Médecine chinoise - Le Poumon, organe de la saison Automne

Le Poumon, organe de la saison Automne

Avertissement:
Ce blog a pour vocation de vous délivrer des informations générales sur la médecine traditionnelle chinoise.
Ce n'est pas un cours ni une consultation à distance.
Ce site ne vous dispense pas d'un avis médical. 
Premièrement ne pas nuire et deuxièmement ne pas (se) nuire...

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le poumon en médecine chinoise est un organe essentiel.
Il inspire l'air pur et ressort l'air vicié (source: Huang Di nei Jing).

Il est la barrière de protection face aux agressions extérieures, appelés les "six excès climatiques": froid, sécheresse, chaleur, canicule, humidité et Vent.
Il est représenté en médecine chinoise comme les murs qui entourent la cité interdite.
La cité interdite était le logis de l'empereur.
En médecine chinoise, l'empereur est symbolisé par le Cœur.
Le poumon est aussi appelé "dais" du cœur car il repose comme une "cloche" protectrice au dessus du cœur.

Chaque organe est relié à une saison.
L'automne est celle du POUMON.
Le poumon représente l'élément métal.
L'émotion qui est reliée au Poumon est la mélancolie, la tristesse.
C'est pourquoi il n'est pas rare que certaines personnes ressentent une certaine tristesse durant cette saison, un certain abattement.
L'automne est une saison ou le "Qi" (tchi, improprement traduit par énergie) commence à décliner.
C'est le moment où le "dragon commence sa descente" , c'est le "petit Yin" avant le grand Yin représenté par l'hiver.
L'hiver est une saison froide où on rêve de se réchauffer, d'être confortablement emmitouflé dans des matières chaudes.
Pour passer un hiver dans les meilleures conditions possibles, il convient de bien accompagner la saison précédente, l'automne.
En quelque sorte, nous devons accompagner le mouvement descendant normal de l'énergie.

Que faire?
Le calendrier chinois stipule que la saison du poumon en 2016 commence le 8 août pour se terminer le 19/10/2016.
Le calendrier chinois est luni-solaire c'est-à-dire dire que les mouvements de la lune et du soleil (Le Yin et le Yang!) sont pris en compte au contraire du calendrier solaire commun ( http://www.cosmovisions.com/annee.htm)
Il est recommandé de faire une séance de stimulation des points d'acupuncture du Poumon et des autres points en rapport avec l'automne.
L'interprétation des pouls chinois donne une "image" précise des méridiens et des ZangFu (organes, entrailles) en déficit ou en excès au moment de la consultation (saison, heures, événements, hygiène de vie etc..)
Les Zang Fu ayant tous une interaction les uns des autres, le Poumon peut ne pas être le seul organe en insuffisance ou en excès.
L'équilibre est un ensemble de facteur.
Cette séance en "amont" de l'hiver peut aider grandement à stimuler notre capacité à bien "vivre" la saison froide si c'est une saison avec laquelle nous avons des difficultés d'adaptation (sensibilité au froid, baisse de moral, sensation de fatigue avec le changement de climat).

Si vous ressentez de la tristesse, l'homéopathie peut sans doute vous aider.
L'homéopathie a des correspondances réellement intéressantes avec la médecine chinoise.
Citons sépia et ignatia amara par exemple (à voir avec votre médecin homéopathe).

Ensuite, nous devons favoriser la respiration, particulièrement si nous sentons que "ça bloque" au niveau sternum.

Acupressure :
Nous pouvons masser le sternum avec l'éminence thénar de l'intérieur de la poitrine vers l'extérieur.
Si l'on sent un refroidissement, nous pouvons masser avec 1 goutte d'huiles essentielle d'eucalyptus sur une base d'huile de massage neutre (amande par exemple).
(Attention aux éventuelles contre indications des huiles essentielles, demander l'avis de votre pharmacien).
Les huiles essentielles ne conviennent pas aux femmes enceintes ou allaitantes et  aux enfants de moins de 12 ans.

Respirer :
Le Poumon est un organe très sensible à la sécheresse et également à la pollution.
Il distribue l'air inspiré (quintessence) dans tout le corps.
La respiration "correcte" est donc essentielle. Aujourd'hui on ne fait pas entièrement le cycle respiratoire (on "respire" par les muscles élévateurs seulement).
Or il est important de respirer en mettant en jeu le diaphragme qui est comme une chambre à air sous les dernières côtes.
Pour cela, respirer par le ventre (respiration abdominale) ou si on ne sait pas le faire: s'allonger 10 minutes par jour sur un matelas de gym avec une musique zen en fond (voir youtube.com).
La position allongée (celle du sommeil) déclenche automatiquement la respiration abdominale.
Surtout ne faites rien d'autre: ne cherchez pas à "mentaliser", à bloquer la respiration. suivez simplement la musique, yeux fermés, et vous verrez votre respiration se synchroniser sur la musique, sans action de votre mental.
10 minutes tous les jours, à faire toute sa vie!

Ensuite, il est bon de s'oxygéner à la montagne.

En particulier, pour les gens vivant à proximité des zones pollués (Bouches du Rhône, espace SEVESO etc..)

Dormir
L'automne est la saison du "petit Yin" et l'hiver la saison du grand Yin.
Il est normal d'avoir besoin de plus sommeil afin de préserver le Yang (la chaleur).

Marcher
L'entraille reliée au Poumon est le Gros intestin (colon transverse).
C'est le poumon qui impulse le mouvement d'expulsion des déchets au G.I
Pour les personnes qui ont un transit ralenti - ce qui est souvent le cas dans notre société d'ultra-pressés" il est recommandé de marcher de 15 à 30 minutes par jour avec un rythme soutenu.
Si vous combinez la marche et la respiration ventrale (dans un parc par exemple) c'est parfait.

Méridien Poumon trajet principal sur les bras et trajet interne-Lien avec le G.I

Entrée des affections
Le poumon est relié à la peau et au nez.
Ce sont des portes d'entrées et de sorties.
Attention aux transpirations excessives ou ou possibles entrées des microbes.
Après une séance de sport, bien s'essuyer car avec le refroidissement des températures, les courants d'air, cela peut entraîner des maladies (tendinites, rhumes etc).
Bien se couvrir la gorge.

Nutrition
Au niveau alimentaire, le poumon correspond à des produits piquants.
Le piquant est de nature Yang (chaude), dispersante.
Il mobilise fortement le Qi et le sang.
Il est sudorifique. Le fait de transpirer peut être intéressant pour expulser les "Xie Qi" (Qi à l'origine des affections et des déséquilibres).
Attention: la sudorification est contre-indiquée pour les personnes souffrant de "vide" au sens de la MTC.
Les produits de nature piquante, de part leur nature dispersante, "activante" sont utilisées pour chasser les excès climatiques comme le froid, humidité etc...
En cas de refroidissements, il est conseillé de consommer du gingembre de cuisine, de l'ail, de la ciboule, de la cannelle, de l'oignon du piment (ne pas consommer les produits qui vous sont allergènes).
On peut également rajouter un peu de piment (si vous le supportez) dans sa soupe ou de la cannelle dans son thé en prévention.
Sources de l'article: Huang Di Nei Jing
La diététique du Tao (Trédaniel Editions)
homeopathie.com
Alice Tamaccio

http://toutsurlamedecinechinois.blogspot.fr/p/le-poumon-en-medecine...

Copyright

L'auteure, Mme Alice Tamaccio, autorise le partage des textes EN ENTIER, à la condition EXPRESSE que son nom ainsi que le lien du blog soient clairement notifiés.
Tout manquement sera sanctionné comme l'y autorise la Loi ceci afin de protéger son travail.

Vues : 825

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation