Ptah-Hotep ou Ptahhotep

 

Ptah-Hotep, parfois connu sous le nom de Ptah-hotpe ou Ptahhotep, était le vizir de Djedkarê Isési et un philosophe. Il est connu comme l'auteur (supposé) d'une série d'énonciations sages connues sous le nom de maximes de Ptahhotep. Ces maximes sont écrites comme des conseils et instructions d'un père à son fils. Son tombeau est situé dans un mastaba à Saqqara du nord.

Enseignement du directeur de la ville, le vizir Ptah-Hotep, sous la majesté de celui du jonc et de l’abeille, Isesi, qu’il vive selon l’éternité des cycles et l’éternité de l’instant, le directeur de la ville, le vizir Ptah-Hotep il dit :

Souverain, mon maître, la vieillesse est advenue, le grand âge s’est abattu, l’épuisement est arrivé, la faiblesse se renouvelle. Il passe chaque jour à dormir, comme retombé en enfance. La vue baisse, il devient dur d’oreilles, la force vient à manquer, le cœur est las, la bouche est silencieuse, elle ne parle plus, le cœur n’est plus, il ne se souvient plus d’hier, toute l’ossature fait souffrir, le bon se transforme en mauvais. Chaque goût disparaît. L’action de la vieillesse sur le genre humain est mauvaise sous tous rapports. Le nez est bouché, il ne respire plus, il est aussi pénible de se lever que de s’asseoir. Qu’il soit décrété que le serviteur ici présent façonne un bâton de vieillesse; puissé-je lui dire les paroles de ceux qui écoutent, les directives de ceux qui sont devant et qui, jadis, écoutèrent les paroles divines. Puisse l’agir être semblable pour toi ; que les conflits soient repoussés à l’écart des gens simples, que les deux rives travaillent pour toi.

La majesté de ce dieu a dit :

Quant à toi, enseigne-lui la parole de la tradition. Puisse-t-il agir comme un modèle pour les enfants des grands, que pénètrent en lui l’entendement et la justesse de chaque cœur, de qui lui parle, car il n’existe pas de sage de naissance.

Pharaon est satisfait de tout ce qui s’est produit ; puisses-tu acquérir des années de vie. Ce n’est pas petit ce que j’ai accompli sur terre. J’ai acquis 110 années de vie que pharaon m’a accordées. Les louanges doivent être prééminentes pour les ancêtres, parce qu’agir en rectitude pour pharaon aboutit au lieu où se réalise l’état de bienheureux. C’est aller d’un commencement jusqu’à un terme, conformément à ce qui fut trouvé et écrit.

 

Lire le PDF joint, Merci

Vues : 802

Pièces jointes :

Réponses à cette discussion

Enseignement de Ptahhotep

Quelques citations :

« Si tu es grand après avoir été petit, Si tu es riche après avoir été pauvre... sache rester simple. Parvenu au premier rang, n'endure pas ton coeur à cause de ton élévation ; tu n'es que l'intendant des bien des dieux. »

 

« Que ton coeur ne soit pas vaniteux à cause de ce que tu sais.. Prends conseil auprès de l'ignorant comme du savant car on n'atteint pas les limites de l'art et il n'existe pas d'artisan ayant atteint la perfection. »

« Apprends auprès de celui qui est ignorant comme avec le Savant. »

« Suis ton coeur aussi longtemps que tu vis. »

« II n'y a pas d'expert qui soit absolument compétent. »

 

 

Enseignement de Ptahhotep

Les maximes de la parole accomplie

MAXIME 1 :

De l'humilité et la découverte des paroles parfaites.

Il dit à son fils : Que ton coeur ne soit pas vaniteux à cause de ce que tu connais ; prends conseil auprès de l’ignorant comme auprès du savant, car on n’atteint pas les limites de l’art, et il n’existe pas d’artisan qui ait acquis la perfection. Une parole parfaite est plus cachée que la pierre verte ; on la trouve pourtant auprès des servantes qui travaillent sur la meule.

MAXIME 8 :

Du respect de la mission confiée.

Si tu es un homme de confiance, qu’un grand envoie à un grand, sois tout à fait scrupuleux quand il t’envoie; transmets pour lui le message comme il l’a formulé, garde-toi de forcer sur les mots, de peur de brouiller un grand avec un grand. Tiens t’en fermement à la règle, ne l’outrepasse pas ; le lavement du coeur ne doit certes pas être répété. Ne parle contre personne, grand ou petit, c’est l’abomination du Ka.

 

MAXIME 12 :

Du comportement envers un fils spirituel.

Si tu es un homme de qualité en qui on peut avoir confiance, puisses tu façonner un fils spirituel avec la faveur de dieu. S’il est en rectitude s’il se conforme à ta manière d’être, et s’il prend soin de tes biens en bon ordre, accomplis pour lui toute sorte de bonté. C’est ton fils, il appartient à la semence de ton Ka. Ne sépare pas ton coeur de lui. Mais la semence d’un homme peut engendrer le conflit. S’il va dans la mauvaise direction, s’il transgresse tes recommandations, et désobéit de manière insolente à tout ce qui est dit, si sa bouche débite des paroles méprisables, chasse-le, il n’est pas ton fils. Mets-le au travail pour la totalité de son discours. Lui qui s’est montré hostile envers toi subira leur défaveur, une entrave lui fut infligée alors qu’il se trouvait dans le ventre. Celui qu’ils guident ne peut pas s’égarer, celui qu’ils privent de barque n’aura pas la possibilité de traverser.

RSS

Activité la plus récente

Billet de Bhaktashanti
Il y a 10 heures
Canari est désormais membre de L'Unité
hier
Événement publié par Tanguera
Miniature

La danse pour les Nuls à Salle des Lentisques

19 octobre 2019 de 15:30 à 16:30
hier
Événement publié par corinne du sud
Miniature

Atelier danse Initiatique avec Annick Fiere à ollouiles

20 octobre 2019 de 9 à 13
hier

© 2019   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation