Chacun d’entre nous nourrit l’envie de profiter pleinement des expériences rencontrées, des événements vécus, de l’inattendu apparu. Tout d’abord, il y a le « Moment Présent », ce que certains appellent aussi l’ « Ici et Maintenant ». Ce que je vis, accueille, ressens, vois, entends, perçois, remarque, goute dans ce moment. Suis-je prêt et ouvert à recevoir tous les éléments de la situation ? Ai-je conscience que je suis en cours de partager un moment, un événement, une histoire qui laissera des traces dans mon corps ? Des traces, une empreinte enrichissant, libérant mon Etre ou l’asservir. Un vécu peut devenir un souvenir inconfortable, douloureux, trop mélancolique, intolérable. Une attitude peut mettre a distance ce type de mécanisme : En étant le maitre de ses expériences, de ses vécus et non pas l’esclave, le prisonnier, l’ « enchainé ». Un incident désagréable peut être assimilé comme un coup du sort qui s’acharne. La rage, la colère, le sentiment d’injustice, la douleur peuvent tenter d’occuper tout l’être et le corps. Auquel cas, un traumatisme s’implantera. avec des effets préjudiciables. . Par ailleurs, des émotions plaisantes, des sensations nouvelles découvertes se confrontant à l’expression de la Vie, une rencontre bienveillante, créeront assez rapidement une attraction espérant revivre une situation presque analogue.
Vivre les émotions, le plaisir ressenti est important comme messages envoyés au corps et à l’esprit. Ils ne doivent pas, cependant, « coloniser »négativement la femme, l’homme. Sinon, un risque d’asservissement, d’enchainement, de dépendance peut faire son œuvre. Avec la limitation d’empêcher, contraindre le développement harmonieux de celle, celui concerné
Quelques questions permettent d’enjamber le rôle de l’objet, de la victime pour assumer pleinement celui d’un acteur, d’un sujet de plein droit.
Qu’ai-je appris, découvert, remarqué ? Quelles sont les émotions, les sensations, les sentiments, les perceptions exprimés dans ce « moment présent « ? Sont ce des émotions nouvelles ? Pourquoi ? Quel sens donné à l’experience du corps, de la vie ? Est-ce un message, une indication d’un manque, d’une fragilité, d’un besoin à combler, d’un besoin jamais exprimé, d’actes confortant la confiance, l’estime de soi, de nouveaux axes d’évolution ?
Quels signaux la situation vécue positive ou difficile envoie-t-elle à mon être ?
Reprendre en main mon existence ? Ne plus subir les événements, les anticiper ? Ne plus laisser se définir par d’autres ? Oser exprimer le Profond du corps et de l’Etre ? Débuter un travail sur soi ? Rencontrer des gens ayant triomphé d’expériences difficiles ?
Toutes les questions, les interrogations mettant sur la voie du bien-être, de la transformation, du progrès psychique, mental, esthétique, sensuel récolté peuvent agir comme des jalons délimitant le comportement d’un acteur, un sujet saisissant tout ce qui est bon et libérateur pour lui. Rejetant et mettant, ainsi, à distance la dépendance d’être victime.
Etre conscient de la Belle Aventure, du Voyage au coeur de soi !

Jean-Paul Parent , Consultant Ressources humaines .Coach
Samedi 23 juin 2012. 23h 10
© Tous droits réservés
All right reserved
Copyright.com

Vues : 144

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Brisemarine le 27 juin 2012 à 14:29

 

Superbe Jean Paul, eh oui un beau voyage au coeur de Soi :-) pas toujours évident !!!

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation