Ecole Shiki Shin Do : contenu du premier cours / première année

Le Shiatsu en japonais signifie "pression des doigts. SHI signifie doigts et ATSU pression.

Le SHIATSU était pratiqué au début du siècle par les aveugles. Aujourd'hui il est devenu une pratique familiale, et est reconnu comme la deuxième médecine au Japon.

Le Shiatsu est basé sur les principes de la MTC (Médecine Traditionnelle Chinoise). La Médecine chinoise vieille de 6000 Ans, est classée au patrimoine de L'UNESCO.

Dans ce cours, nous rentrerons dans la culture médicale chinoise afin de découvrir, pas à pas, comment cette civilisation au fil des siècles, a pu décrire et comprendre la maladie.

Pour ce faire, nous allons brièvement passer en revue les bases historiques et théoriques de la MTC, qui repose sur l'observation de la nature et de l'être humain.

A partir d'une observation minutieuse et approfondie des phénomènes physiologiques et pathologiques du vivant (l'homme - l'animal et la nature) et de la synthèse d'une pratique clinique extrêmement riche, les Chinois ont pu montrer que le fonctionnement des organes internes se reflète à l'extérieur du Corps.

C'est donc grâce aux signes visibles sur la surface du corps (la tonicité de la peau, la couleur de la langue, les pouls, la température ...) que la MTC peut étudier les lois de fonctionnement et les relations des organes entre eux.

De plus, les Chinois relient toutes les activités de l'organisme (système circulatoire, métabolisme, hormonal) en cinq grandes fonctions. En d'autres termes, il n'existe pas un seul symptôme (organique, fonctionnel, mental et émotionnel) qui ne puisse être rattaché à l'une de ces fonctions.

Ces cinq fonctions sont : LE FOIE - LE CŒUR - LA RATE - LE POUMON - LE REIN

  • Rein et Foie font monter l'énergie
  • Poumon et Cœur la font descendre
  • La Rate placée au centre joue un rôle de Régulation entre la Montée et la Descente.

Un autre des Principes Fondamentaux de la MTC est qu'il n'y a pas de séparation entre le Corps et l'Esprit : intellect - mémoire - concentration - émotions - dimension spirituelle. L'un et l'autre vivent en symbiose profonde et s'informent mutuellement. De ce fait, une maladie somatique de longue durée entraîne l'apparition d'un type d'émotion pathologique. De même, un climat émotionnel particulier durant une longue durée pourra amener une pathologie au niveau du corps.

A partir de ce même principe, un traitement au niveau du Corps aura un impact au niveau des émotions et  vice-versa.

Il faut dire que chaque fonction est rattachée aussi à une émotion.

Contrairement à la médecine occidentale qui a créée une quantité importante de spécialités médicales, ce qui n'est sans poser des problèmes, la MTC n'a pas de spécialisation thérapeutique. La personne  humaine est considérée comme un système fonctionnel global et non comme un ensemble de fonctions indépendantes et statiques. Ainsi, toute déficience à tel niveau de l'organisme pourra entraîner dans un tout autre endroit du corps un dysfonctionnement particulier.

Le principe de base de la MTC est celui de la réciprocité, du contrôle mutuel, de l'interaction. Ex : une cause déclenche un effet qui lui-même peut agir sur la cause.

D'après l'esprit de la MTC, la prévention est plus importante que les soins. De ce fait, l'accent est mis sur l'hygiène de vie (alimentation - rythme repos - travail - émotions - sexualité) qui doit amener la personne à respecter son organisme à travers le cycle des saisons et dans l'harmonie du monde qui l'entoure. Chaque personne a donc un rôle actif sur sa propre santé.

Un vieil adage chinois : AIDE TOI, LE CIEL T'AIDERA

PHOTOS : ÉCOLE SHIKI SHIN DO et MYRIAM CORVEZ (Technique Kototama)

 

Vues : 23

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Une aide pour vos activites ?

     Pour le développement de vos  

         activités, une plateforme  

        indispensable à découvrir  

Badge

Chargement en cours…

© 2017   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation