Les mystères de Karûkera ( Ed. ôvilorôi2011) - « Chroniques de l’Ascension », Tome1

 

Très bonne année à toutes et tous ♥♥♥

Extrait d'un entretien avec Yann Lipnick

D’emblée, nous entrons dans une réalité multidimensionnelle où cohabitent Dragons et dragonnes, extra et intraterrestres, fées, elfes, animaux préhistoriques et esprits animaux, maitres ascensionnés, anges et archanges, esprits d’étoiles, peuples ascensionnés et peuples de la terre creuse Agartha…

Ces Présences proviennent-elles de contes ou de mythes de l’humanité, appartiennent-elles aux Temps historiques ou légendaires ou viennent-elles de notre futur ?

Si le verrou espace/temps des terriens est désintégré, par quoi est-il remplacé ?

Est-ce fiction, roman, magie, physique, astronomie, bioénergie ou science cosmique de demain ?

Nouvelle surprise, c’est dans un esprit d’alliance et d’aide que ces êtres invisibles se présentent, au service des humains et surtout de leur évolution.

Quel est l’enjeu qui conduit ce récit haletant et qu’est-ce que l’ascension qui en est le thème moteur?

Quelles sont les options de ce moment de bascule où nous sommes parvenus ?

Quelles sont les conditions de ce passage et de cette révolution intérieure ? Vers quelles réorganisations et bouleversements nous conduisent-ils ?

Pourquoi le coeur et le ressenti, l’autonomie et le discernement à acquérir, la vie à honorer et la fraternité à rencontrer, le sentiment d’union et d’unité, semblent-ils être les déterminants de cette transition ?

Et si notre apprentissage était de devenir co-créateur avec ces mondes invisibles ?

Des questions avec réponses aussi exaltantes que ce roman initiatique qui est aussi un livre d’éveil…

Q : Qui sont ces mondes invisibles ? Comment s’y retrouver ?

Comment se repérer dès que l’on pénètre ces mondes invisibles ?

Mon travail d’explorateur de l’invisible

Approcher ces myriades d’êtres demande autant de qualités de perceptions extra sensorielles qu’un système organisé qui permette de les reconnaitre à partir de plusieurs critères.

Ce système a une logique et des hiérarchies. Il doit être suffisamment structuré pour une compréhension des différents niveaux de réalité et pour que ces êtres puissent s’y intégrer.

Je présente 24 niveaux dimensionnels dans notre système solaire. A part Yahvé, son dieu suprême, qui est dans une octave supérieure, tous les êtres rencontrés sont entre la 4

De plus, ces présences appartiennent à des familles organisées chacune sous forme hiérarchique –dragons, intraterrestres, extraterrestres, Maitres ascensionnés, peuples de la nature…

En les étudiant, je m’aperçois de concordances avec des religions, légendes, mythologies. Tout se recoupe.

Q : Ce système de compréhension fait-il appel à une connaissance millénaire universelle ou provient il d’autres sources ?

Après avoir eu des enseignants visibles, j’ai pu me rendre autonome dès que j’ai appris à communiquer avec les êtres invisibles. Ce sont eux qui m’enseignent et me font vivre des aventures incroyables.

Une grande partie des êtres dont je parle sont connus dans différentes traditions, mais à travers mes écrits, j’amène de nouvelles données : la correspondance entre les 22 lettres hébraïques et les 22 archanges qui oeuvrent dans notre système solaire, entre les 13 Elohim et les 13 tonalités du calendrier maya elles- mêmes en lien avec 13 divinités maya, les 24 brins d’ADN et les 24 dimensions dans le système solaire…

Pour une part, je me réfère à l’existant que parfois je suis amené à corriger. Le reste est transmission directe et pure découverte !

Mes guides m’ont conseillé de rester dans ce système simplifié de 24 dimensions pour reconnaitre les êtres invisibles et communiquer avec eux. Mais sa complexité réelle est bien plus grande.

Au travers de ce système, je n’appréhende qu’une octave, les autres m’étant inaccessibles actuellement.

Les initiés de tous temps se sont appuyés sur la connaissance traditionnelle pour la faire avancer dans le sens de leur époque. Nous entrons dans une période d’élévation considérable des vibrations, où un nombre grandissant d’êtres seront capables d’appréhender ces autres systèmes, y compris d’un point de vue scientifique. Les physiciens reconnaissent ne percevoir qu’une infime partie de la réalité et admettent l’existence d’autres niveaux de réalité.

Beaucoup de ces êtres sont volontaires pour nous aider et viennent me rencontrer, car nous sommes peu nombreux à dialoguer avec eux. Leur désir de communiquer avec les humains, de leur faire comprendre qu’ils vivent dans un monde bien plus grand que ce qu’ils imaginent et de les aider dans leur évolution est intense.

2 est de positionner toutes ces présences dans une grande matrice. e et la 24e dimension, ce qui correspond à des gammes de fréquences.

Q : Alors que les présences invisibles sont habituellement présentées comme des aliens, des envahisseurs, des prédateurs, dans ton livre, ce sont des alliés, des amis, au service des humains dans leur quotidien. Alliance ou menace ? Quelle est la réalité ?

Ceux que je côtoie sont des alliés, mais les extraterrestres utilisant leurs connaissances et pouvoirs pour manipuler les gouvernements existent. Si les forces de l’ombre ont une réalité, je ne m’en occupe guère sinon quand je purifie les lieux. Lors de mes aventures, il m’arrive de croiser des êtres pas nécessairement bien intentionnés.

Le discernement demande un travail intérieur et un entraînement. Parfois des présences négatives se déguisent pour venir me parler, cherchant à me confondre.

Mon système de reconnaissance mobilise plusieurs critères : le plan vertical pour voir s’il décale, l’activation du Feu du Coeur, la création d’un champ hyper sacré pour observer s’ils supportent la fréquence. Je peux également appeler mes guides personnels ou mon ange gardien, pour leur demander de valider si l’être qui se présente est bien ce qu’il dit être !

Je dispose d’une panoplie d’outils qui me permettent de ne pas me laisser abuser, mais je reconnais que certains de mes élèves s’y perdent parfois.

Toutefois, il est plus difficile de leurrer un bioénergéticien qu’un clairvoyant, un medium ou un Channel qui peuvent recevoir des messages sans en distinguer l’origine.

Cet entraînement est comparable à ceux des investigateurs qui analysent les oeuvres d’art pour authentifier l’original ou détecter sa contrefaçon. Les faussaires sont partout !

Q : Comment s’établit la communication avec ces mondes et dimensions ?  

Q : Entre alliés et ennemis, comment exercer son discernement ? Quel est ton système de guidage ?

Mais passons car plus on en parle, plus on se relie à eux. 

Comment s’établit la communication avec ces mondes et dimensions ?

C’est un mode de communication binaire et basique. Le protocole est semblable à celui des instituts de sondage qui posent des questions fermées pour recueillir l’opinion des gens. Je pose donc ces mêmes questions fermées « oui / non ». Même si je m’adresse aux présences par télépathie, les questions fermées sont indispensables pour recevoir la réponse et savoir ce qu’ils veulent vraiment me dire.

L’avantage de ce système de communication avec des êtres invisibles est qu’il peut être validé par tous les participants d’un groupe. Si nous voulons communiquer avec une présence dans un arbre, nous formons un cercle et nous invitions la présence à se rendre au milieu, puis nous lui demandons de se déplacer d’un côté à l’autre du cercle pour communiquer. Tous les élèves formés au clair ressenti peuvent en percevoir les déplacements et avoir des réponses identiques.

Pour ma part, je ressens la présence, ses mouvements dans mon aura, je perçois l’émanation qu’elle dégage, je n’ai quasiment plus besoin de sentir avec mes mains. Ce ressenti s’est développé progressivement depuis plusieurs années et me conduira sans doute à une claire-audience afin d’établir des contacts plus profonds. Pour récolter une page d’informations, il me faut parfois une heure de discussion. Si je recevais directement en claire audience, cela prendrait quelques minutes !

Un des avantages de ce mode de communication, c’est qu’il n’y a plus la barrière des langues. Dans la communication avec les êtres invisible, on retrouve la langue universelle. Je dis souvent que si je vais en Chine, j’aurai plus de facilité à demander mon chemin à un elfe qu’à un chinois. L’elfe me comprendra par télépathie.

Le langage télépathique est un langage du coeur

. Quand on se branche sur un être invisible, la connexion part du coeur. Là est le discernement, car je vois immédiatement si l’être en face reçoit ou pas, si je peux lui faire confiance ou pas. Il en est de même avec les humains !

Q : Cette extension de nos facultés de perception, de ressentis, nous place au-delà du corps physique, dans les corps subtils, l’aura. Une approche encore niée ou disqualifiée en occident. De quelles preuves disposes-tu pour rendre crédible les réalités et les évènements que tu décris ?

Cette réalité est mesurable avec des appareils très sensibles et très chers : la caméra GDV-EPC (Electro Photonic Camera) du professeur

Korotkov qui permet de photographier des variations énergétiques très subtiles sur l’être humain. Je m’en suis servi notamment pour valider un circuit de charge énergétique que j’ai créé en utilisant des phénomènes géobiologiques. Il est possible d’en avoir un aperçu sur le site http://www.domaine-capoue.com

Les technologies actuelles permettent d’offrir des preuves qu’il se passe bien quelque chose, mais je n’ai pas envie de convaincre, je préfère me consacrer à étudier, explorer et décrire le monde invisible et laisser la mesure à d’autres.

Si certains ne me croient pas pour l’instant, ce n’est pas grave, cela me sert déjà à moi ainsi qu’à mes élèves !

J’ai écrit en première page du livre « inspiré de faits réels » ! Que les personnages et évènements de ce roman initiatique soient réels ou irréels, qu’importe. Chacun y trouvera ce qu’il doit y trouver !

Dans mes deux précédents livres, je décrivais mes perceptions sur un mode plus didactique et explicatif. Là je laisse chacun libre de ses croyances. Il peut paraître impossible que 400 000 anges soient descendus sur l’île de Karûkera sur la simple demande d’un humain. C’est ignorer que les Elohim qui gouvernent les archanges et les anges peuvent déployer des légions d’anges si l’action demandée sert le plan divin.

En général, ils nous remercient de leur avoir fait réaliser ces actions car sans notre demande, ils n’interviennent pas. Toujours la loi du libre arbitre…

Q : Dans ces perceptions et communications suprasensibles, tu évoques la faculté de détecter des phénomènes comme les tremblements de terre. Cela demande à être à l’écoute de son corps et apte à en interpréter les signes. Cette invitation à découvrir ces facultés est porteuse d’espoir pour nombre de pays sur des lignes de fracture. Est-ce vraiment accessible pour les humains ?

« Chroniques de l’Ascension »

Comment les animaux sont-ils avertis de la venue d’un tremblement de terre ? À ce jour, personne n’avait expliqué ce qu’était leur 6

L’interprétation des géobiologues était que les réseaux géobiologiques se modifient lors d’éclipses lunaires ou de séismes et que les animaux s’affolaient, sentant ces changements.

Pour moi, la vraie raison est autre : lors d’un séisme, la terre change de pulsation. C’est cette pulsation que les animaux sentent. Je l’ai vérifié plusieurs fois : lorsqu’un séisme se prépare, la fréquence vibratoire de cette zone diminue plusieurs jours avant jusqu’au point de rupture.

invite à s’ouvrir non seulement à la perception des êtres invisibles mais aussi au langage de la nature. e sens. Je suis peut-être un des premiers à l’avoir trouvé et j’ai transmis cette découverte par ce roman. J’apporte une petite réponse à ce 6e sens, qui n’est pas magique mais bien énergétique.

Bien des aspects de ce roman initiatique sont scientifiques. Mais je ne cherche pas à les prouver et préfère présenter ces récits comme de la science-fiction !

Q : Il y a dans ton livre les êtres invisibles mais aussi les installations et structures éthériques. Manifestations vibratoires, Portes des étoiles, Bases Extraterrestres, vaisseaux, laissent entrevoir une organisation et des architectures étonnantes. Fiction ou réalité ?

Si l’on pouvait voir tout ce qui existe dans le monde invisible, beaucoup seraient ébranlés ou/et émerveillés. Ces installations sont bien plus présentes qu’on ne l’imagine, surtout depuis que la terre a ascensionné en 4

Prenons l’exemple de Paris. La dernière fois où j’ai mesuré la tour Saint Jacques restaurée, j’ai découvert une installation éthérique colossale sur la tour. Or ces êtres ne se placent pas n’ importe où ! Il s’agit d’un point stratégique au niveau des lignes d’énergie de notre planète.

La tour Saint Jacques est un point très important reconnu depuis longtemps : à la fois point zéro du kilométrage en France et du pèlerinage de Compostelle.

Notre Dame de Paris, la Sainte Chapelle, l’ile de la Cité sont des points vibratoires très forts, utilisés par les initiés blancs et les autres ! Aucun de ces bâtiments n’a été positionné par hasard !

En France, à part les bâtiments sacrés, les installations éthériques sont souvent hors des villes : vers Millau, le plateau du Larzac, dans les montagnes, sur les plateaux désertiques.

 

Voir le site de Yann Lipnick

http://www.natureetgeobiologie.com/presentation.htm

 

Trouvé dans le blog de Jean Paul Z

http://loidattraction.ning.com/profile/JeanPaulZ

Vues : 76

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Activité la plus récente

Canari est désormais membre de L'Unité
Il y a 18 heures
Événement publié par Tanguera
Miniature

La danse pour les Nuls à Salle des Lentisques

19 octobre 2019 de 15:30 à 16:30
Il y a 18 heures
Événement publié par corinne du sud
Miniature

Atelier danse Initiatique avec Annick Fiere à ollouiles

20 octobre 2019 de 9 à 13
Il y a 18 heures
Événement mis à jour par corinne du sud
Miniature

Soin de groupe "Orgasmie cellulaireRESTE 2 PLACES à Carqueiranne

16 octobre 2019 de 19:45 à 21:30
Mardi

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation