LES ÉGOS

Sens et valeur

Tu as peut être été habitué à lire ce terme au singulier. Là, il apparaît pluriel, c'est dire l'étendue de son emprise. Ta personnalité est soumise à cette pluralité de personnages.

Il peut exister en toi différentes formes d'égo, un ego spirituel, un ego parental, un ego dictatorial, un ego en robe de bure, un ego en costard cravate, un ego sage et un ego joyeux, la liste est presque infini et surtout non exhaustive.

L'ego est celui qui se croit là pour ta sécurité, pour que tu vives dans le confort, dans le calme, dans le ron-ron des habitudes. Il officie pour que l'image que tu crois avoir de toi, que tu veux donner de toi  perdure dans le temps, il est l'illusionniste de l'identification à...Celui qui te fait croire que tu es ta maison, ta famille, ton rôle, ton travail par exemple.  Si en plus cela est valorisant, valorisé par la société alors l'ego gagne en pouvoir, en distinction, en reconnaissance.

L'ego est là pour entretenir l'illusion à te faire croire que tu es ce que tu n'es pas. Il est consciencieux et très malin pour entretenir ce bûcher des vanités. Il l'alimente de toutes les manières qui soit pour le plaisir d'une partie de ton être qui elle se sent reconnue, aimée ,voire enviée, estimée, intégrée dans une société à son image où le paraître règne en maitre. Qui ou quoi joue le maitre ou l'esclave dans ta vie ? L'égo est une base de construction de ta personnalité mais doit-il diriger ta vie ? Répond sincèrement à la question.

Ne doit-il pas céder la place à ce qui est plus grand, plus vaste et qui sait construire avec l'appui indéfectible  d'une énergie sans limité. Le jeu de l'ego concerne peu de personnes, quand il agit,il se soucie de l'autre pour défendre son image mais en fait il ne s'agit que de toi, toi, toi, sans aucune attention véritable à autrui. Un jeu solitaire  qui a ses limites et non pas un jeu solidaire hors frontière. L'ego a aussi son maître, que tu connais: la peur. La peur prend appui sur l'ego pour activer les leviers de séparations et de sectarisme. Ces entités qui fagocitent l'unicité, qui mange l'amitié, la fraternité, la tolérance et s'en font une indigestion jusqu'à la prochaine révolution qui crachera ses rebelles et ses martyres.

Tu as à amener la paix en toi pour que le conflit ne s'étende pas à ton carré d'humanité et cette paix vient quand tu reconnais qui tire les ficelles en toi.

Parole Intime

Je suis en toi le cristal d'or qui révèle. Ma lumière brûle les égos érigés. Alors sortent de toi les fumées des illusions, les voiles  qui jusqu'ici ont bien travaillé à t'obscurcir le réel. Tu fuis le réel, tu fuis la réalité de ton incarnation et tu as mis en place plein de personnages dont le rôle est de voiler, de rendre plus beau ou moins dure la réalité. Tu es possédé par toutes ces entités qui ne sont pas vraiment toi. Ces personnages prennent possession d'un espace qui est tien et que tu n'habites pas, ils t'éjectent. Reprends place ! Remets-les à leur place ! Toujours vouloir autre chose que ce qui est, un meilleur-ailleurs, un plus ceci ou moins cela. Toujours sous pression,  tu diriges ton être sur un chemin de guérison, de grandir, de se parfaire comme si tu n'étais pas ainsi parfait.. Je suis l'ultime lumière, celle qui vient se manifester là où tu es et fait lever les voiles à tous les menteurs, ces rois du mensonges qui t'enferment dans un songe qui ment.

Une fumée sort de toi tandis que tu brûles en mon or. Ces voiles veulent aller quelque part, veulent te mener quelque part dans un univers flou et rêvé ou tu seras bien, beau, bon et tout en demi-teinte. Si tu les suis, tu m'abandonnes. Moi, je suis posé dans le réel pur et nu, j'y ancre ta présence, je te dévoile. Je ne ferai toujours que cela, te rendre libre de tout ce qui t'entrave et t'étouffe . Dieu vomit les tièdes, les lâches et les fuyards. Je t'apprends à être là comme l'Unique. Reprends ton pouvoir, jette loin de toi tout ce qui nourrit tes égos. Sous-alimentés, ils se dessèchent et perdent du pouvoir sur toi. Ils t'ont volé ton royaume et t'ont mis aux oubliettes, te droguant pour que tu t'y crois au paradis. Il n'en est rien, tu es sur terre, sois-y libre et fier d'être ce que toi. De la colère magnifique à l'éblouissante tristesse, affirme haut et fort qui tu es, ta vérité nue, toute crue et nourrit ta grandeur d'elle, seulement d'elle. Ainsi tu es, libre d'eux!

Au ras des pâquerettes

Deviens le traqueur de tous ces personnages en toi qui veulent prendre la vedette et nomme-les! Vus, ils ne pourront te manipuler aussi facilement. "Mr Au cas où", celui qui agit à chaque fois que je fais quelque chose par moi-même, que je ne fais pas confiance en l'amour, la vie. "Le zappeur", celui qui me fait oublier ce que je viens de ressentir en passant du coq à l'âne. "Le fumeur", une petite émotion, vite une petite clope...

 

Vues : 91

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation