Réalisez au moins une chose chaque jour.

—————— Le secret ———————–

Parfois, les jours passent sans que rien ne les distingue les uns des autres, sans la moindre amélioration tangible. Veillez donc à ce que chaque jour, même s’il ne s’agit que d’un tout petit effort, vous réalisiez quelque chose pour donner corps à vos rêves.

—————— Illustration ———————–

Un proverbe dit: « Une marche de mille kilomètres commence par un simple pas. » Mais cette marche est beaucoup plus facile à réaliser lorsque le paysage change.

Si vous  bougez constamment et que vous voyez des paysages différents, vous savez que vous progressez. Mais si vous ne voyez pas les progrès que vous accomplissez, si à chaque étape vous avez l’impression d’en être au même point qu’avant, alors vous avez bien du mal à croire que vous progressez.

Il faut que chaque jour vous puissiez voir vos progrès. Demandez-vous: « Aujourd’hui, qu’ai-je réalisé? » Si vous trouvez une réponse, si vous pouvez encore discerner le chemin parcouru, alors vous avez passé une bonne et utile journée.-

—————— Etude —————————

Des recherches portant sur des centaines d’étudiants montrent qu’ils sont plus heureux quand ils sentent qu’ils se rapprochent constamment de leur but. Les étudiants qui ne parvenaient pas à distinguer leurs progrès avaient trois fois moins de chances d’être satisfaits que les autres.

(McGregor, 1998)

 

Passez une bonne nuit de sommeil

———————— Le Secret ————————

N’économisez pas sur le sommeil. Une bonne nuit de repos apporte l’énergie nécessaire à la journée suivante. Les gens qui sont bien reposés abordent mieux leur travail et sont en meilleure forme quand la journée est terminée.

————————- Illustration ———————-

A l’automne 1998, on observa quelque chose d’intéressant concernant les mardis matin. Une étude révéla que les travailleurs de la région Nord avaient accru leur productivité de 3% par rapport aux mardis de l’automne précédent.

Qu’est-ce qui avait changé? Les matchs de foot du lundi soir avaient été avancés d’une heure, en 1998, aussi les hommes avaient-ils une meilleure nuit de sommeil. Au lieu que les matchs se terminent passé minuit, ils finissaient désormais vers 23h30.

Il est si facile de sacrifier son sommeil pour la TV, le travail, ou n’importe quoi. Le sommeil nous semble être un compte en banque sans fond, dont on ne peut jamais épuiser les réserves. Pourtant, une bonne nuit de sommeil nous procure des dividendes dans tous les domaines de l’existence.

————————– Etude ————————

La quantité et la qualité du sommeil contribuent à notre santé, à notre bien-être et à une vision positive des choses.

Chez ceux qui dorment moins de 8h par nuit, chaque heure de sommeil sacrifié correspond à 8% de sentiments positifs en moins dans la journée.

(Pilcher, 1998)

 

 

Faites preuve de souplesse

——————-  Le secret  ———————–

Quand on se trouve avec des amis ou de la famille, on a souvent envie que les choses se passent comme on voudrait soi-même. Mais si tout le monde a la même approche des relations, personne n’est heureux.

Au lieu de ne penser qu’a ce que vous voulez, réfléchissez aussi à ce que veulent les autres, et demandez-vous quel est l’intérêt de passer du temps ensemble.

Acceptez le fait qu’il y a toujours des différences entre les gens; si vous faites preuve de souplesse, vous apprécierez d’autant plus le temps passé avec eux et vous vous sentirez plus proche d’eux.

——————–  Illustration  ———————

Trois soeur, Donna, Marie et Alice voulaient toutes trois que les fêtes familiales de Noël se déroulent chez elles. Depuis plusieurs années, c’était chacun son tour, les Noëls se passant alternativement dans l’une de leurs trois maisons. Puis, Donna eut un enfant; désormais, elle voulait que sa famille vienne chez elle chaque année. Elle désirait que son fils puisse se réveiller et voir l’arbre de Noël garni de cadeaux, et passer toute la journée à la maison.

Marie estimait que ce n’était pas juste. Elle voulait que la tradition de changer chaque année se perpétue. Dès lors, Marie venait à contrecoeur chez Donna. Quand à Alice, il ne lui restait que la solution inconfortable de devoir sacrifier son propre tour.

Paradoxalement, ce conflit provenait de la volonté de ces trois soeurs de se retrouver en famille. Mais ce désir d’être ensemble, que chacune voulait voir se réaliser d’après ses propres exigences, finissait par les empêcher de passer du bon temps ensemble.

Il vaut mieux faire preuve de souplesse et savoir sacrifier une conception idéale des choses, afin de parvenir à quelque chose d’acceptable, plutôt que de sacrifier une situation acceptable et de ne plus rien avoir du tout.

———————— Etude  ————————

Presque tous les gens connaissent des changements importants, au fil du temps, dans leur vie et leurs valeurs. Ceux qui considèrent ces changements comme inévitables et restent ouverts à la possibilité qu’ils s’avèrent positifs ont 35% de chances d’être heureux de plus que les autres.

(Minetti, 1997)

 

 

Ne vous faites pas de reproches

——————————————— Le Secret —————————————–

Quand la situation ne va pas bien, on est parfois enclin à dresser la liste de tous nos torts et à vouloir prouver qu’on a soi-même provoqué nos propres problèmes.

Non seulement cette manière de penser nous perturbe, mais elle peut aussi nous empêcher de bien fonctionner.

En vérité, toute situation résulte à la fois d’éléments que vous contrôlez et d’autres qui échappent à votre contrôle.

Ne faites pas l’erreur de croire que vous êtes seul responsable de la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Rappelez-vous qu’il est plus sage de voir ce que vous pouvez faire d’une situation donnée, plutôt que de vous culpabiliser.

———————————————– Illustration ——————————————

Des amis vont arriver, et voilà que le lave vaisselle se met à fuir. De l’eau se répand sur tout le plancher de la cuisine, s’approchant dangereusement du séjour. Vous vous dîtes alors: « Pourquoi fallait-il que je fasse la vaisselle maintenant? » ou « Si j’avais fait la vaisselle à la main, ça ne serait pas arrivé; si j’avais attendu demain pour mettre en route cette machine, elle ne serait pas en train de gâcher ma soirée maintenant. C’est pourtant évident! Si seulement je pouvais me résoudre à voir les choses en face! ‘ailleurs, pourquoi ai-je acheté ce lave-vaisselle là? Je parie que si j’avais choisi un autre modèle, il ne serait pas en train d’inonder ma cuisine en ce moment! »

Quand les choses vont mal, on cherche à qui le reprocher et on se retrouve vite devant un miroir. Les psychologues de l’Institut National de Santé Mentale ont découvert que nous sommes nombreux à nous laisser piéger par la croyance « tout est de ma faute », propre aux victimes.

Nous négligeons ainsi deux choses: d’une part le peu de contrôle que nous avons réellement sur de nombreuses situations, et d’autre part le non-sens que représente le temps passé à se faire des reproches. Cette façon de penser ne règle en rien le problème, elle n’arrange rien. Les reproches s’adressent au passé; mettre en œuvre une solution pour régler le problème, c’est être dans le présent.

——————————————- Étude ————————————

Le bonheur ne dépend pas du nombre d’événements déplaisants qui arrivent à quelqu’un. Ce qui compte, ce sont les conclusions négatives qu’un individu en tire ou non sur lui-même, quand ce genre d’événement se produit.

Les gens qui s’estiment responsables des incidents qui leur arrivent ont 45% de chances en moins d’être satisfaits de leur vie que ceux qui ne raisonnent pas ainsi.

(Panos, 1997)

 

 

 

Offrez vore soutien à autrui

 

———————————- Le Secret ——————————————–

Prenez le temps d’aider et de réconforter vos proches et amis, quand ils en ont besoin, ou simplement d’être présent à leurs côtés.

Vous serez content d’avoir fait cet effort, et vos relations seront encore plus intimes.

———————————– Illustration ———————————————

Sarah n’était pas sûre de réussir son baccalauréat, puis de pouvoir aller à l’Université, afin de devenir enseignante.

Il lui faillait presque toujours plus de temps que ses camarades pour terminer ses devoirs, et la moindre tâche se révélait ardue pour elle.

Ses amis consacrèrent beaucoup de temps à l’aider, en particulier pour la lecture.

Le soir qui suivit l’obtention de son diplôme, doublé de l’assurance de pouvoir entrer à l’Université, Sarah remercia trés chaleureusement ses amis pour leur aide, pour la foi qu’ils avaient eue en elle et pour leur soutien.

Elle s’adressa à tous ses camarades de classe comme la première de promotion AVEUGLE de l’histoire.

———————————- Etudes —————————————————-

Ce n’est pas tant le besoin plus ou moins grand d’être soutenu, ni le nombre de problèmes rencontrés, qui déterminent si une personne sera heureuse ou non, que la quantité de soutien dont elle dispose.

(Jou et Fukada, 1997)

 

 

 

Appréciez ce que vous avez

————————————— Le secret ————————————

Les gens qui sont satisfaits apprécient ce qu’ils ont et ne perdent pas de temps à comparer avec ce que possèdent les autres.

Plus vous appréciez ce que vous avez, plutôt que ce qui vous manque ou que vous ne pouvez avoir, plus vous serez heureux.

————————————— Illustration ————————————-

Alice, âgée de quatre ans, court vers le sapin de Noel et découvre les merveilleux cadeaux sous les branches. A l’évidence, elle a reçu moins de cadeaux que certains de ses amis; il est aussi probable qu’elle n’a pas reçu des choses qu’elle espérait. Mais en cet instant, elle ne se demande pas pourquoi il n’y a pas d’avantage de cadeaux, ni s’il manque certaines choses qu’elle a commandées. Elle est plutôt en admiration devant les merveilles qui s’étalent devant elle.

Quand on songe à sa vie, on pense trop souvent à ce que l’on a pas, à ce que l’on a pas réussi à obtenir. Cette habitude nous prive de plaisir.

Vous ne seriez pas le genre à dire à Alice, en vous tenant à côté du sapin de Noel, qu’il y a des cadeaux qu’elle ne recevra pas. Alors, pourquoi vous remémorer ce qui vous fait défaut plutôt que tout ce que vous possédez belle et bien?

————————————– Etude ———————————————-

Les gens qui possèdent beaucoup de choses n’ont pas plus de chance d’être heureux que ceux qui en ont moins. Les gens qui apprécient ce qu’ils ont, en revanche, ont deux fois plus de chance d’être heureux que ceux qui possèdent le plus.

 

(Kosenko & Meadow, 1995)

 

 

Partagez ce que vous vivez et ressentez

——————————- Le secret ————————————–

Ne gardez pas tous vos sentiments, toutes vos pensées et vos espoirs pour vous.
Partagez-les avec votre famille et vos amis. Les gens qui gardent tout en eux finissent par se sentir isolés et croient que les autres ne les comprennent pas.
En revanche, ceux qui partagent ce qu’ils vivent se sentent à la fois soutenus et plus heureux, même si les choses ne se passent pas exactement comme ils le souhaitent.

——————————- Illustration ————————————

Rose est artiste, depuis de nombreuses années.
Pendant son temps libre, elle peint de magnifique paysages à l’aquarelle. Il lui est parfois arrivé d’exposer son travail dans la galerie d’art de sa ville ou de mettre en vente quelques-unes de ses toiles dans un magasin d’art.
Chaque fois que sa famille lui pose des questions sur son activité artistique, c’est toujours du style: « As-tu vendu quelque chose? » ou « ça rapporte beaucoup ton travail? ».
Rose a l’impression qu’ils ne comprennent absolument rien à cette forme d’expression merveilleuse et si importante pour elle, qu’est la peinture.
Elle n’essaie pas de se faire de l’argent, elle se fiche même de savoir si elle vend ou non ses tableaux. Elle peint pour elle, pas pour faire du business. Chaque fois qu’on lui demande combien elle gagne avec ça, elle a l’estomac noué.
Pourquoi ne me comprennent-ils pas? Se demande-t-elle. Pourquoi ces gens, qui devraient être si proches de moi, me paraissent-ils si distants, si éloignés?
Ces pensées se mettent à l’obséder et à la mettre mal à l’aise en présence de sa famille. Jusqu’au jour ou Rose a compris que sa famille n’est pas télépathe et que si personne ne la comprend, c’est parce qu’elle n’a jamais pris le temps de leur expliquer ce qui compte vraiment pour elle.

———————————— Étude —————————————-

Les gens qui sont ouverts, socialement parlant, sont plus satisfaits de leur vie de 30% que ceux qui ne le sont pas.
(Snow-Turek, 1997)

 

Ne laissez pas toute votre vie ne dépendre que d’un seul élément

———————————— Le secret —————————————

Votre existence comporte de nombreuses facettes.
Évitez de vous concentrer sur l’une d’elles au point de ne plus être capable d’avoir le moindre plaisir si ce domaine là est perturbé.
Cela peut occuper tout l’espace de vos pensées et vous faire perdre goût à n’importe quoi d’autre, y compris des choses que vous apprécieriez en temps normal.

————————- Illustration ——————————-

Seriez-vous prêt à investit tout votre argent dans les actions d’une seule et même entreprise?
Bien sûr que non. Consultez n’importe quel expert, il vous dira de diversifier vos investissements.
Vous ne devriez pas mettre tous vos espoirs dans une seule entreprise. Vous faites mieux d’envisager toute une variété d’investissements dont aucun ne soit de taille à pouvoir ruiner vos économies.
la même chose s’applique à votre vie: Vous devez diversifier vos espoirs.
Ne mettez pas tout votre espoir dans l’obtention d’une promotion, au risque de ruiner une vie privée qui aurait pu être tout à fait satisfaisante si vous ne l’obtenez pas.
Ne fondez pas votre existence sur une relation parfaite avec un membre de votre famille, au risque d’être dévasté si cette relation se dégrade.
Fondez vos espoirs sur les multiples choses qui sont importantes à vos yeux et autorisez-vous à en profiter pleinement, plutôt que de laisser la plus petite bosse sur la route mettre tous vos espoirs par terre.

————————- Étude ————————————–

Au cours d’une expérience dans laquelle il était demandé aux sujets d’évaluer le bonheur d’autrui, les gens avaient tendance à évaluer la probabilité que les autres soient heureux d’après une échelle « moyenne ». Autrement dit, il leur semblait probable que soient heureuses des personnes dont la vie était globalement positive dans de nombreux domaines importants pour elles.
(Bhargava, 1995)

 

 

Les événements ne durent pas

—————————– Le secret —————————–

On peut vivre des choses difficiles, des événements douloureux peuvent nous arriver, mais on en subit pas éternellement les conséquences. C’est vrai que le temps se charge de cicatriser nos plaies.

Vos déceptions sont importantes et bien réelles, mais votre détresse finira par passer et votre vie vous entraînera dans de nouvelles directions.

Donnez-vous un peu de temps.

————————– Illustration  ———————–

Le lendemain du jour où Daniel sortit perdant de l’élection du maire de sa ville natale, il crut qu’un mur de briques s’était abattu sur lui. Il avait le sentiment d’être un « raté ».

Presque 30 ans plus tard, on demanda un jour à Daniel quelles étaient les choses qui pouvaient le mieux le définir. Sa déception d’autrefois réait-elle la première chose qui lui vint à l’esprit? Non. Il parlât de sa relation avec sa femme, de sa vie de père de plusieurs enfants, de son engagement à faire bouger les choses au plan politique. Avait-il l’impression d’être un raté? Pas du tout. « La vie n’est pas une succession de victoires et d’échecs; ce qui compte, c’est comment vous vivez chaque jour de votre existence. »

————————- Etudes  —————————–

Des études portant sur des milliers de personnes montrent que les gens heureux ne sont pas immunisés contre les événements négatifs. Ils se caractérisent plutôt par la capacité de penser à d’autres choses, à la suite de ces revers.

par : Schwarz & Golisano, 1996

 

 

http://r-eveillez-vous.fr/category/eveillons-nous/secrets-pour-une-...

Vues : 155

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation