Savoir partager

 

 

 

Depuis ma plus petite enfance, j’ai toujours aimé partager, c’était même souvent une obsession.

J’ai souvent vidé ma tirelire pour acheter des roudoudous

 (Délicieuse friandise nichée dans un petit réceptacle en bois), pour les offrir à l’école à mes petites copines, pas aux petits copains ce n’était pas possible, non pas que je ne l’aurai pas souhaité, mais à l’époque on ne mélangeait pas les petites filles avec les petits garçons, chacun dans son école, c’est donc l’unique raison qui ne m’a pas permis de partager ces friandises avec : Jacques, Pierre, Louis etc.

Mais je me suis bien sur rattrapée depuis car mon désir de partage n’a cessé d’évoluer et il s’adresse et se réalise maintenant au niveau des deux sexes sans la moindre discrimination.

Compte tenu de ce que je viens de vous révéler, vous comprendrez aisément que je suis sidérée parfois lorsque je croise des personnes, qui de toute évidence ne connaissent pas le mot partage.

Quel dommage car dans le fond elles se privent d’un bien joli plaisir.

Savoir partager devrait-être un acte spontané, naturel, merveilleux.

Mais voilà hélas ! Ce n’est pas toujours le cas.

Dans le fond ces « petits égoïstes »  ne savent pas qu’ils se privent d’un superbe bonheur.

Mais « fi » des frigides du cœur mes amis, partageons, partageons tous en cœur.

Jacquinette

 

Vues : 50

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de greentea le 31 janvier 2017 à 13:44

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation