L'Éveil spirituel est un chemin intérieur et autonome

Ce chemin intérieur est communication avec soi-même, Attention à ce qui est, Attention à ses sensations - de bien-être, de mal-être - ses émotions - toutes ses émotions.

Cette Attention est pleine d'Amour. C'est elle qui connecte à la Source en Soi.

Dans notre incarnation d'être humain, la Source est ce lieu de paix, lieu du Témoin, 

 http://l-unite.ning.com/profiles/blogs/la-conscience-d-tre-on-sent-...   où sont venues se nicher les émotions authentiques : celles qui s'expriment par notre spontanéité d'être qui se libère ou celles que l'être peureux veut encore cacher - serait-ce même à sa propre conscience.

C'est pourquoi c'est seulement dans la Présence que nous pouvons réellement rayonner l'Amour - tout comme c'est seulement dans la Présence que nous pouvons transmuter, guérir les émotions douloureuses : celles qui ont pris pour habitude de se masquer par de la colère, de la critique, du jugement, de l'intolérance...

Alors, comment se libérer? de la souffrance, des faux-semblants, de l'illusion...

ÊTRE tout simplement. C'est si simple! Encore faut-il l'accepter.

ÊTRE soi : en reliant son SOI - par cette connexion profonde acquise dans la Méditation authentique, dans la Présence authentique - à son soi humain du quotidien, avec ses souffrances, ses joies, ses désirs... 

C'est dans cette Attention-Concentration profonde que le Témoin du SOI accueille, transmute, guérit les blessures générationnelles et individuelles du soi, libère ainsi le canal où ne circule plus que le grand courant vibratoire de béatitude de notre Nature véritable. 

Cet état nous fait ressentir une force intérieure incroyable, vibrante, pleine de joie, de paix : là où tout est bien parce qu'à ce moment, nous voguons sur nos véhicules d'authenticité, là où tout se réunifie comme par magie et où l'air alentour devient transparent, clair, lumineux, là où nous nous sentons Amoureux... de la Vie...

Ce chemin intérieur ne demande rien d'autre qu'exprimer, accueillir, traverser tous ses états d'être - dans le TOUT inaltérable de la Création, UNE.

Il n'y a plus de règles à suivre, il n'y a plus de but, il n'y a plus d'action, plus de réflexion, plus d'obligation. Il n'y a plus que ce qui nous est dicté de l'intérieur - disons plutôt, offert de l'intérieur, pour peu qu'on y prête Attention.

Car à l'intérieur, il y a la Liberté, la Vérité : celle vers laquelle nous  conduit ainsi notre vérité personnelle, qui en est la voie.

ÊTRE, RESSENTIR, c'est la PRÉSENCE, c'est la DÉTENTE du corps et de l'esprit. C'est la voie ouverte à la connexion dans l'Unité à la Source de l'Univers, l'Esprit universel, c'est la voie de l'Âme qui fusionne avec l'Esprit.

Se connecter à la Source par une expérience d'Éveil du Soi, c'est une libération intense vers la Vérité, c'est une immersion dans l'Énergie de l'Être. Relier au quotidien le soi humain à ce SOI supérieur par l'Attention de la Conscience est une tâche de tous les jours - à quelque niveau de réalisation que ce soit, lorsque les enseignants ayant acquis le titre de Maître n'en sont pas exemptés : voir le livre-témoignages  Après l'extase, la lessive. Jack Kornfield.

                                                                                     Anne

                                                                                      ♥♥♥

 

Vues : 354

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Anne le 10 décembre 2014 à 11:28

Très intéressant! Merci Gabriel.

C’est-à-dire que la plupart des gens ne sont en fait pas totalement ni tout à fait incarnés, et c’est pour cela que l’individu n’est pas tout à fait, ni complètement conscient.

Je ressens tout à fait cela.

En fait, à l’heure actuelle, nous essayons de descendre, d’approcher notre matière. C’est pour cela, que cela nous est si difficile et incompréhensible

OK!

Je rapprocherais la vision de Sri Aurobindo : 

Car le Supramental n'est pas une conscience plus éthérée, mais une conscience plus dense, c'est la Vibration même qui compose et recompose sans fin la Matière et les mondes, c'est elle qui peut changer la terre.

(...)

Et c'est la clef de la Transformation, la clef de la victoire sur les lois de la Matière par la Conscience dans la Matière - la Conscience tout en haut est la Conscience tout en bas, c'est la porte du monde futur et de la terre nouvelle que l'Écriture annonçait il y a deux mille ans : "Une terre nouvelle où la Vérité habitera" (Pierre III. 13). Car en vérité, la terre est notre salut, la terre est le lieu de la Victoire et du parfait accomplissement, point n'est besoin de s'enfuir au ciel, tout est là et totalement là dans un corps - la joie, la Conscience, les Pouvoirs suprêmes, si nous avons le courage d'ouvrir les yeux et de descendre, et de faire du rêve vivant au lieu d'un rêve qui dort. 

(...)

L'Ombre et la Lumière, le Bien et le Mal préparaient une naissance divine dans la Matière : "La Nuit et le jour allaitent tous deux l'Enfant divin." (...) Au bout du "pèlerinage" d'ascension et de descente, le chercheur est "le fils des deux Mères"III.55.è), il est le fils d'Aditi, la Mère blanche* de l'infini supraconscient, et le fils de Diti, la Mère terrestre de "l'infini ténébreux"; et il possède "les deux naissances", humaine et divine"(...)

Commentaire de Gabriel le 10 décembre 2014 à 11:01

Bonjour,

Pourquoi attend-on la quatrième initiation humaine et solaire ?
Tout simplement parce que c’est à ce moment-là, que l’esprit est le plus dans la matière, contrairement à ce que les gens pensent. C’est au moment de la quatrième initiation majeure que l’esprit est descendu au plus bas dans la matière et qu’il consacre sa matière à la vibration de l’esprit. Ainsi il emporte sa matière et il devient un roi, ou plutôt il commence à devenir le Roi, qui sera couronné au cours de la cinquième initiation majeure, c’est-à-dire au cours de l’état de Maître. L’esprit est tout à fait dans la matière et totalement dans la matière,au cours de la quatrième initiation majeure.Pendant tout le temps, tout le reste du temps en fait, l’esprit n’a fait que commencer à approcher sa matière. C’est-à-dire que la plupart des gens ne sont en fait pas totalement ni tout à fait incarnés, et c’est pour cela que l’individu n’est pas tout à fait, ni complètement conscient.
Dans tous les livres et tous les textes sacrés, on parle de cet état où l’homme est à demi endormi, tout en étant tout à fait réveillé en allant au travail, à ses occupations. II est cependant à demi endormi, sa conscience n’est pas tout à fait éveillée, parce qu’en fait, son esprit, n’est pas tout à fait non plus descendu dans la matière.On parle de l’involution, on parle de la chute de l’homme, comme étant un moment qui aurait précédé, qui serait avant le moment que nous vivons ici et maintenant, que nous vivons dans notre corps, dans notre situation d’hommes et de femmes. En fait, à l’heure actuelle, nous essayons de descendre, d’approcher notre matière. C’est pour cela, que cela nous est si difficile et incompréhensible. Car si l’homme savait réellement s’incarner, il comprendrait complètement sa matière. Les cellules du foie n’auraient plus aucun mystère pour lui, les cellules de la tête non plus. Il saurait avoir une mémoire gigantesque, il saurait réparer n’importe quel endroit de son corps, il saurait effacer n’importe quelle maladie, parce qu’il aurait le contrôle sur la plus petite de ses cellules. On met autant de temps à descendre dans la matière, qu’on va en mettre pour en sortir. Le point où il y aura justement une égale présence de la matière et de l’esprit, va être le moment de la quatrième initiation majeure. Au moment donc où l’initié, où l’esprit, où, autrement dit encore, la monade pour certains, c’est le moment où justement l’esprit va prendre possession de son capital matière.

Commentaire de Anne le 10 décembre 2014 à 10:52

Ta mise au point est essentielle, Pascal!

Moi non plus je ne connais personne qui soit complètement libéré de ses mémoires de souffrances. Quelques êtres réalisés, et encore! La réalisation totale est pour quelques élus.

Alors, ma formule est un peu primesautière! 

ÊTRE : cela signifie bien l'état de Conscience de connexion à la Source, de façon permanente. Et comme cela ne nous concerne pas (encore? ;-) je me permets d'employer ce mot pour évoquer des moments, des périodes de basculement de la conscience : dans la méditation par exemple, dans la présence au quotidien. 

Il est "simple" de se mettre en méditation, de se concentrer, si on le décide, c'est juste cela que je veux dire. Quant au résultat dont tu parles, il n'arrivera pas à l'aide d'une baguette magique, c'est sûr!

Je dis aussi qu'on peut atteindre cet état dans des moments privilégiés de chant, danse... ou toute activité où nous sommes dans une Présence totale.

Richard Moss décrit une expérience où la personne a guéri un cancer en vivant une ouverture d'Éveil en dansant.

Merci à vous pour vos messages.

Commentaire de Pascal Cadart le 9 décembre 2014 à 20:58

Je suis globalement d'accord sur ce message sauf sur un point essentiel

ÊTRE tout simplement. C'est si simple! Encore faut-il l'accepter. Là ce n'est pas simple du tout.

Être libéré de la souffrance, des faux semblants, de l'illusion, c'est peut-être simple pour celui qui est libéré, comme Jésus qui faisait des miracles, mais jusque maintenant, je n'ai encore rencontré personne de totalement libéré.

Plus je suis connecté à la source, plus c'est simple. A cette seule condition être en connexion permanente avec la Source.

Commentaire de greentea le 9 décembre 2014 à 20:08

Merci Anne pour ce billet de sagesse que tu déposes

Agréable soirée

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation