"C’est dans un contexte bien particulier que nous vous adressons ce premier courrier de 2015. À des endroits différents, nous avons tous été touchés par les événements tragiques survenus à Paris. L’absurdité de la violence qui atteint ici un paroxysme nous émeut, nous révolte, nous mobilise. L’intensité des émotions est à la mesure de nos besoins de justice, de paix, de liberté, de respect et de fraternité qui sont ici interpellés.

Comment nous mobiliser pour dire "stop" à la violence ? Si le slogan "Je suis Charlie" a tant été repris c’est sans doute parce que nous sommes de plus en plus conscients d'être les maillons d’une même grande chaîne de la vie, que nous sommes interdépendants. La souffrance ou la mort de frères humains, quels que soient leur pays ou leurs convictions religieuses, nous concerne. C'est certainement ce qui a engendré l'élan de solidarité citoyenne qui a fait suite aux événements tragiques de ce début d'année.

Dans une mesure différente, nous sommes aussi tous témoins de multiples formes de violence, chaque jour, dans le rapport que notre société entretient entre les femmes et les hommes, avec les enfants, avec la nature et la terre. Les actes extrêmes jaillissent d'un terreau de souffrance, d’impuissance, de rejet, d'exclusion, de manque d’amour. En plus de s'indigner, de se mobiliser, il faut aussi et surtout identifier les causes du problème pour agir et bâtir une autre société.

L'enjeu est de répondre à la violence avec force sans y recourir. "Œil pour œil n'a jamais fait que des aveugles" disait Gandhi. Compassion, empathie, justice et respect sont sans doute les valeurs à développer pour abolir durablement les racines de la violence. Chacun de nous peut jouer un rôle, prendre la responsabilité de ses actes au quotidien, faire sa part. La violence de la société est le reflet d'une violence qui existe aussi à l'intérieur de chacun d'entre nous. Alors faisons de l’élan citoyen de ces derniers jours la fin de toute violence dans nos cœurs.

Colibris lancera dans quelques jours sa nouvelle campagne : "(R)évolution intérieure”. Dans la continuité du travail réalisé autour des principaux leviers de transformation de la société, Colibris souhaite passer un message fort et montrer que la vraie (R)évolution est celle qui nous amène à nous transformer nous-mêmes pour transformer le monde ! N'est-ce pas là une réponse pour affirmer que nous ne souhaitons plus participer à toute forme de violence ?

Que cette nouvelle année nous permette de continuer ensemble à bâtir un monde cohérent avec nos valeurs humanistes et écologiques. Les projets qui nous attendent vont vraiment dans ce sens. Allons-y."

Mathieu Labonne et toute l'équipe de Colibris

Vues : 419

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Guillard le 18 janvier 2015 à 20:36

Tout est dit dans ce message.

Un grand merci.

Commentaire de Dolorès Lévesque le 18 janvier 2015 à 18:07
Je suis complètement d'accord et c'est dans l'amour que nous allons réussir.
Chaqu'un de nous à se pouvoir d'aimer et d'être aimé.
Commentaire de Jibert le 18 janvier 2015 à 13:53

J'entends et j'acquiesce à la douleur, à l'inacceptable et à l'effroyable de ces attentats. Mais pour autant, je ne partage pas du tout la pensée dominante dans laquelle nous berce politiques, médias, diasporas et autres relais d'opinions. Le fondateur de Charlie Hebdo avait récusé en son temps la parution de ces caricatures. A l'origine la parution des caricatures en Suède s’est terminé par un retrait et des excuses....et c'est ensuite Charlie Hebdo - qui a exhumé - ce qu'il fallait laisser en terre et dans l'oubli à jamais. L'humour et la caricature ne sauraient s'affranchir des limites inexcusables quand il s'agit de croyances religieuses La religion musulmane est partagée par près de 23% de la population mondiale, un quart de notre humanité......Par ailleurs, la simple représentation en image de Mahomet est un interdit, alors quand de plus on le caricature...L'amalgame entre les fous de Dieu, extrémistes islamistes  (comme d'autres en d'autres temps...) et l'ensemble du peuple musulman n'est pas innocente.....et guidé soit par l'ignorance d'un groupe d'inconscients,  soit par la démanche consciente de nuire avec peut être des assentiments politiques, groupes de pressions, lobbys et autres diasporas.Qui sème le vent, récolte la tempête, voyez les effets collatéraux au Niger...et cela risque de prendre de l'ampleur. Les politiques auraient pu en amont censurer aussi -  l'inacceptable -  de cette publication dans l’intérêt bien compris du respect de la différence. Caricatures, tu ne me manques pas. Pour info, je ne suis ni musulman, ni juif, ni catholique. D'inspiration judéo-chrétienne je fonde mes croyances sur la tolérance et ne m'inscris pas dans ces amalgames fussent t-ils satiriques, grotesques et faciles..... Les apprentis sorciers ont payés de leurs vies ces transgressions, ils savaient et avaient été avertis (c'est un fait). Mais aussi d'autres sont morts assassinés en France.....d'autres sont morts assassinés au Niger.....Je ne suis pas Charlie.

Commentaire de patrickcoc le 18 janvier 2015 à 10:32

Merci  partage votre message !bonne continuation

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation