Et si on disait oui à la complémentarité homme-femme

Dans une société de consommation où l’on court après le temps et l’argent, il devient difficile de se définir et de se fier à sa nature profonde.

Or n’est-ce pas là le commencement ? Qu’on soit femme ou homme, n’est-ce pas un bon début de commencer par la relation à soi ?!

Cela m’a toujours captivé de voir combien de personnes tentent de percer les mystères des relations sans s’en s’être familiariser avec leur propre sexe.

Moi la première ! Pendant des années, j’ai cherché la clef qui m’ouvre la porte des relations amoureuses saines et épanouies. A l’heure actuelle, j’ouvre une porte, oui ! mais l’ouverture n’est pas vers l’extérieure. Cette ouverture intérieure m’amène vers l’acceptation de mes forces en tant que femme.

Dans notre monde où tout s’oppose, les femmes et les hommes s’affrontent, se tuent, se remettent la faute l’un sur l’autre.

Être un homme n’est pas facile !

Être une femme n’est pas facile !

Rien n’est facile dans cette société où «avoir» occupe une plus grande place qu’«être». Les questions identitaires n’ont pas leur place sur l’avant de la scène sociétaire.

Mais soyons clair, en termes de relations, l’«avoir» importe peu. Seul l’«être» compte.

Peu importe les grandes théories sur le féminin sacré, le masculin sacré, les sociétés patriarcales ou matriarcales… Avant de s’identifier comme un homme ou comme une femme, nous sommes des êtres-humains.

L’univers est assez bien fait, vous l’aurez probablement remarqué aussi : tout est complémentaire autour de nous.

Les forces opposées s’attirent pour former un tout… Le Yin et le Yang, la lune et le soleil, l’eau et le feu… Tout a sa raison d’être.

Cette dualité est nécessaire pour l’harmonie de notre monde. Alors plutôt que de se battre, pourquoi ne pas voir cette complémentarité entre hommes et femmes ?

Pourquoi ne pas se reconnaître l’un l’autre afin d’être mieux ensemble ?

Le masculin représente la force. La force juste et généreuse.

Force que l’homme peut mettre au service des plus faibles pour les protéger, force qu’il peut utiliser pour construire et agir avec justesse.

L’argent ou un haut statut social ne rendra pas un homme plus fort. Pas plus que le meurtre ou la destruction.

Sa force n’est pas la puissance. Sa force est la protection et la justesse.

Sa force est connectée au cœur. L’homme sait qu’exprimer son masculin, c’est vivre ses émotions et les montrer. Le cœur de l’homme est généreux et bon.

L’homme est courageux et sert les causes du cœur. Il sait que se montrer tel qu’il est avec ses larmes, ses sensibilités, ses blessures est un acte d’une puissance inouïe.

Sa force est dans le respect de chaque être vivant. L’homme respecte et protège les animaux, les plantes, les enfants, les femmes, … Il veille à ce qu’ils soient aimés comme ils le méritent. L’homme voit en eux cette complémentarité dont il a besoin et tient à les honorer au mieux. L’homme protège la Terre et ses habitants.

Le féminin est créateur. La femme a en elle le pouvoir de la vie.

La femme a cette capacité de recevoir et garder les énergies pour les transmuter. L’échange de fluide lors des rapports sexuels le montre bien. La femme reçoit et garde une partie de l’énergie de l’homme en elle.

Elle perçoit et absorbe tout au long de son cycle énormément d’énergies.

Grâce à son rythme biologique, parallèle avec celui de la lune, elle évacue tous les 28 jours ce qu’elle a gardé en elle et qu’il est bon de laisser partir. Son cycle est connecté à celui de la nature et de la Terre Mère.

La femme est là pour créer et donner de la lumière à la vie. La femme a pour mission de transformer l’ombre en lumière.

Cette lumière est amour et compassion. Cette lumière est harmonie et créativité. Cet équilibre intérieur naturel et cette capacité à se régénérer permettent à la femme d’être connectée aux énergies subtiles de l’univers et de transformer le monde.

Les femmes utilisent leur sensibilité et leur harmonie intérieure pour guérir et pour transmettre.

Le pouvoir de création de la femme réside dans son for intérieur sous forme d’amour, de paix et de liberté.

L’homme a besoin de la femme pour créer et aimer.

La femme a besoin de l’homme pour construire et avancer.

L’un ne va pas sans l’autre !

Personnellement, je respecte trop les hommes pour les rabaisser à cette image de violence et d’égocentrisme.

Et en tant que femme, je refuse de me soumettre à ce statut d’être fragile et d’objet sexuel véhiculé par la société.

Nous avons tous un pouvoir incroyable à l’intérieur de nous et je tiens à permettre à chacun de pouvoir exprimer son essence.

Le masculin et le féminin sont des énergies sacrées. Tous deux, des énergies d’amour.

Montrez la part de féminin et de masculin en vous, redonnez-vous votre pouvoir !

With love,

Hélène Spironello

La Presse Galactique

Vues : 157

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de fleurette le 8 février 2017 à 21:17

Pour répondre à Jean-Yves, oui, je sais car je l'ai justement vécu en couple ...  et c'est DOMMAGE que l'autre ne comprenne pas cette complémentarité ... et s'en aperçoit tardivement ... quand c'est trop tard ... car les femmes sont très peu respectées pour le travail fourni pour entretenir une maison et quand elles sont obligées de rester à la maison qq courtes années le temps d'élever les enfants  ... superbe sujet ... il y aurait tellement à dire ... 

Commentaire de rosem le 7 février 2017 à 14:59

Ne pensez -vous pas que les femmes également protègent les animaux, les plantes, les enfants....la nature,...........

le respect de chacun  !!!!  quelle attitude merveilleuse , mais c'est aussi le rôle de chacun  , me semble -t-il ?

L'homme est plus fort physiquement, la femme a le pouvoir de "créer " la vie, enfin de la donner avec la participation de l homme .

Pour moi nous ne sommes pas très différents, nos valeurs sont identiques, seuls nos sexes sont différents , sinon pas de procréation comme nous la connaissons . 

A partir de là, il est évident que si nous avons conscience que psychologiquement  nous fonctionnons à l'identique, nous aimons, nous souffrons, nous vivons heureux ou malheureux, homme ou femme nous ne différons pas.  Donc nous avons droit au respect , nous devons, en couple, nous entraider, nous respecter ,

encore une fois ceci réciproquement ! nous sommes des Etres humains, avec nos vertus et nos faiblesses...

où est la différence ? 

Je ne comprends pas le clivage et je ne peux pas l'accepter .

quand nous avons 2 enfants: un garçon une fille  ; ne souhaitons- nous pas à l'identique le bonheur pour chacun d'eux... ?  merci de m avoir permis de m'exprimer .

Commentaire de Jean-Yves le 6 février 2017 à 12:31

Dans les couples aussi Fleurette il y a cette incompréhension. Malheureusement.

Commentaire de fleurette le 6 février 2017 à 12:01

Très beau texte et nous sommes tous d'accord avec et MERCI encore à celle qui l'a écrit ... mais dommage que nous ne soyons pas capable d'accepter nos différences qui sont en fait des compléments et de les comprendre, vu le nombre de personnes célibataires ...

Commentaire de Jean-Yves le 2 février 2017 à 18:07

Très beau et accord complet

Commentaire de Pascal Cadart le 2 février 2017 à 17:33

Merci pour ce texte!

Commentaire de YVES JEAN MICHEL le 2 février 2017 à 13:27

Merci pour ce beau texte! 

Yves https://www.facebook.com/yvesjeanmichel84

Commentaire de DESOUTTER le 2 février 2017 à 10:37

SUPER YIN ET YANG ENFIN MIS AU SERVICE DES ÊTRES HUMAINS et bien sur de l'Amour dans la complémentarité.  Merci

Forum

Se libérer de la Prison de l'Ego

Démarrée par Pierre Bolduc dans Discussions diverses. Dernière réponse de sabine hainaut 12 mai 2016. 13 Réponses

Dépasser sa réalité.

Démarrée par Pascal Cadart dans Discussions diverses 20 avr. 2016. 0 Réponses

conscience

Démarrée par colombe dans Ascension 2012. Dernière réponse de Pascal Cadart 4 avr. 2016. 4 Réponses

observation de mon coeur 2

Démarrée par colombe dans Ascension 2012 6 mars 2016. 0 Réponses

Badge

Chargement en cours…

© 2017   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation