Etes-vous Trop GROS pour l'Ascension Spirituelle ?...

 

Lorsque nous recommençons à nous reconnecter à notre corps physique, il est vraiment très commun que des commentaires issus de notre mental se mettent à juger l'ensemble du processus. Souvent, ces commentaires ne sont pas positifs. Notre but est d'être capable de nous connecter à notre corps, de recevoir les informations dont on a besoin, et de ne faire qu' Un avec lui, au final, sans aucun jugement ou commentaire.

Notre corps est bien plus que notre « Temple ». C'est une partie intégrale de nous-mêmes. Ce n'est pas un costume qu'on porte pour un temps de vie sans importance; et que nous rendrions une fois mort, devenant dés lors insignifiant. Il est en fait, notre propre création. C'est la manifestation physique de notre Moi, de notre Âme, de notre Esprit et de notre Divinité. C'est une partie de nous- même aussi importante que l'est notre esprit, notre corps spirituel, notre égo et nos émotions. Et c'est la partie la plus importante de nous-mêmes en considérant notre existence d'un point de vue terrestre (c'est à dire notre existence sur le plan physique de la Terre ). Sans lui, nous ne sommes pas capables d'exister ici sous aucune forme. Oui, nous serions capables de nous déplacer tout autour de la terre sans notre corps physique, et nous le faisons régulièrement maintenant, mais à l'intérieur du plan physique, et de la vie quotidienne, ce n'est pas possible d'exister sans le corps physique.

Notre corps physique n'est pas notre ennemi. Pas plus que notre ami. C'est notre création. Par conséquent, il nous considère en fonction de la nourriture, de la protection, de l'information et de l'amour qu'on lui porte. En retour, il nous donne des retours, des commentaires sur tout ce que nous faisons sur terre. C'est de loin la partie la plus sensible et sage de l'ensemble de nos corps, nous donnant des informations sures et non biaisées, vis à vis de tout ce que nous expérimentons. C'est aussi le parfait conduit pour faire exister nos créations terrestres. C'est ce qui tient le pinceau si tu es un peintre, ce qui clique sur le clavier si tu es un écrivain. Sans lui, nous n'avons pas de voix physique, nous ne pouvons apprécier la beauté d'un couché de soleil, ou sentir encore la peau chaude de notre amoureux.

Notre corps physique est notre possession la plus précieuse, et la seule expression physique qu'on peut réellement appeler la notre.

Souvent détourner par l’ego, notre corps physique a connu de très mauvais moment dans la société actuelle. Nous le punissons, le jugeons, l'affamons ou le surchargeons, nous l'utilisons pour nos gains et le blâmons dans nos pertes.

C'est trop gros, trop maigre, trop grand, trop petit, trop poilu, trop chauve, trop brillant, trop sombre, et regarde ces jambes! Et cette taille! Cette partie est trop grosse, celle-ci trop petite, si j'étais un américain natif, le groupe New Age me prendrait au sérieux. Si j'étais blanche, la société me prendrait au sérieux. Si seulement ceci était différent, alors je serai capable de réussir, d'être aimée, d'être intéressante, de trouver ma moitié, d'être quelqu'un, de dire mon message et qu'il soit écouté...

Et l'ironie dans tout cela est que notre corps est notre plus puissant appareil de communication. Peu importe ce qu'on est en train de sentir ou de penser, ça se reflète parfaitement en lui. Par exemple si vous avez un message important à délivrer, mais que vous vous sentez trop chauve pour pouvoir le faire, supposez que, lorsque vous êtes sur l'estrade et que vous commencez à parler, les gens commencent de premier abord à écouter votre message, et qu'ensuite ils vont commencer à observer votre tête dégarnie et penser : mais quelle sorte d'autorité peut-il avoir si il n'est même pas capable de bien présenter. La raison de ceci en est que derrière votre message il y l'anxiété d'être chauve, et de ne pas être pris au sérieux en raison de cela. Votre corps va l'exprimer en portant l'attention sur votre tête chauve par différentes manières, le ton de votre voix va exprimer votre mal aise et au dessus de vous il y aura un énorme curseur lumineux pointant sur ta calvitie.

Oui, notre corps est notre plus grand appareil de connexion et de communication, la plupart d'entre nous sont encore complètement déconnectés de lui et incapable de l'entendre crier.

Notre corps nous parle tout le temps, mais nous l'écoutons tout juste, si ce n'est jamais.

Mais tout cela est en train de changer car notre corps physique est notre outil le plus précieux et le plus important pour l'Ascension.

Un exercice très simple, doux et efficace que vous pouvez commencer à exercer pour aller dans cette direction est le suivant :

Dites-vous à vous-mêmes : « C'est mon souhait de me reconnecter à mon corps de manière aimante et saine ».

Répétez-vous cela autant de foi que vous le pouvez dans les semaines à venir.

 

Inelia Benz

Vues : 300

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Agnès.C le 5 septembre 2012 à 21:21

du coup c'est moi qui ne comprend pas bien ta question???

ou du moins il me semble s'agir de l'idée qu'en tant que corps physique...il il le lien le support certes matériel avec la partie no matériel de notre être que l'on pourrait peut-être nommer alors corps quantique "immatériel" et que ce corps physique fait le pont ,est l'instrument ...le passage obligé qui permet l'accession aux autres corps subtils et comme tel mieux il est accordé mieux le tissage entre les deux va pouvoir exister ...

Commentaire de chantal le 1 septembre 2012 à 10:29

merci...  moi qui ne m'aime pas  et qui me trouve tout les defauts je vais travailler l'acceptation de mon moi ......il existe encore des endroits pieux ou il faut se couvrir les épaules ..je suis allée cet été a Fontgombault assister a des vêpres chantées par les moines et on est venu me dire qu'il fallait couvrir mes épaules si je voulais rester  en tout cas merci pour le message ....

Commentaire de Agnès.C le 1 septembre 2012 à 9:33

c'est vrai  Marie  il est si difficile de s'accepter tu parlais hier des rondeurs les miennes par exemples se sont expansées cette année de manière on peut le dire assez significatives.... rires rires ... donc oui mes photos d'il y a justes deux ou trois mois ne sont plus forcément d'actualité avec ma réalité d'aujourd'hui ... c'est comme cela pas de fatalité mais pas de culpabilité non plus je m'accepte ... je suis ... en accord ... en harmonie ... avec mon être dans mon ancrage je reconnais mon corps  je le sens le vois et je l'aime

il se transforme comme mon âme se transforme et j'accepte moi la photographe de me laisser photographier chamonix en témoigne dans cette parure nouvelle qui est la mienne... rondeurs.... et là mon âme épouse les rondeurs de la terre et celles du soleil la rondeur en mon coeur se fait sentir et habite tout mon être.

Pour la première fois je me sens appartenir au monde à ma place ...

alors je n'ai plus peur... je peux me montrer telle que je suis sans fard... sans masque .... et ce sentiment je le fait rayonner en moi et autour de moi.

Commentaire de Brisemarine le 1 septembre 2012 à 9:02

Génial Agnès ... Quelle belle re-connexion avec notre corps ... des images très claires ... Merci de ce partage ma chère Amie :-) ♥♥

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation