Méditation de Pleine Conscience (en entreprise) : qu'en dit la Science?

Meditation-en-entreprise-bien-etre-au-travail

Depuis quelques années, les entreprises s’emparent d’une tradition ancestrale : la méditation de pleine conscience. Comment une pratique si simple, si personnelle, aux origines liées à la vie spirituelle, a-t-elle pu passer la porte des organisations modernes ?

La méditation de pleine conscience en entreprise, ou la redécouverte du moment présent

De quoi s’agit-il ? Simplement se poser, faire le silence, observer et ralentir le flot des pensées et des émotions. Comment ? En portant son attention sur sa respiration et ses perceptions corporelles les plus subtiles. En somme, il s’agit pendant une durée très variable (le plus souvent autour de 15 ou 20 mns par jour, pour les personnes qui travaillent) de ne rien faire, mais d’être, pleinement et de goûter l’instant présent. Un exercice à la fois simple, à la portée de tous, et exigeant, en termes de disponibilité de temps et d’esprit, nécessitant une forme d’autodiscipline. La durée de la pratique devient difficile à quantifier quand elle s’étend aux activités quotidiennes, réalisées en pleine conscience : lever, repas, déplacements, mais aussi rendez-vous, réunions… pour les plus entraînés.

Des entreprises en pleine conscience pour le bien être au travail

Face aux effets pervers de l’hyperconnexion, du « multitâche », de la compression des délais… de plus en plus de structures, soucieuses de lasanté des salariés, déploient des programmes de méditation de pleine conscience. Chez Google ou Danone, Bosch ou Sodexo, la proposition est faite de découvrir et de pratiquer la « mindfulness » sur la base du volontariat : courte initiation ponctuelle sur une pause déjeuner ou bien programmes hebdomadaires sur plusieurs semaines afin d’adopter cette nouvelle pratique.

Ces formations sont souvent issues du protocole MBSR (mindfulness based stress reduction) : son concepteur, Jon Kabat-Zinn, a adapté à la culture occidentale cette pratique traditionnelle issue du bouddhisme et en a retiré la dimension spirituelle pour en faire une pratique entièrement laïque. Cette neutralité politique et religieuse est une condition pour sa diffusion dans le monde du travail.

Evidemment, le déploiement de programmes de pleine conscience ne peut servir de palliatif à des conditions de travail sous haute tension. Ils n’ont de sens que dans des organisations qui agissent par ailleurs sur les facteurs de stress : charge de travail, autonomie, ambiance… Alors la méditation devient un outil personnel puissant pour favoriser le bien-être au travail et donc, en corollaire, la performance individuelle et collective.

Ces programmes sont déployés sous l’impulsion d’un top managementportant une vision humaniste de l’entreprise et/ou convaincu des bienfaits de la pleine conscience sur l’efficacité opérationnelle de l’organisation. Voyons comment.shutterstock_183291146

Méditation en entreprise et bien être au travail : la preuve par la science

A travers de nombreuses études, les neuroscientifiques observent que la méditation améliore le fonctionnement de système cérébral mais surtout, et c’en est la cause, elle modifie les structures mêmes du cerveau et développe le cortex.

Au niveau individuel, elle fait ses preuves dans les domaines suivants :

  • stabilité émotionnelle, adaptation aux situations, lucidité et capacité de décision.
  • qualité des relations, avec ses collaborateurs, collègues, clients…
  • faculté de concentration, y compris en dehors des moments de méditation : intéressant lorsqu’on sait que nous ne sommes pas à ce que nous faisons 47% du temps d’éveil (revue Science, 2012) !
  • amélioration des capacités de mémorisation, de la créativité, et plus globalement des capacités cognitives.

Au niveau de l’entreprise, plusieurs études (12, 3) tendent à montrer que l’utilisation large de la mindfulness aide à créer des Organisations à Haute Fiabilité, c’est-à-dire des structures qui minimisent les risques au dernier degré : plus grande vigilance aux opérations quotidiennes, recherche de solutions alternatives, concertation et fluidité de la prise de décision. Enfin, par une meilleure connexion à la vie et au monde qui les entoure, les méditants sont amenés à prendre des décisions plus éthiques et responsables.

 

Ces bienfaits dépassent largement l’activité professionnelle et se ressentent bien sûr en dehors du travail : empathie, relations familiales apaisées, qualité de présence dans les activités, choix de vie plus clairs, tout simplement plus… conscients. Autant de bonnes raisons de tenter l’expérience, avec ou sans programme dans votre entreprise !

Tandis que la notion de « bienveillance » se fait une place dans le langage du monde du travail, espérons l’apparition prochaine de celle de « sagesse » dans l’entreprise.

 Source :  La méditation de pleine conscience pour le bien être au travail ?   par Estelle Becuwe

Vues : 324

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Mimosa le 20 septembre 2016 à 15:06

Bonjour Anne, merci pour ce texte

Méditer en  pleine conscience, au travail je connais ...

je m'accorde des pauses conscientes quand je sens que mes pensées d'emballent. Je me concentre sur ma respiration, je prends conscience de mon souffle, les sensations de mon corps.

Au bureau, tout peut être occasion de méditation :

En me lavant les mains, sentir le contact de l'eau fraîche sur ma peau, le bruit de l'eau qui coule.

On peut même faire des photocopies en conscience, En mettant dans chaque geste (soulever le capot de la machine, placer les feuilles) la totalité de ma conscience, je deviens présente à ce que je fais, sans me laisser envahir par mes pensées.

Commentaire de sabine hainaut le 23 juillet 2016 à 23:13

bonjour

je dirai que la meditation de pleine conscience n'a pas besoin de cour spécifique dans toutes les entreprises car chaque être humain un jour rencontre individuelllement cette conscience universelle. Car cette conscience c'est elle qui vient a nous.et une fois fais nous attire a elle tous les jours de notre vie pour avancer avec elle. Elle nous protege, nous conduit dans toutes nos demarches de notre vie choisi par elle.biensur si nous ecoutons les lois de la nature. si non nous continuons a être des religieux! je n'oblige personnes de croire ce que je dis,c'est ma croyance!!! merci pour cette lecture!

Commentaire de Anne le 22 juin 2016 à 12:53

Oui, Pascal, le pied, c'est toute la vie en pleine conscience, en pleine présence!

Un tel entraînement conscient permet une présence de plus en plus naturelle, sans plus y penser...

Et les vibrations terrestres actuelles nous permettent de pratiquer, de vivre cet état d'être, de plus en plus facilement...

Le monde est en devenir conscient et il en va de sa Vie... cette Conscience étant habilitée à rétablir l'application des Lois Naturelles sur notre planète d'humains...

Que la joie de la conscience nous accompagne sur notre chemin!... sur le chemin d'Unité...

Commentaire de Pascal Cadart le 22 juin 2016 à 11:40

Merci pour ce message!

Et pour ceux qui n'ont pas envie ou peur de méditer, il y a aussi être en pleine conscience. C'est simple et efficace. Par exemple quand je me lave, je prends conscience du contact du gant sur le corps. je peux même me masser légèrement en me lavant, ce qui fais que je prends plus conscience de mon corps. 

Et cela je peux aussi le faire pour plein d'actes au quotidien. Quand je mange, je prends conscience du contact de la nourriture dans la bouche, de son goût, de sa texture...

En faisant la queue, je prends conscience de ma respiration, etc

Le soir, je fais rouler une balle sous mon pied et après avoir fait un pied, je compare la sensation entre le pied droit et le pied gauche...

Plus je pratique et plus j'augmente ma conscience!

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation