Quand je regarde autour de moi après toute ces années derrière le voile je me demande sans m attacher a cette question quel courant ma pousser a contempler ce vide qui me faisais peur a sombrais en ce monde nouveau. jetais tiraillais par un courant inconnu et la souffrance que j’avais identifie qui m`étais infliger par Lhomme, ce qu’ il avais semer en mon esprit ou rien ne m appartenais .

Ce n étais pas une aventure comme les autres elle en étais un mystère en mon regard dans ce lieu qui m’étais inconnue ou ce courant me portai ,j en perdais mon identité que je croyais quelle en étais la VRAIS dans cette souffrance ou je ne pouvais me retenir a aucune chose , rien ne m attirais en ce lieu ou je me éloignais de cette alliance souder au rituel des hommes ..

Je marchais pas a pas comme l aveugle ou rien ne ce dessiner a m identifie , quelque chose m aspirer vers le bas et vers le haut comme une danse incertaine en mon esprits, mai a mon insu je déposé en l absence de ma conscience la prophétie de mon futur ..

La marche continuer ou je ne conscientiser aucun moment présent , j en étais encore a penser ou je m’oublier mai je quitter ce monde d illusion que je redouter a cette unique voie que l homme avait nourrir sur cette terre ou je penser qu’ il y avais un seul chemin ...celui que je vivais , qui en étais les ténèbres ...

Une force en mon esprits m`habiter mai je ne pouvais l identifie en son règne bien enfouie au plus profond du temple qui en étais la vie .

Cette force me donner le pas que j avancer, elle ce faisais entendre seulement quand je me taisais et m’isoler a perdre ma construction de toute ces années, mai cela ne me déplaisais pas dans le sens que cette vie je ni croyais pas , quelque chose m appeler a la controverse de ce que je vivais .

Elle en étais mon essence de vie ma réelle identité ou je ne pouvais lui donner un nom en ce monde des morts , l exposer en serais incompris dans cette pensées des hommes oublier deux même..

Je ne pouvais la partager seul avec les êtres qui en vivaient cette source claire aux esprits saints dans leurs cœur..

Elle me defender de me taire , elle me nourrissais de ce que j ignorais, elle me grandissais a me laisser petit dans sa puissance qui en étais la grandeur de la vie.

Son pouvoir en est le silence dans la souffrance , isoler je l entendais , elle m éloigner de mes illusions ou j en refléter une vérité dans cette absence de tous contact des hommes perdu. Ou je me retrouver nue sans penser.

Cette nudité me porter dans le mystère d une profondeur qui m existé , comme un livre au page blanche ou j en écrivais le sens de la vie ou tous me repousser a me nourrir de cette solitude ou je me sentais vivre dans ce désert ou les mots de la vérité ce poser au grés du vent ..

Mort que j étais jadis il en fallu mourir encore pour en vivre ce salut qui me bénit chaque jour de ma vie et me sentir vivre dans la réalité que JE SUIS...

Je sais que le poison et semer dans le monde entier comme sur toute les terre de cette planète il en n est ignorais par les peuples qui en son a alimenter l idolâtrie de leur roi au pouvoir de leur mentir a jurer de leur bonne action pour le bien deux même..

Ce que l homme appel le progrès en n est la destruction rapide et massif des morts pour les tuer ..

Ce que l homme appel la richesse en n’est l’illusion de tous matériel acquis ou si il n’ouvre pas les yeux il en passeras au cote de son seule trésor enfouie au temple en son cœur ..

Je constate que Lhomme en majeur partis du monde remplis son esprits avec les histoires des autres ou il en vie l’identité, de celui qui lui apporte des information ou de celui qu’il est entrain de lire , je remarque qu’il en n’est pas lui même mai l’expérience des autres, il s’identifie et s’imprègne de la vérité de toute ses programmation ou sa conscience en est absente a s’oublier jusqu’a ne pas savoir qu’il y l est.

Il court une partis de sa vie ou toute sa vie avec la béquille de l illusion l’expérience de ces homme mort ou vivant il faut savoir que nous avons des enseignants de la vie sans diplôme qui peuvent nous guider a trouver le temple de la source mai il nous donnerons jamais la clef pour l’ouvrir car seul chaque âmes ne peut que le faire soit même il y a aucune autre issu pour cela elle ce crée personnellement pour y pénètre et ensuite le pas franchie nous nous quittons nous même pour en découvrir la vérité de la vie .

Il faut savoir, tant que le mental et en action nous ne pouvons rentrée dans ce royaume de la liberté il ce mérite a lâcher les pierre cultiver ou le sentier en est vide a ressentir la souffrance dans cet isolement comme ressentir un espace ou aucune chose d’avant a de l’importance. vous devenez invisible en votre cœur ou seul la vie en est présente. le détachement ce fait a petit pas au grés du vent sans condition ni rituel juste l’évidence de ce moment présent ou l’existence de soit en es nus en son cœur et ce remplis de la compassion. Et dune connaissance de l’univers, la vérité de notre existence .

Vues : 72

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

© 2018   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation