Pourquoi Chaque Femme Doit s’éveiller au « Féminin Sacré »

 

L'article fait suite à celui de MoniKaren

http://l-unite.ning.com/profiles/blogs/quel-est-le-but-spirituel-de...

Pourquoi Chaque Femme Doit s’éveiller au « Féminin Sacré »

Par Laura Marie

De tous temps, la femme a été le sujet des plus grands questionnements, des plus grandes fascinations, mais aussi des plus grands abus, et la victime des plus grandes tyrannies et oppressions (encore d’actualité dans beaucoup de pays). En fonction des pays, des cultures, des civilisations, des modes, des croyances, des époques, la femme est soit adulée soit rejetée, doit soit se montrer soit se cacher, doit soit s’exprimer soit ne pas exister, doit soit plaire soit être punie de sa sensualité, doit soit être hypersexualisée soit asexuée. Elle est montrée du doigt si elle travaille, et elle est montrée du doigt si elle ne travaille pas. Elle est montrée du doigt si elle est attirante sexuellement, et elle est montrée du doigt si elle ne l’est pas. Elle est montrée du doigt si elle est belle, elle est montrée du doigt si elle ne l’est pas. En clair, il est impossible pour quiconque, de naître femme et ne pas vivre un certain malaise voire traumatisme. La femme le ressentira très vite dès son enfance et surtout adolescence, et cela persistera ou non en fonction du pays (et de la religion) où elle se trouve et de sa capacité à s’être libérée des pressions extérieures exercées en permanence sur la Femme, par les Hommes (qui ne sont pas dans leur masculin sacré), par les autres femmes (qui ne sont pas dans leur féminin sacré), et par la société.

L’énergie Féminine a trop longtemps été bafouée, reniée et non respectée, à cause de toutes ces religions mises en place par l’Homme et surtout pas des hommes, dans un but de contrôle et de pouvoir. La femme a souvent été diabolisée et relayée au rang de prostituée, dans le but de satisfaire les volontés des hommes (qui ne sont pas dans leur « masculin sacré »).

Le message envoyé à la femme à l’heure actuelle dans nos sociétés modernes est confus. D’un côté, on l’encourage très clairement à son hypersexualisation, à travers la pub, les médias, la pornographie, les clips vidéos, et toutes les images que chaque jeune fille aura vu depuis sa plus tendre enfance. Depuis qu’elle est toute petite, elle grandira en ayant reçu le message que pour avoir l’attention des hommes, du succès, et donc être « aimée » (attention, cet amour n’a rien de profond et d’authentique mais on lui fait croire que cela va la combler), il faudra qu’elle devienne un être fortement sexuel, et qu’elle plaise aux hommes (peu importe le reste, on lui montre bien que ces deux seuls critères permettent d’accéder à un mari, un travail, à la popularité et au succès financier). Cela aura également comme conséquence, que dès toute petite, la compétition entre femmes sera enclenchée, pour ce fameux regard des hommes, compétition qui s’avère forcément très malsaine et nocive pour sa santé mentale.

De l’autre côté, une fois que ces femmes ont été encouragées voire même poussées par la société à devenir ainsi (ouvertement sexuelles), on les montre ensuite du doigt, on les ridiculise, ou on s’en sert à des tristes fins et même à certaines formes d’abus. Bien sûr tout cela est bien souvent caché, la société et les médias préférant laisser planer l’illusion que c’est cela qui rend heureux (être belle et sexy si l’on est une femme, ou être entouré de femmes belles et sexy si l’on est un homme) encourageant ainsi les hommes et les femmes à continuer encore et toujours à consommer toujours plus, en courant après un bonheur qu’ils ne semblent jamais pouvoir atteindre.

Chaque jeune fille grandit en voyant ce qui a le plus de succès auprès des hommes et dans la société, et inconsciemment va petit à petit se calquer à cela, son estime d’elle-même devenant peu à peu basée sur le regard des hommes (est-elle « désirable » ou non). Il faut se rendre à cette évidence, toute femme, dans nos sociétés modernes, est avant tout jugée sur le fait d’être « sexuellement attirante » ou non. Raison pour laquelle tant de femmes se perdent, et ont même complètement perdu leur identité et leur estime d’elles-mêmes, dans cette course effrénée à l’attention, et à l’approbation du sexe opposé.

La plupart des hommes ne se rendent pas compte que c’est le malaise qu’ils produisent chez les femmes, et ce dès leur plus jeune âge. Comme j’en parlerai dans l’article de la semaine prochaine sur le « masculin sacré » cette fois (qui sera publié mardi 4 mars), ils sont eux aussi victimes de la société et du poids de leur passé, reproduisant ce qu’eux aussi ont appris depuis tous petits à travers leurs pères, leurs amis, et les médias. La plupart des femmes vivent consciemment ou inconsciemment dans la dépendance du regard et de l’approbation des hommes, de la comparaison avec les autres femmes, de la crainte d’être abandonnée pour une femme « plus sexy », d’être trompées, malgré leur valeur intérieure, simplement pour un physique plus jeune ou plus attirant. Puisque c’est ce qui est le plus encouragé dans notre société (l’aspect extérieur), alors beaucoup de femmes miseront tout sur cela, négligeant ainsi leur être intérieur, leur âme et leur mission de vie.

A l’inverse, beaucoup d’autres femmes, ne voulant pas tomber dans ce modèle, refuseront complètement leur féminité, et rejetteront tout ce qui peut s’apparenter à la séduction, à la sexualité et aux côtés féminins. Certaines feront même un rejet des femmes féminines et des hommes en général, par dégoût de ce modèle de société, ne souhaitant pas en être soumises, vivant ainsi dans la perpétuelle résistance et conflit interne.

Enfin, la femme ne comprend pas pourquoi d’un côté on l’encourage à son hypersexualisation, mais de l’autre, dès qu’elle est en couple, l’homme ne supporte plus qu’elle le soit (tout en continuant à l’apprécier chez les autres). La femme ne comprend pas et devient frustrée : « pourquoi mon homme aime-t-il chez les autres femmes ce qu’il ne voudrait jamais que je sois ? », ce qui provoque de sérieux troubles chez la femme, frustrations, malaises intérieurs, troubles dans le couple, crises associées à la « jalousie » alors qu’en fait il ne s’agit bien souvent que de ce même problème : la femme ne sent pas honorée comme elle le devrait, elle se sent bafouée, elle ne sait plus qui elle doit être, quand elle doit l’être, elle suffoque, comme tenue en laisse par le regard des autres et le modèle de la société qui lui a été imposée.

Tant que la Femme agira en fonction de « ce qui plait », de « ce que les hommes veulent », de « ce que la société veut », « ce qui est à la mode », « ce que sa religion veut », « ce que son pays veut », elle sera en position de victime et souffrira. La femme ne peut se résumer à quelque chose que l’on peut définir sur des critères purement extérieurs, ni sur ce que « l’on attend d’elle ». Même si les hommes ont un énorme rôle à jouer et pouvoir dans le fait d’encourager cela ou non, il est aussi du devoir de chaque femme, de décider de ne pas entrer dans ce schéma destructeur pour elle-même, pour les hommes, les enfants, et pour le Monde.

A l’heure actuelle, beaucoup de femmes sont prêtes à tout pour l’argent, la célébrité, la gloire, le succès. Aucune des femmes en photo ci-dessus n’a été forcée à participer dans ces pubs ou dans ces clips. Aveuglées par le désir d’être célèbres, victimes du regard des autres, victimes du besoin d’attention, et victimes d’une société qui n’encourage pas le travail intérieur,  le développement personnel ni la recherche de la sagesse, mais au contraire la superficialité, la stupidité et l’inconscience.

Chaque femme a son rôle a jouer dans l’évolution de notre Monde. A travers elle, c’est tout un message aux hommes et donc au Monde qu’elle fait passer. Chaque femme soit honore soit déshonore les vies données par toutes ces femmes qui se sont battues avant nous, pour que nous ayons des droits, pour que nous soyons respectées. Chaque femme est un message au Monde.

Par Laura Marie

Cet article a été écrit par Laura Marie, tiré de son site personnel

http://lauramarietv.com/fr/pourquoi-chaque-femme-doit-seveiller-au-...

 

 La suite de l'article :

Le retour au Féminin Sacré

http://l-unite.ning.com/profiles/blogs/le-retour-au-f-minin-sacr

 

 

Vues : 398

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de CATHY FROMENT le 27 février 2014 à 15:28

Commentaire de Patrice le 27 février 2014 à 14:30

Activité la plus récente

Événement mis à jour par patou56
Miniature

atelier de méditation sonores COMPLET à la maison du bonheur

22 novembre 2019 de 19:15 à 20:45
Mercredi
GARNIER est désormais membre de L'Unité
Mercredi
Vidéo publiée par Dominique VANDENBERGHE
Mercredi
Événement mis à jour par Tanguera
Miniature

La danse pour les Nuls à Salle des Lentisques

18 novembre 2019 de 16:30 à 17:30
Mardi

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation