Les Résistances…

Les RésistancesLa Source, transmis par Nathalie Cariot le 26 mars 2015

Voilà maintenant des mois que je me réveille chaque nuit avec des démangeaisons aux avant bras et aux mains qui génèrent un exéma parfois intolérable, sur des jours et des jours! J’ai tout essayé! Je ne mange pas de viande, pas de produits laitiers, pas de céréales raffinées, je vis à la campagne…. etc… etc…

La nuit dernière en désespoir de cause, je me suis assise dans mon lit pour prier, tellement l’envie de me gratter jusqu’au sang était insoutenable. J’ai demandé l’aide des Anges et leurs conseils…

Je me suis mise à écrire… Et les démangeaisons ont fini par disparaitre totalement! Une fois mon texte terminé je me suis endormie très facilement…
J’avais déjà eu l’idée de faire ça, sans oser me lancer, jusqu’à aujourd’hui!

Mathalie

Les Résistances…

Ah, qu’elles sont parfois solides et bien accrochées vos résistances ! Telles des murs de pierres solidement érigés par vous même, vous les avez mises là pour vous protéger !

Mais de quoi ?, je vous demande.

Des autres, de la Terre, de Vous, de Moi la Source ?
Je suis sure que si je vous interroge, vous êtes incapables de donner une réponse exacte. Ces murs là sont si vieux, que vos souvenirs s’embrouillent.

Êtes-vous comme ce canal que je réveille chaque nuit et qui pourtant laisse la porte close depuis toutes ces années. Êtes vous de ceux là qui refusent d’écrire leur nom, tant il vous semble difficile d’accepter le rôle qui vous est imparti ? Celui-là même que vous avez pourtant choisi avant de venir sur cette Terre.
Êtes vous de ceux là ?

Mais, je vois qu’aujourd’hui est la bonne heure : L’heure de votre réveil qui sonne, l’heure de votre éveil qui s’annonce et qui annonce celui de tant d’autres !
Vous êtes remerciez…
Et je veux vous dire que cette acceptation de votre part, d’être ce que vous êtes vraiment, dans votre entièreté, est déjà un grand pas. Un pas qui est l’amorce d’un soulagement, d’une guérison de bien des maux, dans votre corps !

Eh oui ! Sachez que parfois, je n’ai d’autre choix que de vous réveiller, pour me faire entendre. Et que derrière votre souffrance, je suis là. Non pas que j’en sois la cause directe, puisque la cause est en vous, mais vous semblez parfois si sourd à mon évidence, qu’il me faut frapper fort, pour que vous m’entendiez !
Je tiens à vous préciser que vous n’êtes pas obligé de passer par là. Car en effet qui pourrait bien vouloir votre souffrance ?… À part vous même, sans le savoir. Vous vous imposez cette souffrance, vous l’entretenez même, dans votre refus d’être votre essence véritable.
Alors que si vous décidez d’être attentif à cette petite voix, présente en votre cœur, si vous décidez de laisser tomber les barrières, toutes les barrières, même celles qui n’en semblent pas être, le flux venant de Moi, la Source, pourra enfin circuler librement. L’expression de votre Être véritable sera complète et la souffrance et la maladie n’auront plus leur place…

Et votre Ego me direz vous ! Celui qui aime le luxe de l’habitude, celui qui vous conforte dans le bien pensant, celui qui sort ses menaces, dès qu’il se sent menacé lui même… Celui qui a peur… Celui qui vous laisse croire que vous n’en savez jamais assez et que vous n’êtes pas à la hauteur…
Je vois que certains se reconnaissent !
Que faire de lui, alors ?
Là encore laissez votre cœur le dompter, gentiment avec compréhension et Amour, mais fermement.
Laissez votre cœur prendre en main la situation, les commandes du bateau.

Et surtout, dites vous, parce que je vous le dis, Vous avez déjà réussi. Réveillez-vous simplement et si vous lisez ces mots et s’ils résonnent en vous en ce moment, alors lancez-vous. Lancez vous dans le flux. Et les dernières résistances fondront d’elles même.
Acceptez enfin ce vous êtes. Vous êtes là où il faut.

Si je vous dis cela, moi qui suis la Source de toute chose, c’est bien parce que vous Êtes Moi et que je Suis Vous.
La Terre a besoin de tous les bras disponibles, de toutes les bonnes volontés. Maintenant, il est temps de le dire et de le crier partout, sur tous les toits !

Aujourd’hui, c’est jour de nos retrouvailles. Laissez-moi venir à vous, vous envelopper tendrement. Et fêtons cela dans le partage, de Mon Cœur à Votre Cœur à Tous.

Transmis par Nathalie Cariot le 26 mars 2015

Envoi par courriel de Nathalie Cariot
Source : http://messages.terrenouvelle.ca

© 2006-2015 – Terre Nouvelle : www.terrenouvelle.ca : Publié pour vous par Amour... Pour l'Amour...

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité et de citer la source.

N’oubliez pas, utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes. Vous avez un Libre Arbitre, alors utilisez le et surtout, écoutez ce que vous dicte votre coeur ; Il détient la vérité, laissez le vous guider.

http://messages.terrenouvelle.ca/les-resistances/

Vues : 300

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Nathalie C le 27 mai 2015 à 17:14

Merci Présence...

Nos expériences, quotidiennes nous montrent où sont nos résistances... S'en libérer nous ouvre alors des portes que l'on croyait fermé pour nous...

Commentaire de Nathalie C le 27 mai 2015 à 17:11

Merci Ailedeau, pour ce commentaire... Intéressant parce lorsque je peins, je pose la couleur, avec l'eau, je la regarde glisser, se diluer... Et ensuite j'accentue, ou pas, les formes qui naissent...

Commentaire de Ailedeau le 27 mai 2015 à 11:09

Bonjour Nathalie et tous

je me suis promené sur votre site ou j'ai telechargé cette oeuvre .....je la trouve tellement parlante....je dirais que ce sont des couleurs qui prennent forme et deviennent matière .....tout ce que l’être humain a besoin je le retrouve dans cette ouvre .....Amour

Commentaire de Présence le 27 mai 2015 à 9:43

Ah oui, ces terribles "résistances" si limitantes, qui rendent sourds et aveugles, qui se raccrochent aux sacro-saintes habitudes pour ne surtout pas risquer de perturber un fragile équilibre établi, dans la souffrance certes, mais établi "bonant malant". Pourtant, avec persévérance et opiniâtreté, il est possible de les dissoudre petit à petit, de s'en libérer pour s'ouvrir au bonheur, j'en témoigne ici.

Merci Nathalie d'avoir partagé ce message.

© 2021   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation