Ô Solitude je t’aime, mais parfois tu en fais un peu trop…

Tu t’imposes dans ma vie lorsque je voudrais être avec les autres et c’est là que je te déteste, car je te subis.

D’autre fois, pour fuir leur compagnie, tu deviens mon amie. Et c’est là que je t’aime, car je te choisis.

 

Tu me dis que je ne te supporte pas,… que je voudrais vivre sans toi, … t’ignorer… t’abandonner,… t’oublier..

Je prends conscience que c’est aussi ce que je ne souhaite pas pour moi-même.

Tu l’as compris et tu imposes ta présence comme pour me montrer que tu existes tout de même, que je le veuille ou non. Je suis consciente que tu existes à travers l’importance que je te donne.

Comme une amie ou une ennemie, tu t’imposes dans ma vie… Voilà ce que je dis !

 

Tu sais pourtant que ma nature profonde pour exister et être heureuse, me porte  à:

- être ouverte au monde,

- aimer découvrir ce qui m’entoure

- être émerveillée par le vivant

- être active pour mon moral

- me nourrir des échanges et des partages

- écouter et à communiquer

- aider les autres spontanément

- être curieuse de tout ce qui existe

- observer et améliorer les relations humaines

- être fascinée et parfois étonnée des inventions technologiques

- imaginer et créer sans cesse

- être en paix et sereine…

 

Mais non, dès que je perds pied, que je ne suis pas dans mon corps, tu me sens fragile et tu t’infiltres dans cette faille pour être avec moi, alors que je ne t’ai pas invitée. Tu te proposes en amie, et parfois même , lorsque je suis entourée, je te sens, tu est là…

 

Alors je te propose un « deal » : Viens chez moi, quand je dors, quand je médite, quand je crée, quand je dois solutionner un problème, quand je me détends… Là tu es cordialement invitée, car j’ai besoin de ta présence et t’accueille avec grand plaisir. Pour le reste du temps, laisse-moi vivre….

 

Quel rôle joues-tu donc dans la vie des humains ?

Te crois-tu un remède à leurs maux ?

Les engages-tu aux addictions, alcool, tabac, drogues, jeux, sexe, etc ?

Les pousses-tu aux désirs sous toutes ses formes ?

Les endors-tu à coup de médicaments?

Les rends-tu en souffrance ?

Les propulses-tu dans une course effrénée de pouvoir et de consommation de tout ordre ?

Les épuises-tu au travail ?

Les invites-tu parfois à en finir avec la vie ?

Leur fais-tu peur ?

Sais-tu que, dans le top ten des maladies du siècle, tu es en première place ?. Ne crois-tu pas que ton rôle est plutôt de les accompagner dans la créativité, l’épanouissement, l’art de se dépasser et d’évoluer,  la joie d’être en amour avec la personne de leur choix ? etc…

 

ô Solitude, ne te crois pas indispensable. On n’est pas né pour vivre constamment avec toi..Et on n’est pas né pour vivre sans Amour, cet idéal qui nous nourrit.

Saches que ton rôle est réel lorsque nous naissons et lorsque nous quittons la terre : là, tu te dois d’être présente.. C’est ta mission, ton existence vraie. Le reste du temps, tu dois être là lorsque que tu es choisie, demandée, ou implorée dans les périodes de réflexion ou de deuil. Dans ce cas, ta présence est judicieuse, nécessaire et vitale.

Je sais… tu es toujours là, mais sois transparente, …laisse-nous te remplacer par des moments de bonheur entre humains, en compagnie de nos animaux domestiques ou dans la nature qui nous parle.

 

ô Solitude, tu te veux la partenaire idéal à tout instant. Ok je veux bien jouer le jeu, sois là quand je t’invite et pour le reste du temps, ne me fais pas ressentir que tu rôdes…

Ne t’inquiètes pas, je sens chaque seconde ta présence, et je te vois dans le regard des autres.

 

ô solitude, je t’en prie, ne prends pas la place de l’Amour… Laisses-moi aimer et être aimée .C’est ce que je souhaite, …c’est ce qui m’anime, …c’est ce qui me donne de l’énergie.

 

Stop ! Ne me parles pas de m’aimer, c’est une illusion ! Un produit marketing qui comble nos croyances et remplit les comptes en banque de ses représentants. Je conçois que je peux me faire plaisir, me donner de la joie, réaliser mes rêves, prendre soin de mon corps, lâcher-prise sur mes émotions, calmer mon mental, m’alimenter sainement, avoir des pensées positives, créer ma réalité, avoir confiance en moi….  Je le conçois çà fait du bien et c’est important pour notre vie d’êtres humains. Et tout çà c’est du boulot, ce n’est pas inné, mais c’est l’acquis suite à nos expériences douloureuses.  S’aimer est trop souvent  matérialisé par l’orgueil et l’égoïsme, et parfois çà s’arrête là malheureusement. Ou la peur des déceptions et des trahisons.des autres. Et on fait appel à toi ô Solitude !

Comment incarner véritablement la rencontre  avec soi et les autres ? A mon sens,  « Je suis ce que je suis et tu es ce que tu es, alors aimons-nous vivants », est la solution des rapports humains du 21ème siècle, afin d’incarner la liberté d’être avec amour pour soi dans un cheminement avec les autres.

 

Il y a l’Amour que je qualifie d’idéal, la quête, l’inaccessible étoile… comme dit Jacques Brel. C’est l’amour dont nous sommes tous dotés, enfoui à l’intérieur de nous-mêmes et dont l’existence peut se ressentir intérieurement quand je t’invite ô Solitude. On a besoin de le ressentir… je sais tu crois que tu vas être évacué de notre vie.. Rassures-toi on est avec to à ce moment-là.(Je te renvoie à notre « deal ».)

 

O Solitude, je vais maintenant te parler de toi. Commençons par ta non-existence :

Tu n’es pas là lorsque je suis avec les autres

Tu n’es pas là lorsque je chante, je danse, je peins, ou je crée 

En fait tu es là, mais j’apprécie , que tu te fasses toute petite, que tu sois dans le silence, même si tu attends de surgir dans ma vie, comme un tigre se jette sur sa proie.

J’aime ta délicatesse et ton élégance de ne pas t’imposer, quand tu me sens heureuse. Malheureusement, dès que c’est possible, tu jaillis sans crier gare.. et oups ! tu t’imposes ! Te vois-tu en pourvoyeur de repos ou de sécurité affective ?

Tu choisis le rôle que tu veux, mais avant tout, sois mon amie et ne deviens pas mon ennemie. On se connaît depuis longtemps tu sais… Je te choisis mais ne veux pas te subir. Sois ce que tu es car tu as ta place dans nos vies.

Tu es notre meilleure alliée, dans nos intentions, nos créations, nos contemplations, nos méditations et dans notre sommeil.

 

Et ne sois pas jalouse de l’Amour ! D’ailleurs, tu remarques que lui, ne s’impose pas. Il est là, point ! Il a conscience qu’on a besoin de lui, que sans lui on ne peut exister, il sait qu’on perd du temps à le retrouver. Il n’est pas perdu : il est là… né bien avant nous et sera bien après nous. Il apparaît dans les yeux de l’autre, dans la générosité, dans les gestes du cœur, dans le regard de nos animaux, dans les couleurs et les senteurs de la nature, dans les sons, dans les goûts, dans les caresses,… Il est partout et nous procure du bien-être, de la joie, du bonheur, et on reconnaît sa présence.. Nous nous nourrissons de lui, nous en avons besoin tout le temps, même en ta compagnie, ô Solitude.

 

Voici les qualités de l’Amour.

L'Amour prend patience, l'Amour rend service, l'Amour ne jalouse pas, l'Amour ne se vante pas, l'Amour ne s'enfle pas d'orgueil ,l'Amour ne fait rien de laid, l'Amour ne cherche pas son intérêt, l'Amour ne s'emporte pas, l'Amour n'entretien pas de rancune, l'Amour ne se réjouit pas de ce qui est mal, l'Amour trouve la joie dans ce qui est vrai, l'Amour fait confiance en tout, l'Amour excuse tout, espère tout; endure tout, l'Amour  n'a pas d'âge, l'Amour  ne disparaît jamais...l'Amour peut faire des miracles.

 

Est-ce là votre différence ?

Toi quand tu arrives, on a souvent le sentiment de s’ennuyer, d’être rejeté, d’être frustré, d’être abandonné…

Lui il est là et on a le sentiment d’être bien, en joie, dans le réconfort…

Pourquoi n’êtes-vous pas le couple nécessaire à notre vie ? Lui, le Soleil et toi la Lune ? Lui vient le jour et toi la nuit ? Il est là quand je m’éveille et tu arrives quand je m’endors. Ce serait super non ?  Mission accomplie ! Tu peux me répondre que vous vous remplacez déjà mutuellement… C’est vrai, je le constate parfois, mais arrêtes de prendre sa place quand je suis comblée avec lui… Je suis amoureuse de l’Amour et de tout ce qui l’incarne… Désolée, toi je t’aime comme une amie.. Ne sois pas déçue : Dans « je t’aime »,  il y a Amour… tu vois il est partout, même avec toi.. Alors cool !

Nous faisons un stage sur terre pour apprendre à aimer, non pour apprendre à être seul, sinon çà se saurait…

Presque 7 milliards d’être humains sur terre actuellement, et des milliards d’âmes qui se sont incarnées, dans les siècles précédents et s’incarneront dans les suivants sur notre belle planète bleue… Tout ce monde qui est venu avec toi ô Solitude, et repartira avec toi mais, entre-temps, je l’espère,  il aura trouvé et révélé l’Amour qui est en lui…

Renforce ma vie avec toi, ô Solitude, avec Amour. Apprends-moi à t’apprécier quand l’Amour est là.

 

L’Amour est l’énergie dont nous avons tous besoin pour vivre et toi ô Solitude, tu es l’énergie dont nous avons besoin pour survivre. Tu vois ô Solitude que tu es parfois un rêve et aussi une réalité. Tu es, toi aussi, une énergie dont nus avons besoin pour notre créativité et notre éveil, quand t’accouples avec l’Amour.

 

Merci, ô Solitude, de m’avoir accompagnée dans l’écriture de cette Ode à l’Amour… ♥ ♥ ♥

Grâce à toi, j’ai créé le Café de l’harmonie

Vues : 552

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Harmony le 29 novembre 2013 à 15:31

Merci à Anne Marie et à 123soleil.

A 123soleil : j'espère que votre amie, gràce à ce texte inspiré, venant du coeur, peut s'apaiser et comprendre qu'au fond on n'est pas seul.. on naït seul, c'est tout. Notre parcours est fait de rencontres. Nous avons tous la capacité de donner, car aimer c'est donner... Personne ne vient taper à notre porte. A nous d'aller vers les autres, ne serait-ce que pour donner un sourire, un petit mot gentil, et les coeurs s'ouvrent à nous comme par magie, car l'âme agit..A bientôt

Commentaire de anne-marie le 17 novembre 2013 à 14:13

merci beaucoup pour ce texte superbe ! belle journée accompagnée d'Amour ....

Commentaire de Brisemarine le 17 novembre 2013 à 10:55

Eh bien quelle changement de Vie Harmony, super contente pour toi, comme on est bien dans le sud :-) :-) 

Alors ce sera bientôt des Café de l'Harmonie dans le sud ... 

Belle journée à toi et à vous tous

Commentaire de Harmony le 17 novembre 2013 à 0:49

Merci... J'ai déménagé il y a 5 mois et suis maintenant dans l'Hérault pour être près du soleil... donc le Café de l'harmonie se fera dans le Sud... Je suis heureuse d'être ici, près de la nature, de la mer et de l'étang de Thau.. Gros bisous à toi et à ma famille d'âmes....

Commentaire de Brisemarine le 16 novembre 2013 à 21:40

Superbe, Merci Harmony de ce merveilleux texte de l'hymne à l'Amour ...

Un bel élan à tes cafés de l'Harmony, ... ♥♥♥

Rappelles nous tes rendez vous sur Paris ... ♥

Activité la plus récente

Événement mis à jour par patou56
Miniature

atelier de méditation sonores COMPLET à la maison du bonheur

22 novembre 2019 de 19:15 à 20:45
Il y a 6 heures
GARNIER est désormais membre de L'Unité
Il y a 6 heures
Vidéo publiée par Dominique VANDENBERGHE
Il y a 6 heures
Événement mis à jour par Tanguera
Miniature

La danse pour les Nuls à Salle des Lentisques

18 novembre 2019 de 16:30 à 17:30
hier

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation