Unifier les polarités féminine et masculine de l'Être pour créer le Monde nouveau de l'Amour.

(Synthèse à partir du livre de Diane BELLEGO : 

Masculin Féminin « La Fusion au Cœur de la Séparation »)   

                                                                                                                                                                                                 

            I - VERS LA FIN D'UN MONDE DE DUALITÉ 

 

LA FIN D’UN MONDE, LA NAISSANCE D’UN AUTRE

 

Unifier Masculin et Féminin est le Passage planétaire et individuel auquel nous sommes destinés. 

Cette unification permet de changer de dimension en élevant sa fréquence vibratoire.

Quand nous nous élevons au-dessus de la dualité pour une compréhension plus vaste de la vie, alors que le jugement, la peur, l’automatisme sont encore là, nous expérimentons la 4° dimension. Quand nous sommes amoureux de la vie dans toutes ses tonalités, quand tout nous semble possible, nous expérimentons de façon temporaire la 5° dimension. 

Passer de la dualité à l’Union correspond au passage de la 3° à la 5° dimension. Ascension - Eveil - état d’Unité - ou fusion intérieure entre le Masculin et le Féminin...

L’OMBRE DU FÉMININ ET DU MASCULIN

 

La domination du monde patriarcal, du masculin sur le féminin, des hommes sur les femmes, de l’extériorité sur l’intériorité est la manifestation extérieure d’une réalité intérieure.

La relation masculin-féminin en nous, porte en son cœur la blessure intime qui s’est activée enfant. Elle se reflète et se matérialise à travers le monde extérieur. La rencontrer est notre plus grande peur, et pourtant, c’est ainsi que nous retrouvons l’Amour, la Lumière, la puissance créatrice qui engendre un monde d’Unité.

 

L’ombre du féminin :

 - chez la  femme,

l’incomplétude du féminin s’exprime par l’identification à la victime, objet de la domination du masculin et de sa violence. La femme incorpore le jugement du patriarcat sur le féminin et vit la honte d’être l’origine du mal. Elle compense par une féminité qui travestit le Féminin.

 - à travers les hommes :

(Le monde patriarcal impose à l’homme, au prix de son identité d’homme, de vivre dans sa tête à partir de son mental, ou depuis sa force brute, de dominer le monde par la raison ou par la force)

Le féminin de l’homme est blessé, comme tout féminin du patriarcat, mais il est en plus interdit, méprisé – ce qui lui donne un aspect plus douloureux.

En refoulant la blessure de son féminin, l’homme génère en lui le monstre féminin qu’il reproche à la femme. Cette ombre le manipule dans la dépendance affective ou la violence irrépressible des émotions, l’immaturité, qu’il croit compenser par la séduction ou la sublimation.

 - à travers la Déesse :

La haine viscérale du patriarcat pour la tentatrice, coupable du péché originel, à l’origine de la chute, est la réponse à la distorsion de la fin du temps de la Déesse (il y a environ 6000 ans) 

L’ombre du masculin :

 - chez l’homme,

domine, assujettit et refoule le féminin par la force physique ou mentale. En se coupant du ressenti, le masculin banalise son sentiment de culpabilité et son impuissance face à la blessure du féminin, qu’il projette à l’extérieur et qu’il refoule en lui-même. L’ombre du masculin vit dans l’inconscience, se concentre vers un but qui lui donne illusoirement un sens de lui-même, et légitime pour lui les moyens.

 - à travers les femmes :

(Imaginer le masculin de la femme est une gageure puisqu’on lui demande de le refouler ; pourtant son masculin existe, même refoulé, comme le féminin de l’homme existe, même interdit)

Le masculin de la femme vit une culpabilité qui la pousse à remettre son pouvoir à une autorité extérieure, autant pour sa sécurité que pour sa propre reconnaissance. 

Elle se disperse à prouver qu’elle n’appartient pas au sexe faible, à travers un masculin copié sur celui de l’homme. Son masculin continue d’abandonner son féminin, dans cette illusion extérieure qui perpétue ainsi la blessure.

 - à travers la représentation de Dieu :

La représentation du dieu patriarcal, Dieu-Père tout-puissant, nie l’essence divine du féminin, dans l’inconscience qu’il s’agit de son propre féminin. Il la juge coupable du mal et l’assujettit, pour la refouler et l’enfouir. Il diabolise la beauté, la sensualité, l’intuition de la femme. Il diabolise ainsi son propre potentiel intérieur.

Il met l’humanité en position d’immaturité, incite à la culpabilité et l’impureté du féminin et à la domination du masculin.

 

LA BLESSURE DU FÉMININ ET DU MASCULIN

 

Par nature, le féminin est objet, le masculin sujet : la conscience du masculin agit. L’objet de conscience par lequel il exerce son action est le féminin, son féminin. Le monde que nous percevons est aussi notre féminin, en tant qu’objet.

 

Dans la réalité duelle, le féminin est l’objet de la domination violente du masculin qui le blesse par ses pensées et ses actions, dans l’ignorance que ce qu’il blesse, c’est son féminin.

Nos automatismes signalent comment nous tentons de nous séparer de la blessure de notre féminin. C’est la réponse immédiate de l’inconscient du masculin, qui se substitue à sa conscience habituelle, afin de s’éloigner de la blessure du féminin (colère – anesthésie – fuite)

Être blessé devient synonyme d’être victime, lorsque nous nous jugeons incomplets et impuissants à transformer la blessure.

 

Dans la réalité duelle, ce que nous jugeons à l’extérieur est la matérialisation de ce qui se joue dans notre couple intérieur, entre le masculin coupable et le féminin victime. La culpabilité du masculin est la réponse intérieure de n’avoir pas produit l’action juste. Face à la blessure du féminin, le masculin expérimente la totale impuissance à rectifier son action.

La blessure insupportable du monde est le reflet de notre blessure intime, elle-même engendrée par l’incomplétude.

 

 

              II - LES RETROUVAILLES : LA MISE EN AMOUR

 

L’énergie du Féminin manifeste la mise en Amour. 

L’énergie du Masculin manifeste la Conscience qui éclaire sans concession l’ombre et le potentiel du Masculin et du Féminin.

 

LA FONCTION DU FÉMININ

 

Le Féminin est l’expression de la Source, de l’Amour inconditionnel. Il dit Oui au Moment Présent.

L’Amour indissociable et interrelié à la Conscience, l’Amour conscient, est la trame qui unit chaque être, chaque chose à la totalité. Les physiciens quantiques appellent cette trame « le Champ au point Zéro », « le Champ Unifié ».

La réalité du Champ Unifié, une fois intégrée dans l’inconscient collectif, va changer radicalement la relation au corps et le sortir définitivement d’une vision mécaniste où il est depuis Descartes et Newton, telle une machine séparée de notre Esprit et de l’Univers. Une science nouvelle est à naître, qui réconcilie les traditions spirituelles et scientifiques, les méthodes de guérison chamaniques, avec la pointe de la technologie.

(La Science Védique commence où aboutit la Science Quantique, vers l'Unité...

http://l-unite.ning.com/profiles/blogs/la-science-v-dique-commence-... )

Le Féminin est la beauté de la Source, présente en chaque être, en chaque chose, en chaque situation.     

Le Féminin est la Vie qui anime la matière par l’Energie.

Le Féminin sent intuitivement par le vécu intérieur de l’expérience.

Le Féminin est l’objet de conscience du Masculin, terre, matière et corps, eau, énergie, émotion, ressenti, expérience, vécu, intuition et reconnaissance.

 

L’obscurité bienveillante et matricielle du Féminin permet la Vie. L’obscurité est la matrice de toute Création. Dans le ventre de notre mère, nous connaissons  l’obscurité bienfaisante du Féminin.

Reconnue et aimée, l’ombre du féminin blessé se dévoile être notre Féminin et son potentiel infini. À la mesure de l’ombre que nous portons, est l’ombre à étreindre. C’est l’opportunité d’actualiser en nous l’amour véritable. Ombre et lumière ne font qu’Un. Une spiritualité véritable et initiatique ne sépare pas l’ombre de la lumière.

 

L’expression de l’Amour du Féminin est ce que Dieu ressent, la Joie pure qui nourrit et réjouit. Le Féminin accueille inconditionnellement.

Le Féminin réconcilie, harmonise, et unifie le multiple en l’unique.

Le Féminin est une matrice alchimique qui révèle l’essentiel. Tout redevient Amour.

Le pardon est l’initiation la plus intime de l’amour du Féminin qui choisit consciemment d’exprimer l’amour à nouveau.

 

LA FONCTION DU MASCULIN

 

Le Masculin est la Conscience qui veille.

Les physiciens quantiques rejoignent  les mystiques et la vision tantrique et décrivent l’Univers à la fois par un vide cosmique, le Féminin matriciel, et un plein essentiel, c’est-à-dire le Masculin conscience, « un champ de conscience d’une intelligence infinie et d’une force créatrice dont le monde phénoménal est la création, la réalisation et la concrétisation de son potentiel intrinsèque »

La Conscience est partout, omniprésente – comme l’expriment depuis longtemps les chamans. La nature leur parle, pourvu qu’ils se mettent en état d’écoute.

À chaque instant, la conscience en nous crée le monde. Eveillons-la à un monde de beauté, de paix et d’équilibre…

Dans les moments de Présence, nous sommes au Centre et celui-ci illumine la réalité avec la conscience d’une unité sous-jacente et cohérente qui nous relie à tous les éléments de l’univers. Le Masculin est Conscience de l’Unité.

Pour la physique quantique, chaque molécule dans l’univers est une émission lumineuse biophotonique qui dispose d’une fréquence unique pour communiquer avec le monde par une onde de résonance. À un niveau subatomique, nous émettons de la lumière par laquelle nous communiquons avec tout l’univers et nous sommes reliés à tout ce qui est.

(discussion : http://l-unite.ning.com/group/l-amour-c-est-quoi/forum/topics/c-est...

commentaire : http://l-unite.ning.com/group/l-amour-c-est-quoi/forum/topics/c-est... )

La Lumière du Masculin révèle l’origine lumineuse de chaque être et de chaque chose, dont celle de l’ombre – sans jugement.

L’Illumination est la vérité révélée de Qui Nous Sommes en réalité.

Le Masculin est le Soi, la Conscience universelle, la fréquence divine, la force de concentration et d’involution de l’Univers qui s’individualise à travers l’ego, au cours du processus de la conscientisation de soi jusqu’à la réalisation du Soi cocréateur.

(La densification progressive nous destine soit à faire éclater physiquement le monde, soit à faire éclater l’illusion de la séparation d’avec le monde et à réaliser la fusion.)

 

Le Masculin réalise que le monde qu’il perçoit est l’objet de sa quête, son Féminin, et que son élan le plus intime le pousse au service du Féminin dans une révérence à la Vie, à travers toute Vie.

Le Masculin s’abandonne et s’éveille au pur Désir. Le pur Désir, telle l’émanation de la Vie dans son mouvement de réunification, ramène au Cœur, ce qui nous sépare de la totalité, afin de nous réunir avec elle.

Notre Masculin agit à tout instant en tant que Conscience agissante et, parmi toutes ces actions, une nous est particulière, intime, essentielle ; elle est « notre » action. Elle est le Désir individualisé de la Source à travers nous. C’est dans notre action que nous nous sentons le plus vivant avec la sensation physique que la Vie vibre passionnément dans nos cellules. C’est notre passion intime.

 

          III - LA RÉCONCILIATION : LES NOCES ALCHIMIQUES

L’Union du couple intérieur :

Féminin-Energie d’Amour et Masculin-Lumière de Conscience

 

Rencontrer son féminin demande de contempler, d’accepter et d’accueillir à la fois la blessure de son féminin et l’Amour de son Féminin pour ce féminin blessé.

Rencontrer son masculin demande de contempler, de reconnaître avec la Conscience, d’accepter et d’accueillir l’inconscience de son masculin, et de s’émerveiller de la Présence qui en émerge.

 

Le cheminement émotionnel du féminin au Féminin et celui du masculin au Masculin prennent la forme du « Chemin initiatique de la victime à la Déesse» et du «Chemin initiatique de l’inconscience à la Présence »

Le masculin qui se détournait de la blessure du féminin victime, abandonné, est maintenant plein d'attention, sa conscience face à une douleur si longtemps enfouie. Et il demande pardon. Le féminin renaît à l’Amour et pardonne. Le féminin se révèle Féminin, puis prend conscience qu’il avait exclu le masculin de son amour, avait conditionné l’amour. Le Féminin pardonne aussi au féminin.

Le Masculin, ayant pris conscience de son inconscience, de ses actions, s’ouvre à son Féminin. Il accueille le cadeau du Soi : sa propre réceptivité intérieure. La Présence est le cadeau du Masculin au féminin blessé. La Présence active le Champ Unifié qui permet l’alchimie transformatrice. Le Masculin s‘éveille à la re-Connaissance de son origine divine.

Le pardon, la gratitude et l’émerveillement, la présence et la grâce permettent de traverser les certitudes de l’ego et sa terreur de n’être rien, de toucher la reconnaissance du Soi amoureux et disciple de la réalité. C’est l’alchimie la plus simple et la plus incroyable.

La Conscience du Masculin qui reconnaît sans juger ni culpabiliser et l’accueil inconditionnel du Féminin, sont les clefs qui permettent à l’Amour de s’incarner de façon consciente et unique, tout en étant universelle, dans la Présence au cœur de l’individu, pilier de l’alchimie.

 

Après avoir apprivoisé la Séparation en contemplant, reconnaissant, accueillant, pardonnant et bénissant les aspects de nous-mêmes en résonance, en pressentant les étapes du masculin au Masculin et celles du féminin au Féminin, le temps vient de les mettre en présence, de nous ouvrir, corps, âme, esprit, à leur Réconciliation.

Cette dernière étape contribue à transformer radicalement la racine même de l’identité et sollicite la reconnaissance spontanée du Soi.

 

En fusionnant, Masculin et Féminin vivent la joie et l’extase.

L’Etre intègre, dans la Présence de l’Amour, toutes les expériences de la dualité. Il crée un nouveau type de Conscience, qui maintient l’Unité en présence de la Lumière comme celle de l’ombre.

Il explore l’inconnu et crée le nouveau. La Joie pure et silencieuse est ce qu’il cherche de tout temps, il y plonge encore et toujours pour savourer la Paix. Son regard sur le monde est amoureux.

 

C’est l’aboutissement d’un cycle infiniment long depuis « la chute » dans la dualité, depuis la séparation. Pour la Terre, c’est la fin de l’hiver spirituel et la naissance de l’aventure la plus grandiose dans son Amour...

Vues : 324

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Anne le 3 février 2015 à 22:02

Commentaire de Anne le 29 janvier 2015 à 17:34


Vidéo : Masculin - Féminin  L'Initiation Amoureuse

http://l-unite.ning.com/video/diane-bellego-1er-sommet-de-la-consci...

Discussion : L'Amour, c'est l'Unité tantrique Corps-Cœur-Esprit

http://l-unite.ning.com/group/l-amour-c-est-quoi/forum/topics/c-est...

 

Activité la plus récente

Canari est désormais membre de L'Unité
Il y a 2 heures
Événement publié par Tanguera
Miniature

La danse pour les Nuls à Salle des Lentisques

19 octobre 2019 de 15:30 à 16:30
Il y a 2 heures
Événement publié par corinne du sud
Miniature

Atelier danse Initiatique avec Annick Fiere à ollouiles

20 octobre 2019 de 9 à 13
Il y a 2 heures
Événement mis à jour par corinne du sud
Miniature

Soin de groupe "Orgasmie cellulaireRESTE 2 PLACES à Carqueiranne

16 octobre 2019 de 19:45 à 21:30
Mardi

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation