Nouveau message de l’Océan

Par Monique Mathieu,

En ce moment nous voyons l’Océan se déchaîner. Comme cela fait longtemps qu’il ne s’est pas exprimé, a-t-il quelque chose à nous dire ?

C’est dur ! Mon corps est emmené dans cet élément et tout tourbillonne autour de moi ! Je sens l’eau glacée sur mon corps ! Je sens les vagues fouetter mon corps ; il faut que je me stabilise, car c’est inconfortable !

J’entends une voix qui devient très puissante. L’Océan me dit : « Enfant de la Terre, je vous avais avertis il y a quelques temps ! Je vous avais dit que lorsqu’il n’y aurait plus de populations dans l’océan, ma colère serait forte. Je ne voudrais pas parler de colère, mais j’emploie ce mot pour votre compréhension.

Vous devez comprendre que pour mon équilibre j’ai besoin de la vie du peuple marin, j’ai besoin de l’Amour de ceux qui vivent en mon sein. En ce moment, cette vie s’en va ! Ce n’est pas totalement la faute des habitants de la Terre, c’est également parce que beaucoup d’espèces quittent cette planète pour aller ailleurs.

Il est vrai qu’il y aura ce que vous pouvez appeler de grandes, d’immenses tempêtes. La vie marine me calmait et je n’ai plus rien pour me calmer ! Je n’ai plus l’Amour de cette vie marine ! Les poissons et les mammifères marins me donnaient cet Amour !

Habitants de la Terre, si vous voulez un petit peu calmer ma « colère » et combler un peu ce manque d’Amour, offrez-moi votre Amour ! Offrez cet Amour à ce que je suis en tant qu’élément eau !

Je connais tout de vous ! Vous connaissez si peu de choses de moi ! J’ai une force gigantesque, bien supérieure à celle que vous pouvez imaginer ! Il serait tellement facile pour moi de submerger les terres ! Si l’équilibre continue à être rompu, c’est ce qui arrivera sur toutes vos côtes et bien plus profondément dans les terres !

L’équilibre a été rompu en raison de votre manque de discernement, certes en raison des pêches intensives, mais également en raison de la pollution des mers et des océans. En quelque sorte, vos erreurs ont pour conséquence la loi de cause à effet. Vous n’avez pas compris que j’existe, vous n’avez pas compris la force de l’élément eau !

C’est moi qui, sur la Terre, ai le plus de puissance, le plus de force ! Je dirai aussi que dans cette force et dans cette puissance il y a également beaucoup d’Amour. J’ai besoin d’Amour pour tempérer ma puissance, j’ai besoin d’Amour pour tempérer ma colère. (Encore une fois, j’emploie le mot colère pour bien vous faire comprendre).

Vous, habitants de la Terre, envoyez-moi l’Amour dont vous m’avez privé ! Vous avez tué beaucoup d’êtres qui m’étaient chers et qui vivaient en mon sein ! Vous avez massacré le peuple des dauphins qui communique particulièrement et puissamment avec moi ! Vous ne vous rendez pas compte quelle erreur monumentale vous faites en sacrifiant, parfois inutilement, les requins, les dauphins et d’autres mammifères marins ! Vous êtes inconscients, vous avez l’impression d’être les maîtres parce que vous possédez une technologie ! Rien ne résiste à ma force ! Rien ne résiste à ma puissance ! Inconsciemment vous le savez !

En ce moment la seule façon de calmer ce que je suis est de m’envoyer de l’Amour, d’avoir conscience que cet Amour sera reçu et accepté par la conscience de l’élément eau.

Je vous ai dit que je connais tout de vous. L’eau de votre terre ruisselle et vient jusqu’à moi ; elle connaît ce que vous êtes. Lorsque vous prenez une douche, l’eau prend l’empreinte de l’énergie de votre corps et l’intègre, même si elle passe par les stations d’épuration.

Vous êtes faits d’eau et l’eau est la vie !

Regardez votre planète ! Il y a si peu de terres par rapport aux océans, aux mers, aux lacs, aux fleuves et aux rivières ! Qu’avez-vous fait de votre eau ? Vous n’en avez pas pris soin ! Vous n’avez pas compris que l’eau des océans est nécessaire à la vie des peuples de la mer autant que l’eau est nécessaire à la vie des peuples de la terre !

L’eau a également la capacité de laver, de nettoyer, d’épurer. C’est ce que je fais, moi, l’Océan ! Cependant je ne ferai pas plus que ce que la conscience de votre Mère Terre me dira de faire ! La conscience de votre Mère Terre est en communication permanente avec moi et modère également ma puissance et ma force car elle a besoin de ses enfants et de leur Amour, comme j’ai besoin du peuple de la mer qui vit en mon sein et de son Amour.

L’équilibre a été rompu, mais il peut se rétablir ! De toute façon, cet équilibre se rétablira automatiquement, mais il y aura sur vos côtes, que ce soit celles de votre petit pays qu’est la France et bien ailleurs, de grands ravages, de grands dégâts.

N’oubliez pas – et je le dis au nom de la conscience de la Terre – que pour démarrer une nouvelle vie il faudra un grand nettoyage. Ce nettoyage a commencé et ira jusqu’à la fin de son accomplissement. Encore une fois, l’Amour que vous pourrez offrir à la conscience planétaire, à votre Mère la Terre, et celui que vous pourrez offrir à la conscience de l’Océan pourront changer beaucoup de choses.

Travaillez dans ce but. Vous, habitants de la terre ferme, vous qui avez la capacité d’aimer, et puisque par vos pêches intensives, vos pollutions, vos massacres inconsidérés, vous m’avez en quelque sorte privé de l’Amour des peuples de la mer, vous pouvez compenser en m’offrant le plus souvent possible votre Amour ».

Je m’enfonce dans l’océan. Je suis comme un poisson, je sens l’eau couler sur mon corps et je vais à une rapidité considérable. Je descends de plus en plus profondément, et ce que je vois est étonnant.

Au fond de l’océan, je vois une lumière rouge dans une grande faille. C’est un volcan sous-marin.

Je suis toujours en contact avec la conscience de l’Océan qui me dit :

« Les volcans sous-marins ont également un rôle important à jouer dans les grands changements, dans les grandes transformations. De plus en plus de volcans sous-marins s’éveilleront et se manifesteront. Des terres enfouies sous les fonds marins depuis des milliers d’années remonteront à la surface. Ces terres magnifiques se seront épurées. Des terres nouvelles s’épanouiront sur un monde nouveau ! »

Je sens maintenant une grande chaleur, pourtant je suis dans une eau assez sombre. Ce qui est bizarre, c’est que j’ai la sensation d’avaler de l’eau et que je sens mon estomac se remplir.

C’est une façon d’investiguer différente de celle que j’ai l’habitude de faire en projection de conscience. C’est pour moi beaucoup plus fort et également plus clair, car j’ai l’impression que je vois avec mes yeux physiques, que je sens et que je peux toucher, et je comprends mieux ce qui m’entoure.

Je vois maintenant des poissons très, très grands que je n’avais jamais vus. Ils ne sont pas loin des volcans et d’une certaine manière ils se nourrissent de leur énergie.

Je vais de plus en plus vite et je suis dans une eau différente. J’ai une sensation très désagréable. Je crois savoir où je me trouve ! Je me trouve dans l’Océan Pacifique, et je ressens dans tout mon corps l’énergie de la pollution atomique comme des millions de picotements. Je vois de grands dégâts, je vois des milliers et des milliers de poissons au fond de la mer. Sur ses plages, la mer rejette beaucoup de poissons morts, mais il y en a autant au fond des océans.

Je ressens la souffrance de l’élément eau. L’Océan me dit :

« Les océans et tout ce qui est eau seront obligés d’intervenir ! Certaines terres seront totalement submergées dans cette partie du monde ».

Je vois maintenant quelque chose d’étrange. Je suis toujours dans l’Océan Pacifique. Je vois un gros cylindre de lumière. On dirait un très gros néon ! J’ai l’impression qu’il nettoie la mer.

Je suis emmenée plus loin, et je vais très vite. Je vois un dôme très lumineux au fond de la mer. Je me dirige vers lui et je vois une dizaine de cylindres sortir de ce dôme. Ils font plusieurs dizaines de mètres de hauteur et au moins deux ou trois mètres de diamètre. Ils agissent à l’endroit où j’éprouvais un désagrément.

Je suis toujours en contact avec la Conscience de l’Océan qui me dit :

« Le dôme que tu vois ne fait pas partie de ce monde pourtant il est de ce monde ! Il est occupé par des êtres qui vivent dans l’élément eau mais qui n’appartiennent pas au monde de la Terre. Ils appartiennent aux mondes aquatiques d’autres planètes.

Le dôme sert de protection, car l’élément eau de la Terre n’est pas le même que l’élément eau de leur monde qui, lui, est d’une immense pureté, ce qui n’est actuellement pas le cas dans les océans trop pollués par l’homme ».

Maintenant je vais ailleurs. Je me trouve de nouveau près des volcans. Je ne sais pas pourquoi je vais toujours vers eux. Je vois beaucoup de rouge sous l’eau, comme s’il y avait un grand éveil des volcans sous-marins. Je sais qu’ils généreront des problèmes, mais l’Océan ne m’en parle pas.

Ce qui peut paraître curieux à ceux qui m’écoutent, c’est de concevoir que je puisse parler avec l’entité Océan tout comme avec la conscience de la Terre. C’est une partie de moi-même qui est totalement unie à ces consciences qui permet cette communication. Je le peux parce que je suis unie au Tout.

Lorsqu’un être est dans un état de conscience modifié profond comme je le suis actuellement, il est lui est très facile d’être uni au Tout, de faire partie du Tout, car il n’y a pas de limites.

Je remonte très vite. La sensation désagréable se manifeste plus près de la surface que dans les profondeurs. Tout tourbillonne autour de moi, c’est comme si mon corps était fouetté !

L’Océan me dit :

« J’ai eu plaisir à communiquer avec toi, petite humaine, car ton cœur est pur et que l’Amour qui émane de ton être est puissant. Continue ton travail sur la Terre, et n’oublie pas de demander encore et encore à tes frères d’envoyer de l’Amour à ce que je suis. C’est important s’ils veulent éviter mes débordements, ma fureur et ma puissance ! »

 

 

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

  • qu’il ne soit pas coupé
  • qu’il n’y ait aucune modification de contenu
  • que vous fassiez référence à  notre site  http://ducielalaterre.org
  • que vous mentionniez le nom de Monique Mathieu

Vues : 721

Commenter

Vous devez être membre de L'Unité pour ajouter des commentaires !

Rejoindre L'Unité

Commentaire de Patrice le 12 février 2014 à 11:27

Autre carte pour la France,

Commentaire de Patrice le 12 février 2014 à 11:26

En juillet 2008, le magazine Science et Vie imaginait ce qui se passerait si le niveau des mers montait de 3 mètres d'ici à 2100. Largement supérieure aux 18 à 60 centimètres annoncés par le rapport 2007 du Giec, cette valeur était pourtant envisagée par certains climatologues, comme Eric Rignot, de la Nasa.

 

Le chercheur expliquait alors que le groupe d'experts n'avait pas tenu compte du glissement dans l'océan des glaciers côtiers du Groenland et de l'Antarctique. Un phénomène mis en évidence depuis peu et dont l'influence s'avère non négligeable dans la montée du niveau des mers.

Selon Eric Rignot, une élévation de 1 à 3 mètres en première approximation semblait plus probable. De nouvelles études viennent affiner cette fourchette.

Tad Pfeffer de l'université du Colorado et son équipe ont simulé le comportement du niveau des océans sans omettre ces glissements de blocs de calotte glaciaire dans la mer. Leur scénario le plus défavorable, qui considère que ce phénomène va s'accélérer autant qu'il est physiquement possible, prévoit une montée des eaux de 2 m. En considérant des vitesses plus réalistes, la montée des océans consécutive au réchauffement climatique pourrait atteindre de 80 cm à 1 m d'ici à 2100, selon les scénarios concordants de plusieurs scientifiques.  

Des chiffres qui contraindraient malgré tout l'humanité à de coûteuses adaptations.

À quoi ressemblerait la France si on devait en arriver là et quelles régions seraient touchées ?

07nkxmynw4qkx Commentaire de 07nkxmynw4qkx le 11 février 2014 à 14:27

Ce qui suscite la joie au fond de moi, j'adhère et ce qui suscite la peur, je zappe. Pour l'instant  j'ai adopté ce filtre là, je n'en ai pas de meilleur.

Commentaire de Patrice le 11 février 2014 à 10:56

En 2007, dans son dernier rapport, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (Giec) avait estimé que la hausse moyenne des océans pourrait atteindre 18 à 59 cm en 2100.

Or, dans son nouvel état des lieux de la planète, dont le premier volet a été publié vendredi 28 septembre 2013 à Stockholm, l'organe scientifique revoit à la hausse l'augmentation du niveau de la mer, qui devrait être de 26 à 82 cm d'ici 2100. Les climatologues prennent désormais mieux en compte un phénomène encore insuffisamment étudié il y a six ans: un écoulement dans les océans des glaciers côtiers du Groenland et de l'Antarctique. 136 villes côtières de plus d'un million d'habitants sont menacées.

 

Le Giec estime probable que la Terre se réchauffe entre 0,3°C, dans le cas le plus optimiste, et 4,8°C d'ici à la fin du siècle par rapport à la température moyenne de la période 1986-2005. La forte incertitude dépend en premier lieu des quantités de gaz à effet de serre qui seront émises dans l'atmosphère ces prochaines décennies. La Terre s'est déjà réchauffée d'environ 0,8°C depuis l'époque pré-industrielle.

 

Seul le scénario basé sur 0,3°C permettrait de contenir la hausse des températures à 2° par rapport à l'ère pré-industrielle, objectif que s'est donné la communauté internationale. "Limiter le changement climatique va nécessiter des réductions substantielles et durables des émissions de gaz à effet de serre, a insisté dans un communiqué Thomas Stocker, vice-président du groupe du Giec.

 

Pour le Giec, il est désormais "extrêmement probable" que l'influence humaine est la principale cause du réchauffement observé depuis le milieu du 20e siècle, ce qui équivaut à 95% de certitude dans la terminologie très précise du rapport. Dans son dernier rapport, en 2007, cette certitude était de 90%.

 

Les experts du Giec s'attendent également à ce que le réchauffement climatique provoque des événements météorologiques extrêmes plus intenses, même si certains aspects ne sont pas encore tout à fait clairs. "Avec le réchauffement de la Terre, nous nous attendons à voir les régions actuellement humides recevoir davantage de précipitations et les régions sèches en recevoir moins, même s'il va y avoir des exceptions", selon Thomas Stocker.

Commentaire de Patrice le 11 février 2014 à 10:39

Commentaire de Patrice le 11 février 2014 à 10:31
Commentaire de Patrice le 11 février 2014 à 10:24

il est bien dit:

"Je ne voudrais pas parler de colère, mais j’emploie ce mot pour votre compréhension."

Commentaire de Patrice le 11 février 2014 à 10:03

Ce message de Monique Mathieu  est du 08/02/2014

Et ce n’est pas fini, j’en ai un autre du même style que je vais publier.

Merci Moni

© 2022   Créé par l'Unité.   Sponsorisé par

Badges  |  Signaler un problème  |  Conditions d'utilisation