" En nous réincarnant, nous venons expérimenter "le négatif" en vue de le transformer et transmuter en "positif"

" En nous réincarnant, nous venons expérimenter "le négatif" en vue de le transformer et transmuter en "positif"...

Depuis de nombreuses décennies, circulent et planent sur l'ensemble de la bonne vieille planète Terre, des systèmes considérables d'égrégores d'énergies, qui de prime abord, pourraient être perçus comme "positifs" et qui, au final, entretiennent perfidement cette "négativité"

L'énergie de Lumière et d'Amour ne sont aucunement rattachées à des courants spirituels, de quelle que nature que ce soit…

L'énergie de Lumière et d’Amour ne sont aucunement rattachées à des méthodes…

Issues du new âge, ces méthodes alimentent la soif de certaines démarches égotiques en enfermant les personnes, des deux bords (les thérapeutes et les client(e)s) dans "une sorte de roue d'hamster", sur différents secteurs de la vie : divers supports presse, participation à la société de consommation, émergences d'ateliers tous azimuts... et stimulation d'adhésions à ceux-ci.. entre autre..

L'énergie de Lumière et d'Amour émanent purement et simplement de la Création, passant aucunement par des voies de mots à la mode pour faire bien, par des articles à tour de bras diffusés sur les réseaux sociaux, qui malmènent malheureusement leur rayonnement..

L'ensemble de ces marasmes paralysent et condamnent considérablement le développement et le déploiement de l'énergie de Lumière et d'Amour : la lumière "positive"..

L’énergie de Lumière et d’Amour sont deux énergies séparées par le système, mais en fait elles forment une seule et même énergie, l’énergie Lumière a créé l’énergie d’Amour et l’énergie d’Amour attire à elle la Lumière formant par la même occasion une seule et même énergie d’une puissance extrême, qui est l’énergie Lumière d’Amour.

C’est en se connectant et en travaillant dans l’énergie de Lumière que l’on atteint l’énergie d’Amour. Avant de rechercher et de vouloir atteindre l’énergie d’Amour il faut avant tout, trouver la Lumière et c’est en trouvant et en travaillant avec elle que l’on atteint l’Amour.

Une fois que le but est atteint et que le travail est accompli, ces deux puissances se combinent en une seule et même énergie qui est l’énergie Lumière d’Amour, multipliant notre énergie et nous permettant par la même occasion de franchir un palier dans notre évolution

Cette puissance énergétique atteinte permet d’ouvrir les portes à d’autres énergies créées par la Lumière d’Amour, comme l’énergie de vérité permettant ainsi de faire la part des choses du vrai et du faux, du positif et du négatif.

En acceptant de travailler avec ces énergies on accepte le faite de combattre et de faire face à toutes puissances énergétiques négatives en les transformant en une énergie positive en quelque sorte c’est le travail humble du/de la guerrier(re)de Lumière"

A l'intention de Pat,

Merci Patrice pour tes regards emplis de clairvoyance, de lucidité et pour ta belle participation dans cette publication
Gratitude

Vues : 1033

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Pascal Cadart le 21 janvier 2017 à 17:02

Quand je dis "Paix, Amour, Lumière", j'émets en même temps le souhait que la Paix, l'Amour et la Lumière imprègnent la personne qui lira le texte.

Pour moi, c'est un des plus grands souhaits que l'on peut émettre envers une autre personne.

Je ne sais pas si tu as déjà vu les vidéos de Masuru Emoto qui montre l'action de la pensée sur les cristaux de glace.Plus notre pensée est belle plus les cristaux sont beaux et inversement. A voir "La mémoire de l'eau" http://www.pensactiv.com/la-m%C3%A9moire-de-l-eau

Je vais le mettre sur l'Unité.

Commentaire de Patrice le 21 janvier 2017 à 15:05

Je te remercie d'avoir pris le temps de lire ce que j'ai rapporté dans ces écris ci-dessous, mais peux-tu me développer ce que signifie ces mots pour toi...Paix, Amour et Lumière, en te remerciant.

Commentaire de Pascal Cadart le 20 janvier 2017 à 15:47

Paix, Amour, Lumière!

Commentaire de Patrice le 20 janvier 2017 à 12:44

Etc, etc... Jusqu'à sa mort la violence sera autour de lui, à chaque mouvement de protestation, de grèves et autre il sera le point de départ des émeutes sanglante de son pays....pour de la non-violence...on repassera. C'est son entourage qui au départ l'a nommé « Apôtre de la non-violence » pour qu'il soit reconnu par le peuple indien et qu'il soit sous l'influence de Gandhi.


C'est exactement ce qui a été fait avec Jeanne d'Arc, reconnue comme Sainte auprès de l'église, ou de Mahomet auprès des Musulmans. On a fait avec certaines personnes qui étaient dans des énergies négatives des Saints de la non-violence, afin de rallier un peuple à une cause afin de prendre le pouvoir sur eux et de les dominer, c'est ce qu'a fait l'église jusqu'au 19e siècle.


Quant à la formatrice, ne me dit pas qu’elle n’a pas fait un combat contre la drogue et le sexe, tu ne sors pas de la drogue comme ça, c’est cette prise de conscience qui l’a permis de combattre et c’est ce combat que mène les drogués pour s’en sortir, il en est de même pour le sexe.

Commentaire de Patrice le 20 janvier 2017 à 12:42

La première réussite majeure de Gandhi vient en 1918 avec les Satyagrahas du Champaran et du Kheda, bien que pour cette dernière, il était impliqué de pair avec Sardar Vallabhbhai Patel, qui agit comme son bras droit et dirige des rebelles. Il dirige les rebelles donc pour un non violant....


En mars et avril 1919, Gandhi organise un Satyagraha pour protester contre le Rowlatt Act. Des heurts ont lieu entre les troupes de Gandhi et les autorités. Du 10 au 12 avril, des Indiens qui ont répondu à l'appel de Gandhi commettent des meurtres, des incendies et des pillages au détriment de civils européens dans la ville d'Amritsar, au Pendjab.


En 1921, à Bombay, des Parsis, des Chrétiens et des Juifs qui reviennent d'avoir salué le prince de Galle sont attaqués par des non-coopérants. Ceux-ci tuent deux Européens, un Américain (William Francis Doherty) et deux Parsis. Parmi les émeutiers, cinquante-trois sont tués. Le nom de Doherty nous est connu notamment par Harry Hubert Field, selon lui Gandhi essaya de payer la veuve de Doherty pour qu'elle ne publie pas le fait aux États-Unis.


Le 12 mars 1922, Gandhi prononce un discours devant le tribunal. Selon le texte de ce discours publié dans Young India, il déclare :
« Il m'est impossible de me dissocier des crimes diaboliques de Chauri Chaura ou des atrocités insensées de Bombay et de Madras. L'avocat général a tout à fait raison de dire qu'en tant qu'homme tenu à une conduite responsable, en tant qu'homme bien pourvu d'instruction et d'expérience de ce monde, j'aurais dû connaître les conséquences de chacun de mes actes. Je savais que je jouais avec le feu. J'ai couru le risque et si j'étais libéré, je referais la même chose »

Commentaire de Patrice le 20 janvier 2017 à 12:41

Pour en revenir à Gandhi il a toujours été plus ou moins en conflit avec les autorités Britanniques, ne pas oublier que Gandhi a vécus aussi bien en Afrique du Sud qu'en Inde, deux pays gérés par l'Angleterre.

En juillet 1906, Gandhi prône de nouveau la formation d'un corps permanent de volontaires indiens. Il précise cette fois que le service qui semble convenir le mieux aux Indiens est celui de brancardiers et d'infirmiers. Il ajoute qu'en accomplissant ce service, les Indiens devraient être armés pour leur propre défense.

Plusieurs auteurs ont d'ailleurs noté, dans ses récits ultérieurs de sa participation à la répression et à la rébellion en 1906.

Avant la constitution du corps de brancardiers, il avait pressé les Indiens de réagir face à l'extension de la révolte, (non violant ?) Toujours en 1906, il n'exprimait pas la moindre sympathie pour les Zoulous rebelles et avait déclaré « les Zoulous loyalistes sont indignes de confiance » pour quelqu'un qui devait être dans la Lumière...

Commentaire de Patrice le 20 janvier 2017 à 12:39

Ne te laisse pas gérer par la sur-dimension de ton égo et fait face à la Vérité, je vais réutiliser mon égo pour te répondre.


Tu sais très bien que les évangiles sont faux ou peut-être ne veux-tu pas l'accepter. N'oublie pas que la bible a été réécrite plus de 200 après la mort de Jésus, pour arranger l'église et sa domination sur le peuple (énergie négative jusqu'à présent) nous savons de Jésus que ce qui est écrit dans la bible et le peu d'élément archéologique découvert jusqu'à présent nous démontre beaucoup de choses contraires à ce qui est écrit dans ce livre. Les recherches en histoire et en archéologie démontrent en effet que le texte biblique n'est pas toujours un témoignage historique fiable, notamment les récits originels. Albert de Pury résume cela en disant que « les récits des origines sont par définition mythiques..., qu'ils aient ou non un fondement historique »

C'est comme le new-âge on vous a dit et fait croire beaucoup de choses, sans que vous n'ayez pas par vous-même, expérimenté, travailler et accepter les choses que vous avez reçues, qui sont différentes d'une personne, à l'autre.

Vous n'avez pas besoin du new-âge pour accomplir ce que vous devez accomplir par vous-même. Le new-âge vous détournera automatiquement de votre chemin.

Madame Blavatsky et Annie Besant sont les mères du mouvement new-âge et Gandhi les rencontrera en 1890.

Commentaire de Pascal Cadart le 19 janvier 2017 à 20:45

Bravo! Citer le seul passage où Jésus est violent dans les évangiles. De même que Gandhi a été nommé apôtre de la non violence.

Jésus nous qu'il nous sera fait selon notre propre croyance, ce que démontre la physique quantique.

Maintenant, chacun est libre de croire ce qu'il veut puisque de toute manière notre vie reflète notre propre croyance.

Quant à la formatrice, elle n'a rien combattue. Elle a fait une prise de conscience aidée par sa collègue qui est devenue son amie. C'est l'amour désintéressé de sa collègue qui a fait grandir et permis de se libérer. Et c'est ensuite ce qu'elles enseignaient toutes les deux dans la formation qui a été libérateur pour la plupart d'entre nous.

Commentaire de greentea le 19 janvier 2017 à 19:54

A notre humble manière, avec ce texte,

nous venons simplement déposer des nouvelles graines de regards et de perceptions, sur des conditionnements et postures d'attitude qui ont malmené l'écoulement et la fluidité de L’Énergie Lumière d'Amour

Cette Énergie Lumière d'Amour est dénuée de tout concept et dogme,émanant de la spiritualité dans toutes ses formes de manifestations et d'expressions et émanant du new age combiné

je peux comprendre que ces nouvelles invitations de regards puissent susciter réactions, car elles remettent beaucoup de choses en questions.., avec des effondrements de représentations...

Et néanmoins, ce texte, dans ses couleurs et contenus d'expression,  complété par les paragraphes de Patrice, se propose d'être une impulsion pour voir au-delà de ce qui a été véhiculé et mis en actes depuis des temps reculés..

Et ce qu'il exprime, s'inscrit dans cette dynamique d'invitations, avec de nouvelles perceptions..

Commentaire de Patrice le 19 janvier 2017 à 12:59

Dans le texte on ne te parle pas de Jésus, bouddha, Gandhi faisant partie du new-âge, mais énergie négatives et positives. Tu as la mémoire un peu courte, Jésus a été un combattant à sa façon contre ces énergies négatives. C'est l'apôtre Jean qui l'écrit dans son évangile.


Jésus fit un fouet avec des cordes. Il chassa les vendeurs du temple, il renversa les comptoirs des changeurs d'argent, il jeta par terre la monnaie. Quelle violence ! ... chez ce Jésus dont on a si souvent évoqué la douceur. Où est la lumière dans cet acte ? Où est l'amour ? Et de plus il a à sa façon combattue les lois, de Jérusalem et de Rome en imposant sa doctrine, qui 200 ans plus tard sera repris et modifier afin de devenir une religion.


Donc la colère de Jésus n'avait pas pour but d'éloigner des marchands inutiles, mais, en faisant ce geste, il attaquait le culte lui-même. En renversant leurs comptoirs, il renversait la religion, il détruisait le temple en quelque sorte. Et quand on sait la place que tenait le Temple pour les Juifs !

Il ne faut pas aussi oublié que Gandhi a provoqué plusieurs fois des soulèvements de son peuple en Inde avec toutes les violences qui ont suivie.

Enfin bref ce n'est pas le sujet, nous parlons ici d'énergies négatives que même Jésus, Bouddha ou Gandhi ont côtoyées et combattues à leurs manières. Leurs rayonnements est venue pendant ou après le travail qu'ils ont accompli face aux énergies négatives, transformant cette dernière en une énergie positive.


Il en est de même avec la formatrice que tu as eue. Elle a été confrontée en quelque sorte aux énergies négatives, elle a travaillé ou plutôt combattu ces énergies en les transformant en énergies positives afin de s'en sortir.

Tu n'as pas à entrer dans un système religieux ou de doctrines ou du new-âge pour en arriver là. Il faut juste comprendre que l'on a toujours suivie des préceptes, qui viennent d'un système plus ou moins négatif et en ne suivant pas ces préceptes, on arrive à un état de travail qui consiste à atteindre une énergie qui emmènera automatiquement la personne, à faire face à la négativité à tout moment par la seul force de volonté et de travail, qui ne consiste pas à attendre que la lumière arrive à soi mais, à aller la chercher, l'expérimenter et travailler avec elle.

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation