Le Miracle de Notre Dame de Fatima à Hiroshima

Aujourd'hui le 6 Août 2015 marque l'anniversaire  de 70 ans de la destruction de Hiroshima ( 6 août 1945 à 8 H AM ). Beaucoup sont morts de cette terrible bombe ; quelques uns ont survécu miraculeusement . Voici leur histoire:

 

Le 6 août, à 1 h 45, un F 13 A décolle de la base de Tinian pour vérifier les conditions météorologiques au-dessus d'Hirôshima, Kôkura et Nagasaki.


- A 2 h 45, le bombardier B 29 "Enola Gay" décolle de Tinian avec la bombe "Little Boy", recouverte de signatures et d'injures à l'encontre du peuple japonais. 12 hommes dont 4 scientifiques sont à bord de l'avion.

- A 7 h 52, on annonce que le ciel d'Hirôshima est très dégagé.


- A 8 h 31, les sirènes hurlent sur Hirôshima, lorsqu'apparaît le B 29 de reconnaissance météo. Mais on ne déclenche pas l'alerte côté japonais, car on pense qu'il s'agit juste d'appareils isolés de reconnaissance.


- A 9 h 15, le commandant Thomas Ferebee, bombardier de l'Enola Gay, déclenche le largage de la bombe nucléaire.
Elle devra explosée à 555 m au dessus-du sol,
pour éviter une radioactivité du sol trop importante. Deux autres B 29 largent leurs instruments scientifiques. 51 secondes s'écoulent entre le largage et l'explosion.


Au retour, pendant 500 km, les aviateurs verront le champignon géant, qui en 2 minutes atteint 10 000 m d'altitude.
Au centre de l'explosion, il fait 300 000 degrés celcius. Au sol, 600 m plus bas, 3 000 degrés celsius.


Dans un rayon de 3 km, 10 000 immeubles sont détruits
par le souffle de l'explosion, 50 000 par les incendies.
Hirôshima est alors coupée du monde, le gouvernement japonais ne sera mis au courant qu'en fin de soirée.


Jusqu'à 1 200 m du centre de l'explosion, les victimes meurent instantanément.
Au-delà, la peau et les muscles protégèrent temporairement les organes internes.
Ce sont les radiations qui finiront le travail, puisque les soldats japonais chargés de ramasser les victimes, moururent en quelques semaines.

Lors de l'explosion à Hiroshima, un groupe de jésuites missionnaires allemands, fervents adeptes de la prière du Rosaire, furent ainsi épargnés de toute contamination radioactive et de toute destruction alors que leur maison était à 8 blocs (moins 1 km ) du centre de l'explosion (ground zero). La maison typiquement japonaise dans laquelle ils se trouvaient, fut elle aussi épargnée.


Ils moururent bien des années plus tard (le Père Hubert Schiffer vécut jusqu'à l'âge de 63 ans, il était âgé de 30 ans au moment de l'explosion le 6 août 1945). Bien sûr, quand on essaya de savoir, scientifiquement, comment ils s'en étaient sortis si bien portants, qu'on ne trouva pas pourquoi, et qu'ils expliquèrent que c'était grâce à leur prière quotidienne du Rosaire, les scientifiques ne les croyaient pas.

Le Père Schiffer dira plus tard : "Ils n'ont toujours rien compris."

Ils vécurent longtemps, sans perte d'audition ou de vue quelconque dûes aux radiations à long terme, ou de maladies inhérentes à l'explosion.

"Nous pensons que nous avons survécu parce que nous vivions le message de Fatima. Nous avons vécu et prié le Rosaire quotidiennement dans cette maison.'' Plus de 55 ans plus tard, les scientifiques sont absolument incapables de fournir une explication plausible.

Le Pere Hubert Schiffer qui avait 30 ans lorsque la bombe éclata, vécut encore 33 ans en bonne santé, avant de mourir à Francfort en 1982.

En 1976, pour le grand Congrès Eucharistique de Philadelphie, il donna son témoignage publiquement. À l'époque,les 8 membres de la communauté Jésuite étaient encore vivants.

Des experts se sont longtemps penchés sur cette énigme, investiguant à l'aide des meilleurs appareils et recherchant avec passion les moindres indices d'une force cachée dans la construction.

Comment cette maison, qui n'avait rien de spéciale et ressemblait à une simple maison japonaise, avait-elle pu résister à un tel cataclysme? Par ailleurs, les Jésuites eux-mêmes durent se faire examiner par plus de 200 scientifiques.

La conclusion restait la même : ils ne comprenaient pas comment ces hommes avaient pu survivre au milieu de cette hécatombe, tous les autres êtres vivants avaient péri, par milliers.

La seule différence est que le Rosaire se récitait chaque jour dans cette maison ! Les Jésuites expliquent, à juste titre, avoir reçu une sorte de"bouclier de protection" de la Sainte Vierge contre les rayonnements et leurs effets sur le court et long terme.

Le même cas se produira à Nagasaki, avec le couvent franciscain de Saint Maximilien Kolbe, où les frères priaient là aussi quotidiennement le Rosaire. Ce qui correspond exactement aux paroles de la Vierge Marie à Saint Dominique et Alain de la Roche "Celui qui se confie en Moi par le Rosaire, ne périra pas.

Vues : 527

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de LONG le 13 août 2015 à 20:37

Bonjour ,

C'est une histoire merveilleuse qui témoigne des choses miraculeuses quand on la Foi intérieure qui réside dans la chambre secrète du Coeur. Malheureusement aujourd'hui bien des personnes rejettent ou nient Mère Marie càd cause de  l'image gravée que l'église catholique romaine a programmée dans l'esprit des gens. Les gens ont jeté l'eau sale du bain avec le bébé.

Croire ici signifie posséder la Foi  basée sur la Connaissance intérieure appelée la Gnose que Jésus a nommée la Clé de la Connaisance. Ce n'est pas une croyance basée sur l'intellect et le raisonnement rationnel.

C'est pourquoi on dit qu'à Celui qui a la Foi , aucune preuve n'est nécessaire ; à celui qui n'a pas la Foi , toutes les preuves sont insuffisantes. On le voit d'ailleurs dans l'une des 15 promesses que Mère Marie a faites à St Dominique et au bienheureux Alain : 

' Celui qui se confie en moi par le Rosaire ne périra pas.' C'est pourquoi nous voyons que les prêtres allemands n'ont pas péri et leur histoire continue à narguer les scientifiques sceptiques 


Aujourd'hui , Mère Marie est devenue une Maitre ascensionnée  et Elle dirige le Service de la Mère Divine sur Terre. Personnellement , quand nous  la prions avec ferveur   , Elle nous entend et nous exauce. Elle est surnommée la Mère des Miracles mais en réalité Elle est la mère de l'enfant Christ en chacun de nous

Depuis son ascension , beaucoup de monde la prie et Elle a donné aux messagers choisis plusieurs rosaires comme le Rosaire miraculeux, le Rosaire du Pardon , le Rosaire de la Gratitude, le Rosaire de l' Amour Inconditionnel ....lorsque récités avec la flamme du Coeur font des choses merveilleuses dans l'âme de celui ou celle qui prie.

LONG

Une aide pour vos activites ?

     Pour le développement de vos  

         activités, une plateforme  

        indispensable à découvrir  

Badge

Chargement en cours…

© 2017   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation