Dialogue avec mon Ange N°34 du 14.11.2014

 " Explorer l'Ego-Land spirituel 

et percevoir au-delà de la croyance en l'Unité "

- partie 1 - 

Nous rappelons une nouvelle fois que les informations que nous nous proposons de partager dans nos dialogues, proviennent uniquement de notre vécu et correspondent à nos propres connaissances. De ce fait, ce que nous écrivons n'engage que nous. Étant donné que nous allons de plus en plus loin dans nos perceptions, nos recherches nous ramènent à davantage de lucidité qui se reflète évidemment dans la continuité de nos écrits.

À chaque fois que nous avons accès à de nouveaux éclairages provenant de notre guidance, – qui représente la partie la plus profonde de notre inconscient connectée au champ d'information de l'Univers – nous passons énormément de temps à en discuter, à enregistrer nos conversations et à produire un énorme travail de dissertation de ce que nous avons appris et interprété.

Les lecteurs doivent être informés que le contenu de ce dialogue est très long et riche en information. Nous savons également qu'il risque fortement de déplaire à certains car beaucoup n'osent pas voir les choses en face puisque depuis des temps immémoriaux, les humains ont été profondément endormis et hypnotisés par l'élite gouvernante et bien sûr par leur propre fonctionnement égotique. Il est donc temps de choisir ! Pilule bleue ou pilule rouge ?

Nous avons également compris qu'il ne faut jamais prendre pour acquis quoi que ce soit car l'Univers que nous percevons à travers nos croyances est lui aussi, en perpétuel changement. Ce qui signifie que notre vérité de l'instant, est une vérité sans cesse en mouvance qui est toujours susceptible d'être remise en question afin de peaufiner notre discernement.

C'est pour cette raison que nous vous suggérons de ne jamais vous contenter de ce qui est exprimé dans nos dialogues. Notre objectif étant tout simplement de susciter la curiosité et l'interrogation afin que vous alliez par vous-mêmes chercher les informations qui pourraient recouper les nôtres. Ce qui vous permettrait d'aller expérimenter vos propres compréhensions et d'en laisser émerger votre propre Vérité.

Passant la majorité de notre temps à aller à la recherche de l'Information, que ce soit en observant notre environnement, à travers nos lectures ou en puisant directement dans notre "Inspiration", nous nous sommes offerts de nouvelles aventures, qui nous ont permis de déceler un autre "subterfuge de l'egoqui aurait pu nous détourner de notre chemin.

Depuis peu nous ressentions un certain malaise lorsque nous entendions parler du sujet de l'Unité de la part de certains auteurs, enseignants spirituels, sur internet, voir même dans notre entourage.

En même temps dans nos relations, plusieurs personnes nous confiaient qu'avec leur compagnon, elles étaient en plein travail de recherche sur la compréhension de l'Unité. Parallèlement, les échanges qu'ils avaient dans le couple à ce propos, provoquaient un écart dans la compréhension entre le féminin et le masculin. Les couples étaient donc en train d'expérimenter une véritable divergence d'opinion entre eux, provoquant une sorte d'opposition énergétique entre l'homme et la femme, lorsque la question de l'Unité revenait sur la table. 

Depuis quelques temps, nous avions remarqué ce même phénomène au sein de notre propre relation, ce qui nous a mené jusqu'au point de créer à plusieurs reprises, une forme de dysphasie dans la communication verbale entre Sand et moi. Tout en parlant d'un même sujet, nous ne parvenions pas à nous entendre sur la sémantique des phrases, à trouver les termes justes, tant nous emmêlions les mots afin d'essayer à tout prix d'être compris de l'autre.

Nous saisissions très clairement que tous deux, détenions des informations différentes et pertinentes, néanmoins nous étions incapables à ces moments-là de nous les communiquer l'un à l'autre. Toutefois, dès qu'il y a non-fluidité dans notre quotidien, nous nous interrogeons sur l'origine des programmes/mémoires liés à cette dissension énergétique.

Nous avons fini par découvrir que cette discordance de langage provenait de nos mémoires/programmes de 4ème dimension, qui ont "accompagné la chute de nos Âmes" dans la matrice de cette 3ème dimension, que nous reproduisons inconsciemment encore aujourd'hui. La femelle Amasutum à laquelle l'Âme de Sand est rattachée, possède un langage différencié de celui des mâles. Évidemment, les mémoires liées à cette différenciation de langage interpénètrent notre propre dimension d'incarnation, actuellement plus intensément que de coutume. Ce qui peut créer des conflits assez conséquents dans la psyché de certains couples complètement inconscients de ce phénomène.

 

De plus, nos discutions étaient très curieusement en rapport avec nos recherches et nos échanges sur l'Unité. N'ayant pas la même approche de sa signification, nous venions de déterrer un paradoxe. Dans les religions, le milieu New-Âge et même parfois en politique, l'Unité est un sujet de conversation très d'actualité. Ce qui démontre qu'un mouvement émergeant, manifeste le désir d'approcher véritablement une autre forme de Conscience.

Ces indices nous ont mis la puce à l'oreille. Qu'avions-nous à découvrir ?

La conception de l'Unité telle que Sand la connaît au plus profond d'elle-même puisqu'elle provient de son Êtreté, lui paraissait très juste étant donné qu'elle en avait fait elle-même l'expérience. Elle va vous en faire part maintenant :

"... Il y a moins de deux ans, une expérience exaltante s'est offerte à moi. J'étais allongée sur le lit au côté de Jenaël. Nous échangions tranquillement à propos de la signification du mot "Unité", lorsque ma conscience s'est soudainement détachée de mon corps. Je voyais que j'étais un esprit qui pouvait se fondre avec le Tout, c'est à dire que ma conscience n'avait plus de corps mais les formes de tout ce que je voyais autour de moi, pouvaient accueillir mon esprit. À la fois j'étais les arbres, le ciel, les oiseaux, le vent. Je ressentais que le Tout fusionnait en ma conscience ne faisant qu'UN, sans frontière, ni limite.

Était-ce afin de me faire ressentir et me montrer ce que signifie véritablement l'Unité ?

Par une forme de télépathie ou d'informations arrivant pour ainsi dire sous forme de paquet, ma propre conscience m'expliqua que tout ce que je pouvais voir avec mes yeux d'humaine, était le fruit de l'imagination qui passait par le filtre de la pensée/mental. C'était la pensée même qui donnait forme à toute chose et tout ce que j'étais en train d'expérimenter dans cette dimension de dualité, résultait de mes mémoires-programmes liées à mon karma.

À ce moment-là, je ressentais que je n'étais que de l'énergie qui pouvait tout traverser et cette sensation me paraissait déjà familière. Tout en me laissant porter par ce voyage intemporel, j'exprimais à mi-voix mes ressentis à Jenaël qui m'écoutait attentivement. Je me sentais légère et flottante sans mon corps. Ma conscience partait loin, très loin se fondant dans l'océan de la Conscience infinie. Éprise d'un sentiment de plénitude et d'allégresse qui animait tout mon Être, "je" pouvais m'unir à toute chose de façon illimitée démontrant à mon ego cartésien limité que lorsqu'il abandonnait toutes ses résistances, tout devenait possible. J'expérimentais ce que l'on pouvait ressentir en étant uni avec le Tout. Mon esprit habité par une plus grande conscience, ressentait toute la signification du manifesté et du non-manifesté. Je m'étais totalement abandonnée à ce plaisir des sens. Même sans la sensation de mon corps physique, l'extase subsistait. Je compris alors que le toucher, l'odorat, la vue, l'ouïe, le goût sensé appartenir à mon corps physique, n'étaient en réalité qu'une émanation de ma Conscience.

En commençant à revenir dans mon corps, "je" distinguais très clairement Jenaël étendu près de moi, mais je pouvais également ressentir très nettement sa présence à mes côtés au travers des sensations corporelles. Au fur et à mesure que je me rapprochais, de façon précise je reçus de nouvelles informations m'indiquant que ce qui semblait être le corps de Jenaël n'était en réalité qu'un "hologramme" provenant de la Conscience supérieure. Je comprenais alors que mon Esprit était la seule réalité dans la dimension dans laquelle je me trouvais.

À ce moment-là, je me sentais calme et sereine dans cet état de "plénitude orgasmique". Mais lorsque toutes ces informations et mes ressentis exaltés commencèrent à descendre dans mon cerveau, leur réception et leurs implications dans ma psyché ont eu un tout autre effet.

Reprenant mes esprits dans mon corps physique, les larmes ruisselaient sur mes tempes. Totalement bouleversée, j'étais incapable de tolérer que Jenaël qui représentait mon repère, mon témoin dans le monde de l'incarnation, n'ait pas été "vraiment réel" et présent dans cet autre monde que je venais de visiter !

D'avoir vu de mes "propres yeux" que l'environnement dans lequel je vivais n'était qu'un immense champ d'hologrammes,fut un véritable choc pour moi. Mon mental ne pouvait supporter cette autre réalité qui dépassait largement mon entendement..."

Après cette expérience, j'ai versé beaucoup de larmes jusqu'à ce que mon esprit rationnel accepte que ma perception du monde de 3ème dimension telle que je le voyais, sentais, entendais... n'était qu'une somme de concepts préfabriqués dans ma psyché par des programmes-mémoires karmiques. Mon cerveau, à travers son rôle de projecteur-récepteur parvenait à me faire croire à cette réalité, jusqu'à m'y identifier totalement.

Ce bond de conscience dans cette autre réalité, fut une expérience stupéfiante et enivrante hors de mes limites humaines, ce qui révolutionna ma façon de penser. Il a véritablement provoqué une "fracture ouverte" dans mes perceptions limitées, qui a été salutaire pour m'aider à accepter nos jeux karmiques. (En effet à cette époque-là, nous étions enlisés dans un conflit d'origine karmique avec le propriétaire des lieux où nous habitions (conf diag 23 - partie 2) et notre objectif avant toute chose, était de nous en affranchir.)

D'avoir "vu de mes propres yeux"  si je puis m'exprimer ainsi  que ma conscience n'était pas séparée de l'Univers, des choses, ni de mon prochain, ni même de celle de notre propriétaire, je n'avais plus qu'à trouver en moi les mémoires-programmes qui alimentaient le comportement de l'autre, afin de dissoudre ce nœud énergétique dans mon propre champ karmique.

Je venais de percevoir que ma conscience arrivait à fusionner avec l'Esprit de toute chose (le minéral, le végétal, l'animal...) et je sus au plus profond de mon Être, que si j'étais capable de fusionner ma conscience avec celle d'une autre personne, je pouvais alors arriver à ressentir et identifier l'origine de son essence multidimensionnelle. De ce fait, en ramenant en moi ce que je percevais de l'autre par le jeu du miroir quantique (conf. dialogue 23 - partie 2) je parvenais ainsi à dénouer toute problématique extérieure, puisque j'allais la dénouer en moi-même. Je me libérais donc de mon karma qui me liait à celui de la personne en face.

(C'est d'ailleurs en ayant perçu l'essence multidimensionnelle de notre propriétaire et en acceptant que lui aussi est une extension du champ de Conscience de la Source, que nous avons pu le remercier lorsqu'il nous a expulsé  (conf diag 23 & 24).

D'avoir également accepté de voir en lui le prédateur rejetant son jeu, nous avons pu grâce à cela déceler en nous-mêmes notre propre "jeu de soumission", afin de nous offrir la possibilité de clôturer définitivement le lien karmique qui nous entravait encore dans notre vie actuelle.

De même, d'avoir vu la prédation de façon amplifiée chez lui, nous a permis de voir le jeu de notre propre saboteur intérieur qui avait engendré notre attitude de soumission, découvrant et soulignant ainsi la blessure de nos ego.) 

Je possédais donc LA CLÉ me permettant de me libérer des embûches de la matrice et du processus d'incarnation de 3ème dimension. Lors de cette expérience de sortie du corps,ma psyché allait chercher des informations dans un plan supérieur de ma Conscience pour les ramener "ici-bas".

J'ai vu également que mon ego est la plus petite partie de l'énergie de la Source qui se densifie dans toutes les formes d'incarnation, afin de pourvoir justement jouir de sa création. De par sa nature, le rôle de l'ego est donc légitime puisqu'il est très précisément celui de croire qu'il est séparé du champ de conscience unifiée, afin que le grand Esprit – c'est à dire celui de la Source qu'il représente – puisse expérimenter l'illusion de la séparation.

À partir de là, j'avais pu accepter que les prédateurs et les victimes sont les deux "groupes de pionsdu même jeu de l'incarnation. La Conscience de la Source se scinde en deux éléments – ondes et particules – pour qu'elle puisse se densifier et se réaliser au plus profond de la matière dans toutes les dimensions de sa manifestation. Je venais de voir que pour permettre sa propre évolution, la Conscience de la Source a créé le processus de l'incarnation pour se révéler entre autre sous sa forme humaine. La Conscience de l'humain est donc l'un des maillons du mouvement Évolutif de l'Univers. 

En ayant perçu et compris cela, mon regard sur le Monde s'en est donc vu totalement bouleversé. Au fil de mes expériences, j'apprenais peu à peu à rééduquer mon mental afin d'intégrer la vision de l'Unité que m'a montré ma guidance.

Désormais, je suis capable de réaliser cette fusion avec une certaine aisance – comme d'autres le font d'ailleurs – en propulsant ma conscience d'humaine largement au-delà du cadre de la 3ème dimension. Je parviens donc graduellement, à percevoir ma Conscience supra-humaine.

De même, en réalisant cette première expérience"d'illumination", j'avais compris que je ne devais en aucun cas rester "accrochée à ces visions" afin que je puisse revenir dans mon incarnation et ramener les outils de cet enseignement dans le monde physique. Ma conscience a d'ailleurs ensuite et à plusieurs reprises, exploré d'autres formes d'univers subtils afin d'élargir ma perception de ces autres Mondes.

Approcher la Connaissance est vraiment une expérience très personnelle et difficile à décrire. Je peux donc comprendre que la plupart des gens ambitionnent à accéder à cette idée de l'Unité. Ils aspirent en réalité "à faire l'expérience de l'Illumination".

Mes expériences de sorties hors du corps m'ont appris qu'en aucune façon je ne devais m'identifier à cet état d'être. Elles n'étaient que pour me permettre de me rendre compte où je me situais dans "l'illusion de la matrice". J'avais bien compris en ces moments-là, que si mon ego continuait à s'identifier à l'expérience en s'oubliant, je risquais la folie, voir pire. Et là, réside le subterfuge de l'ego se cachant de sa propre prédation. Lorsque celui-ci s'identifie à ce qu'il croit, il arrive jusqu'à se persuader de son illégitimité, alors qu'il s'agit de l'ego lui-même qui réalise, traite et exprime ses propres expériences.

De par sa nature, il croit toujours ce qu'il voit et ce qu'il perçoit et parfois même, il finit par s'y identifier. Il est donc dangereux de vouloir rester "perché" à des niveaux de perceptionen provenance de l'au-delà de la matière. Car le chemin de l'Âme n'est pas de se désincarner avant l'heure, mais de ramener la véritable Connaissance dans le corps physique, afin de permettre à l'individu de passer à des plans supérieurs de conscience pour parvenir à l'immortalité de l'Âme.

D'après nos observations la conception de l'Unité que les gens ont, est généralement confondue avec la notion de Paix universelle. Le véritable concept de l'Unité est mathématiquement irréalisable en 3ème dimension. 

Cependant cet appel de l'humanité à vouloir trouver la Paix, a pour origine un mouvement universel naturel de "rééquilibrage" entre les forces de prédation et les forces de rédemption. Ce mouvement de régulation énergétique dans la matrice devrait permettre à chaque individu de retrouver le libre arbitre afin que son Âme puisse réellement accéder au choix d'aller, soit vers un nouveau cycle de l'Âge d'Or, soit de sortir du cycle de l'incarnation. Ce mouvement universel vers cette nouvelle Conscience est donc bel et bien une réalité.

Récemment lors de nos recherches, s'est présentée à nous l'occasion d'écouter plusieurs interviews de "pointures célèbres" dans le monde de la spiritualité, qui exprimaient leur vision de l'Unité. Grâce à nos dernières expériences de vie, nous avons ainsi pu déceler de nouvelles facettes malicieuses de l'ego qui peut facilement détourner l'individu de sa véritable quête de la Connaissance, amenant à l'immortalité de l'Âme. 

Nous avons bien conscience que la plupart de ces intervenants sont des personnes sincères et engagées dans un réel cheminement spirituel. Nous ne mettons donc pas en doute leurs enseignements, mais nous en avons plutôt perçu leurs subtiles limitations. Nous avons repéré que beaucoup parmi eux retransmettent globalement l'enseignement provenant d'un véritable Maître spirituel reconnu comme tel, en pensant l'avoir intégré suffisamment pour pouvoir le retransmettre. Ce qu'ils prêchent alors, est un plagia remanié à "leur sauce personnelle". Peu d'entre-eux sont réellement capables de débattre de leurs propres expériences et de leur vécu. Cela signifierait-il qu'ils n'ont pas encore dépassé le Maître qui en réalité, n'est autre que leur propre ego ?

Ces nouveaux philosophes de la spiritualité n'ont pas conscience qu'ils sont en proie à leur propre prédation puisqu'ils sont encore impliqués dans leur propre jeu karmique.

Le problème majeur actuel de l'humain en quête d'éveil, c'est qu'il n'accepte pas l'existence effective et concrète de la manipulation de masse par des entités prédatrices, situées dans d'autres dimensions d'existence et qui influencent sa psyché.

Cette manipulation de la pensée va bien au-delà de ce que peuvent soupçonner les gens. Il s'agit-là nullement d'un conspirationnisme de bas étage mais d'une influence hautement intelligente qui provient de dimensions inconcevables pour le cerveau humain.

L'humain est loin de s'imaginer que de vouloir accéder à une paix illusoire en 3ème dimension – c'est à dire lorsqu'il est en quête de la paix à l'extérieur de lui-même – fait qu'il devient la proie de ces mêmes forces de prédation, qu'il rejette ou dont il ne soupçonne même pas l'existence. Pour illustrer, c'est comme si quelqu'un "projette de l'amour" sur un démon qui n'en veut absolument pas... Résultat, ce démon se jette sur lui et le dévore tout cru. Réfléchissez-y ! 

La psyché humaine est incapable de modéliser la prédation provenant de dimensions supérieures. Pourtant comme le disait Ibn'Arabî un grand Maître soufi du XIIème siècle (extrait trouvé ici traduit par William Chittick) :

" Dieu crée le bien et le mal, le vilain et le beau, le droit et le tordu, le moral et l’immoral." Entre ces traits se trouvent les multiples dangers du chemin du chercheur de Vérité. De nombreux “enseignants” et “gourous” modernes disent que “puisqu’il n’y a qu’un seul Être qui imprègne toutes choses, tout ce que nous avons à faire c’est de tout voir sous l’aspect lumineux, et cela transmutera ce qui est noir, et nous “créerons notre propre réalité de lumière”. Une telle affirmation fait fi du fait que l’affirmation “Dieu est Un” décrit une réalité qui est à un niveau supérieur à partir duquel notre propre être, “mélange de bon et de mauvais” se manifeste. L’homme qui pense qu’il peut devenir Dieu à ce niveau-ci simplement en le pensant, ignore tout ce qui a trait à l’Être vs. le Non-Être et qui émane de “Dieu est Un” à un niveau d’existence qui se trouve évidemment plusieurs niveaux au-dessus du nôtre.

Le Mal est REEL à son propre niveau, et la tâche de l’homme est de trouver son chemin dans le dédale cosmique sans être contaminé par le Mal qui s’y trouve. Voilà la racine du Libre Arbitre. L’homme se trouve devant un piège aussi réel que lui-même : il est forcé de faire des choix  de faire appel à sa Connaissance en la mettant en pratique  entre la voie droite qui mène à l’Être, et les chemins tortueux qui mènent au Non-Être. Les êtres humains sont obligés de discerner entre bien et mal – d’orienter l’énergie de conscience – à chaque phase de leur existence dans cette réalité-ci. Parce qu’en fait, ils doivent comprendre que Dieu est conscience et que Dieu est matière. Que Dieu est le bien et que Dieu est le mal. La Création assume toutes les propriétés, sans exception, des innombrables Noms de Dieu. Le Cosmos est rempli de Don de Vie et d’Assassinat, de Pardon et de Vengeance, d’Exaltation et d’Avilissement, d’Aide réelle et de Duperie. Tenter de voir du point de vue de Dieu et “faire un mélange de tout” à ce niveau-ci a pour seul résultat de faire rester à ce niveau-ci. C’est pourquoi, les êtres humains doivent toujours séparer le point de vue de Dieu du leur propre et du fait que toute création porte tous les divins Noms et Traits."

Bien évidement, ce Sage soufi avait déjà décelé cette grande tromperie à son heure. Depuis des lustres, de nombreux gourous nous inculquent que tout est illusion et que rien n'existe hormis "Dieu". Mais il ne faut pas oublier que notre existence est bien tangible et réelle à notre 3ème niveau d'existence et que si nous-mêmes nous existons, c'est que nous ne sommes pas les seuls à exister.

Pour faire exister ce monde, il faut bien qu'il y ait "quelqu'un" qui le fasse exister et qui observe sa création, ce qui sous-tend qu'il y a forcément de multiples créateurs-observateurs qui créent et observent leurs propres créations et cela au même instant. Ces créateurs-observateurs ne sont que d'autres nous-mêmes sur un autre plan de conscience supérieur (c'est à dire au-delà de la 3ème dimension). Donc ces créateurs-observateurs existent bien dans une réalité tangible dans la hiérarchie des mondes supérieurs au nôtre. 

Trouver la paix intérieure n'est donc pas un aboutissement mais simplement une marche à franchir sur l'escalier infini de la Connaissance. 

CELA DIT, SI L'ÊTRE HUMAIN SE CONTENTE DE RESTER SUR CETTE MARCHE, IL N'Y A AUCUN MAL À CELA. 

MAIS IL DOIT SAVOIR QU'IL NE FAIT QUE SE DIRIGER VERS UN NOUVEAU CYCLE DE RÉINCARNATION, DÉBUTANT PAR UN ÉNIÈME ÂGE D'OR.

IL PERPÉTUERA ALORS INCONTESTABLEMENT SON PROCESSUS KARMIQUE DONT IL SE CROYAIT DÉJÀ AFFRANCHI.

À CE NIVEAU-LÀ, IL A TOUJOURS SON LIBRE-ARBITRE MAIS NE POURRA PAS ENCORE ACCÉDER À LA VÉRITABLE CONNAISSANCE QUI MÈNERAIT SON ÂME À L'IMMORTALITÉ.  

Car contrairement aux croyances, l'Âme encore bien trop fragile et immature au niveau humain, n'est pas encore capable d'atteindre la véritable immortalité. Elle est donc obligée de continuer à subir le cycle de la réincarnation jusqu'à ce qu'elle acquière la Sagesse et la Connaissance nécessaires, pour permettre à l'individu de sortir de ce cycle. 

De ce fait, nous avons pu relever dans le discours de ces philosophes spirituels, les failles qui ébranlent la prétendue vérité contenue dans leurs enseignements.

Nous nous sommes donc posés la question : Pourquoi présentent-t-ils tous leur vision de l'Unité, sans jamais mentionner l'existence des réalités parallèles comme nous le faisons ? Leurs intrications sont pourtant concrètes dans notre quotidien. On dirait que l'existence humaine et même les dimensions d'existences supérieures ne sont que pures fantasmes pour ces gens-là, comme si pour eux l'Univers n'était qu'un rêve dans lequel ils n'existent pas. Évidemment vu de cette façon là, il est facile d'emmener les gens dans l'utopie et de leur dissimuler les coulisses du théâtre de la multidimensionnalité.

Nous avons été interpellés d'entendre parmi eux, un individu prétendre par exemple dans sa conférence : "Je ne suis rien ni personne, mais je sais ce que je suis". Est ce que cela signifiait-il, qu'il rejetait son ego/personnalité ? Niait-il sa propre existence en tant que créature de la Source ? Se prenait-il lui-même pour la Conscience primordiale ? Comment peut-on dénigrer à ce point sa propre personne et son rôle dans son incarnation ?

De plus nous avons remarqué dans nos fréquentations, que de nombreuses personnes ne jurent que par des enseignements de ce genre en les prenant pour acquis sans jamais les remettre en question. 

 

Nous avons alors demandé à l'Ange de nous éclairer à ce propos.

Voici la réponse qui nous à été proposée : 

Le JEU de la dualité est une propriété inhérente à la 3ème dimension d'incarnation. Ce jeu est une "conception de l'Esprit" provenant de la seule Conscience véritablement existante, qui est celle de la Source. Cette Conscience est donc elle-même la première émanation du champ Unifié, qui ensuite "en cascade" se fractalise en de multiples dimensions d'existences à travers l'Univers qu'elle a elle-même créé.  

Mais :

– Lorsque Sand s'est échappée de son corps, qui est-ce qui s'est vu fusionner avec l'Univers ?
– Qui est-ce qui parle de l'Unité ?
– Qui
 croit percevoir le "Un" ?
– Qui est-ce qui contemple l'Univers en croyant contempl
erl'Univers et qui en pleure de grâce ?
– Qui est-ce qui vit l'Illumination ?

Savez-vous que le "UN" ne peut exister si personne ne le regarde, si personne n'a conscience de son existence ? (C'est pour cette même raison qu'en mathématique quantique le "1" se remplace par 2 x ½   et   ½ + ½ = 2   et non pas "1" ).

Cela signifie donc, que celui qui peut avoir conscience du"UN" est obligatoirement séparé du "UN".

Et celui qui est séparé du "UN" eh bien à votre avis, qui est-ce ? N'est-ce pas une évidence que la réponse est : l'EGO ?

Essayons alors de le définir.

L'ego correspond au "JE" qui perçoit des informations, les traite et les exprime. Il est donc le "Moi" qui représente l'épicentre de la réalité d'un individu, lorsque celui-ci n'est pas conscient de la guidance de son Soi supérieur, c'est à dire lorsqu'il est coupé de la Conscience individualisée de la Source. 

L'ego n'est ni bon ni mauvais. Il est simplement la représentation qu'un individu se fait de lui-même et qui modèle sa personnalité. Cette représentation n'est ni vraie, ni fausse, puisqu'elle définit intrinsèquement l'individu dans sa dimension d'existence et donc en détermine sa réalité. L'individu ne peut pas réellement se libérer de son ego puisque les fonctions et la structure de l'ego changent de forme au fur et à mesure de ses acquis et selon les dimensions d'existence dans lesquelles il évolue.

Toutefois, l'individu en 3ème dimension est amené à se libérer de l'emprise déstructurante de son ego, s'il est appelé à expérimenter un changement dimensionnel.

Le rôle de l'ego est donc de permettre à l'Âme de se croire séparée du "UN", c'est à dire de se différencier de l'Univers qui vous entoure. Sinon cet Univers ne pourrait pas exister, puisqu'il n'y aurait personne pour en avoir conscience ! 

Cela sous entend donc que c'est votre Conscience qui créée votre Univers et c'est l'ensemble des consciences humaines qui créé la 3ème dimension. Il n'y a donc que la 3ème dimension – celle de l'illusion holographique créé par l'ensemble des consciences humaines – qui peut sembler "s'effacer partiellement" de la psyché, lorsque votre conscience individuelle sort de son véhicule et se projette dans l'Univers. Ce qui implique que lorsque la conscience sort du corps, elle ne voit plus les corps physiques des gens comme un véhicule matériel mais elle les perçoit plutôt comme des formes énergétiques possédant des contours humains. 

L'Univers lui-même, dans lequel l'ego existe simultanément sur de multiples plans d'incarnation, ne peut donc jamais disparaître ! Comprenez-vous la ruse de l'ego ? Gare au renard ! 

C'est pour cette raison que votre intuition pouvait ressentir que quelque chose ne tournait pas rond dans leurs enseignements. Il faut bien admettre que 

– "Lorsque Vous, c'est à dire le "Je" vois l'Univers, même si le "Je" pouvais voir "la Conscience/Esprit de Dieu", c'est qu'obligatoirement et mathématiquement, il y a "dualité", puisqu'il "existe une distance" entre l'observateur et l'objet qu'il observe. Lorsque le "Je" est arrivé à observer et à raconter ce qu'il voit, c'est que la Conscience du "Je" est forcément séparée de ce que le "Je" voit, même si le "Je" est seul à percevoir l'Univers.  

Ainsi au lieu d'affirmer maladroitement que tout est illusion et que l'Univers n'existe pas, il vaut mieux remplacer cette ineptie par l'affirmation suivante : l'Univers est la représentation de tout ce qui existe (c'est à dire le présent) et de tout ce qui n'existe pas encore (c'est à dire toutes les probabilités appartenant au futur) ou n'existant déjà plus (c'est à dire le passé dans lequel la conscience – collective ou individuelle – s'était engouffrée).

L'Univers est donc composé de matière et d'antimatière ou si vous préférez du créé et de l'incréé. Sachez que le "Tout" qui compose l'Univers est matériel et immatériel et que la réalité tangible se conjugue en une cascade hologrammique de multiples réalités visibles et invisibles, qui représentent les différentes dimensions d'existences. Ce sont toutes ces multiples réalités qui constituent l'Univers. 

Le jeu de l'ego, permet donc de concentrer et polariser la Conscience de l'Univers dans une dimension d'existence bien définie.

Réalisez-vous alors la subtilité du "JEU" du "JE" de l'ego qui à travers ses propres illusions mentales, peut se laisser prendre à son propre jeu. Cela peut aller jusqu'à persuader l'individu que le "Je" de son "Je suis" est la Source puisque l'ego est obligé de par sa nature de s'identifier à ce qu'il perçoit. La confusion est magistralement organisée !

Cette "méprise" se glisse implicitement dans la psyché des gens qui n'ont pas encore leur discernement assez aiguisé. Certains d'entre eux, sont tellement imprégnés de l'idée qu'il ne faut pas donner de la force à des choses négatives ou que l'humanité est sur la voie de l'Unité, de l'Amour, de la Félicité... que ces individus souffrant du manque d'amour et hypnotisés par ces "philosophies magiques" deviennent des proies de choix pour ces pseudos enseignants spirituels, rien qu'en se laissant "dévorer" par l'illusion élaborée par leur propre ego. 

Par conséquent, lorsque l'individu ignore tout de quelque chose, il lui devient impossible d'avoir du discernement ou même de se défendre contre ce quelque chose. La continuelle falsification de la vérité, les quantités de textes channelisés, les chroniques publiées par ces "philosophes spirituels" qui oublient ou travestissent la réalité quant à la situation dans les mondes supérieurs, prouvent bien l'existence d'un programme de désinformation qui ne vient pas de ce monde, mais provient justement des dimensions de prédation supérieures.

Ce que je vous révèle contredit sans conteste la philosophie de ses nobles penseurs spirituels. Il existe pléthores de livres qui travestissent la "nature réelle" de ces dimensions supérieures, les décrivant uniquement comme des endroits magiques de grande beauté et de délices spirituels. Malgré tout, beaucoup de ces livres dans lesquelles quelques vérités sont enrobées de chimères et de fantasmes, sont devenus des best-sellers dans se bric-à-brac spirituel parce qu'ILS RÉPONDENT PRÉCISÉMENT AU BESOIN DE CONFORT EXISTENTIEL DE L'HUMAIN. 

L'ego est très habile pour s'identifier à ce qu'il croit. Ce n'est pas parce qu'avoir eu accès à une dimension de Conscience supérieure ou parce que des Êtres provenant d'une autre dimension se prétendant "messagers de la Vérité" se sont matérialisés chez un individu, que celui-ci doit croire que ces intrications dimensionnelles sont la seule "vérité ou réalité". Il ne doit donc pas se cantonner à assimiler ses propres croyances aux enseignements que lui ont transmis ces messagers, mais doit d'abord les expérimenter et les vivre pour se libérer de son propre karma avant de vouloir à son tour les enseigner.

Cela dit la démarche de l'ego à vouloir se fondre dans le "Grand Tout" est quelque part légitime, puisqu'il sait qu'il représente la plus petite particule de la Conscience Divine. Mais son rôle est justement de ne pas s'identifier à cette Conscience Infinie. Ce n'est pas parce que quelqu'un à été amené à percevoir ce qu'était la Conscience de l'Unité qu'il peut fantasmer et se permettre de croire qu'il incarne cet Amour ou cette Unité. L'humain de 3ème dimension de par la constitution de son ADN est incapable "d'incarner l'Unité", ni la Lumière d'ailleurs. En achevant son expérience d'incarnation de 3ème dimension, il doit pouvoir être amené à comprendre ce que signifie véritablement la Conscience de l'Unité. 

C'est d'ailleurs lorsque votre Soi supérieur vous emmène voir l'Univers à travers votre vision intérieure que pour ainsi dire, vous est proposé l'initiation indispensable que subissent tous les candidats à la grande Transition, désignés comme étant "les élus" dans la citation de Mathieu 23. (Cela sous entend évidemment que tout le monde n'est pas amené à dépasser cette initiation.)

L'Unité est une "philosophie" dérivée de la théorie du champ Unifié, qui la détourne très ingénieusement de sa signification première. Le concept New-Âge a complètement transformé le mot Unité de son sens premier et l'a érigé en fer de lance de la manipulation mentale à l'échelon mondial.

L'Unité est un état d'Être ou un état de conscience qui n'est pas réalisable à une entité sous forme incarnée quelle qu'elle soit, tout simplement parce qu'il s'agit de l'état vibratoire intrinsèque de La Source. Cependant, la 4ème dimension est celle de l'apprentissage de la Conscience Unitaire, à ne pas confondre avec la croyance de l'humain de 3ème dimension dans laquelle celui-ci tente de se persuader lui-même qu'il est pur Amour, pure Lumière, Unité, Paix... Il s'agit-là bien sûr, de pure vanité et fausse modestie de l'ego.

Vous avez donc vécu cette magnifique expérience, pour comprendre et admettre à quel point l'ego est une technologie de pointe autorisée par la Source à vous jouer des tours ! 

Question à l'Ange : Pourquoi l'émotionnel humain est-il si précieux pour les peuples galactiques non-humains ?

On y arrive. Cet émotionnel justement, représente le trésor que la plupart des peuples galactiques prédateurs envient à l'humain. La quête de ce trésor dans vos Traditions a entre autre été appelée "la quête du Graal". Évidement, pas question dedécouvrir le Graal, en étant à la recherche d'un objet. Ce Graal était représenté par une coupe ayant soit-disant contenu le sang du Christ crucifié. Symboliquement, il contenait les liquides humoraux de l'intérieur du corps (sang, lymphe et hormones provenant de la plaie du Christ, de l'instant recueillis au moment de sa mort).

La crucifixion du "Christ" est tout simplement une métaphore de la mort de la résistance de l'ego, lorsqu'il (sous entendu l'ego) s'est véritablement abandonné à Dieu. C'est àdire lorsque l'ego a compris qu'il n'était pas qu'un corps physique et que la conscience humaine se prolongeait également sur des plans supérieurs de densité. Au moment de sa prétendue mort, la conscience du "Christ" a donc été propulsée dans la 4ème dimension et a ascensionné. Par conséquent "le Christ" avait compris qu'il n'avait pas encore rejoint Dieu puisque sa conscience devait d'abord transiter par des dimensions supérieures avant de rejoindre "Le Père". 

Ce qui est moins connu dans cette mythologie, est que le Graal contenait aussi les larmes provenant des pleurs de Marie et de Marie-Madeleine qui elles, au terme de leur vie terrestre, ont réalisé l'Assomption. C'est à dire qu'elles ont ascensionné corps et Âme contrairement au Christ, sans connaître la douleur physique de la mort.

Le Graal sensé procurer la vie éternelle, contenait donc le mélange des liquides humoraux provenant de l'émotionnel masculin et féminin. Et le grand secret sans rentrer dans les détails se trouve ici, lorsque les émotions entre le masculin et le féminin s' alchimisent.

Voyez-vous où je veux en venir ?...

 

Je lui répète souvent : "Je suis une pleureuse !". Effectivement, je suis quelqu'un qui pleure beaucoup en de nombreuses circonstances et parfois même,il semblerait sans aucune raison. Nous avions déjà compris que pleurer représentele premier symptôme de la dissolution des résistances de l'ego. Mais cette fois-ci, grâce aux révélations de l'Ange, nous venions de saisir la signification profonde et mystique du pleur et nous avons perçu les propriétés quantiques qui en découlenpour l'avoir expérimenté à nombreuses reprises. (ex voir diag 31)

L'un des secrets des "Madeleines pleureuses" qui accompagnaient Yeshua, était ce grand mystère qui met en oeuvre l'énergie de transformation permettant la guérison,détenu par les Kadistu reptiliennes. Au moment même où nous avons percé ce secret, nous avons détecté une faille dans l'enseignement des pseudo-gourous guérisseurs. Effectivement, Jenaël et moi venions de comprendre que lorsque nous avons vécu notre petit différent à propos de la définition de l'Unité, nous avons été amenés à un "autre niveau de lecture" pour découvrir nous-mêmes, la réponse au grand mystère des pleurs.

 

L'Ange poursuit :

Avez-vous remarqué que dans les moments où Jenaël ne "captait" pas les propos de Sand et lorsque la velléité de Sand de le persuader de quelque chose s'était épuisée en elle, elle se mettait désespérément à pleurer ? 

Vous avez déduit que pleurer était donc le symptôme d'un lâcher prise du mental/ego. Dès que Sand avait fini de pleurer, de façon presque incroyable Jenaël réalisait et comprenait subitement ce qu'elle tentait de lui exprimer auparavant. Non seulement il la comprenait, mais il avait même le "culot" de lui rétorquer que cela faisait un moment, qu'il essayait de lui dire la même chose.

Cela démontrait irréfutablement qu'aussi longtemps que Sand ne pleure pas, c'est à dire qu'elle persiste à vouloir "contrôler la situation", l'ego sous la forme de sa contre partie énergétique masculine personnifiée par Jenaël, ne pouvait pas l'entendre.

Et de plus à certains moments, Sand ayant fini de verser ses larmes, elle pouvait entendre très clairement la voix de sa Conscience supérieure s'exprimer à travers elle.

Que cela signifie-t-il ?

 

La différence de compréhension entre vos deux points de vue, provient d'une expérience insufflée par vos guides pour que vous puissiez vous-mêmes en comprendre son origine. Lorsque Sand pleure même sans raison, ce sont ses propres résistances qui tombent, c'est à dire que son ego reptilien, relâche le contrôle sur le flux de sa pensée et elle devient potentiellement capable de recevoir quasi instantanément, la réponse à ses questions.

Les résistances de l'ego représentent donc sa propre énergie masculine – le cerveau droit – qui à certains moments se manifeste au travers d'un genre d'échange énergétique, sous la forme d'une incompréhension manifestée par Jenaël. Par effet miroir, celui-ci ne fait alors que lui restituer ses propres résistances inconscientes.

Mais lorsque Sand vit ce relâchement subit du contrôle de l'ego, un afflux d'informations lui "tombent dessus" par gros paquets d'énergie, qu'elle est incapable de traduire par des mots, mais qu'elle décode au travers du ressenti et de l'intuition qui lui sont propres. Ces "colis d'Énergie informative" sont donc des "paquets-concepts" qui sont assimilés par son esprit de façon claire et limpide aussi longtemps qu'elle n'essaye pas à tout prix de les partager. 

Ainsi, lorsqu'elle tente de communiquer une information qui n'est pas "recevable en temps et en heure" par autrui – par exemple avec Jenaël symbolisant son masculin et qui lui, fonctionne de façon prépondérante avec l'intelligence du mental, l'analyse, le choix des mots justes... – elle devient alors incapable de transformer son paquet d'informations en quelque chose de cohérent et recevable par l'autre. Depuis que son mental a compris et accepté que c'est elle seulement, qui doit changer sa "programmation d'origine" en pleurant tous ses besoins de contrôler et ses résistances, elle peut alors "être entendue par son masculin" symbolisé par Jenaël.

Les pleurs provoquent donc un déblocage de l'Énergie accumulée et figée dans sa psyché à cause de la résistance du champ magnétique de l'ego (conf diag29)Cette réponse émotionnelle est liée à son sentiment d'impuissance à changer l'apparence des choses dans le monde extérieur. Cependant, ce n'est pas parce que les apparences ne changent pas, que les choses ne changent pas. Les pleurs peuvent avoir des vertus insoupçonnées dans la structuration de l'Univers. Là résidait donc un des secrets des "Madeleine pleureuses". Il s'agit de la force de la véritable prière, celle qui résulte de l'effondrement de toute résistance de l'ego.

Maintenant, reportez ces informations au niveau mondial dans lequel généralement ce ne sont que les femmes qui pleurent. Lorsque celles-ci s'autorisent à "pleurer toutes les larmes de leur corps" leur contre-partie masculine, si elle est habitée par une Âme, s'offre naturellement une ouverture au changement. Comprenez-vous cela ? Cette loi naturelle est valable également dans la 4ème dimension et permet aux prédateurs d'expérimenter leur sensibilité. Ce qui a pour effet d'annihiler leur énergie prédatrice.

Lors de certains enlèvements, les prédateurs étudient attentivement cette fonction propre à l'humain. Car je vous le précise à nouveau, les Êtres de "4ème dimension du "Service à SOI" (c'est à dire les prédateurs eux-mêmes), ne possèdent pour toute réponse émotionnelle que la fuite, l'attaque, le combat ou le mimétisme (c'est à dire faire semblant que...). Mais ils ont remarqué du haut de leur 4ème dimension, que malgré tous leurs efforts pour soumettre l'humanité", votre monde change et évolue vers un monde où se répand une nouvelle fréquence, celle de la Compassion. Et cette fréquence leur est intolérable 

Ce secret, parfois même incompris des Amasutum elles-mêmes, consiste donc à sonder leur culpabilité lorsqu'elles ne peuvent changer l'apparence des choses. Il n'y a d'autre voie pour elles que de pleurer d'impuissance face à la souffrance engendrée dans la 3ème dimension d'existence, par leur contre-partie mâle, c'est à dire les prédateurs. 

En pleurant leur impuissance à la place du masculin-prédateur qui ne "sait pas pleurer" (d'où l'expression pleurer des larmes de crocodiles, revêtue aujourd'hui d'une connotation péjorative), les Amasutum – par un phénomène quantique lié à la résonance de l'ADN – permettent de "rééquilibrer le surplus de cette énergie de prédation" provoquée par leurs mâles dans la 3ème dimension d'existence.

Cette fréquence d'énergie ressentie avec le plus profond désespoir par le féminin est une énergie si puissamment dépolarisée qu'elle parvient à renverser et surpasser l'énergie de prédation des mâles. Cette force tellement puissante permet dans certains cas, de faire fléchir définitivement l'ego d'un prédateur.

C'est pour cette raison que beaucoup d'Âmes de ces prédateursreptiliens se sont aujourd'hui réincarnées sous forme humaine, afin d'expérimenter de nouvelles possibilités de réponses émotionnelles et parvenir à franchir un nouveau palier dans leur propre échelle d'Évolution. Cela ne peut se faire sans l'énergie du féminin.

Concrètement, pour illustrer ce phénomène, je vous invite à méditer sur les actualités en cours. Que s'est-il passé par exemple à Notre-Dame-Des-Landes et actuellement au barrage de Sivens 

N'avez-vous pas l'impression d'un déjà-vu ?

Les écologistes ont le sentiment de se battre contre les "robocop" de la force policière. Mais ils sont inconscients qu'il existe une troisième force en présence, financée par le cartel occulte du gouvernement secret, sous la forme d'activistes extrémistes, infiltrant le milieu écologiste ainsi que celui des forces de l'ordre. Celle-ci a donc comme objectif de contribuer à faire dégénérer ce genre de manifestation et à semer la confusion et le chaos. Ce qui explique que même des manifestations pacifistes s'achèvent la plupart du temps dans des affrontements sur le terrain ou des combats de rues dans les villes.

Ainsi au lieu de se retirer du jeu, de s'avouer vaincus et de pleurer de désespoir, si l'ensemble des manifestants écologistes se mettaient à contacter sincèrement leur émotionnel et leur ego saboteur intérieur, ils se sortiraient gagnants et libres de ce conflit. Car tout simplement, ce genre de conflit ne pourrait exister dans leur création.

S'ils pouvaient avoir une vue "aérienne" du fonctionnement de l'égrégore égotique qui s'affronte dans les deux camps, ils se rendraient compte qu'il existe un troisième élément dans ce jeu. Ce sont les "forces de l'ombre" symbolisées par les activistes extrémistes.

Ce groupe d'écologistes pourrait alors comprendre qu'ils ne font que se confronter à leur propre ego et ainsi réaliser que ce n'est qu'eux-mêmes qui nourrissent le jeu de leur propre égrégore égotique symbolisé par "les robocops d'en face".

Parfois certains d'entre-eux, y laissent leur vie pour permettre à d'autres d'évacuer par les pleurs leurs émotions bloquées.

Les humains comprendront les leçons de la Vie, seulement lorsqu'ils parviendront à reconnaître leurs erreurs et pleurer toutes les larmes qu'ils ne se sont jamais autorisés à pleurer.Ainsi, ils n'auraient alors plus jamais besoin de lutter et commenceraient à réaliser l'Unification, la Paix véritable.

Croire qu'accepter les mensonges et continuer à vivre dans des chimères en espérant que le monde va s'améliorer, est un leurre.Vos univers ne peuvent changer ainsiPar contre ceux qui en ont conscience, peuvent changer uniquement leur propre réalité. 

De contacter leur responsabilité et leur culpabilité dans ce qu'ils expérimentent, leur permettrait alors de se retirer du jeu de pouvoir qui provient uniquement de leur propre egoIls laisseraient ainsi s'installer naturellement les forces réparatrices et équilibrantes de l'Univers.

FINALEMENT, LA POLLUTION ET LES BOULEVERSEMENTS TERRESTRES NE SONT DONC QUE LA MATÉRIALISATION DE CES LUTTES INCESSANTES ENTRE EGO HUMAINS.

 

Ceci-dit, je viens de vous exposer un raisonnement de 4ème dimension de Conscience propre au mode de pensée des planificateurs. J'ai bien conscience que ce qui vient d'être exprimé ici, est difficilement recevable par des ego humains de 3ème dimension.

 

Un soir avant de nous endormir et avant d'obtenir toutes ces explications, nous avons posé une autre question à l'Ange : Comment se fait-il que nous ressentons une telle incompatibilité entre nos convictions intimes et les messages diffusés par de nombreuses sommités de la spiritualité ? Nous avons détecté des incohérences dans leur comportement et leur discours. Nos impressions sont-elles fondées ?

Le lendemain matin en partageant nos expériences nocturnes, le Soi supérieur de Jenaël lui avait proposé une vision en guise de réflexion. Jenaël me confia qu'il avait fait un rêve dans lequel il a vu des personnages très en vogue dans l'actualité New-Âge, tels ces célèbres gourous hommes ou femmes qui étreignent des millions de personnes de par le monde, cesindividus opérant à mains nues sans inciser le corps et guérissant toutes sortes d'affections.., ou tel celui qui répare des avions en plein vol et guérit par les chiffres, ces médecins découvrant et diffusant des remèdes miracles contre certaines maladies, et bien d'autres encore...

L'Ange nous déclara alors :

Dans la 3ème dimension d'existence, tout individu "inconscient" du jeu de pouvoir de son ego, participe à la trame karmique qui constitue le maillage de le matrice. Dans cette dimension, vous êtes dans une réalité quasi-inversée, tout est trompeur à un point que très peu sont capables d'imaginer. Seul celui qui va puiser les réponses au plus profond de son Êtreté et qui va chercher les bonnes informations, est susceptible de découvrir la supercherie.

Le système falsifié de la matrice de 3ème dimension a permis de mettre en place une technique de capture de ces gens qui s'éveillent. Elle est si astucieusement bien verrouillée qu'il est quasi impossible de la détecter. Ce n'est donc pas parce que quelqu'un se révèle avec des pouvoirs extraordinaires et des facultés mentales ou psychiques phénoménales, que vous devez vous laissez "subjuguer".

Lorsqu'un individu, est appelé par son Âme à sortir de ce treillis matriciel de 3ème dimension, la Vérité est souvent si douloureuse à voir que celui-ci inconsciemment, ne peut que se laisser happer par ce genre de technologie de manipulations de la psyché, élaborée par la prédation. Les embûches existent tout au long du processus d'Éveil et au plus l'individu s'y aventure et pense se délester de ses croyances limitantes, au plus les pièges proposés deviennent ingénieux et perfides.

Pour travestir la Vérité, il faut la dissimuler derrière l'évidence. Tout est fait pour vous empêchez de voir ce qui se passe derrière le décor.

 

Voici une petite histoire pour inviter à la réflexion : 

Des poules qui vivaient dans un magnifique enclos sont nourries et soignées tous les jours par une bonne grosse et gentille fermière. Celle-ci passait du temps à leur parler, les caresser, les cajoler... et à les nourrir à profusion.

– "Si vous êtes sages et dociles, je vous emmènerai un jour avec moi pour vous montrer le paradis" leur promettait-elle.

Effectivement, quelque fois la plus docile des poules qui se laissait caresser, avait le privilège d'être choisie par la vieille fermière, pleine d'amour pour ses ouailles. Ainsi de temps à autre, l'une des poules était enlevée de l'enclos et ne revenait jamais.

Un jour cependant, l'une d'elle qui avait été l'élue du jour, a deviné l'entourloupe.

La bonne vieille fermière la caressa gentiment, puis de plus en plus fort, si fermement qu'elle commença à l'étouffer. Mais au moment où elle allait lui tordre le cou, la poule heureuse élue, lui asséna de violents coups de bec et de griffes et réussit à s'échapper.

– "Croyez moi, j'ai failli me faire étriper par cette méchante femme ! Elle voulait me déplumer pour me manger !" Prévenait-elle ses copines en cavalant le long de l'enclos.

Mais les frères, sœurs et copines de la poule qui avaient visité l'Univers de la fermière, ne croyaient pas un seul instant ce que racontait cette "folle miraculée".

– "Reviens avec nous, tu as beaucoup trop d'imagination !" criaient-elles en se moquant d'elle 

La poule rescapée du pot-au-feu, tenta de leur expliquer que la fermière si lourde ne sachant plus courir, avait élaboré cette ruse pour les attraper.

Peine perdue, ses anciennes copines ne la crurent point. Elle se résigna alors à fuir vers sa liberté tandis que de temps en temps, l'une des poules du poulailler était choisie par la vieille et gentille fermière pour lui "faire visiter le paradis"."

 

Vues : 624

© 2021   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation