'amour n'a jamais cessé de revenir à la rescousse et trop souvent, il a été considéré comme un étranger. Le fondement de la vie n'était pas reconnu pour ce qu'il était. Il était considéré comme un à-côté, un concept secondaire et même parfois comme un inconvénient.
Où te trouvais-tu lorsque toutes ces choses se produisaient ? Eh bien, tu étais juste là, à côté de Moi.
Traduit par: Chantal Lahanque
www.heavenletters.org.
Photo: HEAVEN #4359 La Vie A Débuté sur Terre Dieu a dit: A une époque, la distinction entre ce que tu es et Ce Que Je Suis n'était pas perçue. Nous n'étions pas perçus comme étant « deux ». Dans l'Unité de l'Amour, Nous étions Amour, et c'est tout. Nous avions conscience de Notre Soi Un en tant qu'Amour. L'Amour ne connaissait rien d'autre que l'Amour. Le drame n'avait pas encore fait son apparition. Et puis le rideau s'est levé!Il existait désormais une scène sur laquelle les acteurs pouvaient briller. On peut dire, à propos de chacun et chacune, qu'une Étoile était née. Et puis les lumières de la scène se sont allumées et le Théâtre de la Terre tout entier a été illuminé. Les Êtres Humains ont marché sur la Terre et c'est ainsi que l'époque actuelle s'est faite jour. Pourtant, l'obscurité telle qu'elle est connue actuellement n'existait pas. Les Visiteurs venaient sur Terre en toute innocence. Et puis, ils sont devenus des « eux » ou « elles » et un « toi » et un « nous ». Ils sont devenus l'altérité et la solitude. Quelque chose a été mis en position « éteinte ». Le monde a commencé à tourner et le cœur et le mental de chacun et chacune se sont mis à tourner ; et l'ADN et toutes ces choses ont commencé à tourner, la toile a commencé à être tissée ; et les inventions et l'inventivité et les images sont apparues ; et on a commencé à prendre parti. Une image prise en instantané est devenue un film. La vie a débuté sur Terre. Le potentiel a toujours existé et le potentiel est devenu ce que l'on connaît comme étant la réalité, pourtant, la Vraie Réalité préexistait. Le point de départ du monde a été la Vérité et la Vérité était l'Amour. L'Amour n'a pas disparu. Il n'a tout simplement pas été suffisamment mis à l'honneur. Lorsque les pensées sont apparues, l'Amour est devenu un à-côté, une pensée secondaire. Et pourtant, malgré toute la diversité, l'Unité demeure. On ne peut pas y échapper. On ne peut pas lui échapper même si l'Unité, qui est le Fondement, a été reléguée à une position que l'on qualifie d'arrière-plan. L'unité a été expédiée plus loin, bien qu'en fait , l'Unité ne puisse pas être expédiée plus loin de quelque manière que ce soit. Le fondement, la base, expédiée plus loin ? Impossible ! Cependant, l'impression qu'elle a été envoyée plus loin, ça c'est possible ! Une école de pensée a été adoptée et a été préférée. Néanmoins, il n'existe pas de substitut à l'Unité de l'Un. Tu es l'Un. Peu importe combien « d'autres » tu peux sembler être, il n'y a pas « d'autre ». L'altérité n'existe pas. Certainement elle semble exister, alors que tu n'as fait que mettre un voile devant tes propres yeux. Alors, le jour et la nuit sont apparus même si le Soleil brillait toujours quelque part. Alors sont apparus : un « quelque part », et un « nulle part », et un « partout ». Le temps et l'espace se sont faits jour. L'un ne pouvait pas exister sans l'autre. La notion de temps nécessitait la notion d'endroit et le « où », et le « quand » se sont trouvés séparés comme s'ils étaient deux choses séparées. Tout a commencé à se scinder en deux. Des pensées comme « avant » et « après » sont apparues. Des pensées comme « ici » et « maintenant », « là-bas » et « alors », « dessus » et « dessous ». Pendant que les fleurs poussaient on a commencé à les analyser. Qui a jamais entendu parlé d'une chose de ce genre ? On s'est mis à disséquer les feuilles. La recherche a commencé. Le besoin de disséquer a commencé à être. A une époque, on utilisait des loupes et les télescopes n'existaient pas. A la longue, le besoin de voir les choses avec précision est devenu de la myopie. La diversité était née. On peut dire que « l'accouchement » fut long et difficile. On est parvenu à fissionner l'atome et en même temps on a fait réduire les cœurs à feu doux. Au lieu de Me voir dans le miroir, c'est l'individualité que l'on voyait et que l'on prenait pour un fait certain. Les faits ont été déformés. Un fait était un fait mais les faits n'étaient pas la Vérité. Les faits étaient trop insignifiants. La vie est devenue un jeu où il fallait toujours compter, mais il y avait très peu de choses sur lesquelles on pouvait compter. Durant tout ce processus, la Vérité n'a jamais été perdue pour de bon. C'est vrai, elle a été cachée à la vue. Il est devenu difficile de faire la différence entre ce qui était et ce qui n'était pas.. Le « haut » et le « bas » ont commencé à apparaître et une chose telle que le travail est apparue, le manque d'amour est apparu. Durant tout ce processus, l'amour n'a jamais cessé de revenir à la rescousse et trop souvent, il a été considéré comme un étranger. Le fondement de la vie n'était pas reconnu pour ce qu'il était. Il était considéré comme un à-côté, un concept secondaire et même parfois comme un inconvénient. Où te trouvais-tu lorsque toutes ces choses se produisaient ? Eh bien, tu étais juste là, à côté de Moi. Traduit par: Chantal Lahanque <a href=www.heavenletters.org." height="403" width="403" />

Vues : 49

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation